AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Nathan Jenkins. Estimez-vous heureux j'ai faillit faire un jeu de mots rien que dans le titre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Nathan Jenkins. Estimez-vous heureux j'ai faillit faire un jeu de mots rien que dans le titre. Sam 17 Mai - 4:38


     
Nathan Jenkins


     
     
     

     

     • Prénom(s) : Nathan
     • Nom : Jenkins
     • Date de naissance et Age : 17 Novembre, 17 ans
     • District/Capitole : 7
     • Métier : Officiellement, bûcheron. Mais seulement officiellement.
     • Situation familiale : Père inconnu, mère gravement malade. Aucun frère/soeur/petite-amie.
     • Célébrité choisie : Robert Sheehan

   
✻ ✼ ✻ ❄ ❆ ❇ ❈ ❉ ❊

   
   

     

      Physique & Caractère
     
Nathan n’est pas vraiment le genre de mec à se faire des amis. Non pas qu’il soit abruti au point de cogner sur tout ce qui bouge, ni même d’être un type complètement asociable qui ne décroche pas un mot de ses journées. Non, c’est un tout autre genre d’antipathisme. Le genre capable de vous faire péter les plombs en quelques minutes passées en sa présence.
Nathan est un jeune homme sûr de lui (peut-être un peu trop), et qui ne rate pas la moindre occasion de se moquer de son interlocuteur. Sans non plus être le roi de la rhétorique, il sait se dépêtrer des pires situations, et ce toujours sur le ton de l’humour. L’humour, chose très rare en ce temps, est pourtant la marque de fabrique de Nathan. Il sait rire de tout, et il rit de tout. Un trait de son caractère qui le rend particulièrement détestable dans une époque où tout n’est que misère et dur labeur.
Même si son crédo est la personnalisation même de l’ironie et du sarcasme (voire du cynisme), il n’en reste pas pour autant une personne dénuée de sentiments. Sa mère, qui est tout ce qu’il a, représente beaucoup pour lui, et il serait prêt à décrocher la Lune pour elle s’il le fallait. Si on devait le décrire grâce à deux qualificatifs, il serait Chaotique Bon. C’est à dire qu’il ne perd jamais une occasion de semer la zizanie, mais il reste quelqu’un de relativement bon, avec une certaine ligne de conduite. Pas parfaite, mais existante.
Côté physique, Nathan n’est pas franchement le stéréotype de la personne à inspirer la crainte grâce à ses muscles. Au contraire, il est plutôt grand et taillée finement, très finement, même. Cheveux bouclés bruns et yeux marrons, il ne possède pas vraiment un physique atypique, ce serait même plutôt l’inverse, et il en joue. En effet, son physique élancé et banal lui permettent de passer inaperçu, chose qu’il utilisera bien de nombreuses fois au cours de sa vie...      



      Histoire
     
Nathan Jenkins. Un nom bien connu des pacificateurs de mon district. Et pour cause. Je n’ai jamais cessé de leur mener la vie dure. Mais je vous en parlerai en moment voulu. Tout commence il y a dix-sept ans. Ma mère, Sofia, venait d’enfanter un magnfique et joyeux petit garçon. Moi, en fait. J’ai jamais connu mon père, mais d’après ce que j’ai compris en tendant l’oreille dans mon quartier, il parait qu’il s’est fait buter aux Hunger Games. Sale histoire.
Oui, mes parents m’ont eu très tôt. Je sais pas si c’était une bonne idée de leur part, mais je leur en remercie. Ils auraient fait comme la plupart des couples d’aujourd’hui, qui ne veulent pas d’enfant car ils auraient aimé leur donner une belle vie, bla bla bla… Certes, ma vie est nulle à chier, mais je fais avec, j’ai toujours fait avec. Et je l’aime, ma vie.
Bon, dans notre district, les enfants ont droit à l’école. Une chance, il paraît. Seulement moi, j’ai jamais vraiment été fait pour ça. Les cours, tout ça, même si y’en avait pas tant que ça, j’ai pas trop pu les blairer. Du coup, dès que je pouvais, je me suis arrangé pour travailler dans les scieries, quitte à faire croire que j’avais un ou deux ans de plus, celles-ci cherchant toujours de la main-d’oeuvre, et c’était relativement bien payé. Le plus souvent on me filait une hache et j’allais couper le bois.
Malheureusement, un jour, on a diagnostiqué à ma mère une grave maladie. On sait pas trop ce que c’est, ni ce que ça fait, mis à part la mettre dans le brouillard à longueur de journées, et lui provoquer des crises d’épilepsie et d’hallucinations. Ouais, le genre de truc pas cool. Mais comme si ça suffisait pas, il s’est avéré que mon pauvre salaire de bûcheron n’était pas assez élevé pour payer quoi que ce soit qui puisse l’aider. Même la moindre petite herbe médicinale qui pourrait la booster, rien. Oui, là c’était vraiment la merde. Elle a toujours été là pour moi, c’était normal pour moi de l’aider en retour.
C’est ainsi que depuis mes treize ans je n’ai d’autre choix que de voler tout ce qui peut m’être utile, ou ce que je ne peux pas m’offrir avec mon salaire risible, à savoir de la nourriture sur les rares marchés, ou bien je me servais dans la réserve du “docteur” local (qui est, à mon sens, le plus bel arnaqueur du district), où je prenais quelques plantes médicinales afin de soulager ma mère de temps en temps. A consommer ou à revendre, tout était bon à prendre. C’est très égoïste, oui. Je l’assume, mais désolé les gars, ma mère passe avant.
Bien évidemment, je ne pouvais pas exercer cette pratique sans m’attirer les foudres de la population d’une part, mais également des pacificateurs d’autre part. J’ai bien sûr été attrapé, plusieurs fois, ce qui m’a valu plusieurs recadrages en public, et quelques jours (plusieurs semaines, je dirais, plutôt) en prison, en guise de petit séjour sabbatique. Cela ne m’arrêtait pas cependant, et dès que je sortais de ma cage, je reprenais du service aussitôt, en ayant appris de mes erreurs. A la fin, les pacificateurs ne m’attrapaient plus, et ne savaient même pas que je soutirais des vivres.
Jusqu’à présent, je n’ai jamais été tiré au sort. Bien sûr, sinon je ne serai pas là en train de vous raconter ma vie. Mais en attendant, je pense pas que je ferais le fier si j’étais choisi.
Je comptais finir là-dessus, mais tout compte fait… Si j’étais choisi, j’aurai une chance d’offrir à ma mère le meilleur remède qui soit. Ainsi qu’un vrai médecin. Je me surprends parfois à prier pour être choisi à la moisson. Ahah, après tout si je crève comme une chèvre, les gens de mon district seraient relativement contents, et ma mère n’en saurait certainement rien, vu son état. Donc au pire...        


      Behind the screen
     
   

       
  • Prénom/Pseudo : Yvann
       
  • Age réel : 20 ans (soon)
       
  • Comment as-tu connu le forum ? Google “forum rpg hunger games” BIM vous êtes premiers !
       
  • Le mot de la fin : Oui.
  • Deuxième mot de la fin : Ah oui alors en fait en ce moment je suis au Mexique, ce qui fait que je vous met sept heures dans les dents, ahah. Donc vous étonnez pas si je suis là que la nuit. Very Happy
  • Troisième mot de la fin : Grâce à moi vous avez un nombre de membres rond !
  • Un certain mot de la fin : Et du coup les autres mots de la fin c'est pas des mots de la fin, vu que j'ai dit des trucs après les mots de la fin... :/
  • Code du règlement :
       

     


      © Len Kagamine - Pour Never-Utopia
     


Dernière édition par Nathan Jenkins le Dim 18 Mai - 18:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sören E. Teniala
+ District Trois +


♣ Nombre de message : 1289
♣ Date d'inscription : 19/05/2013


MessageSujet: Re: Nathan Jenkins. Estimez-vous heureux j'ai faillit faire un jeu de mots rien que dans le titre. Sam 17 Mai - 8:13


Te voilà validé(e) !



→ N’oublies pas de te rendre à cet endroit pour recenser ta célébrité.
→ Passes réserver ta place pour les hunger games ici.
→ Tu peux dès à présent créer ta fiche de lien ici et ton répertoire de RP ici.
→ N'oublies pas de passer régulièrement par pour te tenir informé de ce qui se passe dans le coin.
→ Et c'est ici pour recenser tes différents points.

Bon, alors ta fiche est parfaite, j'adore ton style d'écriture, il est direct et tu ne pers pas de temps dans des chipotages. Cependant si tu veux faire participer Nathan aux jeux, il faudra que tu le rajeunisses d'un an comme ça il aura dix-huit ans lors de la prochaine édition des Hunger Games qui sera la 18ème.

A bientôt et bon jeu ! I love you(Je te conseille de faire un tour ici)


Code By AFTERGLOW


_________________

boum boum dans ta tête
ça cogne dur quand je me bas, ta tête valse dans les graves. quand tu me touches ça m'fait même pas mal, la douleur ça m'connait j'me bas chaque jour pour qu'elle s'en aille. boum boum dans ta tête mon poing fait, boum boum dans ton plexus mon genoux décolle. et là boum boum t'es mort.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Selena Neiva
+ District Trois +


♣ Nombre de message : 272
♣ Date d'inscription : 21/04/2012
♣ Age réel : 23


MessageSujet: Re: Nathan Jenkins. Estimez-vous heureux j'ai faillit faire un jeu de mots rien que dans le titre. Sam 17 Mai - 9:38

J'avoue ta fiche est canon et m'a bien fait rire Very Happy
Quelqu'un d'autre à l'étranger   Mais par curiosité, que fais tu au Méxique ?
En tout cas, bienvenue sur le forum ! J'espère de tout coeur que tu te plairas Very Happy

Un fantôme, et son DC Chleo Sullivan

_________________
Selena Neiva✖D3
Je me suis laissée plonger dans le chagrin, j'ai pas lutté... Et puis, un jour, je me suis dit : a quoi tu joues? Tu leur donne exactement ce qu'ils veulent! C'est pourquoi aujourd'hui j'ai changé. •°¤ Mags.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Nathan Jenkins. Estimez-vous heureux j'ai faillit faire un jeu de mots rien que dans le titre.

Revenir en haut Aller en bas

Nathan Jenkins. Estimez-vous heureux j'ai faillit faire un jeu de mots rien que dans le titre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hunger Games RPG :: ♣ Avant de commencer l'aventure ♣ :: Welcome in Panem :: Présentations Validées-