AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

La Maison Hantée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Logan N. Stark
Logan N. Stark
Admin


♣ Nombre de message : 806
♣ Date d'inscription : 18/02/2012


La Maison Hantée Empty
MessageSujet: La Maison Hantée La Maison Hantée I_icon_minitimeDim 23 Nov - 21:38

La Maison Hantée


« Cet endroit est un grand classique des parcs d'attractions. Qui s'imagine un Disney, sans sa maison hantée par les fantomes des dalmatiens et autres victimes des vilains de notre univers favoris ? »


Bien entendu, il serait trop beau de penser que seul l'intérieur des murs est hanté par d'étranges créatures et ce, uniquement à la nuit tombée. Il y a tant à voir en s'approchant de cette zone. En premier lieu, le portail géant et les barrières de fer qui protége l'accès à la maison et grince à chaque coup de vent. Bien entendu, ils ne sont guère compliqués à passer outre mesure pour s'aventurer dans le jardin.

D'ailleurs parlons-en un peu de ce fameux jardin. L'herbe n'y est pas plus verte que chez votre voisin. Bien au contraire, n'étant pas entretenue depuis des années, elle est noire et morte, ou que l'on pose son regard. Ce n'est pas ici que vous trouverez des fleurs. Bien au contraire, le terrain est parsemé d'arbres morts et de pierres tombales. Au centre, avant le grand escalier qui mène à la maison, se trouve une fontaine, dans laquelle coule de l'eau...

Passons au plus important, l'intérieur de la maison hanté. Elle est sur deux étages. Au rez-de-chaussée, nous trouvons la cuisine. Grande pièce rectengulaire, avec tout le nécessaire pour se faire plaisir. Vieux couteaux, fourchettes auxquelles il manque des dents et cuillère en bois. Sans compter le reste de la vaiselle et du mobilier. Dans le reste de la maison, se trouve en tout et pour tout cinq grandes chambres, toutes identiques. Un lit deux place, des vieux rideaux et un unique meuble pour les vetements, vide bien entendu.

L'unique salle de bain est une pièce ovale, avec en son centre une baignoire sans douche. Tenterez-vous de faire couler l'eau ? D'ailleurs, dans toute la maison, que ce soit dans les pièces ou dans les immenses couloirs, se trouve des interrupteurs pour l'électricité, qui bien évidemment ne fonctionnent pas. Cependant vous devriez trouver des bougies à profusion.


De l'extérieur de la maison, on peut voir, à la nuit tombée, les vitres du grenier, brillant d'une étrange lumière. Tenterez-vous d'en percer les secrets ?


Guide de la faune et de la flore de l'arène



♦ Dans la maison hantée ...


Animaux :
Rat
Chauve-souris
Chien
Araignée
Corbeau

Flore :
Fleurs mortes
Arbres morts

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
http://the-hunger-games-rpg.frenchboard.com
Josh B. Drugs
Josh B. Drugs
+ District Six +


♣ Nombre de message : 852
♣ Date d'inscription : 20/05/2012
♣ Age réel : 20


La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: La Maison Hantée La Maison Hantée I_icon_minitimeLun 15 Déc - 1:13

Dernier RP : BDS

La Maison Hantée Tumblr_m996m83jRs1rur2s6
Run. Run for your life.





Il court il court le furet, le furet du bois joli...

~

La main de Ella compresse la mienne, nous sommes tellement accroché que même un ouragan ne pourrait nous séparer. Hors de question de la lâcher avant qu'on trouve un endroit où se poser. J'ai pas trop regarder où nous allions à vrai dire j'ai complètement tracer sans vraiment regarder et je cours le plus vite que je peux, en même temps que Ella. Elle à l'air plus rapide que moi légèrement mais là on est à un rythme raisonnable, et puis l'adrénaline et l'instinc de survie nous pousse à courir de plus en plus. Les bruits insoutenables du carrousel commencent à moins s'entendre ce qui est une bonne nouvelle, ensuite le bain de sang, je me concentre pas trop sur les cris... Moi-même j'en ai provoquer plusieurs, j'ai tuer un mec quoi, mais c'est vrai que je ne le regrette pas... De 1 je me suis prouver aux yeux du Capitole en tuant le gars sans même avoir d'arme, et de deux je commence petit à petit à venger mes chères personnes assasinées aux Hunger Games.

Bref, nous courrons depuis déjà 5 minutes et je commence à m'épuiser, je n'ai pas dis un mot à Ella, nous avons à peine échanger un regard, nous sommes juste main dans la main et ça suffit. Par contre là je ralentis la cadance et Ella le comprends alors nous nous contentons de trotinner pour aller vite mais pas trop s'épuiser. Je regarde régulièrement autour de moi pour être sûr qu'il n'y est pas un tribut à l'affut, prêt à nous sauter dessus, mais je ne vois personne.

Au bout de 10 bonne minutes de course et de trottinage nous arrivons -assez éssouflés- à un endroit où il y à étrangement moins l'ambiance poupée, joujou et fête... C'est une sorte de chateau ou de petit manoir je crois. Ca fait très abandonné je trouve, et c'est une ambiance assez étrange, j'imagine pas vraiment comment ça serait la nuit, mais bon moi ça ne fait pas plus peur que ça enfin, nous sommes dans l'Arène des Hunger Games, à un moment il faut rationaliser quoi, tout fait peur de toute façon. Moi et Ella nous arrêtons devant un portail en ferraille qui ne semble pas fermé et derrière ce portail il y à un jardin complètement ravagé... C'est à dire que la Flore n'existe plus, pas de feuilles vertes, ni de roses rouges, rien de tout cela. Mais bon, ça àl'air d'être un bon endroit où se cacher pour un certains moment, peut-être pas qu'on va y passer la nuit ici mais bon on verra bien de toute manière.

Je pousse donc le portail, qui d'ailleurs grince un bon coup, puis je me glisse avec Ella à l'intérieur et referme le portail. Le sol est poussiéreux et noir, c'est assez désagréable... Nous avançons encore un peu et je décide d'enfin parler avec Ella et aussi de lui lâcher la main car ça commence à serrer.


« Je comprends si tu trouve ça bizarre ici mais bon c'est un bon point de repos et... »

Je me tourne vers elle, nos regardsse plongent l'un dans l'autre, putain, on est vivant, on est tout les deux vivants quoi... J'ai un petit sourire, et là, elle me saute dessus, ce geste ne m'étonne même pas d'Ella, au contraire je me serre encore plus contre elle... Je peux sentir ses cheveux qui sentent la cerise. Je sens bien qu'on avait tout les deux besoins de ça, on avait besoin de vraiment se sentir l'un à l'autre.Nous restons comme ça de bonnes grosses secondes puis reprenons la marche.

"Vient on monte les escaliers et on s'asseoit derrière la fontaine là-bas cachés ?"

Ella aquiesce et nous avançons jusqu'à cet endroit. Dans la fontaine de l'eau coule, et là je sens la salive monter, en... En parlant d'eau, j'ai encore ma gourde ! Par contre, je sais pas si l'eau est bien potable donc pour l'instant on va dire que on va pas encore la toucher. J'indique à Ella de s'asseoir et c'est ce que nous faisons, et comme ça nous sommes cachés derrière la fontaine en haut des petits escaliers.

"Tiens Ella boit une gorgée que ça va te faire du bien... j'ai pu récupérer une gourde avec de l'eau !"

Elle sourit, contente de voir que l'on possède un minimum d'une gourde d'eau et boit une bonne gorgée, il faut bien économiser l'eau. Je me demande bien si elle à pu prendre quelque chose elle, si elle à un sac, une arme, une gourde, quelque chose d'inéréssent ou pas. Et quand elle me rends la gourde je le vois, le sac, un sac en bandoulière rouge marron, dans ces tons de couleur. Je bois à mon tour deux gorgées d'eau, ce qui me revitalise et me remotive un peu on va dire. Puis je ré-accroche la gourde à mon jean. Je me tourne légèrement plus vers Ella quand soudainement j'aperçois une épée à la main droite de Ella. Je fais les gros yeux, une épée ! Elle à une épée !!

"Tu à une épée ? Mais c'est génial ! Tu à eu du cran, et en plus tu à un sac... Tu à quoi dedans ?"

Ca m'énerve de ne pas avoir de sac car du coup je n'ai pas de sac, pas d'arme... Juste de l'eau, c'est mieux que rien.

~

Il fourre il fourre le curet, le curet du bois mesdames...



Spoiler:
 

_________________
12 roses de mes ♥'s : Mary ; Elie ; Niko ; Jon ; Kihara (2) ; Rosi ; Elena ; Ariel ; Alya' ; Ullyss; Ella.
Revenir en haut Aller en bas
Ella.S.Wight
Ella.S.Wight
+ District Deux +


♣ Nombre de message : 267
♣ Date d'inscription : 22/12/2013
♣ Age réel : 21


La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: La Maison Hantée La Maison Hantée I_icon_minitimeDim 21 Déc - 13:40

« Run girl run »


On dit qu'en danger de mort, le temps passe plus vite. Et c'est exactement ce que je ressentais à cet instant pourtant je savais que le temps ne s'était pas accéléré comme par magie. Mais à peine avais-je posé un pied sur cette horrible plateforme, que mon cerveau s'était mis en mode automatique, pourtant, je savais, ce que j'avais fait, mais c'était comme si j'avais regardé la scène de loin. Comme si je n'avais rien fait, mais les objets en ma possession et la main fermement agrippée à la mienne me prouvaient le contraire. Et je m'y accrochais comme si ma vie en dépendait, je ne pouvais pas me retrouver encore dans cet état. Pas maintenant. Maintenant, j'ai besoin de mon cerveau ainsi que de tous mes sens et reflex.
Alors je sers la main de Josh, si fort que mes jointures blanchissent, nous courrons à toute allure dans le parc, l'adrénaline de la situation nous aidant à garder le rythme puis petit à petit, les sons du carrousel disparaissent au loin laissant place au silence. Et nous n'entendons bientôt plus que nos pas raisonnent sur le sol des rues. Ce qui me rend bientôt mal à l'aise, et presque anxieuse, l'œil à l’affût, je regarde dans tous les coins prêtent à voir un tribut me sauter dessus. Mais personne ne vient et je me calme petit à petit, la présence de Josh aidant. Je savais que si je n'étais pas toute seul, il était là avec moi et cette pensée me réconforter autant qu'elle m'horrifier. Je ne voulais pas de lui ici dans cette arène ou la mort, attends tranquillement que nous venions la rejoindre. Malgré tout, j'étais contente qu'il soit là avec moi, que je n'ai pas à traverser ça seul. Je savais qu'il ferait tout pour me défendre et que rien ne m'arrive et le premier qui s'approche d'un peu trop prés de lui aura affaire à moi. Ce n'est pas ce qui m'inquiéter, ce que je craignais était de devoir lui faire du mal, je ne pourrais pas, je pouvais à peine me décider à tuer un des enfants restants, mais lui, je ne pourrais pas. Mon corps tremble à cette idée et je finis par me concentrer sur notre route essayant de garder mes pensées pour plus tard.
Nous ralentissons peu à peu la cadence jusqu'à trottiner,nous sommes profondément enfoncé dans le parc et je n'ai aucune idée d'où nous allons. Je me laisse simplement guider par mon instinct.
Et environ dix minutes plus tard, nous mettons les pieds dans une partie plus différente du parc. Plus sombre et flippante. De l'ambiance agitée et les décors fantaisistes qui avaient abrité le bain de sang, nous étions passées à une ambiance beaucoup plus sinistre et silencieuse. Devant nous se dresse un immense décor tout droit sorti d'un film d'horreur. Un immense manoir sombre et désert, un jardin mort agrémenté de quelques tombes et pour finir un immense portail en fer. Le typique manoir hanté. Je souris, j'aimais tellement cette attraction, et pendant un instant, j'ai envie de courir jusqu'à cette maison pour l'explorer de fond en comble. Puis mon cerveau me rappeler à l'ordre, les Hunger Games et leur envie de nous voir mourir le plus horriblement possible, soudainement la maison lui parut moins attrayante. Malgré çà Josh s'avança vers le grand portail forgé et en poussa le portail qui grinça. Cette pensée me ramena au tant où je regardais ce genre de film. Bien installé dans mon canapé, ma sœur à mes côtés regardant c'est stupides adolescent se faire massacré par un quelconque psychopathe ou esprit ou quoi que ce soit. Ramenant une question qui me revenait souvent à l'esprit : pourquoi est-ce qu'à chaque fois les blondes mourraient en premier ? "
Je refoule rapidement ses pensées ainsi que mon mauvais pressentiment et le suis sur le sol poussiéreux de la grande allée, la main ferment agrippé à la garde de mon épée. Nous avançons en silence puis je sens Josh me lâcher la main et se tourner vers moi :
« Je comprends si tu trouves ça bizarre ici, mais bon, c'est un bon point de repos et... »
Nos regards se croisent, il sourit et je lui saute dessus, le prenant dans mes bras. Putain, on y était arrivé , on en était sortis en un seul morceau. Le jeu était loin d'être gagné, mais au moins nous étions tous les deux vivant. Pour l'instant me rappelle une petite voix dans mon cerveau que je m'empresse de faire taire. Ce n'était pas le moment de penser à ça. Après quelques secondes, nous rentrons dans l'imposante habitation et je cherche du regard un endroit isolé où nous pourrions nous cacher quelques heures le temps de reprendre des forces. Quand Josh me désigne un escalier caché par une grande fontaine.
"Vient, on monte les escaliers et on s'assoit derrière la fontaine là-bas cachée ?"
Je me tourne vers lui et hoche la tête, avant de me diriger vers les marches en marbre. Ou je me laisse tomber avec le peu de grâce qu'il me reste. Je ferme les yeux, exténué : d'avoir autant couru, mes jambes me lance et ma gorge est sèche. La voix de Josh me fait ouvrir les yeux :
"Tiens Ella boit une gorgée que ça va te faire du bien... J'ai pu récupérer une gourde avec de l'eau !"
Je souris et attrape la bouteille pour en boire une grande gorgée. Avant de lui rendre mon corps m'en demander plus, mais mon cerveau lui m'ordonnait d'économiser le liquide. Nous en aurions besoin. Je regarde Josh boit d'eux autre gorgée avant de remettre le récipient à sa place. Puis quelque chose attrape son regard :
"Tu as une épée ? Mais c'est génial ! Tu as eu du cran, et en plus tu as un sac... Tu as quoi dedans ?"
Je rougis à son compliment et lui réponds pour ce qui me parer une éternité
"Il fallait bien que j'attrape de quoi me défendre. C'était la première chose que j'avais sous la main ! Mais tu as pris de l'eau, sans ça, on aurait surement pas put continuer ! Je ne sais pas vraiment ce qui y a dans le sac, je l'ai pris sans vraiment faire attention"
J'enlève le sac de mes épaules, pour l'ouvrir et en sortir tout ce qu'il contient. Au bout de quelques secondes, le sac et vide et à mes pieds se trouvent, une lampe, deux piles, une fiole de ce qui semble être du sirop à la pomme, une banane en plastique et un petit carré d'aluminium. Je range tout à ça place et me tourne vers Josh. M'apprêtant à poser une question qui me trottait dans la tête depuis un petit moment :
"Et toi comment tu t'es mis dans cet état ? "
Je le regarde attentivement me raconter comment il a tué le tribut du Un et une autre question bien plus dangereuse me vient à l'esprit "Est ce qu'il avait aimé? " Est-ce que ça lui avait plu de mettre fin à la vie de quelqu'un, est-ce qu'il s'était senti puissant en décide le sort d'une personne. Toute c'est question tourné dans ma tête mes je n'osais en posait aucune ne sachant définitivement pas si je voulais savoir la réponse.


Spoiler:
 

_________________

_________________




Fear
Doens't shut you down.
It's wake you up .
I'm ttryin to hope with nothing to hold. Just my mind
Revenir en haut Aller en bas
Josh B. Drugs
Josh B. Drugs
+ District Six +


♣ Nombre de message : 852
♣ Date d'inscription : 20/05/2012
♣ Age réel : 20


La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: La Maison Hantée La Maison Hantée I_icon_minitimeJeu 25 Déc - 11:38

Dernier RP : BDS

La Maison Hantée Tumblr_m996m83jRs1rur2s6
I love you, don't be scared...





Il court il court le furet, le furet du bois joli...

~

Ella rougit et ça me fait rire, je réalise pour de bon que on à survécus au bain de sang... Le bain de sang ou le moment où il y à le plus de mort. Et nous nous sommes vivant, nous sommes quasiment intacts, c'est trop beau... Je suis tellement rassuré d'en être sorti vivant avec Ella... J'avais tellement peur qu'il lui arrive quelque chose. Désormais Ella possède une Epée, et moi j'ai de l'eau. Une arme et à boire, tout ce qu'il faut pour survivre dans l'Arène, bon il faut aussi du sang froid je pense. Ella m'interromp dans mes pensées.

"Il fallait bien que j'attrape de quoi me défendre. C'était la première chose que j'avais sous la main ! Mais tu as pris de l'eau, sans ça, on aurait surement pas pu continuer ! Je ne sais pas vraiment ce qu'il y à dans le sac, j'ai pris sans vraiment faire attention."

Je hoche la tête impatiant de voir le contenu du sac, une arme pour moi peut-être ? De quoi ce soigner en cas de blessure ? J'éspère que il y aura des choses utiles au moins ! Elle ouvre sa saccoche et commence par sortir une lampe, génial, la nuit la lampe peut grandement nous servir, et il y à des piles de rechanges avec, c'est super ! Ca commence bien ! Puis elle sort une petite fiolle, tiens qu'est-ce que ça peut être..? Elle l'ouvre et nous sentons le contenu... Je reconnais le goût de la pomme je crois ! C'est certainement un sirop ou quelque chose comme ça. Boh, du sucre rapide, ça peut toujours nous servir en cas de manque de sucre ! Ensuite elle sort une banane en plastique, pendant un moment nous la regardon perplexe... Hmm... Un apât pour les pièges ? Ca pourrait bien fonctionner ! Et pour finir elle sort un petit carré d'aluminium, ça aussi ça pourrait nous servir. Bref Ella range tout dans le sac et se tourne vers moi, je souris naturellement puis elle me pose une question.

"Et toi comment tu t'es mis dans cet état ?"

Je me mords la lèvre inférieure en me remémorant tout ce que j'ai faut au pauvre gosse du 1, il s'appelait Alec je crois...

"Alors, je vais te raconter mon histoire, alors que je sortais de la Corne un gars est apparu devant moi, c'était le Alec, le gars du 1, du haut de ses 15 il ne me fesait pas peur mais quand même... Bref et vu qu'il était de côté j'avais l'avantage d'une seconde d'avance, alors je l'ai frapper, puis je lui ai fracasser la tête sur un corps de cheval, tu sais les chevaux du carrousel avec cette chanson de merde que j'ai encore en tête ? Enfin tu vois quoi. Puis je l'ai pousser hors de la Corne et il à tenter de me dominer mais étant donné qu'il devait avoir que... 15/16 ans je l'ai métriser et... Je l'ai étrangler. Le sac c'està caus des coups que je lui ai mis... J'ai du lui casser plusieurs os comme le nez et... Mon dieu Ella tu m'entends parler ? On dirait que je suis content de ce que j'ai fait... Enfin... Au fond je... Tu sais Ella tu connais mon histoire, tu sais bien pourquoi je couche avec autant de filles malgrés que je t'aime ? Bah en fait ce sentiment de vangeance je l'ai ressenti tellement fort que je souriais quand je l'ai tuer, j'avais un sourire car je sentais que je vengeais pour Emrys ou Casey et... Bref je suis content de l'avoir tué voilà."

Je vois l'étonnement dans son visage et je suis gêné je viens de faire un gros monologue précisant comment j'ai tuer un gars et les sensations que j'avais et en fait j'ai peur de l'écoeurer ou de lui faire peur... Ce n'est pas mon but, enfin elle me connaît elle devrait savoir... Mais même de toute façon je ne pourrais pas la toucher, je l'aime. C'est simple je l'aime alors je ne pourrais pas lui faire de mal.

"Je... Ella je t'aime je ne pourrais pas t'étrangler de la façon dont j'ai étrangler l'autre gars... Je t'aime vraiment Ella, tu n'a pas peur de moi hein ? Je t'aime trop pour te faire endurer cela... Je pourrais pas te faire du mal, tu n'a pas peur hein rassure moi ?"

Dans ma voix on entends un peu la panique, je ne veux pas perdre Ella et surtout pas qu'elle ait peur de moi... Surtout dans cette situation il faut qu'elle sache que je l'aime et que je ne vais pas lui faire de mal, je pourrais jamais lui faire de mal. Mon regard est planté dans celui de Ella, d'un côté je pense pas qu'elle ait peur.. Mais est-ce que je la dégoute ?...

~

Il fourre il fourre le curet, le curet du bois mesdames...



Pour les juges:
 
Pour Ella:
 

_________________
12 roses de mes ♥'s : Mary ; Elie ; Niko ; Jon ; Kihara (2) ; Rosi ; Elena ; Ariel ; Alya' ; Ullyss; Ella.
Revenir en haut Aller en bas
Ella.S.Wight
Ella.S.Wight
+ District Deux +


♣ Nombre de message : 267
♣ Date d'inscription : 22/12/2013
♣ Age réel : 21


La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: La Maison Hantée La Maison Hantée I_icon_minitimeDim 4 Jan - 15:10

« You have to know that i love you and i will never live you »


Ma question tomba, tranchante et froide comme une lame. Je regarde le visage souriant de Josh se faner pour révéler une expression plus sombre et presque honteuse et ... Aussitôt l'envie de revenir sur mes paroles et de le prendre dans mes bras se fait sentir, je déteste le voir comme ça et le fais que ce soit de ma faute me fait haïr cette situation encore plus, mais ma curiosité reprit vite le dessus sur mes autres sentiments et me tient en place sur l'escalier. Aussitôt l'envie de revenir sur mes paroles et de le prendre dans mes bras se fait sentir, je déteste le voir comme ça et le fais que ce soit de ma faute me fait haïr cette situation encore plus, mais ma curiosité reprit vite le dessus sur mes autres sentiments et me tient en place sur l'escalier. Laissant au jeune homme en face de moi le temps de m'expliquer le pourquoi du comment. Nous restons quelques instants comme ça, lui se mordille la lèvre regardant ses mains débattant surement de comment il allait m'expliquer ses actes, et moi le regardant calmement et résistant à l'urgence de le prendre une nouvelle fois dans mes bras. Finalement sa voix s'élève brisant le lourd silence, qui c'était peu à peu installé:
"Alors, je vais te raconter mon histoire, alors que je sortais de la Corne un gars est apparu devant moi, c'était l'Alec, le gars du 1, du haut de ses 15, il ne me faisait pas peur, mais quand même... Bref et vu qu'il était de côté, j'avais l'avantage d'une seconde d'avance, alors je l'ai frappé, puis je lui ai fracassé la tête sur un corps de cheval, tu sais les chevaux du carrousel avec cette chanson de merde que j'ai encore en tête ? Enfin, tu vois quoi. Puis je l'ai poussé hors de la Corne et il a tenté de me dominer, mais étant donné qu'il devait avoir que... 15/16 ans, je l'ai maîtrisé et... Je l'ai étranglé. Le sac, c'est à cause des coups que je lui ai mis... J'ai dû lui casser plusieurs os comme le nez et... Mon dieu Ella, tu m'entends parler ? On dirait que je suis content de ce que j'ai fait... Enfin... Au fond, je... Tu sais Ella, tu connais mon histoire, tu sais bien pourquoi je couche avec autant de filles malgré que je t'aime ? Bah en fait ce sentiment de vengeance, je l'ai ressenti tellement fort que je souriais quand je l'ai tué, j'avais un sourire, car je sentais que je vengeais pour Emrys ou Casey et... Bref, je suis content de l'avoir tué voilà."
Je reste silencieuse tout le long de son monologue ne laissant passe sur mon visage aucune émotion, si ce n'est un léger étonnement. Je restais là sans bouger, m'imaginant le spectacle qu'il avait dû offrir. Deux jeunes se battant à mort, son adversaire, un jeune du D1, avide de sang, acclamé par Panem et lui simple citoyens du D6, asseyent de survivre. Contre toute attente, il gagne, c'est l'effusion de l'autre côté au Capitol, derrière leur écran les Capitoliens rient et font des paris. Lui, il est là, debout au-dessus de son adversaire étendu sur le sol, mort. Il se sent puissant et il est en quelques sortes heureuses. Je ressens un vif dégoût à cette image, mais je comprends tout aussi vite pourquoi, il a gagné, il était le dernier debout, il pouvait continuer et il avait commencé a vengé Emris et Cassey, ma demie sœur, mon cœur s'alourdit à cette idée, je ne l'aimais pas vraiment, c'est vrai, malgré tout elle ne méritait pas une telle fin. Dans un sens, il n'avait pas le choix, les règles étaient simples ici, tué ou être tué, vivre ou mourir, il avait choisi de vivre et je savais, que j'étais une des raisons qui l'avait poussé à faire ce choix. Et je devais faire le même, ma décision était prise, nous allions nous battre tous les deux. J'allais devoir tuer pour ça, je le savais, mais j'avais déjà trop longtemps rechigné à mettre fin à la vie d'un individu. Maintenant, ce n'était plus le moment de s'embarrasser de quelques éthiques ou morales. Tout d'un coup, ça vois s'élèvent de nouveau :
"Je... Ella, je t'aime, je ne pourrais pas t'étrangler de la façon dont j'ai étranglé l'autre gars... Je t'aime vraiment Ella, tu n'as pas peur de moi hein ? Je t'aime trop pour te faire endurer cela... Je pourrais pas te faire du mal, tu n'as pas peur hein rassure moi ?"
Je ne m'étais pas rendue compte que j'étais resté silencieuse tout ce temps et ce que je vis brisa toutes mes barrières. Josh se tenait devant moi, sa gestuel reflétant la panique que j'avais auparavant perçue dans sa voix. Je lui souris doucement avant de m'approcher et de l'embrasser, un baiser chaste pour commencer et qui s'intensifia après un petit moment. Je me recule un petit moment le regardant dans les yeux souriant sincèrement et lui répondant au cas ou le baiser n'avait pas dissiper tout ses doutes :
"Josh, je t'aime aussi depuis trop longtemps et maintenant que je t'ai enfin. Je ne vais pas te laisser si facilement et ce n'est pas en jouant à l'apprenti psychopathe que tu réussiras à me dégoutter. Je te le dis, tu es coincé avec moi que tu le veuilles ou non"
Je me relève et secoue la poussière accumulée sur mes vêtements avant de lui tendre la main pour l'aider à se mettre à mon niveau. Quand ce fut fait, je me tourne et commence à m'enfoncer dans les sombres couloirs du manoir et déclare :
'Maintenant essayons de te trouver une arme, je doute que nous allions très loin si tu ne peux te défendre qu'avec tes mains. Pas que je doute de toi, mais les autres carrières ne vont pas t'attaquer avec un couteau de poche. Par ailleurs ces grande maison ont généralement des énormes cuisines , avec plein d'objets tranchant, tu me suis? "
Je finis mon discours en me retournant pour le regarder droit dans les yeux avant de presser l'interrupteur
"Que la lumière soit !"
De faibles lumières s'allument une par une révélant une vielle cuisine tout aussi abandonné que le bâtiment lui-même. Je suis un peu dessus, mais même si certain ustensile et en l'occurrence couteaux ont l'air rouillé d'autre ont l'air en assez bon état pour servir encore quelque temps. Puis je remarque une pierre à aiguiser d'un coin, ça pourra toujours servir ça aussi. Quoi qu'il en soit je m'avance de quelques pas dans la pièce avant de m'incliner vers Josh :
"Fais votre choix très cher !"



Jurée:
 
Josh <3:
 




_________________

_________________




Fear
Doens't shut you down.
It's wake you up .
I'm ttryin to hope with nothing to hold. Just my mind
Revenir en haut Aller en bas
Elias Leorios
Elias Leorios
+ District Trois +


♣ Nombre de message : 167
♣ Date d'inscription : 24/07/2014


La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: La Maison Hantée La Maison Hantée I_icon_minitimeDim 4 Jan - 23:28


❝ Next Day ❞
For Tributs



Dans l'Arène, le temps passe lentement pour les tributs qui doivent lutter pour la survie, mais dehors, quand on observe les Jeux, le temps semble plus rapide, comme pour nous faire découvrir la suite de ce petit plaisir. Lorsque la journée touche à sa fin et que la nuit tombe, l'hymne du Capitole se fait entendre et dans le ciel, le visage des tributs morts s'affiche dans l'ordre suivant :

Hayden Greyhack - District Cinq
Lee Damned - District Dix
Diana Athamy - District Dix
Jonathan Bird - District Huit
Nathan Elderleaf - District Sept
Cook Oven - District Neuf
Alec Asmodeus - District Un

L'hymne se termine, le dernier visage se dissipe et le calme regagne l'arène. Cette nuit, le temps se rafraichit beaucoup et il ne fait alors pas plus de dix degrés.

/i\ Nous passons donc au jour deux, veuillez dans vos rp faire en sorte d'arriver à l'aube de ce jour dans la mesure du possible, merci /i\


@Eques sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Josh B. Drugs
Josh B. Drugs
+ District Six +


♣ Nombre de message : 852
♣ Date d'inscription : 20/05/2012
♣ Age réel : 20


La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: La Maison Hantée La Maison Hantée I_icon_minitimeDim 11 Jan - 18:13

Dernier RP : BDS

La Maison Hantée Tumblr_m996m83jRs1rur2s6
I love you, don't be scared...





Il court il court le furet, le furet du bois joli...

~

A partir de ce moment là tout ce passe vite, Ella plonge son regard dans le miens, elle pose une main sur ma joue et m'embrasse. Un coup d'électricité me passe dans tout mon corps, je sens un gros frisson, ses lèvres douces qui entrent en contact avec les miennes me font tellement d'émotions. Je l'attendais ce baiser, juste pour savoir à quel point elle m'aime... Je me demande si cette image est à la une des écran en ce moment même ou si ils se concentrent encore une fois sur un meurtre des Carrières ? Je ne sais pas, mais je profite. Quand elle interrompt notre baiser je ne peux m'empêcher de sourire, c'était magique quand même, et ça me rassure tellement, ça me montre que non elle n'a pas peur de moi, enfin, je l'interprète comme ça, je suis soulagé, je l'aime, et elle m'aime aussi.

"Josh, je t'aime aussi depuis trop longtemps et maintenant que je t'ai enfin. Je ne vais pas te laisser si facilement et ce n'est pas en jouant à l'apprenti psychopathe que tu réussiras à me dégoutter. Je te le dis, tu es coincé avec moi que tu le veuilles ou non "

Je ris, elle est trop mignonne, je suis tellement content, oh que oui j'ai envie de rester coincé avec elle, je n'en doute pas. Sa perte serait ma perte. Après ça Ella se lève décidée à bouger. Je fais donc de même en prenant soin d'accrocher ma gourde à mon short. Ella se tourne vers le Manoir et je souris, c'est parti pour explorer les profondeurs de cette maison plus qu'étrange. Nous rentrons donc à l'intérieur, c'est sombre, il y à énormément de poussière, on voit que c'est abandonné en effet !

"Maintenant essayons de te trouver une arme, je doute que nous allions très loin si tu ne peux te défendre qu'avec tes mains. Pas que je doute de toi, mais les autres carrières ne vont pas t'attaquer avec un couteau de poche. Par ailleurs ces grande maison ont généralement des énormes cuisines , avec plein d'objets tranchant, tu me suis?"

Je souris, c'est vrai qu'une maison dans laquelle tu trouve des fausses traces de sang, ou des vraies qui sait... Mais bon comme elle le dit c'est le genre de Manoir dans le quel on peut trouver des armes mais je ne me donne pas trop d'espoir ! Nous avançons dans le Manoir avec un pas assuré, je regarde tout autour de moi, c'est très spécial et ça me donne un petit sentiment d'adrénaline que j'adore. Ella à l'air d'avoir trouver la salle recherchée, elle tourne à gauche et entre dans la Cuisine donc et allume la Lumière, des faibles néons s'allument, la lumière tremble, et cette grande cuisine est tout autant abandonnée que le lieu dans lequel nous sommes, sombre, glauque, vieux, mais j'aime. Je m'enfonce un peu plus dans la cuisine, il y à beaucoup de poussière sur les meubles ça devient impressionnant. Le robinet m'interpelle et je me dirige de suite dessus, une source d'eau possible ? Je tourne le robinet à fond avec beaucoup de mal... Mais rien ne sort, dommage, mais je dois bien trouver un autre endroit où il y à de l'eau potable. Ella se tourne vers moi avec un beau sourire.

"Fais votre choix très cher !"

Je me tourne vers elle et avance lentement et quand j'arrive au niveau d'Ella je souris, des couteaux sont disposés de façon bordélique dans un grand tiroir. Plusieurs d'entre eux ont l'air plus que rouillés, inutile de les prendre ils ne tiendrons pas longtemps et... C'est pas le top, mais je tente quand même de chercher, et en effet il y à des bons couteaux, je souris, le couteaux c'est... C'est mon arme, quand j'étais plus jeune je m’entraînai avec les couteaux de cuisine de chez moi et ça m'amusait déjà, j'ai grandit avec un couteau dans la poche, c'était la moindre des choses que j'avais quand je sortais de chez moi... Enfin, A la mort de ma mère de toute façon j'avais toujours un couteau sur moi au cas où je devrais me défendre contre mon père.

"C'est génial !"

Je me met donc à fouiller dans le tiroir quels couteaux sont bien et j'opte pour un couteau un peu plus petit mais plus efficace pour la chasse je pense car un grand couteau n'est pas facile à lancer. Je prends donc ce couteau et l'attache à mon short. Puis mon attention se porte sur un couteau plus grand, plus pratique pour le corps à corps avec lequel je peux tuer un tribut juste en le plantent une fois au niveau du cœur, enfin, déjà faut-il que j'ai un tribut juste devant moi à tuer. Je saisi le couteau et teste la lame, elle est moins aiguisée que cette du moyen couteau mais ça fera l'affaire ! Je me tourne donc vers Ella, fier de nos trouvailles. Je continue de regarder dans les tiroirs mais je ne trouve que des fourchettes cassées des débris d'assiettes en porcelaine ou même des casseroles totalement pourrit, on ne pourrait pas s'en servir je pense... Tout à coup j'entends un bruit dehors, je crois que c'est l'Hymne du Capitole, j’attrape donc la main de Ella et nous sortons de nouveau là où nous étions. Dans le ciel s'affiche la tête du tribut que j'ai tuer..

"Regarde Ella, c'est lui que j'ai tuer... "

Je regarde le ciel, il est tellement faux, tout est si faux ici, ça m'énerve d'être dans un endroit créer, s'il le faut la Lune est fausse, les étoiles aussi... C'est horrible de savoir ça... La nuit est tombée, nous n'avons encore rien vu de la maison... Je ne sais pas si nous devrions nous explorer dans les profondeurs de la maison où si nous restons sur cette mini terrasse pour qu'on se relaye pour faire le guai.

"Bref... Tu pense quoi, qu'on devrait s'aventurer dans les profondeurs du manoir en pleine nuit ou plutôt rester dehors ? Enfin personnellement je préfère passer la nuit dehors, si il fait pas trop froid comme ça on se relaye pour les tours de garde... Après si il fait trop froid on rentre mais bon c'est comme tu veux !"

J'enfile mon poncho parce que je sens que la température commence à baisser et je regarde Ella attentivement attendant sa réponse.

~

Il fourre il fourre le curet, le curet du bois mesdames...



Pour les juges:
 

_________________
12 roses de mes ♥'s : Mary ; Elie ; Niko ; Jon ; Kihara (2) ; Rosi ; Elena ; Ariel ; Alya' ; Ullyss; Ella.
Revenir en haut Aller en bas
Seamus Enryel
Seamus Enryel
+ District Deux +


♣ Nombre de message : 38
♣ Date d'inscription : 14/09/2014


La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: La Maison Hantée La Maison Hantée I_icon_minitimeLun 19 Jan - 16:12

Je me tiens devant les barrières, ayant quittés les hautes herbes ils peuvent me voir mais j’ose espérer que ma silhouette fantomatique n’est pas discernable. Mais qui, ils ? Sont-ils vraiment à l’intérieur ? Je suis assailli d’un doute. Et si je brûlais tout, comme ça, c’est fait ? Même si il n y a personne, ce sera déjà une cachette en moins.

Je sens mon cœur se mettre en marche, frénétiquement. Mon cerveau analyse. Ai-je les capacités pour brûler tout ça ? Sûrement pas. Surtout que je ne suis pas sûr qu’il y ai quelqu’un à l’intérieur. Il fait tellement sombre qu’il est impossible de discerner quoi que ce soit. Cependant, je pourrais les attirer. Tel des appâts. Ou alors les faire fuir puis les traquer comme des bêtes, leur fuite ne pourra pas passer inaperçue. S’ils viennent, ils comprendront à quoi ils ont affaires. Dans tous les cas, si tribut il y a, je les retrouverai. Et je les saignerai.

Alors je commence à appliquer ce que je décide. Mes gestes sont lents, calculés et discrets. Je m’empare doucement des t-shirt mickey ainsi que de plusieurs hautes herbes (une certaine quantité) puis doucement, sors les allumettes de ma poche. J’éparpille certaines herbes tout près, dans la distance de l’entrée. Je place un t-shirt devant l’entrée puis un deuxième, ainsi que plusieurs herbes puis tout en essayant de me garder à une relative distance, je prends alors un peu de désinfectant que je verse allégrement sur la masse. Puis j’allume une allumette, chaque mouvement de repliement provoque une légère douleur. Comme si chaque effort que je fournissais devenait victime. Lorsque je me replie, je sens la douleur devenir plus intense. Mais je me tais. Je mets tout ce qui est en mon pouvoir pour agir rapidement et sans me faire remarquer. Le feu ne prend pas. J’en allume une deuxième. Il commence à prendre mais légèrement, trop légèrement. Alors je prends une troisième, je la frotte et l’allume. Ça va prendre cette fois ! Je m’éloigne précipitamment. Je vais me faire repérer. Le feu va prendre juste devant l’entrée. Parfait. Ils viendront à moi. Ils sont déjà probablement alertés comme ça, s’ils existent.

Puis soudainement, une théorie me vient en tête et je cours alors vers les hautes herbes. Je jette les deux derniers t-shirt que j’inhibe du reste de désinfectant. J’allume une allumette. Mais le feu ne prend pas, ou pas assez. Impossible. J’abandonne. Alors je cours dans l’autre direction, de manière à me tenir prêt du château mais suffisamment éloigné du feu de l’entrée. Je devrais les entendre.

Et j’attends, lové. Caché comme je peux. Venez, venez les petits enfants. Papa a une surprise.


Je ne dis pas que le premier feu prends volontairement si c'est vraiment pas crédible mais je pars du principe que Seamus essaye suffisamment de fois pour que ça prenne, même si ça ne se répand pas.
Revenir en haut Aller en bas
Elias Leorios
Elias Leorios
+ District Trois +


♣ Nombre de message : 167
♣ Date d'inscription : 24/07/2014


La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: La Maison Hantée La Maison Hantée I_icon_minitimeLun 19 Jan - 21:03


❝ It's a trap❞
For Tributs



On ne joue avec le feu que si l'on pense pouvoir le maitriser et ce n'est pas le cas du tribut du District Deux. Certes, l'idée de vouloir mettre le feu à la maison, pour en débusquer les éventuels habitants est une bonne idée, mais encore faut-il avoir la quantité nécessaire de carburant pour que cela fonctionne. Un vent froid, presque geler se lève dans la zone qui se situe entre les grandes haies et le portail d'acier. Les quelques flammes sont soufflées et l'incendie prend aussi simplement fin, mais ce 'est pas tout. Seamus qui se pensait en sécurité se rend alors compte qu'il est toujours dans l'enceinte du mur de haies qui protège la zone de la maison hantée. Pire, quand il remarque ce détail, un cri perce le décors et l'une des fenêtres à l'étage se brise, puis le corps de la Tribute du District Un, à savoir Sven, tombe au ralentis et se brise dans un bruit sourd de craquements d'os. Le Canon hurle, achevant les doutes sur l'éventuelle survie de la jeune femme.

Puis, que ce soit aux yeux de Seamus, ou bien de Josh et Ella qui sont toujours à l'intérieur, une brume noir de jais envahit la zone pendant quelques secondes et quand elle disparait, chaque fenêtre de la bâtisse s'illumine d'une inquiétante lumière verte. De la cave de la maison, en passant par le sol du jardin, un grondement sourd résonne et, l'eau de la fontaine devient rouge, rouge sang, le sang des tributs morts jusqu'à présent. Que faire dans cette situation Seamus ? Josh ? Ella ? Nul doute que l'un de vous devra périr, car impossible de passer par dessus les haies qui font plusieurs mètres de haut et, bien qu'elle semble une bonne issue, une imposante chaine a fait son apparition sur la grille, empêchant de la rouvrir.

Vous savez quoi faire tributs ? Puisse le sort vous être favorable.


@Eques sur Never-Utopia
[
Revenir en haut Aller en bas
Josh B. Drugs
Josh B. Drugs
+ District Six +


♣ Nombre de message : 852
♣ Date d'inscription : 20/05/2012
♣ Age réel : 20


La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: La Maison Hantée La Maison Hantée I_icon_minitimeMar 20 Jan - 11:57

Let's fight.

Le vent est glacial, il siffle fort, nous sommes sur la terrasse de la maison, Ella à également en filée son poncho, je tiens mon petit couteau que je prendrais comme couteau de lancé dans la main, il faut que je monte la garde. L'atmosphère est étrange,  cette maison l'est encore plus, c'est très calme on entends que les insectes et encore c'est limite si il y en à. Je guette les alentours, Ella est pas loin de moi elle ne dors pas, elle y arrive pas je suppose, je comprends. Je fixe le portail, il est légèrement ouvert, ne l'avais je pas fermé? Je sais plus, je dois psychoter certainement, allez calme toi josh, tout va bien. Un bruit retentit, je sursaute, c'est quoi ? Je tourne la tête, ah non, c'est Ella elle s'est levée.

"Josh... Il y a comme une odeur bizarre de.... fumée ?"

Je froncé mes sourcils et me concentre sur l'odeur... oui c'est vrai, une odeur de feu... Oh non, un piège c'est sur ! Je sens l'adrénaline monter en moi et serre mon couteau, l'autre je l'ai mis dans la bandoulière de Ella, je vais donc le choper. Je me place près de l'escalier de trois marchés et guette une silhouette, de la fumée, mais non, rien, pas de fumée... peut-être que quelqu'un fait un feu plus loin. Je me détends,  mais la tout à coup le portail se referme brusquement, j'aperçois une silouhaite passer rapidement mais je ne sais pas du tout qui ou quoi c'est....J'avance d'un pas.

"Ella, viens suis moi reste sur tes gardes il y a quelqu'un ou quelque chose qui rôde."

Je regarde autour de moi, le vent siffle fort et d'un coup je ne sais pas ce qu'il se passe, il y a une fenêtre qui se brise à l'étage un tribut tombe à terre, on en entends même les craquements d'os, c'est ignoble,je fais une grimace, le canon retentit, bon, un mort de plus, tant mieux. Mais ça ne s'arrête pas là, tout à coup une grosse brume noir apparaît, je ne vois plus grand chose juste une silhouette qui a disparu derrière des pierres tombales je suppose, lui, elle,peu importe, il est pour nous. Je donne un coup de coude à Ella, elle l'a vue aussi je crois. Je m'avance mais le brouillard le fait peur alors je fais gaffe. Alors que je descendais doucement les trois escaliers, un gros bruit comme du tonnerre se fait entendre, la fumée disparait, tout à coup des lumières vertes ont apparue aux fenêtre, je panique, un putain de piège ! Je tiens fort mes couteaux et m'avance,  en compagnie de Ella qui surveille los arrières l'épée à la main. Des bruits bizarre retentissent, et si on se contentait de partir? Non, le portail est verrouillé par une chaîne, saletés de Juges ! Les fenêtres toujours illuminées me font peur, que ce passe-t-il dans cette maison ? Qu'est-ce que les juges attendent de nous ? Je me mords la lèvre inférieure, et là mes yeux captent une présence, le tribut caché derrière deux pierres tombales. Je me tourne brusquement il ne fait plu sombre désormais et je le vois bien un grand mec, si lui il m'a vu je n'en sais rien mais ça ne m'étonnerais pas. Je m'avance donc vers le tribut assez proche pour viser, je  prends mon premier couteau, allez josh, rappelle toi de ton entraînement à la maison, je ferme un oeil, je vois bien, la lumière verte illumine son corps. Je vise et lance mon couteau de toute force, le lancé était bien, ou aterira-t-il?  Nul ne sait en tout cas moi et Ella sommes prêts, nous avons pas encore manger mais nous avons bu et nous sommes réposés et en pleine énergie quoi que sous le choc. Je me cache derrière la façade et je commence à sentir l'adrénaline, un combat va éclater, c'est certains, nous ne pouvons y échapper... il faut un mort. Je souris, je veux impressionner le capitole, je veux leur montrer la bête qui est en moi, je cours donc vers le tribut on va voir si le couteau l'a touché, avec la vitesse il a pu lui faire une belle plaie mais il m'a peut-être vu et à peut-être esquivé mon attaque, je sens la rage en moi. Arrivé un peu plus près je m'élancé pour lui sauter dessus avec mon second gros couteau.

"Let the game begin darling."
Spoiler:
 

_________________
12 roses de mes ♥'s : Mary ; Elie ; Niko ; Jon ; Kihara (2) ; Rosi ; Elena ; Ariel ; Alya' ; Ullyss; Ella.


Dernière édition par Josh B. Drugs le Mer 21 Jan - 9:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Seamus Enryel
Seamus Enryel
+ District Deux +


♣ Nombre de message : 38
♣ Date d'inscription : 14/09/2014


La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: La Maison Hantée La Maison Hantée I_icon_minitimeMar 20 Jan - 20:00

Caché dans l’obscurité, je regarde le feu prendre doucement. Trop doucement. Merde. Un vent souffle et il s’éteint, bien plus rapidement que ce qu’il s’est allumé. Peu importe. J’espère avoir attiré les potentiels tributs présents ici mais pour le coup de leur ajouter une difficulté complémentaire, c’est raté.

Je n’entends rien alors que la brise frappe. Il règne une ambiance silencieusement lugubre, je ne me sens pas en sécurité. Mes yeux sont alertes, je regarde partout. Devant, derrière. Mon sabre fermement en main droite, mon sac de l’autre. Le froid cogne sur ma peau, presque brûlant. C’était peut-être une mauvaise idée et je m’apprête à retourner à la corne lorsqu’un cri perçant attire mon attention. Je frissonne. Qui a hurlé ? Puis un bruit d’une vitre cassée suivi d’une silhouette s’écrasant sur le sol. Je ne distingue pas grand-chose à cause du noir.

Coup de canon.

Mon cerveau ne fait qu’un tour. Était-ce la seule personne présente dans le manoir ? A-t-elle été tuée ? Qui est-ce ? Qu’est-ce que je gagne à rentrer dans le manoir ? J’hésite à appeler mes alliés. Mais la brise frappe de plus belle. Glaçante, terrifiante, lugubre. Puis subitement, Un autre bruit se fait entendre. La pression devient plus forte. J’ai l’impression de voir la mort arriver. Je sens alors une odeur étrange, je lève les yeux aux ciels. Une fumée noire presque brillante à fait son apparition. Un piège. Les fenêtres sont subitement illuminées par une lumière verte, me permettant d’apercevoir le jardin couvert de mauvaises herbes et de pierres tombales. Puis du bruit se fait attendre, je me retrouve figé. La lumière verte me permet d’entrevoir une silhouette, masculine, il me semble, puis une autre. Féminine cette fois. Quelque chose que c'est Ella... Caché, je tiens mon sabre fermement. Prêt à attaquer. J’entends du bruit, des paroles. Je ne peux pas les distinguer clairement mais c’est un garçon qui parle. Ils sont deux. C’est bien ce que je pensais.

D’un coup, il s’immobilise. Je me prépare à parer toute attaque. Je sens quelque chose volé et par réflexe, je me décale sur le coté, manquant de tomber et sentant subitement le poids de la blessure me rattraper à la réalité. Il court, il m’a vu. Et je ne le louperai pas. S’il est aussi équipé de couteau ou de n’importe quelle autre arme, je peux viser le poignet. Alors que je le vois courir dans ma direction, je vise du mieux que je peux la silhouette de son bras. Il s’apprête à se jeter sur moi et à m’enfoncer le couteau dans ma chaire que je dirige avec force mon sabre vers son poignet. Avant de le reprendre.


Pour les juges et mes adversaires:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ella.S.Wight
Ella.S.Wight
+ District Deux +


♣ Nombre de message : 267
♣ Date d'inscription : 22/12/2013
♣ Age réel : 21


La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: La Maison Hantée La Maison Hantée I_icon_minitimeMer 21 Jan - 18:20

« 3,2,1 Let's fight »


Je laisse Josh faire ses affaires dans l'immense cuisine pendant que je l'inspecte de fond en comble avec le faible espoir de pouvoir trouver quelque chose d'un tant soit peu utile. En vain, si autrefois, elle avait dû regorger d'ustensile en tous genre et de personnel talentueux. Elle n'était maintenant plus que ruine et poussière, beaucoup de poussière. Comme le reste de la maison en somme.Je me demande un instant si cette maison à déjà étaient habité,ou plutôt en service,si des enfants était venue dans les murs de cette maison dans l'espoir d'y trouver un frisson. C'était stupide comme idée. Je veux dire quelqu'un pourrait nous tomber dessus et je me retrouve à rêvasser sur le pourquoi du comment de cette maison, qui a de toute façon surement dut être créé pour l’événement. Je.Je souffle en laissant traîner nonchalamment ma main sur le comptoir récoltant la poussière accumuler.Je n'ai pas était créer pour être une carrière, pas plus qu'une habitante du Capitol. C'est triste en un sens que je n'ai toujours pas trouvé ma place ici. Mais je ne vais pas me laisser faire, je vais me battre même si je dois tuer des tributs pour ça. Si je ne suis pas faite pour être une carrière, je sais toujours me battre comme telle. Mes poings se serrent automatiquement à cette idée et tous mes cours me reviennent en tête . Soudain, l'hymne de Panem retentit nous attirant vers l'extérieur de la demeure. Les défunts nous y accueillent, leur visage afficher dans le ciel en dernier hommage hypocrite, un compte à rebours sanglant. Un par un, le garçon du cinq, Hayden. Les deux enfants du dix Lee et Diana. Jonathan du huit. Et District 9 Cook Oven . Le dernier visage est celui d'Alec, je frémis, c'était l'homme que Josh avait tué. Josh me le confirme quelques secondes après et je lui réponds seulement du signe de tête. Je ne pense pas qu'il aurait voulu qu'on les représente comme ça. Pas comme s'il nous donnait vraiment le choix de toutes les manières. Je ferme les yeux dans un dernier instant. Les saluant une dernière fois à ma façon. Puis c'est la fin tout disparaît. Le jeu peut recommencer. Je me laisse glisser contre le mur de la terrasse, j'enroule mes bras autour de mes jambes regardant Josh cogiter, se demandant si oui ou non, il était judicieux de retourner inspecter le manoir. À mon avis i reste plus préférable de rester ici, sur la mini terrasse ou rien de franchement fâcheux pourrait nous arriver. Finalement, Josh met fin au silence :
"Bref... Tu penses quoi, qu'on devrait s'aventurer dans les profondeurs du manoir en pleine nuit ou plutôt rester dehors ? Enfin personnellement je préfère passer la nuit dehors, si il fait pas trop froid comme ça on se relaye pour les tours de garde... Après s'il fait trop froid, on rentre, mais bon, c'est comme tu veux !"
"Je pense qu'on devrait rester ici.Cette maison a était crée pour nous tuer et qu'elle meilleur moyen de le faire en pleine nuit. Ils veulent peut-être ma peau, mais je ne compte pas leur faciliter la tâche. Tu peux dormir un eu si tu veux. Je n'ai pas sommeil. On pourra toujours la visiter demain cette maison, on verra plus tard."
Josh, prends son tour de garde, cela doit faire quelques heures que nous sommes ici à attendre quelque chose. On pourra toujours la visiter demain cette maison, on verra plus tard. Le vent souffle violemment et la température descend de plus en plus, j'enfile mon poncho et regarde l'horizon maintenant accoudé au rebord de la petite plateforme, fixant la nuit. Quand un mouvement attira mon attention. Quand un mouvement attira mon attention. Puis je le remarque le portail, entrouvert. Je me redresse tout de suite en alerte, mes muscles tendus. Quelqu'un était là et ce n'était surement pas pour venir nous offrir des sucreries. Je scrute la nuit d'un œil attentif. Mais je le sentis avant de le voir seulement quelques secondes après. Un feu, plusieurs mêmes, ce bâtard essayé de cramer la maison et nous avec. Je me rue vers les escaliers assez vite pour voire les dernières flammes perdre leur souffle. Je vois aussi une ombre dans les ténèbres du manoir. Il a raté, mais il est toujours là. Je descends les escaliers à l’affût. Mon épée devant moi. Prête à me défendre.
Tout d'un coup, le portail se claque violemment, nous enfermant tous à l'intérieur, coupant tous moyens de possible sortis. Le Capitol, c'est déjà lasser de nous regarder vivre, il veut un combat.
"Ella, viens, suis-moi, reste sur tes gardes il y a quelqu'un ou quelque chose qui rôde."
"No Way Captain Obvious", je garde rapidement cette remarque dans mon cerveau, ce n'était pas vraiment le moment de faire du sarcasme. Le vent s'intensifie et avec lui ma prise sur mon arme.
Puis un cri, accompagner d'un cri percent. Quelques secondes de plus et un corps s'écrasaient devant nous dans une pluie de verre. J'ai put voir grâce à la faible lumière de la lune les cheveux flamboyant de Sven, la partenaire d'Alec. Un coup de canon. Le district 1 venait de perdre sa dernière flamme. Une inquiétante brume noire s'élève du sol, les fenêtres luisent d'un vert phosphorescent et tremblement s'élève des entrailles du Châteaux. Les juges préparés, leur arène. Nous mettions en scène. Malgré ça, je n'ai pas perdu de vue l'ombre maintenant réfugié dans les tombes. Josh non plus d'ailleurs et nous continuons de nous avancer vers notre adversaire.
Et l'eau se changea en sang,montrant finalement leurs réelles attentes,un combat à mort. Le Capitol voulait du spectacle. Le Capitol voulait du sang. Le Capitol voulait un mort.
Josh ne semble pas se soucier de ce dernier détail et préfère lancer un couteau sur l'ennemi, qui évite en roulant sur le côté, se découvrant et me laissant découvrir son visage par la même occasion. Seamus. Je souris, il ne va pas se laisser faire et si je dois tuer quelqu'un, je préfère nettement une victime qui peut se défendre. Mais Josh ne me laisse pas plus le temps de réfléchir à la question puisqu'il se jette sur Seamus l'assaillant avec son deuxième couteau. Je le regarde un peu plus éloigner. Faisant tourner mon épée, sécurisant ma poigne. Prête à intervenir dés le moment opportun.
Il ne se fit pas attendre, Seamus se débarrassa de Josh et couru dans le sens opposé, en utilisant un sifflet. Aïe, ces amis allaient rappliquer. Je devais le tuer.
Il regarde la fontaine et j'en profite pour attaquer d'un grand coup d'épée.
J'étais décidé, il allait mourir.


Jurée:
 


_________________

_________________




Fear
Doens't shut you down.
It's wake you up .
I'm ttryin to hope with nothing to hold. Just my mind
Revenir en haut Aller en bas
Josh B. Drugs
Josh B. Drugs
+ District Six +


♣ Nombre de message : 852
♣ Date d'inscription : 20/05/2012
♣ Age réel : 20


La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: La Maison Hantée La Maison Hantée I_icon_minitimeJeu 22 Jan - 16:53

I want you to die.


Pendant une petite seconde j'arrive à apercevoir son visage, c'est Seamus... Le fou du 2, il doit m'en vouloir à mort de leur avoir pris Ella, bon j'imagine que ça va être un beau combat. Alors que je voulais lui planter mon couteau -ce qui aurait été bien trop facile- je le vois essayant de se relever avec une grimace de douleur sur le visage, il possède un sabre. Un sabre PUTAIN. Malgré les douleurs qu'il doit ressentir il réussit à se lever et avec son sabre tente de me blesser. Ça se passe très vite mon premier réflexe est de lever le bras mais avec son sable il touche mon couteau et ça le fait tomber à un mètre plus loin. Merde, je tourne la tête vers mon couteau, et le temps que je reprenne mon attention sur Seamus, il est déjà parti. Il est blessé, je le vois bien, il s'est blessé le haut du bassin en même temps vu comment i est torse nu la je pouvait pas le rater... Il est dou quand même de ce mettre torse nu, il fait super froid moi je n'aurais jamais osé me mettre torse nu, même pour brûler la maison, surtout qu'avec ce vent il y avait peu de chance que ça brule... Je souris légèrement et une idée subite me vient à l'esprit, je baisse la tête et prends deux secondes pou rechercher mon couteau de lancé, il est où ce con... Grâce à la lumière qu'il reflète, je le trouve magnifiquement planté dans le sol, il l'a esquivé de peu ! Je le sors donc du sol et me relève, il est pas parti très loin juste au portail. Un coup de sifflet retentit, je fronce les sourcils, au le connard il à appelé ses amis. De toute façon ils ne peuvent pas rentrer. Bref je ne m’attarde pas sur ce détail car Ella est déjà entrain de courir dans sa direction avec son épée et d'un côté je m'inquiète pour elle, je veux pas qu'il lui arrive quoi que ce soit, mais bon, on est dans une arène, je suis bien obligée de la laisser faire ce qu'elle doit faire, il faut qu'elle montre aussi ses capacités et qu'elle montre qu'elle peut tuer, même si je vais participer à ce combat, hors de question de la laisser faire seule, puis, Seamus quoi.

Je tiens donc mon couteau fermement en main et prend une grande respiration. Je m'accroupis légèrement derrière la pierre tombale, Ella est arrivée non loin de lui, elle est prête à l'attaquer de son épée, je me relève, et je me tape un sprint visant à arriver dans les parages de Seamus.... A quelques mètres de Seamus de façon à ce que je puis bien viser, je cours et manque de trébucher sur des racines pourites, je vacille légèrement mais me reprends en main, j'arrive donc trois mètres de de l'homme. Il est un peu dos à moi, je me mords la lèvre, je ne peux pas bien toucher son haut du bassin mais je tente quand même alors j'inspire, je ferme un œil et mon couteau et repartit ayant pour cible la blessure de Seamus, mais il est peut-être un peu trop de côté, bon, tant que je le touche, ça me va.

Il doit mourir vraiment... il doit mourir.
Juges:
 

Pour mes collègues et lecteurs:
 

_________________
12 roses de mes ♥'s : Mary ; Elie ; Niko ; Jon ; Kihara (2) ; Rosi ; Elena ; Ariel ; Alya' ; Ullyss; Ella.
Revenir en haut Aller en bas
Seamus Enryel
Seamus Enryel
+ District Deux +


♣ Nombre de message : 38
♣ Date d'inscription : 14/09/2014


La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: La Maison Hantée La Maison Hantée I_icon_minitimeSam 24 Jan - 17:40

[Petite précision : Seamus n'est pas torse nu. Il possède bel et bien un t-shirt x) ]



Je croyais être le meilleur. Je devais être celui-là. Le tribut le plus prometteur de la Dix-Huitième édition. Le féroce guerrier surentrainé qu’on n’attendait plus. J’y avais donné ma vie. Mon entraînement. Ma force. C’était moi. Le gagnant prédestiné de la Dix-Huitième édition des Jeux de la faim.

Et pourtant, après quelques minutes de jeu. Blessé. Affaibli. Dépendant de ses alliés, des sponsors. Ou est la grandeur, la force et la puissance ? Perdue, évaporée. La fierté est toujours la mais elle est fragilisée, par les doutes. Ces doutes. Et le voila aux prises, face à deux adversaires. Coincé. Au fond de lui, il sait qu’il a peu de chances.

C’est la fin.

Mon arme ne se plante pas et subitement, je cours dans la direction opposée. Je veux les cerner. Jouer avec eux. Je veux pouvoir calculer mon coup. J’ai devant moi deux adversaires, je le sais. Je peux les éliminer. Mais je suis en situation de défaveur. Jamais autant l’adrénaline n’avait été aussi puissante. Je pourrais mourir d’un instant à l’autre mais je le refuse. C’est la vie et la mort pour eux.

Je m’arrête d’un coup. Je souffle, bruyamment, en abondance. J’ai couru et ça a brûlé. Elle me parle, m’averti. Regarde carrière abruti, tu m’as tué mais je suis toujours la. Et je te hanterai. Je te brûlerai. Je te rappelle que tu n’es qu’un pauvre humain, une pauvre loque lobotomisé.

NON ! Papa ne m’aurai jamais fait ça. Il voulait que je réussisse ma vie. Que je sois fier. Que je gagne.

J’ignore la brûlure, comme je le fais à chaque fois. Je vise mes deux adversaires. La lumière verte me permet d’apercevoir leur visage. Josh Drugs, District Six. Et puis derrière, une fille, blonde. L’air déterminé. Ella. Je le savais. Cette connasse, traîtresse, immonde traître à son district. Ils attendent tout ça : Que je la charcute, que je la réduise en morceaux. Tout le monde se fiche de la solidarité entre district, pourtant fortement présente dans les autres districts. C’est chacun pour sa pomme et qu’elle ait osé trahir son sang de carrière est indigne, dégoutant et mérite le prix du sang. Elle ne me tuera pas. Je vais la charcuter, la blesser, la faire tomber à terre et la dépouiller. Et si l’occasion se présente, je lui enlèverai des membres. Je découperai sa tête. Une fois que j’aurai tué son con de fiancé.

Je les observes tous les deux. La situation est irréaliste. Cette brume brillante, cette lumière verte et cette fontaine… rouge. Rouge de sang. Une mise en scène des juges. Mais pourquoi mériterais-je de me retrouver seuls face à deux adversaires ? Mon regard s’attarde de nouveau sur Ella qui se jette sur moi. Je me tiens prêt. Allez viens petite souris, que je t’attrape la queue et te la coupe.

Au moment même ou elle me lance un coup d’épée, je recule très légèrement de manière à être en distance pour enfoncer mon sabre dans son poignet. Je recule. Reprends mon sabre. Je regarde à droite, Josh fonce puis je vois cette forme qui vole. Un couteau. Il est plutôt doué étonnamment. Je tente de le prendre mais j’échoue et il se plante sur le milieu de mon bras. Immédiatement, je le retire. La douleur et la blessure sont moindres par rapport à celle que je ressent actuellement. Mais je l’ignore. J’ignore Sara Collins. Elle est morte et enterrée. Je me recentre rapidement sur Ella, mon sabre fermement tenu en main. Le couteau de la main gauche. Je m’avance vers Ella en signe d’attaque puis tourne rapidement la tête, je regarde les yeux de Josh et je lance le couteau en direction d’une de ses prunelles. Allez, tombe dans le panneau.

Et c’est la que je dirige fermement mon sabre vers le ventre de la demoiselle. Petit double jeu, j’espère qu’au moins l’un des deux se prendra au piège.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Seamus Enryel
Seamus Enryel
+ District Deux +


♣ Nombre de message : 38
♣ Date d'inscription : 14/09/2014


La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: La Maison Hantée La Maison Hantée I_icon_minitimeMar 27 Jan - 18:06

J’entends le couteau qui siffle. Un murmure et ma lame se plante dans le ventre de ma partenaire de district. Son visage se transforme, défiguré. Coupé par la douleur. La stupeur. Sait-elle déjà qu’elle va mourir ? Je la tiens. J’enfonce mon sabre encore plus loin, ressentant le frisson de la lame se mélangeant dans les organes. J’espère tous les toucher, les endommager, les broyer… Il me semble sentir quelque chose de mou. Ou c’est mon imagination. Je ne suis plus conscient, je suis dans l’instant. Ma tête est brûlée et mon corps me brûle. Je regarde Ella, enfonce encore un peu plus profondément – atteignant normalement ses intestins- puis rapidement, commence à retirer l’arme de son corps. Mais moi-même, je me sens consumé. Je place ma main sur ma blessure. Elle crie, hurle, veut éclater. Les sutures ne vont tenir que si je ménage mes efforts.

LAISSE MOI SORTIR. LAISSE-MOI SORTIR PAUVRE CON. FOU. MALADE. Pourquoi tu m’as tué espèce de dégénéré ? DIS MOI POURQUOI. Je voulais fuir. Je voulais partir. Je voulais survivre. Et maintenant, tu vas payer, misérable carrière de mes couilles. Je vais te faire souffrir, comme je le fais maintenant. Je vais te faire souffrir et te faire éclater. L’abruti lobotomisé que tu es. Il t’as dit quoi ton père hein ? Il voulait t’envoyer à la mort. Les cris retentissent, plus forts que jamais, plus puissants. Mais qui parle ? L’angoisse monte, j’appuie encore un peu plus sur ma blessure, pour la restreindre, pour la protéger mais à la moindre incartade, elle en profitera. Mais qui ? Enola ? Sara Collins ? Ella Wight ? Les paroles sont fortes, criardes et puissantes. Je veux lui dire d’arrêter, de stopper. La souffrance est assez forte comme ça. Il ne peut pas. Il ne peut pas avoir fait tout ça… pour ça !! Pour que je crève comme un chien.

Je me replie. Mon état mental n’est plus totalement conscient. Je me replie sur moi-même. Je manque de défaillir, de m’écrouler à terre. Mais quelque chose dans mon esprit s’enclenche. Puis mes yeux s’attardent. D’abord sur le bras blessé d’Ella puis sur Josh Drugs. Reprends-toi maintenant. Je sens quelque chose. Quelque chose m’a heurté je pense. Josh Drugs n’est pas loin… Je tente de me remettre, je souffle, je fais comme je peux. Et je m'apprête à relever, prêt à affronter.

Jusqu'à quand ?

Until I decide, your worst fucking nightmare.


Au juge et adversaires:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ella.S.Wight
Ella.S.Wight
+ District Deux +


♣ Nombre de message : 267
♣ Date d'inscription : 22/12/2013
♣ Age réel : 21


La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: La Maison Hantée La Maison Hantée I_icon_minitimeJeu 29 Jan - 20:21

« 3,2,1 Let's fight »


Je cours vers lui, ferme les yeux un simple instant me rappelant les heures que j'avais passées à m'entraîner aux sabres, les mannequins que j'avais découpés, éventrés et décapités était tellement nombreux que je ne pouvais les compter. Mais s'entraîner était sur des mannequins était tout autre chose que battre une personne réelle. Malheureusement pour moi ces questions n'étaient plus d'actualité ici, ni pour Seamus, ni pour personne d'autre. Les questions d'éthique était perdu, remplacé par l'instinct animal. C'est cette instinct qui me manquait ou que je refrénait je ne saurais dire. Mais c'est son manque qui me perdit. Je me préparais à attaquer, il était dans la trajectoire de mon sabre, un simple coup pour un maximum de dégâts. Les questions d'éthique étaient perdu, remplacé par l'instinct animal. De plus si je manquais d'attention ce n'était pas son cas et il profita allègrement de l'aubaine. Me transperçant le poignet à l'aide de son sabre, une vague de peine travers mon membre et ma prise se lâche un instant sur mon épée avant que je ne la raffermisse, je ne peux pas me laisser aller comme ça. Malgré ça, ma main est hors d'utilisation. Je souffle et change mon épée demain, Ma deuxième et surement dernière erreur. Le temps que je remonte mon regard sur lui, il est devant moi.
Je le vois planter son épée et pendant un instant, je caresse la veine espoir qu'il est raté, juste avant de la sentir. Me transperçant le poignet à l'aide de son sabre, une vague de peine travers mon membre et ma prise se lâche un instant sur mon épée avant que je ne la raffermisse, je ne peux pas me laisser aller comme ça. Je continue à marcher, un pas, puis deux et je tombe. J'ai mal,je ne peux plus me concentrer sur autre chose. Puis une réaction, j'ai peur, cette blessure va m'être fatal, c'est certain, mais je ne peux pas laisser Josh, pas comme ça, pas maintenant. Nous devions finir l'arène ensemble et maintenant, il a simplement tout ruiné. Je le hais, il mérite de mourir pour ça. J'ai mal, je ne peux plus me concentrer sur autre chose. Mon corps refuse de me répondre. M'envoyant une douleur encore plus forte. J'étais coincé dans ce corps et j'allais devoir m'en accommoder. À cette différence que je ne pouvais pas en sortir. J'étais coincé dans ce corps et j'allais devoir m'en accommoder. Une colère monte lentement, premièrement contre moi-même et ma faiblesse, contre le Capitol qui nous avait mis dans cette merde et surtout contre Seamus, qui m'avait blessé. Il allait payer, j'allais mourir, c'était certain, mais avant ça, j'allais le faire souffrir . D'un dernier effort, je réussis enfin à me lever, épée en main. Seamus est là, devant moi, essayant lui aussi de se relever. D'un dernier effort, je réussis enfin à me lever, épée en main. Il allait souffrir..


Jurée:
 

_________________

_________________




Fear
Doens't shut you down.
It's wake you up .
I'm ttryin to hope with nothing to hold. Just my mind
Revenir en haut Aller en bas
Josh B. Drugs
Josh B. Drugs
+ District Six +


♣ Nombre de message : 852
♣ Date d'inscription : 20/05/2012
♣ Age réel : 20


La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: La Maison Hantée La Maison Hantée I_icon_minitimeVen 30 Jan - 13:59

I hate you so much.

Toute mes années de ma vie me reviennent en tête, mon premier couteau je m'en rappelle bien, j'étais super contente, ma maman me l'avais offert et je m'amusais avec tout les jours, c'est devenu ma passion maintenant c'est une habitude.

Mon couteau qui était encore il y a deux secondes dans ma main, s'est planté dans le bras de Seamus, ce n'est pas exactement ce que je voulais mais c'est toujours mieux que rien. Je vois dans son visage une douleur perçante, il a des traits de souffrance et je pense pas que c'est uniquement à cause de son bras, il est blessé autre part je n'en doute point. Sans que j'ai le temps de réagir l'homme coupe le poignet de Ella, je lève les sourcils, putain. La rage monte, lui, il prends mon couteau et l'envoie en ma direction, réflexe je décalé ma tête, mais pas assez vite, le couteau me taille l'oreille, je sens une douleur, ça pique, mais c'est pas une oreille avec une entaille qui va me détruire,  loin de là. Je tourne autour de moi, il doit bien y avoir des pierres ici oui il y en à, mais elles sont pas assez grosses et pointes... je me mords la lèvre, m'accroupis pour attraper le couteau et la une pierre m'appelle, elle est pas trop pointue mais ça taille me convient pour faire mal, le temps de me relever et d'inspirer profondément, Seamus agit encore, il plante son sabre dans le ventre de Ella Avec toute violence.

Je suis sous le choc. Le connard. Des traits de douleur profonde s'inscrivent dans le visage d'Ella je fronce les sourcils. Je le déteste, je le hai, je vais le tuer, il va souffrir ce con. Tout mes membres se serrent, et je m'élance, il et à deux doigts de s'écrouler, il a mal, il s'accroche à son sabre planté dans le corps de ma belle Ella, il s'y accroché et  tourne plusieurs fois, alors j'en profite, il est concentré à faire ça,  je suis fou de rage, et je plante violamment mon couteau dans sa plaie et enchaîne immédiatement en lui donnant un gros coup sur les tempes avec ma pierre, je met toute ma rage dans ces coup tout mon instinct animal ressort de moi... Je me sens plus moi même, je me sens comme un animal, je revois le visage de Casey, de Emrys, tout ses visages qui ont pérris dans une arène telle qu'elle, et maintenant je suis là, je dois les venger, je me bats à leur nom, mais ma soeur, que pense-t-elle de moi en ce moment même ? Je dois la dégoûter, mais pour la première fois de ma vie, je ne me soucie pas d'elle, je suis né pour être un meurtrier je l'ai toujours su. Et quand on tue la femme de ma vie, ca le fait pas. Ella sera vengée.
Spoiler:
 

_________________
12 roses de mes ♥'s : Mary ; Elie ; Niko ; Jon ; Kihara (2) ; Rosi ; Elena ; Ariel ; Alya' ; Ullyss; Ella.
Revenir en haut Aller en bas
Seamus Enryel
Seamus Enryel
+ District Deux +


♣ Nombre de message : 38
♣ Date d'inscription : 14/09/2014


La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: La Maison Hantée La Maison Hantée I_icon_minitimeSam 31 Jan - 17:59

J’ai baissé la garde. Elle m’a fait baisser la garde. Elle, encore une fois. Elle veut me tuer. Mes yeux s’ouvrent, ils s’ouvrent à cet endroit horrible. A ces lumières aveuglantes et à ces deux tributs qui veulent ma peau. Je commence à prendre conscience de l’urgence de la situation. Je me relève, mon regard ne fait qu’un tour. Je ressens une douleur, plusieurs. Ma main… ma main gauche est ensanglantée, trouée, percée de trous. Je ne ressens rien. A croire que je suis annihilé par la douleur. Mon cœur fait un bond, frappe fort. Encore plus fort. Il ne s’arrête pas. Je commence à prendre conscience de l’urgence de la situation et la panique s’empare de moi. Si je ne fuis pas maintenant, je vais mourir. Je vais mourir. Ils sont deux contre moi. Je ne peux pas mourir, c’est inenvisageable. J’ai été élevé pour tous les buter, tous. Pas pour crever. J’ai perdu le contrôle, j’ai perdu le contrôle putain.

Je regarde Ella et je m’apprête à riposter à son attaque quand subitement, je sens quelque chose s’écraser violemment sur ma tempe. Je défaillis et je tombe. Une pensée lutte dans ma tête… met tes mains, mets tes mains… alors une main se place sur le sol, comme pour amortir la chute puis elle se tord. Reste éveillé, reste éveillé. Je respire. Il y a du sang sur le sol et je les sens… Ils vont venir… J’attrape rapidement mon épée.

Elles rigolent. Elles se marrent. Enola, Sara Collins, Ella... et ma mère. Elle me sourit puis rigole. Un rire puissant. A se dresser les poils. Ma mère… c’était donc ça qu’elle voulait, que j’aille dans l’arène. Moi, la victime du capitole. Ce capitole qu’elle haïssait. C’est pour ça qu’il m’a envoyé ? Il voulait que je crève. Moi, le fils de cette traîtresse. Je ne sais plus, je ne sais plus rien. D’un coup, ses yeux s’alarment.

- FAIS ATTENTION SEAMUS me crie telle.

Non, je ne mourrerai pas maintenant.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Josh B. Drugs
Josh B. Drugs
+ District Six +


♣ Nombre de message : 852
♣ Date d'inscription : 20/05/2012
♣ Age réel : 20


La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: La Maison Hantée La Maison Hantée I_icon_minitimeDim 1 Fév - 0:33

La Maison Hantée 200_s10

Mon regard se recentre sur Ella, et elle donne un coup d'épée dans le poignet de Seamus, en même temps elle libère un cri de douleur, et mon coeur se resserre, Ella souffre et c'est à cause de Seamus, je le déteste,  je vais le massacrer pour ça. Je vois Ella qui s'écroule suite à son action, elle est faible, elle va sûrement pas s'en sortir, il faut que je tue Seamus puis je m'occuperais de Ella. Putain ça me fais chier que Ella soit dans cet état ! Je sens que Seamus ce relâche il est hyper faible là il me reste qu'à le tuer pour de bon. Je me sens assez essoufflé mais à côté des deux autres, je ne suis pas blessé, je vais bien, excepté ma petite blessure à l'oreille mais elle ne m'andnicape pas vraiment ! Alors je profite de la situation de Seamus qui est à terre, il rattrappe son sabre, mais moi je le laisserais pas faire, je serre mon couteau souillé de sang et bousculé Seamus afin qu'il tombe à terre, la rage est toujours présente de plus en plus, je me rappelle soudain du jour où j'ai vu mon père avec sa bouteille à la main, et ma mère le ventre percé, le ventre percé des mains de ce ventre, percé tel le ventre de Ella, tuée par son homme, par ce monstre qui se prenait pour mon père, comme ici, Ella qui se fait tuer par ce monstre, en fait, j'ai l'impression de revenir 10 ans en arrière quand ma mère mourut le ventre ouvert, je frémit, je tremble légèrement, je rejoins Seamus à terre en plantant violamment mon couteau dans son poignet, laisse tomber pour ton sabre connard. Je plante mon regard dans le sien, j'espère que t'aura profité de ton temps dans l'arène. Je le fusille du regard, ça pourrait presque suffir pour le tuer vu la haine du regard. Je me relève, le regard toujours planté dans les prunelle de l'agonisant je commence à le rouer de coups de pieds, et je vois le sang qui commence à colorer légèrement son tee shirt, il était donc bien blessé, mes coups sont forts et pleins de rage, il a l'air sonné, même pas souffrant, enfin si, il souffre tellement qu'il est plus trop là, alors pour le réveiller je me remet à genoux et plante mon couteau dans la joue de Seamus et lui tranche la joue entière en tirant sur mon couteau.... Le sang coule, comme sur son poignet, il va se vider de son sang et c'est tant mieux, je finis par le tuer avec un coup de couteau dans sa gorge de toute mes forces.

"CREVE CONNARD"

C'est le coup fatal, j'ai mis toutes mes tripes dans cet coup, et  pour marquer le tout je laisse le couteau dans sa gorge et me relève, triomphant, le corps agonisant de Seamus à mes pieds, un sourire sur mes lèvres, on dirait un monstre mais je m'en fout, ce connard à condamné Ella, alors je lui ait fait ce qu'il méritait, mais yeux sont noirs de rage, je tremble encore plus, fixant cette ordure à terre et lui crache dessus. Maintenant il lui suffit se mourir en souffrant, quoi que il ne doit pas lui rester vraiment beaucoup de temps. Je pense à ma mère qui doit me regarder de la haut à se dire que je suis fout mais elle doit comprendre quand même, contrairement à ma petite soeur qui ne doit pas comprendre... Un cri de Ella me sort de mes pensées, je me tourne immédiatement vers elle, son visage encore tout reposé il y a quelque temps est maintenant défiguré par la douleur. A cette vue je frissone, elle est à terre, elle en peut vraiment plus, devrais je la tuer ? Pour qu'elle soit tranquille?  Non ce n'est pas possible je ne peux pas lui faire ça. ... non non non. Je m'accroupis à ces côtés tremblant de douleur. De douleur morale. Je ne peux pas la tuer je ne supporterais pas ça.

"Josh s'il te plaît.... j'en... peux plus..."

Je me mords la lèvre, mais non, c'est pas possible, elle peux pas me demander  ça elle même, c'est cruel, je refuse. Une larme coule sur sa joue, je vois la souffrance dans son regard qui à la base ne fesait que me séduire...

"Je t'en supplie."

Bordel je vais mourir c'est horrible, je suis là à la base pour sauver Ella et que vais je faire ? Je vais l'achever... Non c'est pas imaginable, je l'aime trop pour lui ôter la vie... mais je l'aime trop aussi pour la laisser souffrir... mon dieu je suis perdu. Je rattrappe la larme sur la joue de Ella bordel je déteste ce monde. Ella me supplie du regard, je ne peux pas refuser ce serait de l'irrespect envers elle, alors je la prends comme une princesse, et elle, de ces dernières forces s'accroche à moi, je n'ai pas envie de la quitter, je la serre fort, heureusement que elle est légère... Je pénètre donc dans la Maison Hantée et après avoir ouvert deux portes je tombe sur une belle chambre, c'est très poussiéreux mais il y a un matelas et un draps blanc. Ella serre les dents et moi je la pose de la manière la plus délicate possible. En entrant dans la salle j'ai aperçu des roses sur la commode,on dirait que le capitole avait déjà tout prévu... Ça fait peur. Je prends donc les roses et les donne à Ella.

"- Ella, je te l'ai déjà dis, je t'aime plus que tout tu es la femme de ma vie, je devais finir ma vie avec toi, désormais je ne me permettrais plus de coucher avec n'importe qui... Sache que je t'ai vengée Ella et que je conte pas m'arrêter aussi vite je....
-Gagne... Gagne pour.... moi.
-Biensur, je vais tout faire pour gagner, et quand je gagnerais je ne penserais que à toi, c'est pour toi que je gagne Ella, je t'aime tellement, tellement tellement, tu aurais du être au courant plus tôt, ça me fais chier.... je t'aime Ella... Détends toi, rappelle toi de l'après midi avant la moisson, ou on s'était vu et qu'on avait fumer avec le goût de rose et que nous étions entourés de fumée et que il y avait les Pacificateurs stupide qui nous avaient même pas captés, tu te rappelle? C'était bien hein, notre jeu de séduction.... Je t'aime Ella, Repose en Paix la haut, je t'aime.
"

Je suis en larme, oui un homme ça pleure j'en suis là preuve, dans ce moment là oui bordel. la souffrance est moins lisible sur le visage de ma dgouce blonde, elle semble plus detendue, alors jen profite pour lui donner le coup fatal, la délivrer de sa douleur. D'un coup sec je plante mon couteau dans sa tempe, la pression de sa main sur la mienne s'arrête. Deux coups de canon retentissent, Seamus et donc mort, et Ella est allée rejoindre ma maman la haut. Je l'embrasse, c'est la dernière fois que j'embrasse Ella... bordel de merde. Je me relève, chope les dernières roses et les étale sur le lit de Ella. Je recouvre son corps inanimé d'un beau draps blanc et pour finir j arrache des pétales et les eparpillent sur le draps, mon coeur est en mille morceau, c'est comme si c'est la fin de ma vie, mon dieu que je l'aime...

"Adieux Ella."

Désormais,  je dois survivre.
Pour mes amis les juges:
 

_________________
12 roses de mes ♥'s : Mary ; Elie ; Niko ; Jon ; Kihara (2) ; Rosi ; Elena ; Ariel ; Alya' ; Ullyss; Ella.


Dernière édition par Josh B. Drugs le Dim 1 Fév - 1:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elias Leorios
Elias Leorios
+ District Trois +


♣ Nombre de message : 167
♣ Date d'inscription : 24/07/2014


La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: La Maison Hantée La Maison Hantée I_icon_minitimeDim 1 Fév - 0:45


❝ Boum boum Death❞
For Seamus & Ella



Par amour on peut souffrir.
Par amour on peut agir.
Par amour on peut des tueurs devenirs.
Un premier coup de canon rugit
Seamus meurt et Josh sourit
Mais le Capitole n'aime pas la fin d'un amour
Et laisse l'occasion d'un dernier je t'aime pour toujours
Sur le drap blanc l'ange s'envole au paradis
Une fois de plus le canon cri
Et finalement enfin
Le piège prend fin


@Eques sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Josh B. Drugs
Josh B. Drugs
+ District Six +


♣ Nombre de message : 852
♣ Date d'inscription : 20/05/2012
♣ Age réel : 20


La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: La Maison Hantée La Maison Hantée I_icon_minitimeDim 1 Fév - 1:39

La Maison Hantée 200_s10


Je sors de la maison, l'air totalement dépité, je ne me retourne pas, pourquoi le ferais je?  Le passé est passé. Je ne dois pas m'attarder sur ça... J'avance lentement et la je vois l'épée de Ella, son sac mais également le gros sac de Seamus, je me sens rassuré, peut-être que ce sac contient des vrais couteaux ? Je m'avance lentement vers lui, il est rempli de sang, ses poignets sont en sang, son cou, son visage, son ventre, tout. Il est mort, baigné dans le sang, tant mieux pour lui. Je me tourne vers l'épée de Ella, je ne sais pas m'en servir, de plus... Elle va plus m'encombrer qu'autre chose. Allez, c'est bon je la cache.... mais où ? Je regarde autour de moi, tiens, le marais rempli de sang, un bon endroit où cacher une épée, je m'approche toujours méfiant et lance l'épée dedans. Adieu petite épée. Je regarde au ciel, ma belle blonde à rejoint les anges et ma mère, elle veille sur moi maintenant. Je retourne donc au corps de Seamus et ramassé le sac de Ella, je décide d'en sortir tout le contenu. Bon déjà la banane en plastique je la laisse là. J'attrappe le sac de Seamus et l'ouvre, ce que je vois me donne un grand sourire, 3 petits couteaux de lancé et un poignard...  C'est parfait. Il y a aussi une bouteille d'eau, de la pommade et deux pommes, c'est super ça. Je met le contenu du sac de Ella  (mis à part la banane) dans le sac de Seamus et récupère le sabre de ce dernier puis vais m'installer sur les escaliers. Je prends mon temps pour respirer un bon coup, je suis épuisé, entre le combat, et la mort de Ella, je n'ai plus d'énergie. Je fouille donc dans le sac de Seamus pour y prendre une pomme et avec un des couteaux je la coupe en deux pour mettre la deuxième moitié dans le morceau d'aluminium. La gourde que j'avais tout à l'heure encore quand j'étais assis avec Ella est toujours là, je bois 5 bonnes gorgées étant donné que j'ai une bouteille d'eau d'un litre dans le sac de Seamus. Je regarde le corps de Seamus, c'est ma victime, c'est moi qui l'ai tué... je croque dans ma moitié de pomme, j'ai besoin d'énergie. Mes mains sont pleines de sang, alors je décide de me les rincer rapidement à l'eau de la fontaine, cette eau je ne sais pas si elle est potable, mais en tout cas elle lave bien les mains. Je ne possède plus trop de sang sur ma main désormais. Je croque encore dans ma pomme, ça me redonne de l'énergie tout ça, il va falloir que je bouge à nouveau, je ne peux pas rester là les bras croiser... je vais aller me faire des ressources je pense, étant donné que les amis de Seamus doivent être non loin d'ici, ils ne sont pas pas à la corne, donc, je peux y aller je pense... enfin au pire j'y vais et je verrais bien. Je finis mon dernier petit bout de pomme et me débarrasse de la banane en plastique et du sac de Ella donc vide dans le marais rouge encore une fois, puis je referme le sac de Seamus qui est donc désormais MON sac de petite souris. Allez c'est parti je tiens le sabre fermement en main avec ma mains droite et porte le sac sur mon épaule, je laisse cette scène de crimes pour aller direction Corne d'Abondance.
Pour les juges:
 

On se retrouve ici dans un RP "je prends mes résèrves"

_________________
12 roses de mes ♥'s : Mary ; Elie ; Niko ; Jon ; Kihara (2) ; Rosi ; Elena ; Ariel ; Alya' ; Ullyss; Ella.
Revenir en haut Aller en bas
Ella.S.Wight
Ella.S.Wight
+ District Deux +


♣ Nombre de message : 267
♣ Date d'inscription : 22/12/2013
♣ Age réel : 21


La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: La Maison Hantée La Maison Hantée I_icon_minitimeMar 10 Fév - 21:13


I just dying in you're arms tonight
Josh et Ella

Je tombe en arrière. Mais je ne m'arrête jamais de tomber mes yeux se ferme lentement. La douleur se tait petit à petit, pour s'évaporer dans les ténèbres qui m'entourent. Ou peut-être qu'elle ai devenu tellement forte que mon corps ne la supporte plus ça n'as plus vraiment d'importance en y repenssant,c'est la fin dans quelques minutes, tous seras finis. Mes problèmes, la douleur tous le restent. Envolé, comme si de rien n'était. En un sens, ce n'est pas très grave, il n'y a pas grands monde à qui je manquerais de toute façons. Peut-être mon frère, viendra à mon enterrement, noiera accessoierement son chagrin dans quelques bouteilles. Mais il continuera sa vie et sera se distraire, ou oublier. Ma sœur ? Elle me traitera surement d'égoïste après tout, je l'ai empêché d'y aller, c'est elle qui aurait dû être allongé. C'est son corps qui aurait dû gire là dans l'arène ou peut-être pas peut-être qu'elles s'en seraient mieux sortis que moi.J'essaye de rire, ce qui n'est pas trés probants. Jamais personne ne seras le fin mot de l'histoire. Mais s'il y a bien une chose que je sais, c'est que c'est elle qui va avoir à supporter une autre mort. Un autre membre de sa famille qui la laisse tomber. Mais elle s'en sortira, peut-être avec de l'aide, surement avec du temps. Mais elle réussira à sortir de là. Je ne me fais pas de soucis pour elle. C'est une battante.
Je peux partir le cœur serein et pourtant, quelque chose m'empêche de plonger dans ce vide. Ou plutôt quelqu'un Josh, je ne voulais pas le laisser là, je ne pouvais pas le laisser tout seul. Je n'avais pas le droit, je devais survivre. J'essaie d'ouvrir les yeux, de me lever, faire quelque chose pour stopper l'hémorragie, qui me tue lentement. Je savais que c'était inutile, mais je me devais d'essayer, pour lui. Pour tout ce qu'il avait fait pour moi. Pour une simple raison bonne ou pas, je l'aimais putain. Et la simple idée de le mourir sans lui, comprimait mon cœur et le brisait en mille morceaux. Alors je me devais d'essayer de survivre, pour lui. Même si je sais que c'est peine perdus. Je ne me fais pas d'illusion.
J'essaye d'ouvrir les yeux pendant ce qui me parait une éternité avant qu'un cri ne réussisse à me sortir de ma torpeur.Josh! C'est lui qui a crié ? Pourquoi ? J'entends les bruits d'une lutte. Je veux savoir ce qui se passe. J'essaie de me lever, vainement. Mon corps refuse de me répondre. Et une nouvelle vague de douleur me submerge. Je grogne avant de retenter ma chance. J'échoue encore. C'est tellement rageant, je ne peux même plus me relever. Mon poing se serre et je frappe le sol, en colère fasse à mon impuissance. Un cri. En quelques secondes, il est à mes côtés. Tremblants. Je comprends, j'essaye de sourire le rassuré, mais les seuls mots qui sortent de ma bouche sont une plainte :
"Josh s'il te plaît... J'en... Peux plus..."
Il se penche sur moi, se mordant la lèvre. Non, je ne peux pas lui demander ça, c'est trop cruel. Je bouge ma main puis mon bras. Apparemment, c'est dernier marche. Je les lève jusqu'à pouvoir caresser sa joue. Je souris faiblement, un goût de fer dans ma bouche, mais c'est déjà ça :
"-Shhhh, ne t'en fais pas, je suis juste fatiguée, enfin mon corps est entrain de laché prise, mais je ne sens plus rien... Ce qui en un sens n'est pas si rassurant que ça... Et puis je suis avec toi. Tout ira bien ! Tu vas t'en sortir"
Il baisse la tête, retient ses larmes. Je lui remonte faiblement, je veux qu'il me regarde dans les yeux :
"Ne pleure pas. Je t'en supplie."
La dernière partie sort dans un murmure. Je suis fatigué, merde, je ne vais pas pouvoir tenir longtemps. Mon corps me fait mal. Des flashs s'illuminent devant mes yeux. Et mon cœur se brise, laissant une larme coulée sur ma joue. Larme vite rattrapée par Josh. Je ne dois pas pleurer, je ne veux pas. Le problème est que je n'ai pas le choix. Je vais mourir ici. J'ai mal, je n'y arriverais pas. Je sais bien que c'est égoïste, mais pendant quelques instants, je voudrais que quelqu'un mettent fin à toute cette douleur. Que Josh le fasse. Mais je balaye rapidement cette idée. Je ne peux pas lui demander ça, c'est trop cruel.
Une vive douleur coupe cours à toutes mes pensées. Il me prend dans, c'est bras telle une princesse, me serrant fort dans ses bras comme s'il avait peur que je m'évapore. Je m'accroche à son T-shirt. Serrant les dents à chaque secousse alors qu'il se dirigeait vers le manoir. Je ferme mes yeux quelques instants. J'entends plusieurs portes, s'ouvrir puis se fermer. Avant de sentir un matelas sous mon corps douloureux. Tout mon corps se détend enfin. Je sens le parfume des roses, ainsi qu'un poids sur ma poitrine. Je souris doucement, même ça, ça me fait mal. J'ouvre les yeux pour les planter dans ceux de Josh :
"- Ella, je te l'ai déjà dis, je t'aime plus que tout tu es la femme de ma vie, je devais finir ma vie avec toi, désormais je ne me permettrais plus de coucher avec n'importe qui... Sache que je t'ai vengé Ella et que je ne compte pas m'arrêter aussi vite je...
Ça y est, les larmes roulent sur mes joues est malgré mon cœur qui accélère graduellement. Au fur et à mesure que le liquide vital s'échappe de mon organisme, qui ne sera bientôt plus qu'une masse de chair inutile. Et étonnement, j'avais fini par accepter ça du moment que ça se passe plus rapidement. Mais avant il me rester une chose à faire. Je devais m'assurer qu'il continue. Je devais m'assurer qu'il sorte de cette saloperie et qu'il continue sa vie. Pour moi, je savais ce qu'on ressentait quand une personne chère nous était arraché. Et je m'en voulais vraiment de le faire ressentir à Josh. Malgré ça, je ne voulais pas qu'il perde espoir, je voulais que même sans moi, il s'en sorte, qu'il est une vie et peut-être qu'il pourra trouver quelqu'un d'autre qui sait. Dans tous les cas, il devait aller de l'avant. J'ouvre finalement ma bouche, elle est sèche et le moindre son, racle ma gorge. Ma voix sort faible et rocailleuse, mais je ne pouvais pas plus m'en ficher qu'à cet instant-là :
-Josh, s'il te plaît , Gagne... Gagne pour... moi. Sort de cette arène, profite de la vie. Je... Je t'attendrais de l'autre côté... Je ... "Une quinte toux m'empêche de continuer et le goût ferreux se fait plus prononcer dans ma bouche.
-Bien sur, je vais tout faire pour gagner, et quand je gagnerais, je ne penserais que à toi, c'est pour toi que je gagne Ella, je t'aime tellement, tellement, tu aurais du être au courant plus tôt, ça me fait chier.... Je t'aime Ella... Détends toi, rappelles toi de l'après-midi avant la moisson, ou on s'était vu et qu'on avait fumé avec le goût de rose et que nous étions entourés de fumée et qu'il y avait les Pacificateurs stupides qui nous avaient même pas captés, tu te rappelles? C'était bien hein, notre jeu de séduction... Je t'aime Ella, Repose en Paix la haut, je t'aime."
"Je t'aime aussi,prends ton temps, profite et abuse de tous ce que cette vie a à t’offrir. Je serais toujours là pas dans ton cœur mais à tes côtés, je trouverais un moyen. Je serais là et je t'attendrais je t'aime josh. A bientôt mon aimée "
Voilà toute les chose que j'aurais voulu lui dire mais mon corps ne m'en laissa pas la possibilité. Je ferme les yeux un sourire aux lèvre revivant cette après midi parfait . Je souris apaisé. Une vive douleur .
Puis plus rien, le noir complet.
Je me réveille dans un bar, aucun idée de ce que je fais ici. Puis des flashs me reviennent, l'arène, du sang, Josh. La vérité me frappe, je suis morte ? Je regarde d'un côté puis de l'autre me demandant où j'étais. Une voix s'éleva tout d'un coup
"-Il ne devrait plus tarder mademoiselle, vous devriez vous asseoir"
Je monte mon regard étonné pour y rencontrer un serveur sans âge. Je le regarde pendant un petit moment avant de lui obéir et de me glisser docilement dans le siège. Je ne décolle pas mes yeux de l'homme en face de moi qui m'ignore royalement. Des milliers de questions s'entre chocs dans ma tête et je ne me prive pas de les lui poser, il ne répond à aucune d'entre elles,trop occuper à frotter sa vaisselle. Tout d'un coup, une deuxième voix s'élève, une voix que je pourrais reconnaître entre milles
"Ella ? " Je me retourne pour découvrir une silhouette s'approcher de moi. Au premier abord, je ne le reconnais pas, puis ses traits prennent une tournure familière. Mon cœur s'arrête. C'était lui, Josh était là devant moi. Immédiatement, je me jette à son coup pour embrasser ses lèvres qui me manquaient temps. Après un moment qui me sembla une éternité, je me sépare de lui. Nos fronts toujours en contact et lui chuchote "Tu es en retard"


made by LUMOS MAXIMA




<3:
 

_________________

_________________




Fear
Doens't shut you down.
It's wake you up .
I'm ttryin to hope with nothing to hold. Just my mind
Revenir en haut Aller en bas
Logan N. Stark
Logan N. Stark
Admin


♣ Nombre de message : 806
♣ Date d'inscription : 18/02/2012


La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: La Maison Hantée La Maison Hantée I_icon_minitimeLun 16 Fév - 22:29


❝ Next Day ❞
For Tributs



Dans l'Arène, le temps passe lentement pour les tributs qui doivent lutter pour la survie, mais dehors, quand on observe les Jeux, le temps semble plus rapide, comme pour nous faire découvrir la suite de ce petit plaisir. Lorsque la seconde journée touche à sa fin et que la nuit tombe, l'hymne du Capitole se fait entendre et dans le ciel, le visage des tributs morts s'affiche dans l'ordre suivant :

Sven Schwartzenberg - District Un
Ella S. Wight - District Deux
Seamus Enryel - District Deux
Yeni Flores - District Cinq
Romy Weverell - District Six
Shaé I. Lunario - District Onze
Camil Biwkort - District Onze
Barbara Pettigrew - District Douze

L'hymne se termine, le dernier visage se dissipe et le calme regagne l'arène. Alors les gens quittent leurs écrans, les tributs ne demandent qu'à en faire de même... pourtant, eux sont piégés. A la vie, à la mort. Cette nuit, le temps se rafraîchit beaucoup et il ne fait alors pas plus de dix degrés.

/i\ Nous passons donc au jour trois, veuillez dans vos rp faire en sorte d'arriver à l'aube de ce jour dans la mesure du possible, merci, certains des tributs ne sont pas encore morts en rp, mais puisqu'ils le seront avant la J3 ils sont présents dans la liste, merci /i\


@Eques sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
http://the-hunger-games-rpg.frenchboard.com
Seamus Enryel
Seamus Enryel
+ District Deux +


♣ Nombre de message : 38
♣ Date d'inscription : 14/09/2014


La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: La Maison Hantée La Maison Hantée I_icon_minitimeSam 21 Fév - 16:59

Son regard s’alarme. Ses yeux deviennent écarquillés et vifs. Elle ouvre la bouche, angoissée.

- FAIS ATTENTION SEAMUS

Mes yeux s’alarment. Je me sens épris d’une fureur envers elle. Quoi, elle se soucie de moi maintenant ? Cette égoïste, cette pourriture, qui a tôt fait de m’abandonner dès ma naissance. Je la déteste. Elle comme tous les autres. Mais son cri d’alerte me fait monter la garde, je suis encore un peu conscient et je vois Josh s’approcher de moi. Un couteau à la main. Juste au moment ou il s’apprête à m’achever, je me retourne violemment et parvient à lui planter mon sabre dans son cou. Josh écarquille les yeux, surpris. Hé oui mon gaillard, c’est fini pour toi aussi. Une ouverture se forme et du sang en jaillit. Aspergant. Puissant. Exaltant. Je réalise que j’aime ça, j’aime tuer. Ce n’est pas seulement une nécessité. C’est devenu un plaisir, ça me fait vivre. Je vis. J’enfonce encore un peu plus mon arme, jouissant du plaisir de ses yeux terrifiés. Minable. Un raté. Je savoure ma puissance, ma domination sur lui, ses yeux dont s’envole l’espoir. Il crache du sang, m’en donne encore un peu plus puis je laisse tomber à terre.

Mort. Je tourne ma tête vers Ella, affalée à terre, en train d’agoniser. Pauvre conne. Et tu ose m’attaquer après. Je tourne mon sabre, devant ses yeux suppliants puis frappe une seconde fois, puis une troisième sur son corps fragile. Je la laisse crever lentement. Dans la douleur et le regret. Morte. A gauche. Mort. A droite, morte.

Les deux coups de canon retentissent, signe que je suis rentré victorieux du combat et que je vais probablement recevoir des tonnes de cadeaux de sponsors. Je regarde devant, elle a disparu. Elle et les autres. C’était sans doute la force dont j’avais besoin pour pouvoir me reprendre en main. Je me demande ce que m’a valu ce tel état de panique il y a pas si longtemps, je les ais éliminés. Comme des mouches. Des vilaines mouches qu’on écrase. Je m’avance, quittant cette demeure lugubre qui m’apparait à présent bien inoffensive. Je quitte le domaine d’un pas léger. M’équipant de ma lampe torche, je vérifie les alentours mais je me sens étrangement en sécurité. J’ai survécu à un assaut de deux tributs, osé tuer ma partenaire de district – cette traîtresse- quel tribut pourrait encore me tuer ? Oser prétendre qu’il pourrait avoir ma peau ? Je suis le gagnant de cette édition. C’est devenu incontestable. Je suis né pour être ici, pour me battre, tuer et gagner.

Si seulement il me voyait, il serait tellement fier. Peut-être même ému. J’ai été parfait. J’ai su repousser l’adversité à plusieurs reprises et ce malgré les obstacles qui se sont présentés. Oui, il serait fier. Je n’en ai aucun doute.

Moi je suis fier. Pour la première fois de ma vie, j’ai un sentiment immense de satisfaction personnelle. Je suis fier de moi. Je n’ose imaginer la consécration que sera ma victoire, mes yeux se remplissent d’étoiles rien que d’y penser. Tout à coup, un bruit met mes sens en alerte mais je me rassure lorsque j’entends le bip significatif d’un cadeau. Mon cœur s’affole mais positivement cette fois. Un cadeau, je le savais ! Çà ne que pouvait être le cas ! Comment pourrait-on encore refuser mon statut de gagnant des Dix-Huitième Jeux de la faim ? Le parachute s’ouvre à mes pieds. Je me sens comme un gosse, excité à l’idée de sa prochaine séance d’entraînement. Fébrile, j’ouvre le précieux cadeau. Je manque d’hurler de joie lorsque je lis le nom de son destinataire. Mes mains tremblent tellement je suis excité. Je n’arrive pas à y croire. C’est lui. C’est Papa. Je lis le mot accroché derrière : « Cadeau de ton papa qui t’aime. Parce que tu le mérites ». Putain, putain, putain. Mes mains déchirent précipitamment la boite, mettant la main sur ce qu’il y a dessus. Lorsque je regarde le cadeau qui m’est destiné, mon sourire s’efface.

Qu’est-ce que ça signifie ?

La Maison Hantée Nm4148614

Seamus Enryel
18 ans
Décédé dans les 18ème Jeux de la faim.
« Tu resteras dans nos mémoires pour toujours ».


C’est un portrait. Un portrait encadré, avec une photo de moi dedans. Mes doigts tremblent à nouveau mais différemment cette fois. La peur et l’angoisse sont de retour. Qu’est-ce que c’est que ça ? Pourquoi m’envoie t-il ça ? Veut-il me faire souffrir encore plus ? Je n’arrive pas à y croire. L’incompréhension me ronge, pourquoi ce portrait ? Pourquoi ?
Un bruit perçant perce alors le silence de l’arène. C’est un hurlement. Un hurlement de bébé. Ça me pète les oreilles. Strident. Le sentiment de toute puissance et de sécurité que je ressentais auparavant s’efface. Je sens comme quelque chose me frapper à l’intérieur, je sais que ce n’est pas terminé. Quelque chose cloche, définitivement. Une silhouette apparaît pendant que les cris se font plus intense, et plus familier aussi. Un bébé.

Je vois le bébé, dans les mains d’Enola. Encore elle. La fureur empli mon cœur. Elle ne me lâchera donc jamais. Et Fiona qui hurle et qui hurle, encore et encore. Elle me regarde. Puis apparaissent alors d’autres figures, de chaque coté. Je me retrouve encerclé.

Reconnaissant le visage de ceux à qui j’ai causé du tort, la mort ou la dévastation.
Jonathan Bird. Ma mère. Enola. Fiona. Sara Collins. Ella.

Tous sont la, prêts à vouloir ma peau. Et moi je ne dis rien, je ne bouge pas. Immobile, je les regarde de leurs yeux haineux. Ils veulent vengeance. Je n’en mène plus large, il n’est plus question de combattre, juste de fuir. Ils vont me tuer. Ma respiration devient saccadée et au même moment, je ressens une douleur aiguë au bras et au ventre. Au ventre. Je hurle, je gémis, mes dents claquent. Le froid me frappe de plein fouet à mesure que je sens la douleur sortir par tous les porcs. Je constate que du sang sort de mon corps en abondance et que je suis incapable de le contrer, je regarde ce flot de liquide se dégager, me rendant encore plus affaibli. C’était donc ça, ils sont revenus. Il fallait qu’ils reviennent. Mes gémissements deviennent plus intense, j’ouvre la bouche et lâche un cri nerveux. Je perds tout mon sang et je ne peux pas l’arrêter, je vais mourir. Je tente de remettre mon corps droit, constatant de mon regard épouvanté qu’ils sont toujours la, immobiles.

Sara Collins se distingue de la foule. Je voudrais courir mais j’en suis incapable, mon corps a eu raison de moi. Elle a eu raison de moi.

- Tu ne comprends toujours pas, si ? Abruti de carrière.


Sa petite silhouette se rapproche dangereusement. Je peux sentir son haleine de sang, comme elle peut sentir la terreur de la mienne. Ma douleur au ventre devient atroce, intolérable. Je la regarde de mes yeux suppliant. Je n'en peux plus. Elle a une arme. Alors je sens quelque chose de froid s’introduire dans mon corps. Je lâche mon portrait.

Il tombe silencieusement au milieu de nulle part. Oublié, évaporé.

**

Mes yeux s’ouvrent. Je respire. Le sol est à portée de main. Je peux sentir mes ongles enfoncés dans la terre crasseuse. Je suis couvert de sang, tout est ouvert. Mon corps entier est ouvert. Et devant moi, Josh Drugs. Toujours en vie. C’était donc un mirage, elle arrivera plus tôt que prévu. Je n’ai rien fait, je suis simplement tombé comme une mouche. C’était pourtant moi qui les écrasais, ces mouches. Je tente d’ouvrir la mâchoire mais tout ce qui en sort n’est que du sang et le sentiment qu’on me l’a enlevée. Mais je ne ressens rien, je ne ressens plus rien. Rien d’autre que l’horreur et la déception.

Je ne peux même plus me relever. Je ne peux même plus. C’est terminé. La silhouette menaçante de Josh se profile, il va me tuer et je le sais. Son couteau frappe ma gorge, avec une rage non dissimulée. C’était moi qui t’avais tué non ? Le sang afflue, encore plus puissant et incontrôlable. Je ne peux plus respirer, je sens l’écorchure se faire plus forte. J’ai presque une vision de moi, expirant sur le sol.

J’ai passé ma vie entière à combattre la mort et la voila, prête à me happer. C’était donc ça, ma vraie destinée ? Mourir aux 18ème Jeux de la faim. Il m’a destiné à ça. Mais après tout, c’était bien non ? Moi, l’enfant psychologiquement perturbé, j’ai donné un sens à mon existence. Sens vain certes, mais un sens quand même. On m’a donné de l’espoir mais il savait. Il savait que j’allais mourir non ? Pourquoi ? Pourquoi me faire ça ? Fiona ? J’ai failli tuer sa fille. Je voulais avoir tout, je voulais obtenir tout et j’en ai obtenu le prix. Le seul cadeau qu’il pouvait me faire, c’était de me tuer. Me tuer. Au final, il ne reste plus rien. Le sentiment que le monde entier m'a berné.

Je ne me bats plus. Je ne tente plus. Je sens mes muscles se détendre et ma vision devenir floue. Je pars, pour toujours et je ne veux même plus rester. Même plus m’accrocher. Tout est fini. Une larme coule sur ma joue, la première depuis ma naissance et celle qui clôt le désespoir de mon existence.

Pardonne-moi, s’il te plait.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





La Maison Hantée Empty
MessageSujet: Re: La Maison Hantée La Maison Hantée I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

La Maison Hantée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hunger Games RPG :: ♣ Archives d'Arènes ♣ :: La Maison Hantée-