AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Where's that little girl, who was so happy down there? She's gone, there's nothing more than ash and cinders.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Shaé I. Lunario
+ District Onze +


♣ Nombre de message : 72
♣ Date d'inscription : 11/05/2014
♣ Age réel : 16


MessageSujet: Where's that little girl, who was so happy down there? She's gone, there's nothing more than ash and cinders. Dim 11 Mai - 16:10


     
Shaé Ivanna Lunario


     
     
     

     

     • Prénom(s) : Shaé Ivanna
     • Nom : Lunario
     • Date de naissance et Age : 4 septembre - 16 ans
     • District/Capitole : District Onze Cool
     • Métier : Bosse dans les champs du D11. Sans rien dire.
     • Situation familiale : Orpheline et fille unique (AKA solitude absolue)
     • Célébrité choisie : Alice Englert

   
✻ ✼ ✻ ❄ ❆ ❇ ❈ ❉ ❊

   
   

     

      Physique & Caractère
     
      Regardez-moi. Oui, en face. Que voyez-vous? D'abord une silhouette fine, fragile. On aurait dit qu'un souffle d'air pouvait l'emporter facilement. Pffuit, c'est terminé. Vraiment? Bon, d'accord, on ne mange pas très bien dans ce bas-monde. On se débrouille. Donc, je suis assez maigre, surtout au niveau des poignets et des chevilles, ainsi que des joues creusées où ressortent les os des pommettes. Dans le visage, un petit nez, des sourcils fins, la peau plutôt pâle malgré le soleil du District. De grands yeux qui font penser à ceux d'une biche effarouchée, noisette, ourlés de longs cils qui s'abaissent sur mes joues quand je ferme les yeux. Ceux-ci sont souvent entourés de cernes sombres, ce qui me donne un air légèrement fantômztique. Mais en somme, mon visage est celui d'une poupée. De longs cheveux châtain foncé l'encadrent. Parfois, sous le soleil d'été, ils virent plus clair, parfois quasiment blonds. Les mèches brunes tombent en ondulations raidies de chaque côté de mon visage. Ils doivent probablement m'arriver à la taille, mais je n'ai jamais le cœur de les couper. Ils sont comme une cape dans laquelle je me drape, une coque. D'ailleurs, j'en ai une autre. Mon visage est très peu expressif. Souvent neutre, le regard vide ou hanté. Me faire sourire est un exploit. Me faire pleurer aussi. Je lève les mains. Des doigts fins, tout de même calleux à force de travailler. Je ne suis pas petite, lais pas vraiment grande non plus. Taille normale. Silhouette gracile, élancée. On m'a souvent comparée à un oiseau sur le point d'étendre ses ailes et de s'envoler. Oh, j'aurais tant voulu... Ma démarche est légère, rapide, un peu effrayée aussi. J'ai une voix aux accents très doux, légèrement graves et mélancoliques. Ma tenue est souvent extrêmement simple, une tunique et des chaussures solides. Le tout souvent déchiré. On ne se permet pas de folies, quand on est seule et à la rue comme une mendiante. En somme, j'ai l'air d'une poupée de porcelaine. L'air seulement.  

Mental. C'est étrange d'en parler, mais je vais essayer. Je ne suis pas sanguinaire. Enfin, pas en état normal. Dans la vie...comme ça, de tous les jours, je suis silencieuse, douce, effacée. Personne ne me remarque, ne me regarde. Je pourrais tout aussi bien être une ombre fugace, ombre parmi les ombres. Circulez. Il n'y a rien à voir. Je suis assez avare de paroles. Pourquoi parler? Je perds du souffle. Et personne n'a envie d'écouter les divagations d'une malade mentale. Car c'est bien ce que je suis. Malade. Ou plutôt, de santé fragile. Bien sûr, c'est ce que les gens disent. Mais je ne suis pas fragile. J'ai survécu à beaucoup, et vous ne me faites pas peur. Les gens ne s'attachent pas à moi. J'essaye pas de m'attacher à eux non plus. Ca ferait mal de les perdre.

Ce qui me détache particulièrement du lot, ce sont les crises. Des crises de violence. Durant celles-ci, je suis capable de me blesser, blesser les autres. Me couper avec mes ongles, ou mes dents, un couteau si j'en ai un, ou martyriser le sol et les brins d’herbes pour ne pas me blesser moi-même. Ca fait comme ça depuis que je suis petite, depuis que maman est partie. Elle m'a abandonnée. Je sais que ce n'étais pas voulu, mais elle m'a abandonnée quand même. Une seule fois dans ma vie, un psychologue du Capitole est venu. Une seule et unique fois, quand j'avais quatre ans. Pff. Il servait à rien. Mais il a dit une seule chose dont je me souvienne.

Schizophrène.

Eh oui, je suis une schizo. La voix. Elle est là, même quand je dors. Mais elle n'est pas méchante, vous savez. Quand j'étais petite, je me disais que c'était maman qui me parlait. En grandissant, je me suis aperçue, à mon grand désespoir, que ce n'était pas elle. Mais la voix est gentille avec moi. Elle me donne un avis sur les gens, elle commente mon quotidien morne.

Et quand je tombe, elle me dit "lève-toi, fille, tu n'es pas encore brisée".


      Histoire
     
     Je ne suis pas simple.
Je ne l'ai jamais été.

Mais pour me présenter, il faudrait que je parle de mes parents.

Alors écoutez l'histoire d'une vie maudite par les Jeux.

Mon père, je le connais pas. J'ai pas envie de le connaître, d'ailleurs. C'est qu'un crétin, un lâcheur. Tout ce que je sais de lui, c'est que c'est un Pacificateur, et pour dire vrai, ej me fous joliment du reste.

Ma mère s'appelait Tallulah. Tallulah Lunario. Sa vie n'était pas spéciale, vous savez? Elle travaillait dans les champs, souriait et riait lorsqu'elle le pouvait, tremblait dans l'attente de la Moisson. Car oui, elle était très jeune, ma mère. A peine seize ans quand elle m'a eu. Je crois qu'elle était très jolie, avec de longs cheveux noirs et de beaux yeux gris. Mais je ne m'en souviens pas.

C'était bien beau, hein. Une fille des Districts, espérer faire sa vie avec un Pacificateur, surtout dans le Onze? Tch. Ma mère a trop rêvé, et elle l'a payé. Pour elle, c'était l'Amour avec un grand A, l'idéal, l'homme de sa vie. Pour lui, rien de plus qu'un jeu, une amourette. Alors quand elle lui a annoncé qu'elle était enceinte...bah il s'est barré. Vous vous y attendiez, non? "Pas prêt à assumer". Et il a laissé une gamine de seize ans enceinte avec un gosse qu'il ne reverrait jamais. Bonjour le cadeau.

Je crois que c'était le début de la fin. Elle s'est retenue jusqu'à ma naissance, ne voulant pas non plus avorter ou provoquer une fausse couche. Mais après elle s'est mise à boire n'importe quoi, fumer n'importe quoi et j'en passe. Dix-sept ans, qu'elle avait. Mais en somme, je n'étais pas si mal lotie. Même avec la réputation de traînée qu'elle tirait derrière elle, les gens se montraient charitables parce que j'étais là. Moi, une adorable bambine d'un an ou deux. Je souriais avant. Malgré tout. Avant.

Et puis il y a eu les Hunger Games. Plus précisément, la Seconde Moisson. Et devinez qui a été moissonnée? Maman. Je ne m'en souvient que très peu. Et pas des images. Trop jeune. Je revois un peu des larmes couler sur mon visage, mais ce ne sont pas les miennes. Puis d'autres bras enroulés autour de moi. Des cris déchirants, aussi. Ils sont dans mes cauchemars de temps en temps. Plus tard, il y a eu les bras d'une voisine autour de moi. Je me souviens vaguement d'un coup de canon qui a sonné différemment à mes oreilles. Les bras autour de moi m'ont serrés plus fort.

En y repensant, je crois que c'est à ce moment-là que ma mère est morte.

Après, la vie...voilà. Personne ne me croyait quand je disais qu'il y avait une voix dans ma tête. Jusqu'à ce que le médecin qu'ils avaient vu, de passage du Capitole, me disent que j'étais schizophrène. Je n'avais pas compris ce terme, mais vu les visages des gens autour de moi, ça devait être grave. Et puis qu'étais-je? Une orpheline. Une simple petite orpheline sans le sou. Dès que j'ai eu l'âge de travailler aux champs, on m'y a envoyé. Mais je ne soulevais pas grand-chose, ils disaient que j'étais trop fragile. Même si c'était pas vrai. Alors je grimpais aux arbres pour en faire tomber les fruits mûrs, dans un grand panier. Je le fais toujours, d'ailleurs. La voix m'encourage toujours à continuer.

La nuit, je la passe n'importe où. N'importe où où je suis à l'abri des Pacificateurs et des autres gamins qui en veulent à mon maigre paquet. Aux yeux de tous, je suis l'Oiseau chétif, celui dont on a coupé les ailes.

J'aimerais savoir voler.


      Behind the screen
     
   

       
  • Prénom/Pseudo : Thysane /SBAM/
       
  • Age réel : Ca se dit pas la treizaine?
       
  • Comment as-tu connu le forum ? Je sais plus. Arrow 
       
  • Le mot de la fin I love ya all. coeur
       
  • Code du règlement : Validé par Alex ! Wink
       

     


      © Len Kagamine - Pour Never-Utopia
     


Dernière édition par Shaé I. Lunario le Dim 1 Juin - 15:30, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sören E. Teniala
+ District Trois +


♣ Nombre de message : 1289
♣ Date d'inscription : 19/05/2013


MessageSujet: Re: Where's that little girl, who was so happy down there? She's gone, there's nothing more than ash and cinders. Dim 11 Mai - 16:18

    REBIENVENUE I love you
    Tu connais la maison hein ?

_________________

boum boum dans ta tête
ça cogne dur quand je me bas, ta tête valse dans les graves. quand tu me touches ça m'fait même pas mal, la douleur ça m'connait j'me bas chaque jour pour qu'elle s'en aille. boum boum dans ta tête mon poing fait, boum boum dans ton plexus mon genoux décolle. et là boum boum t'es mort.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Where's that little girl, who was so happy down there? She's gone, there's nothing more than ash and cinders. Dim 11 Mai - 16:32

RE Alice, je l'ai adorée dans Sublimes Créatures duh
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Where's that little girl, who was so happy down there? She's gone, there's nothing more than ash and cinders. Dim 11 Mai - 16:37

tout d'abord, j'approuve ton choix de vava je me demandais pourquoi personne l'avait prise, Alice ! Re-bienvenue et amuse-toi bien avec Shae (ah, et j'approuve aussi le pseudo )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Devon Alae
+ District Un +


♣ Nombre de message : 608
♣ Date d'inscription : 03/06/2013
♣ Age réel : 17


MessageSujet: Re: Where's that little girl, who was so happy down there? She's gone, there's nothing more than ash and cinders. Dim 11 Mai - 18:15

Re-bienvenue!  
Je ne connaissais pas ton avatar mais elle est oprhviorigvzoîûi  

_________________
WE WERE BORN TO DIE.
► choose your last words, this is the last time, 'cause you and i, we were born to die. © love.disaster & poetically pathetic
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Trishteh Yeleen
+ District Onze +


♣ Nombre de message : 947
♣ Date d'inscription : 28/07/2012
♣ Age réel : 18


MessageSujet: Re: Where's that little girl, who was so happy down there? She's gone, there's nothing more than ash and cinders. Lun 12 Mai - 9:10

Bonne chance pour ta fiche ! (et ton avatar est quand même sympa). (DISTRICT 11 PAWAAAAAAAA.)
Encore une fois, si tu as des questions nous sommes là Very Happy

_________________
Clean up all the corpses you've left behind
Show me what it's like to be the last one standing and teach me wrong from right and I'll show you what I can be.
Oh, Heaven's gates won't open up for me.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sören E. Teniala
+ District Trois +


♣ Nombre de message : 1289
♣ Date d'inscription : 19/05/2013


MessageSujet: Re: Where's that little girl, who was so happy down there? She's gone, there's nothing more than ash and cinders. Jeu 22 Mai - 10:52

    Tu en es où pour ta fiche ? Smile

_________________

boum boum dans ta tête
ça cogne dur quand je me bas, ta tête valse dans les graves. quand tu me touches ça m'fait même pas mal, la douleur ça m'connait j'me bas chaque jour pour qu'elle s'en aille. boum boum dans ta tête mon poing fait, boum boum dans ton plexus mon genoux décolle. et là boum boum t'es mort.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Thylane K. Ferland
+ District Un +


♣ Nombre de message : 133
♣ Date d'inscription : 20/12/2013
♣ Age réel : 16


MessageSujet: Re: Where's that little girl, who was so happy down there? She's gone, there's nothing more than ash and cinders. Ven 23 Mai - 16:42

Toujours en cours, pardon >< Mais je demande un délai parce que là, mes révisions pour un exam de piano assez important me prennent plus de temps que prévu (mais dans pas longtemps je devrais reprendre.)

_________________
l'as qui bat le roi
≈ viser la lune, ça n'me fait pas peur, et à l'usure j'y crois encore et en coeur. des sacrifices, s'il le faut j'en ferais; j'en ai déjà fait mais toujours le poing levé.
Revenir en haut Aller en bas
http://readingkim.tumblr.com/
avatar
Kaliste S. Ephedra
+ Capitole +


♣ Nombre de message : 144
♣ Date d'inscription : 25/02/2014


MessageSujet: Re: Where's that little girl, who was so happy down there? She's gone, there's nothing more than ash and cinders. Ven 23 Mai - 18:22

Délai accepté, tant que tu nous préviens ! Smile. Et merde pour ton exam.

_________________
I don't give a fuck
Oh, I won't be your doll so please don't you ask me to. You see, I don't look so good in yellow like other dolls they do. Things cannot be reversed, we learn from the times we are cursed, oh things cannot be reversed. Learn from the ones we fear the worst and learn from the ones we hate the most how to... blow out all the candles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sören E. Teniala
+ District Trois +


♣ Nombre de message : 1289
♣ Date d'inscription : 19/05/2013


MessageSujet: Re: Where's that little girl, who was so happy down there? She's gone, there's nothing more than ash and cinders. Dim 1 Juin - 18:14


Te voilà validé(e) !



→ N’oublies pas de te rendre à cet endroit pour recenser ta célébrité.
→ Passes réserver ta place pour les hunger games ici.
→ Tu peux dès à présent créer ta fiche de lien ici et ton répertoire de RP ici.
→ N'oublies pas de passer régulièrement par pour te tenir informé de ce qui se passe dans le coin.
→ Et c'est ici pour recenser tes différents points.

Le petit oiseau a fait une fiche parfaite. :bril:

Bon jeu parmi nous ! I love you


Code By AFTERGLOW


_________________

boum boum dans ta tête
ça cogne dur quand je me bas, ta tête valse dans les graves. quand tu me touches ça m'fait même pas mal, la douleur ça m'connait j'me bas chaque jour pour qu'elle s'en aille. boum boum dans ta tête mon poing fait, boum boum dans ton plexus mon genoux décolle. et là boum boum t'es mort.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Where's that little girl, who was so happy down there? She's gone, there's nothing more than ash and cinders.

Revenir en haut Aller en bas

Where's that little girl, who was so happy down there? She's gone, there's nothing more than ash and cinders.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hunger Games RPG :: ♣ Avant de commencer l'aventure ♣ :: Welcome in Panem :: Présentations Validées-