AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Lucia Anne Elbereth // La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lucia A. Elbereth
Lucia A. Elbereth
+ District Sept +


♣ Nombre de message : 702
♣ Date d'inscription : 22/06/2012
♣ Age réel : 29


Lucia Anne Elbereth //  La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI Empty
MessageSujet: Lucia Anne Elbereth // La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI Lucia Anne Elbereth //  La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI I_icon_minitimeVen 22 Juin - 17:51



Lucia Anne Elbereth

Date de naissance et âge : 26 ans // 24 avril
District / Capitole : District 7// village des Vainqueurs
Situation familiale : Célibataire. Elle a une cousine (toujours en vie) et un frère jumeau (mort pendant les Hunger Games). Ses parents se sont suicidés de désespoir quand elle avait 15 ans.
Métier : future mentor du district 7 et gagnante des troisièmes Hunger Games
Groupe: Mentor
Avatar : Katie MCgrath


Physique & Caractère

Ce que l’on peut remarquer directement c’est sa beauté.
Elle a toujours été une des plus belles femmes du District sept et, parfois, même au delà de son district quand elle a été connue aux yeux du monde en tant que Tribut pour les troisièmes Hunger Games.
Même onze ans plus tard, elle continue à faire fantasmer les hommes et les femmes envient son teint de porcelaine.

Mais sa beauté intérieure n’est pas au top. Jeune femme minée par le Deuil depuis ses quinze ans, elle voue une haine pour le Capitole qu’elle devra pourtant servir en tant que Mentor un an plus tard pour les quinzièmes Hunger Games. Elle devra aider des jeunes à survivre dans l’enfer des Jeux. Enfer dont elle croyait avoir échappé.

Fille intelligente. Evidemment, pour survivre dans l’arène, il faut avoir de la force physique mais c’est souvent la force mentale qui permet de l’emporter. Depuis sa victoire, elle a fait diverses activités vu qu’elle vivait grâce au Capitole qui lui envoyait de l’argent. Elle aime la musique et la lecture. Elle est devenue médecin, comme sa mère, et utilise des herbes médicinales. Elle refuse d’avoir encore plus d’aide du Capitole en faisant ses remèdes elle même.


Histoire

Lucia est née dans le District sept. Celui du bois et des bucherons. Sa mère était fille de guérisseurs (don qu’elle hérita) et son père, bucheron.
Sa famille était loin d’être riche mais elle était heureuse. Sauf un drame venait entaché le tableau : son oncle et sa tante se sont tués lors d’abattage d’arbres et ont laissés une petite fille, Claudia, orpheline.
Que cela ne tienne, ils refusèrent de laisser la petite à l’assistance publique et l’ont adopté comme leur fille. Lucia vivait donc avec ses parents, sa cousine devenue sa sœur adoptive de deux ans sa cadette et son frère jumeau, Aymeric.
Une famille modeste mais heureuse. Leur destin aurait pu se révéler heureux si seulement…Si seulement ils n’étaient pas nés dans la République de Panem.


Depuis trois ans, une loi avait été votée depuis la destruction du district treize.
Plongeons nous dans les souvenirs du passé pour comprendre la souffrance de cette jeune femme :

Flash back :

Aujourd’hui, c’était la moisson. Une jeune fille de quinze ans venait de finir de soigner un bucheron qui s’était fait entaillé le bras par une hache… Elle regarda l’horloge pendant qu’elle reconduisait son patient à la porte en lui recommandant des conseils de routine. Elle soupira. C’était bientôt l’heure.

« Claudia ! Prépare toi ! On va devoir aller sur la grande place ! »
« Oui ! J’arrive Lucia ! »
« Aymeric, dépêche toi ! J’ai pas envie qu’on se fasse taper sur les doigts sur les Pacificateurs ! »
« Je sais sœurette ! Mais je n’arrive pas à mettre la main sur ma deuxième chaussure ! »
« Nom d’un chien ! Si tu savais où tu mettais tes affaires, tu saurais les retrouver ! » Cria t’elle en rejoignant les escaliers pendant que Claudia les descendait, une brosse en main, retenant un rire. Sa cousine a 13 ans. Deux ans de moins qu’elle.
Lucia se pencha à sa hauteur pour remettre la ceinture de la petite en place. Elle cria encore en direction du haut des escaliers : « Tu as regardé dans l’armoire dans le couloir ? »
Un silence de tombe se fit entendre, puis un crissement et un rire jaune : « Heu… Je les ai retrouvé ! »
Les deux jeunes filles au rez de chaussée éclatèrent de rire. Lucia poussa Claudia vers la salle à manger en lui disant de l’attendre et monta les escaliers deux à deux. Elle trouva son frère jumeau en train d’essayer de mettre sa cravate.
« C’est à un mariage que tu vas mon cher frère ? »
« Très drôle, ma chère sœur ! » dit Aymeric « Si je dois partir pour le Capitole, autant que je sois présentable pour les caméras non ? »
Elle soupira et s’approcha de son frère en tapant sur les mains de celui ci pour l’aider à mettre sa cravate : « tu ne partiras pas pour le Capitole ! Tu as vu combien de chances tu as d’être moissonné ? Il faudrait vraiment avoir une malchance de dingue pour ça ! Crois moi, le sort te sera encore favorable cette année et à jamais ! »
« Si tu le dis Lucia ! »
« Oh ! Claudia ! Je dois encore aller la coiffer ! » Elle descendit à toutes vitesses les escaliers en lançant « grouille toi Aymeric ! »
Plus tard, la petite Claudia coiffée d’un petit chignon et habillée d’une petite jupe bleue et d’une chemise à courtes manches blanches ainsi que de sandales bleues, Lucia habillée d’une robe blanche, d’une ceinture noire et de ballerines noires, Aymeric tiré à quatres épingles avec un pantalon beige, une chemise blanche, de chaussure brunes et d’une cravate beige, arrivèrent à la grande place.
Leur retard se fit à peine remarqué, il y avait encore du monde dans la file des filles et des garçons.
Les deux jeunes filles dirent au revoir à Aymeric et Lucia guida Claudia jusqu’à la femme qui leur prit une petite goutte de sang pour être récoltées.

Elles se séparèrent pour se mettre dans leur groupe respectif.
Le micro grisailla quand l’hôtesse des tributs prit la parole pour dire : « joyeux Hunger Games ! Et puisse le sort vous être favorable ! »
Lucia se tenait bien droite et regarda vers l’écran quand le discours habituel se fit entendre avec la vidéo de la caméra venant du district treize diffusant un triste lieu, une ville entièrement rasée et un hôtel de justice en piteux état depuis l’éradication du district.

Lucia devint un peu plus attentive quand le temps de la moisson eu lieu avec le traditionnel « les Dames d’abords ! » de l’hôtesse.
Celle ci plongea sa main dans le pot en verre et touilla avant de sortir un petit papier qu’elle brandit devant ses yeux pendant qu’elle se redirigeait vers le micro.
Elle le déplia devant ses yeux avant de dire d’une voix claire et forte :

« Claudia Elbereth »

Qu…Quoi ? C’était sa cousine qui venait d’être sélectionnée ? Sa petite sœur de cœur ? Elle ne pouvait y croire. Pourtant, elle vit la petite Claudia se diriger, les jambes flageolantes, vers l’estrade. Lucia bouscula les filles du groupe de quinze ans pour sortir du rassemblement et couru jusque Claudia ignorant, au passage, les cris des Pacificateurs qui lui ordonnait de retourner dans son groupe. Elle prit sa cousine par le poignet et la poussa loin derrière elle.

« Arrêtez ! Je suis volontaire ! Je me porte volontaire comme Tribut ! » Dit Lucia d’une voix claire. Elle monta, à la place de sa cousine dont elle ignorait les cris de supplications, sur l’estrade pendant qu’on apportait sa cousine vers les parents de Lucia.
On questionna Lucia qui s’obstina à éviter le regard de l’hôtesse.

Elle revint sur terre quand on annonça le nom du Tribut garçon….Son propre frère jumeau.
« Nos tributs sont: Lucia Elbereth et Aymeric Elbereth »

Elle failli jurer en public. Putain de sort à la con ! Avait elle eu envie de dire. On les emmena à l’hôtel de ville où elle reçu sa cousine et ses parents avant qu’ils aillent rendre visite à Aymeric. Elle reçu, aussi, la visite d’inconnus et de voisins.

Le reste se passa trop vite à son goût : le voyage en train jusqu’au Capitole, sa présentation à son équipe de préparation, le défilé des chars, l’arrivée au centre d’Entrainement, l’Entrainement proprement dit, le coaching de l’interview, l’interview à proprement dite : elle était habillée d’une robe bordeaux avec des touches dorées dont une ceinture en forme de collier de feuilles, d’un chignon qui était négligé et chic à la fois et d’un diadème. Maquillée légèrement tout en ayant forcé le rouge à lèvre, elle avait joué la carte de la séduction dans sa robe dévoilant tout les mystères du moyen âge et des légendes. Elle avait entendu des sifflements d’admiration alors qu’elle n’avait encore rien dit. Juste marché pour rejoindre le présentateur à qui elle serra la main en lui offrant son sourire le plus charmeur. Elle répondit évasivement, laissé des doses de mystères sur sa vie puis retourna à sa place quand le gong sonna et regarda attentivement l’interview de son frère. C’est là que tous percutèrent que lui et elle étaient frère et sœur. « Abrutis ! » Pensa t’elle sur le moment. Déjà à ce moment la, elle ne pensait pas du tout à la victoire. Elle pensait à donner la couronne à son frère. Sans lui, leur père serait le seul homme à la maison.

Le jour du commencement des jeux, elle s’était, comme tout les autres tributs, réveillée de bonnes heures vers 6 heures du matin. Son styliste l’aida s’habiller. Simplement, puisque la tenue du jeux l’attendait dans sa cellule de lancement. Elle monta dans l’hovercraft où on lui injecta son mouchard dans l’avant bras gauche pour ne pas la perdre. Elle se fit guider jusqu’à sa salle de lancement où elle se fit accueillir, encore une fois, par son styliste. Il l’aida à s’habiller, sa tenue comportait un collant noir et une tunique argentée qui ressemblait étrangement à une cotte de mailles et d’une grosse ceinture agrémentée de pièces en forme de losanges et de ronds argentés. Elle mit les bottes longues noires que l’équipe technique lui avait procurées. Elle se fit une tresse toute simple.
Elle mangea un peu et, sous l’impulsion de son styliste, buva abondamment espérant qu’elle ne soit pas prise d’une envie pressante quand le gong retentirait. Mais bon, il fallait mieux pas mourir de déshydratation.
Elle entendit la voix qui disait « plus qu’une minute avant le lancement ». Elle se dirigea vers le tube de verre tout en tenant la main de son styliste. Elle ne le lâcha que quand la porte se referma. Elle se retrouva dans le noir avant d’être montée sur son pied d’estrade.
Elle retint son souffle. Son styliste et les créateurs s’étaient passés le mot ou quoi ?... L’arène était un monde médiéval !
« Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, que les troisièmes Hunger Games commencent ! »
Ils se trouvaient sur une plaine et étaient tous à égale distance de la corne d’abondance dorée. Elle regarda autour d’elle. En face d’elle, en bas de la colline, se trouvait un village moyenâgeux et, surplombant les habitations et au bout d’un chemin, un château fort.

A sa gauche, la forêt. A sa droite, des hautes herbes où on entendait le « chant » des corbeaux. Derrière elle, une plaine et au bout de la plaine un volcan.

Elle croisa le regard de son frère et fit des signes de la main (c’était un langage de jumeaux qu'ils s’étaient inventés pour parler sans que l’on sache ce qu’ils se disent). Elle lui disait : « rendez vous dans la forêt ».
Son frère baissa la tête en signe de convenu.
« 5 »
« 4 »
« 3 »
« 2 »
« 1 »
« GONG ! »
Sans hésiter, elle sauta de son pied d’estrade et courût jusqu’à la corne d’abondance où elle prit un sac à dos, deux bouteilles d’eau et une épée avant de détaler en vitesse dans la forêt suivie peu après par son frère jumeau.

Sans qu’ils aient eu besoin de se le dire, ils étaient devenus alliés. Lucia était prête à tout pour que Aymeric sorte vainqueur et le mieux à faire pour le protéger était de faire équipe avec lui. Mais, ce qu’elle ne savait pas, c’est que Aymeric voulait protéger sa sœur.
Le premier jour, onze personnes étaient mortes dont plus de la moitié à la corne d’abondance. Les autres s’étaient fait avoir pendant la battue habituelle des Carrières.

Ils se battirent ensemble pendant une semaine et réussirent à débarrasser l’arène de trois Carrières. Vain l’avant dernier jour, leur allié s’était fait tué en avalant de l’eau empoisonné et les autres s’étaient fait tués par des mutations génétiques qui ressemblaient à des dragons en miniature. Il ne restait plus que trois ennemis, des carrières. Les deux du deux et un du trois.
En entendant une rumeur quand ils se sont planqués dans un arbre, ils avaient entendu dire que les carrières avaient fait du château leur QG. Les Elbereth avaient d’abord pensé « n’importe quoi ! Ils ne s’éloignent jamais de la corne d’abondance ! » Mais quand ils sont passés vérifiés cette rumeur, ils n’y avaient effectivement personne à la corne !

Ils avaient décidé d’en finir et étaient partis au château provoquer en combat les trois derniers tributs qui restaient. Ils se battirent. Mais quand Aymeric vit le Carrière du trois s’apprêter à tirer à l’arbalète sur sa jumelle, il s’interposa et se prit le carreau dans l’estomac.
Lucia hurla le nom de son frère et acheva d’un coup de poignard son adversaire du un avant de balancer une flèche dans la gorge du trois.
Deux tirs de canons se firent entendre. Elle se précipita vers son frère. Que deux tirs, cela signifiait que son frère était toujours en vie. Pendant dix minutes, se moquant du fait qu’il restait encore un tribut comme adversaire, elle parla à son frère, le rassura en lui disant qu’il allait s’en sortir.
Celui ci lui sourit en lui disant : « tu es toujours aussi naïve ma sœur… Gagne, fait le pour nous ! » Il espéra dans ses bras. Le coup de canon se fit entendre. Elle hurla sa douleur et resta longtemps à pleurer jusqu’à ce que, enfin, l’hovercraft vienne récupérer le corps d’Aymeric.

Plus que deux tributs encore en lice pour la Couronne. La fille du sept et la fille du deux.
Elle avait promis. Elle avait participé que pour sauver sa cousine puis son frère. Elle en sécurité, lui mort, elle ne pouvait rien faire d’autres que gagner.
Elle récupéra les flèches des carrières et nettoya son épée. Elle se leva en remettant ses armes en place en fixant le plafond. Elle dit : « Au revoir Aymeric, la victoire sera pour moi je te le promets ! »
Elle se tourna puis se dirigea, sans hésiter, vers le toit du château. La carrière était la et l’avait accueillie avec un piège qu’elle évita avec difficulté. Une blessure à la jambe.

Elles se battirent pendant deux heures jusqu’à ce qu’elles soient tout les deux un genou à terre. Le vainqueur sera le plus endurants et celui qui a le plus d’estomac. Prise d’un élan de courage en repensant à son frère et à sa famille, elle courra jusqu’à son dernier adversaire, la prit par la ceinture et…Tomba dans le vide avec elle.
Elle tomba sur une corniche en contre bas pendant que la survivante du deux s’écrasa sur le sol comme une crêpe. Lucia sentit qu’elle avait un bras cassé et une jambe cassée ainsi que plusieurs côtes en bouille. Elle s’évanoui et eu juste le temps d’entendre le coup de canon annonçant la mort de la deux, le cri des oiseaux annonçants l'arrivée de l'hovercraft et le gong de la victoire...Sa victoire :
« Mesdames, mesdemoiselles et messieurs, j’ai l’honneur de vous présenter le vainqueur des troisièmes Hunger Games : Lucia Elbereth ! »

Plus tard, elle se réveilla dans la clinique du centre d’Entrainement. Son équipe vint lui présenter leurs félicitations. Quelles félicitations ? Elle n’avait gagné que pour respecter les dernières volontés de son frère ! Elle ne méritait aucunement cette victoire !

Plus tard, totalement remise, elle participa à son interview de la Victoire, se fit couronner vainqueur des Hunger Games par le président, déménagea, avec sa famille, dans le village des Vainqueurs de son district et quelques mois plus tard, fit sa tournée de la Victoire.

Quelques temps plus tard, ses parents s’étaient suicidés anéantis d’avoir perdu leur seul fils. Lucia s’occupa donc de Claudia toute seule mais comme l’argent arrivait en abondance chez elles, ce n’était pas un souci.

FIn du flash back

Aujourd’hui, encore, elle voue une haine horrible pour le Capitole qui a tué sa famille.

Bientôt, elle apprendra qu’elle sera Mentor pour les quinzièmes Hunger Games. Le supportera t’elle ?

Spoiler:
 




Derrière l'écran
Prénom / Pseudo: Lucia
Âge Réel : 22
Comment as-tu connu le forum ? : google
Code du règlement : Code validé par Prunille ♥
Autre chose ? : Vive Hunger Games

© Codage by Cacao sur Libre Graph

_________________
Je dois me fabriquer un sourire, m'en armer, me mettre sous sa protection, avoir quoi interposer entre le monde et moi, camoufler mes blessures, faire enfin l'apprentissage du masque.
Lucia Anne Elbereth //  La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI N3oi9yLucia Anne Elbereth //  La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI 28whtma_thLucia Anne Elbereth //  La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI 16ks7rr
Me, my daughter & my sister


Dernière édition par Lucia A. Elbereth le Sam 23 Juin - 15:54, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité




Lucia Anne Elbereth //  La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI Empty
MessageSujet: Re: Lucia Anne Elbereth // La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI Lucia Anne Elbereth //  La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI I_icon_minitimeVen 22 Juin - 18:09

Bienvenue! Avant d'être validé, il te faudra remplir ta fiche & bon courage Smile

Puisse-tu te plaire parmi nous o/ !
Revenir en haut Aller en bas
Eve Goodwin
Eve Goodwin
+ District Trois +


♣ Nombre de message : 1450
♣ Date d'inscription : 22/02/2012
♣ Age réel : 22


Lucia Anne Elbereth //  La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI Empty
MessageSujet: Re: Lucia Anne Elbereth // La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI Lucia Anne Elbereth //  La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI I_icon_minitimeVen 22 Juin - 19:04

Bienvenue Lucia !!


Donc, je vois que tu as choisi Katie finalement, mais n'oublie pas d'aller l'enregistrer dans les avatars recensé!
Ensuite, n'oublie pas non plus le code qui se trouve dans le règlement.

Voilà, bon courage pour ta fiche, si tu as d'autres questions, n'hésite pas à MPotter le staff surtout !


Puisses-tu t'amuser sur ce sublimissime forum rempli de gens géniaux !
Revenir en haut Aller en bas
Lucia A. Elbereth
Lucia A. Elbereth
+ District Sept +


♣ Nombre de message : 702
♣ Date d'inscription : 22/06/2012
♣ Age réel : 29


Lucia Anne Elbereth //  La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI Empty
MessageSujet: Re: Lucia Anne Elbereth // La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI Lucia Anne Elbereth //  La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI I_icon_minitimeVen 22 Juin - 19:05

Merci vous deux =)

_________________
Je dois me fabriquer un sourire, m'en armer, me mettre sous sa protection, avoir quoi interposer entre le monde et moi, camoufler mes blessures, faire enfin l'apprentissage du masque.
Lucia Anne Elbereth //  La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI N3oi9yLucia Anne Elbereth //  La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI 28whtma_thLucia Anne Elbereth //  La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI 16ks7rr
Me, my daughter & my sister
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité




Lucia Anne Elbereth //  La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI Empty
MessageSujet: Re: Lucia Anne Elbereth // La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI Lucia Anne Elbereth //  La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI I_icon_minitimeVen 22 Juin - 19:12

Je te souhaite la bienvenue en espérant que tu te plairas sur le forum! pom-pom
Revenir en haut Aller en bas
Chleo Sullivan
Chleo Sullivan
+ District Deux +


♣ Nombre de message : 2557
♣ Date d'inscription : 23/02/2012
♣ Age réel : 25


Lucia Anne Elbereth //  La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI Empty
MessageSujet: Re: Lucia Anne Elbereth // La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI Lucia Anne Elbereth //  La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI I_icon_minitimeSam 23 Juin - 0:36

De nouveau, je te souhaite la bienvenue !! Puisses tu te plaire parmis nous Very Happy

J'adore ton histoire, elle est vraiment émouvante et captivante, et le vava colle parfaitement bien Wink Bref, j'aime beaucoup ton personnage !

Ambre a tout dit il me semble, en tout cas pour le code, lis bien le réglement. Et surtout si tu as le moindre probleme, n'hésites pas à contacter un membre du staff, on se fera un plaisir de t'aider ! ♥️

_________________


When my nightmares comes ...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité




Lucia Anne Elbereth //  La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI Empty
MessageSujet: Re: Lucia Anne Elbereth // La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI Lucia Anne Elbereth //  La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI I_icon_minitimeSam 23 Juin - 6:12

Non d'un petit bonhomme la mentor d'Isaac ... Hmmm. Bienvenu Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité




Lucia Anne Elbereth //  La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI Empty
MessageSujet: Re: Lucia Anne Elbereth // La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI Lucia Anne Elbereth //  La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI I_icon_minitimeSam 23 Juin - 8:30

Ton histoire est superbe ... ♥
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité




Lucia Anne Elbereth //  La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI Empty
MessageSujet: Re: Lucia Anne Elbereth // La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI Lucia Anne Elbereth //  La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI I_icon_minitimeSam 23 Juin - 9:13

Bienvenue !

J'aime déja ton perso :hap:
Enfin bref, superbe histoire, j'adore ta façon d'écrire....
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité




Lucia Anne Elbereth //  La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI Empty
MessageSujet: Re: Lucia Anne Elbereth // La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI Lucia Anne Elbereth //  La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI I_icon_minitimeSam 23 Juin - 9:30

Bon niveau de rp en effet !
Bienvenue à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Shado L. E. Snow
Shado L. E. Snow
+ District Dix +


♣ Nombre de message : 638
♣ Date d'inscription : 09/05/2012
♣ Age réel : 22


Lucia Anne Elbereth //  La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI Empty
MessageSujet: Re: Lucia Anne Elbereth // La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI Lucia Anne Elbereth //  La vie est une longue blessure qui s’endort rarement et ne guérit jamais// FINI I_icon_minitimeSam 23 Juin - 12:02

Bienvenue Very Happy ♥️
J'ai moi aussi adoré ton histoire x)

_________________
« A qui la nuit fait-elle peur ?
- A ceux qui attendent le jour pour voir. »