AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Chez Seb & Lo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Logan N. Stark
Admin


♣ Nombre de message : 806
♣ Date d'inscription : 18/02/2012


MessageSujet: Chez Seb & Lo Dim 30 Nov - 14:51

Seb & Lo



Petit échoppe de farces et attrapes, vous y trouverez toutes sortes de choses pour faire peur à vos amis : boules puantes, coussins péteurs, boites de cacahuètes piégées...
Revenir en haut Aller en bas
http://the-hunger-games-rpg.frenchboard.com
avatar
Josh B. Drugs
+ District Six +


♣ Nombre de message : 852
♣ Date d'inscription : 20/05/2012
♣ Age réel : 17


MessageSujet: Re: Chez Seb & Lo Sam 7 Mar - 22:08







Je marche d'un pas plus rapide cette fois-ci, je veux le plus vite possible m'échapper de ce vaste endroit avec le corps sans vie de Maelys, d'ailleurs, sous le stress j'ai oublié de prendre les affaires de rechanges, c'est à dire des chaussettes un tee-shirt et des chaussures, mais bon de toute manière je n'aurais pas eu de place dans mon sac. Je me retourne et je vois que je m'éloigne assez rapidement de ce qui avant était encore la Corne d'Abondance. Le seul point positif c'est qu'il n'y à plus cette horrible musique qui marche en boucle ! Elle était bizarre et c'était assez glauque et lourd à la longue. Je suis arrivé dans une très grande rue très large et toujours autant abandonnée que le reste de l'Arène. Il y à des débris de verre parterre, sûrement du aux vitrines cassées des boutiques. C'est très calme, on dirait qu'on est dans un film avec le petit bruit du vent bien flippant. Tout à coup je trébuche sur quelque chose, je regarde à Terre et je vois une affiche à moitié détruite mise en boule. Je la ramasse et la déplie pour voir ce qu'il y à dessus. Elle est ancienne ça ce voit mais j'arrive quand même à voir les Feu d'Artifice qui sont présents, des femmes en robes type capitole. Et aussi des personnages de dessin animés tous devant le château, le même château que j'ai vu tout à l'heure. Il y à aussi en gros écrit « Disneyland vous présente le grand feu d'Artifice des Princesses ! » entre autres choses. Nous sommes donc à Disneyland c'est ça ? J'imagine que le logo de Disneyland c'est cette fameuse souris au vu de notre tenue. D'ailleurs, mes pieds commencent à me faire mal un peu, en même temps avec ces chaussures c'était certain que ça n'allait pas être agréable pendant longtemps, même si les souris dessus me plaisent bien !

Je regarde autour de moi et j'ai le choix entre la gauche, ou la droite. A gauche il y à des restaurants il me semble, à droite ce sont des boutiques, enfin, je ne sais pas vraiment ce qu'il y à mais ce ne sont pas des restaurants. Bon, au hasard, je me dirige vers la droite et observe les quelques boutiques qu'il y à. Les vitrines sont énormément poussiéreuses, on voit à peine ce qu'il y à a l'intérieur, et encore, on voit pas trop avec les mannequins J'avance encor un peu dans la rue quand un magasin retiens mon attention. Le nom du magasin est illisible presque car c'est totalement défoncé. Je n'arrive à voir que 5 lettres, Ch Se o. Bon, ça ne m'indique pas grand chose, mais dans la vitrine poussièreuse je peux apercevoir des tonnes de choses colorées, des sortes de mini coussin, des paquets de bonbons étranges, pleins de petits gadgets rigolo. Bon et bien vu que cette rue me semble un peu trop flippante et abandonnée, je vais m'explorer dans les profondeur du magasin ! En forçant un peu, j'arrive à pousser la porte qui est bien grinçante Quand j'entre la première chose que je remarque c'est que c'est le bordel, il y à de tout n'importe où, il y à extrêmement de poussières, par contre c'est assez impressionnant, le plafond est très haut, il y à un étage et sous la couche de poussière on arrive à voir que c'est pleins de couleurs. Il y à pleins de choses différentes, on dirait comme un troc, ouai, un troc c'est ça. Je gambade un peu entre les rayons sans trop me disperser et toujours avoir la porte de sortie à proximité. Je prends le premier truc qui me vient dans la main et essaie de lire. « des petites boules puantes pour empester la chambre de tes amis ! » je fronce les sourcils, ça existe vraiment ce genre de truc ? Des boules puantes ? Je repose le paquet. Il y à pleins de boîtes de ce genre, et aussi des boîtes d'autre genre. A côté des boites de boules puantes je vois une pile de... Coussins avec un je ne sais quoi sur le côté. J'en prends un et le regarde. A quoi ça pourrait servir ça ? Je tire le bout, ça ne fait rien. J'appuie dessus et là, je sursaute, je m'attendais à tout mais pas à ça. Ils sont sérieux ? Il vendent des coussins qui font un bruit de... Pet. Bon c'est drôle mais, pour quoi faire ? Je le repose parmi ses autres. Bon, je décide de monter les escaliers prudemment et arrivé en haut je m'assied par terre et enlève mes chaussures ainsi que mes chaussettes. Ça fait du bien de pouvoir laisser mes pieds un peu à l'air, parc que ses chaussures commençaient à me faire mal.

Je dépose maintenant mon sac devant moi et l'ouvre pour en sortir le sachet de bonbons mais aussi une canette d'Ice Tea. Je vais reprendre un peu d'énergie à moi. J'ouvre le sachet de bonbon et regarde à l’intérieur On dirait des dragés, je sens, et fronce les sourcils, bon l'odeur c'est pas trop ça. Je regarde un peu le sachet et la je vois les dragés avec leurs goûts, pomme verte, citron, chocolat, crotte de nez... Crotte de nez ? Il doit y avoir un problème, ça ne peut pas être vrai ! Je lis les autres. Il y à toujours deux couleurs identiques et pour chaque couleur deux goûts différents, un qui à l’air plutôt bon, l'autre ignoble. Super, je suis censé manger des bonbons aux... Crottes de nez ? Bon, je pioche un dragée au hasard et le mange, je suis tomber sur le citron, et c'est plutôt bon, j'aime bien, j'en prends un autre, et franchement, je ne sais pas quel goût c'est, mais je le recrache immédiatement, c'est vraiment dégueulasse, vraiment je ne peux pas garder se bout dans la bouche. Très vite j'ouvre ma canette et boit deux gorgées. Ça par contre c'est vraiment bon. Je continue donc de jouer à un jeu de chance / malchance avec les dragées et à soulager les goûts pas très bon avec la boisson tout en restant assis par terre et je commence à réfléchir à ce que je vais faire avec, ce jeu c'est vraiment une stratégie, tout en étant commandé, alors c'est compliqué de prévoir la suite de ses actions, mais bon je ne peux pas rester là à rien faire. Alors je bouge, je prends des énergies et je bouge à nouveau, jusqu'à ce qu'un piège ou une attaque me tombe dessus. Ou alors que moi même j'attaque quelqu'un, ce qui va certainement pas tarder, enfin, au fond je suis là pour ça, et je bouge pour trouver des tributs à tuer.

C'est comme ça que ça marche ici.

Il faut tuer.

Pour mes juges adorés:
 

_________________
12 roses de mes ♥'s : Mary ; Elie ; Niko ; Jon ; Kihara (2) ; Rosi ; Elena ; Ariel ; Alya' ; Ullyss; Ella.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Josh B. Drugs
+ District Six +


♣ Nombre de message : 852
♣ Date d'inscription : 20/05/2012
♣ Age réel : 17


MessageSujet: Re: Chez Seb & Lo Lun 16 Mar - 12:51





Assis depuis quelque temps à l'étage au milieu d'un rayon, je décide d'enlever ma protection d'écorce pour faire respirer mes jambes un petit coup. J'en profite pour finir de boire ma boisson qui d'ailleurs est plutôt bonne et je réfléchis à combien nous sommes, pas beaucoup, peut-être qu'on combat à lieu à l'instant même ? Peut-être que quelqu'un est en train d'agoniser. Il faut que je bouge, je dois trouver un tribut à tuer. Je me sens prêt à continuer, de toute façon en quoi consiste l'Arène ? Elle consiste à tuer, alors à un moment faut arrêter de faire la chochotte, si on renonce à tuer on peut pas s'en sortir. Enfin quoi qu'il en soit si on ne veut pas tuer on est sur de ne pas gagner. Moi j'ai tuer, et je compte bien continuer.

Après avoir vider mon sachet de dragée et ma canette je m'occupe de raccrocher bien fermement mon armure d'écorce et de vérifier l'état de mes armes, mon sabre à encore des restes de sang, mais étant donné que je ne m'en suis pas vraiment servi, je suppose qu'il à été utile à mon ami Seamus. Mon poignard est décoré par du sang lui aussi, ainsi qu'un de mes couteaux de lancé. J'aimerais bien les laver mais je ne vois franchement pas trop avec quoi, parce que je ne compte pas gaspiller mon eau pour laver des armes, non, non je préfère garder mes armes comme ça, avec un peu de chance une de mes victime possédait une malade transmissible par le sang qui paralyse d'un coup le prochain qui se prends une plaie... Bon d'accord, j'arrête de rêver. Je fouille dans mon sac et je vois mes bananes, elles sont toujours quatre, je ne sais pas combien de temps va durer l'Arène, mais j'ai faim et une banane c'est consistant et pleins de vitamines. Bon, je pioche une banane et range mes armes hormis le sabre et deux couteaux de lancé que je met dans ma poche. Mon poignard je le met de sorte à ce que je puisse vite le choper dans mon sac, légèrement ouvert, comme ça j'ai juste à lever le bras et à le choper. Je me relève donc et descends les escaliers, j'en profite pour voir les boules qu'il y à et j'en prends deux au hasard. Je les observe elles sont grises et bleue et sur l'une il y à écrit "boules puantes" et sur l'autre "boule de fumée" bon, on sait jamais, ça peut toujours troubler mon adversaire, pourquoi pas les prendre. Je les mets donc vite fait dans mon sac et je sors enfin veillant à ce qu'il n'y ait pas une autre lettre qui tombe.

Une brise fraîche arrive immédiatement, mais c'est agréable la rue est toujours aussi lugubre, vraiment c'est un des endroits les plus abandonnés de l'Arène. Je commence à longer la rue en épluchant ma banane, en regardant les vitrines de chaque magasin, dans l'un il y à des nounours, dans l'autre des jouets, on voit que cette rue cache un passé coloré, ça devait être un endroit magique avant... Disney Land Enfin bon, ça c'était avant, maintenant ,c'est une Arène le danger est partout, alors je bouge.

Pour mes juges adorés:
 

_________________
12 roses de mes ♥'s : Mary ; Elie ; Niko ; Jon ; Kihara (2) ; Rosi ; Elena ; Ariel ; Alya' ; Ullyss; Ella.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Litchi O'donnell
+ District Huit +


♣ Nombre de message : 98
♣ Date d'inscription : 19/06/2013
♣ Age réel : 21


MessageSujet: Re: Chez Seb & Lo Mer 18 Mar - 1:39

Chat sauvage et poils hirsutes


Litchi termine finalement son repas après environs une demie heure de mastication intensive. Le bœuf séché elle en a mangé à mainte reprise chez elle. La viande fraiche coûte cher et même pour la famille du maire, ce n'est pas quelque chose qu'il est commun d'avoir. Or, l'habitude des O'donnell était de la réhydrater et de l'intégrer à des plats quelconques. Ce n'était pas chose aisé pour elle d'en venir à bout ainsi, sans rien pour l'accompagner. Une fois fait, elle ingurgite le reste de la bouteille d'eau. L'idée d'être au maximum de sa force, pour ne pas être pris au dépourvu la motive. Son esprit réfléchit de façon pragmatique aux morts des derniers jours. La plus part des carrières sont décédés, cela la fait tiquer. Y-a-t-il eu une mutinerie dans leurs rangs ou est-ce qu'un autre tribut les a éliminé? Le prénom d'Errol n'avait pas été affiché dans le ciel. Cela signifiait qu'il était probablement toujours en vie. Cela agite la Huit pendant un temps: l'amour que lui porte l'adolescente essaie de se manifester. Penser à son meilleur ami déséquilibre l'état d'âme de la filiforme. D'un battement de cil, ces idées sont balayés. Auto-défense contre elle même, si sa véritable personnalité prend le dessus, la tueuse amoureuse serait perdue. Elle se relève en s'étirant de toute sa grandeur. Il est temps pour elle d'analyser le contenu de ses sacs. Être trop chargé n'est pas une bonne idée. Elle vide le contenu du sac de son partenaire sur le sol et ne récupère que la pommade, les hamburgers et la bombe repousse animal. Cela fait, elle ouvre son propre sac et ne récupère que le sac de couchage, les pommes, le pain, les bonbons et la limonade. Ses acquisitions sont ensuite savamment placées dans le sac du défunt. Les fruits de houx ne lui seront finalement d'aucune utilité, les chances qu'elle puisse forcer quelqu'un à les ingurgiter sont assez minces. Ce dont elle se débarrasse, elle le pose négligemment dans son sac rose. Elle tique finalement en direction de la bouteille d'eau du garçon, elle doit rester hydrater et garder les liquides, l'idée de la placer avec le reste de ses affaires lui semble judicieuse. Puis, elle lance un regard en bas, se penchant par la fenêtre pour observer les douves. Sa mâchoire se sert alors que la solution prend forme. D'un geste, elle balance l'arc, puis le carquois et finalement, le sac rose par dessus bord. L'idée que d'autres tributs prennent possession de ses affaires ne la charmait pas. Elle tire le couteau de sa première victime de sa ceinture et lui réserve le même sort qu'au reste. Dans sa poche il y a toujours le briquet, à sa ceinture, il y a le fouet, le poignard et le teaser. La blonde est prête à toutes éventualités. Cela fait, elle récupère le paquet de bonbons et glisse le sac de voyage sur son épaule. Pendant ses observations de la dernière demie heure, elle n'a repéré personne. La chose logique est de partir. Pour avoir vue les jeux à la télévision pendant des années, son instinct lui dicte de ne pas rester au même endroit trop longtemps. Sa main déchire le sac de friandises et elle en mange quelques unes d'un aire distrait. Elle quitte donc la sécurité de ses murs et prend la direction de la corne d'abondance. Son plan étant de trouver une nouvelle cachette pour la journée. Doucement, elle chemine jusqu'aux limites du domaine, grignotant les sucreries en même temps et fredonnant quelques rythmes inconnus, pour percer le silence.

Plusieurs chemin pavés s'offrent à sa vue. La musique du carrousel, pourtant devenu presque inaudible depuis deux jours, dut au fait de son omniprésence, devient soudainement oppressante. Elle doit retrouver le pêcheur, avec lui, elle aura ses chances. Car il avait toujours été là pour elle, comme un ange gardien. Elle se figure qu'il y a peu de chance que ça est changé au courant des dernières quarante-huit heures. Elle hésite un instant et opte pour prendre la direction des bâtiments cordés. Or, cela signifie qu'elle doit s'exposer un temps. Pas très chaude à l'idée, la sauterelle prend plusieurs inspirations et s'élance en pleine rue. Elle court sur le chemin pavé, espérant qu'il n'y est personne avec des armes à longue portées d'embusquer. Elle fixe l'arrière des bâtiments des yeux, voulant se concentrer sur ce but précis et ainsi ne pas paniquer. Elle court environs deux minutes et saute dans la ruelle devant elle. Reprendre son souffle l'aide à faire le vide. Elle lance un long regard en direction de sa provenance, s'entendant à voir un tribut furieux débarquer. Les secondes passent et rien ne se profil à l'horizon: un sourire léger fait craquer les croutes de sang qui marquent son visage. Plus furtivement, elle longe la ruelle, plissant le nez à cause des effluves d'huile rance. Était-ce originalement des restos? Litchi le croyait. À pas de velours, elle s'approche de l'extrémité du passage, puis s'arrête. Sa respiration est légèrement agitée par le sprint qu'elle vient de faire, d'une main, elle secoue sa crinière. Prudemment, elle se penche pour jauger la rue, histoire de s'assurer qu'elle est en sécurité. Il semblerait qu'elle soit sur le «boulevard principal» de l'arène, car devant elle se profil diverses boutiques. À peine eut-elle le temps de comprendre où elle se trouvait, que la blondasse repère le garçon. Il longe la rue, il est dos à sa personne et chemine dans l'autre direction. Automatiquement, son corps se plaque sur le mur, car l'idée que sa présence puisse être repérée lui traverse l'esprit. Les battements de son cœur quadruple de vitesse. Ses dents se serrent et ses mains deviennent immédiatement moites. De temps à autres, elle observe ce que fait le type large d'épaules qui s'éloigne de sa personne. Quelques prières muettes intimées aux puissances d'en haut, dans l'espoir qu'il ne la repère pas, sont formulées du bout des lèvres. Chose pratiquement inutile: il n'avait aucune façon de la voir et elle n'avait pas fait de bruit. Bien que ces choses soient flagrantes, la Huit fabulait quand même. La peur au ventre, elle espérait qu'il disparaisse au plus vite, pour qu'elle puisse continuer sa route. Elle ne se sentait pas prête à affronter un nouvel adversaire de suite.

En bref:
 

_________________
Litchi O'donnell
« On ne choisit jamais un chat, c’est lui qui vous choisit »
Une rose de Elias mon lover & Une autre de Errol le pêcheur coeur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elias Leorios
+ District Trois +


♣ Nombre de message : 167
♣ Date d'inscription : 24/07/2014


MessageSujet: Re: Chez Seb & Lo Mer 8 Avr - 19:25


❝ New Death ❞
For Tributs



L'explosion de la Corne d'Abondance souffle le corps du tribut masculin du District 4 et le réduit à néant.
Le Canon hurle une première fois.
Quelques minutes après, le tueur de carrières qu'est Josh, abat sans peine la tribute du District Quatre.
Le Canon hurle une seconde fois.
En haut de l'arbre, mister Templebar finit par rendre l'âme.
Le Canon hurle une troisième fois.
Près du chateau en ruine, Litchi assassine James
Le Canon hurle une quatrième fois
Sans pitié de la part de son adversaire, la pauvre Eve est massacrée.
Le Canon hurle une cinquième fois.
Et embrassant la mort, June met un terme à sa vie.
Le Canon hurle une sixième fois.

C'est à cet instant que la voix du présentateur retentit dans toute l'arène et s'adresse aux survivants.

Mesdames et messieurs, j'ai le plaisir immense de vous présenter les deux finalistes de cette dix-huitièmes. Venant du District Six, Josh le tueur de Carrières et face à lui, la Tribute du District Huit, Litchi. Qui des deux saura tirer son épingle du jeu ? Nous le saurons bientôt. Joyeux Hunger Games et puisse le sort vous être favorable.


@Eques sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Chez Seb & Lo

Revenir en haut Aller en bas

Chez Seb & Lo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hunger Games RPG :: ♣ Archives d'Arènes ♣ :: Magasins-