AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

L'aventure commence enfin (RP solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Svanhilde R. Clarke



♣ Nombre de message : 142
♣ Date d'inscription : 14/08/2012
♣ Age réel : 27


MessageSujet: L'aventure commence enfin (RP solo) Ven 2 Mai - 15:12

L'aventure commence enfin

En quittant la corne d'abondance, elle s'était attendue à tout sauf à la voir sauter! Elle courrait comme une furie sur le banc de sable, légèrement handicapée par ses chaussures trempées (P*tain de **** de ***! Ils font une arène où l'eau règne en maître et ils ne fabriquent même pas les chaussures en conséquence! au moins, les autres tributs étaient aussi handicapés qu'elle!). Elle espérait que soit Lucas, soit Célestine ou un quelconque autre sponsor lui enverrait, au moins des chaussettes de rechange!

Enfin bref, elle courrait sur le banc de sable, son arbalète et son carquois au dos ainsi que son sac pendouillant sur son corps faisant un bruit qui lui rappelait vaguement le son que ferait du fer en effleurant un truc, quand elle entendu une explosion. La seconde d'après, elle s'était stoppée raide comme un piquet et s'était retournée pour voir…Un épieu lui foncer droit dessus. Heureusement, elle eu le réflexe de s'abaisser in extremis et l'épieu alla se planter derrière elle à quelques mètres. Elle fixa l'arme qui avait failli la tuer avant de se redresser croyant, sur le coup, que c'était un tribut qui lui avait envoyé ça en pleine face (et dans le dos qui plus est!). Elle eu une plus grosse surprise qu'un tribut fou furieux se précipitant vers elle! Elle eu droit à un corne d'abondance fumante et feu. WAW! N'avait elle pas pu s'empêcher de dire. Elle se rappela tout d'un coup que Julien y était et hésita à aller le rejoindre… Non! Julien l'avait prévenue que si Devon et Ruby la voyait, ils croiraient à un piège. Finalement, elle fit volte face et se dirigea vers une des îles entourant l'îlot de sable rouge de sang et de flammes tout en prenant, au vol, l'épieux qui avait failli écourter son séjour dans l'arène. Au moins, avait elle droit à une arme plus dans ses cordes!

Après une heure trente de course, elle s'était quand même calmée en constatant que personne ne la suivait et ne l'avait vue prendre cette direction, elle se dirigea d'un pas neutre vers sa destination. De loin, elle vu de grands arbres bien touffus et soupira de soulagement en constatant qu'elle pourrait enfin se mettre à l'ombre. Elle effleurait l'insolation! Après quelques mètres, elle repéra ce qui lui sembla être l'épave d'un paquebot ou d'un pétrolier. En s'approchant encore plus, elle vit qu'elle avait visé juste.

Elle s'enfonça dans la forêt touffue soupirant de bien être en constatant l'humidité des lieux. Hope se décida donc de faire une pause dans ces lieux histoire de voir ce qu'elle avait gagné à la corne d'abondance.

En s'enfonçant, elle constata que l'odeur de l'eau était plus présente et se décida à accélérer le pas, tout en évitant de se prendre les pieds dans les racines, et tomba sur un lac. Elle se dépêcha encore plus tout en faisant bien attention à vérifier qu'elle était bien seule dans ces lieux magiques.
Une fois sur la rive, elle constata qu'elle était seule. Elle s'assit, se débarrassa de son sac et de son arbalète qu'elle plaça soigneusement à côté d'elle ainsi que de épieux qu'elle planta dans le sol histoire de le prendre rapidement en cas de danger. Elle enleva chaussures et chaussettes pour les mettre au soleil et les faire sécher. Mais, avant, elle les rinça à l'eau claire et douce du lac pour enlever tout ce sel qui lui grattait les pieds depuis une demi heure.

Ceci fait, elle prit son sac sur ses genoux et l'ouvrit pour voir ce qu'il y avait à l'intérieur. Elle eu un regard surpris en voyant le contenu puis blasé en prenant les deux objets qu'il contenait pour être sure de ne pas s'être trompée. Après tout, elle avait eu une insolation après sa course sur le sable. Elle soupira en voyant la coupe en étain et le paquet de sel. Bon, la coupe c'est toujours utile mais pourquoi du sel?

Finalement, elle se pencha vers le lac, la coupe en main, pour recueillir un peu d'eau et remplit tout le récipient. Elle bu d'une traitre l'eau et eu un petit sourire ainsi qu'un soupire de bien être. Tient et si? Dommage qu'on ne pouvait voir les caméras de l'arène. Elle se leva pour enlever sa tenue et termina en sous vêtements blancs avant de placer, en vrac, ses fringues sur un rocher et de plonger dans l'eau. La où elle avait pieds. Elle eu un sourire en sentant l'eau fraiche sur sa peau pale (qui ne tarderait pas à être couverte de coups de soleil à son humble avis. La faute à une heure trente de marche sous un soleil de plomb!) Une fois bien revigorée et sure qu'elle n'allait pas mourir de déshydratation, elle se leva et sorti de l'eau toute trempée. Heureusement, même trempée, ses sous vêtements cachaient bien les parties les plus secrètes de son corps.

En se faisant sécher, elle vit de drôles de bestioles passées en vitesse et, à bien y voir, reconnu des lémuriens. Elle sourit et pris son arbalète où elle plaça un carreau. Elle visa comme quand elle apprit le tir à l'arc et laissa la flèche filer jusqu'à un lémurien qu'elle eu en plein coeur. Elle réussi à en avoir trois autres comme ça et récupéra ses carreaux. Finalement, l'art d'apprendre à faire du feu allait lui être utile! Puis, en réfléchissant elle se dit qu'elle allait rester, au moins, une semaine dans ce paradis digne des îles du sud. Comment conserver les lémuriens qu'elle avait chassé? Son regard vagabonda puis tomba sur le paquet de sel qu'elle avait eu à la Corne et contre lequel elle avait pesté. Elle se souvint d'une vieille méthode de conservation que le boucher et le poissonnier du district Huit utilisait.

Elle alla prendre son épieu pour s'en servir à enlever la peau. Tout d'abord, elle retira les élastiques qu'elle avait dans les cheveux et décida de se faire une queue de cheval plus ou moins stricte. Puis, elle commença son activité d'enlever la peau des lémuriens. Après quelques longues minutes, elle se retrouva avec des steaks crus de lémuriens qu'elle plaça sur une pierre plate et les sala. Elle se leva, toujours en sous vêtements et pieds nus*, pour trouver de larges feuilles. Elle en trouva sur un arbre qu'elle reconnu comme étant un badamier à la vue de ses grands feuillages et de ses petits fruits rosés enfermant une amande. Elle prit des feuilles sur une branche basse et prit des lianes avant de se diriger vers son campement improvisé. Elle entreprit de mettre ses viandes de lémuriens sur les feuilles qu'elle avait lavé à l'eau et de bien les refermer grâce aux lianes. Elle les fourra dans son sac. Après ça, une fois sèche, elle se rhabilla avant d'aller faire le plein de fruits. heureusement qu'elle avait pris le cours de reconnaissances des baies et insectes comestibles. Elle fit le plein de durpes et de cerises qu'elle mit aussi dans son sac. Elle repéra aussi des maracudjas et en cueillit des fruits nommés "les fruits de la passion". Elle en mangea un en se dirigeant vers son campement.

Une fois fait, elle se décida à se reposer.
lumos maxima


En résumé:
 

_________________
UC
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Svanhilde R. Clarke



♣ Nombre de message : 142
♣ Date d'inscription : 14/08/2012
♣ Age réel : 27


MessageSujet: Re: L'aventure commence enfin (RP solo) Ven 9 Mai - 15:03

L'aventure commence enfin

Après plusieurs heures à se reposer sans voir âmes qui vivent, Hope se décida à lever le camps. Elle commençait à se sentir prendre racine et elle n'avait pas fait tout ça pour mourir aussi bêtement de cause naturelle! Elle voyait les gros titres du Capitole d'ici! "La tribut du District Huit, Hope River est morte parce qu'elle est restée planter comme un piquet". Enfin bref, elle avait beau se sentir bien sur cette île, elle se dit qu'elle gagnerait plus zn allant faire un peu de tourisme! Surtout que personne ne voudrait sponsoriser une nana qui reste immobile!

Elle rangea comme elle pu le contenu de son sac - sa dizaine de fruits divers, ses quatres lémuriens conservés dans du sel et des feuilles, le reste du sel et sa coupe en étain - Elle espérait avoir une gourde d'ici peu. Ou qu'il allait pleuvoir. L'idée de s'éloigner d'une des sources d'eau de l'arène était difficile. Mais elle ne savait pas combien de sources il y avait  et si il y en avait très peu et que les autres tributs en avaient connaissance, elle se retrouverait piégée. Oui, elle savait se battre contre plusieurs personnes mais si c'était plus de trois personnes, elle était mal!

Elle plaça son sac en bandoulière autour de son épaule après en avoir rangé le contenu et prit ses armes. L'arbalète, le carquois rempli de toutes ses cinq flèches et l'épieu qu'elle avait failli se prendre en pleine poire quelques heures plus tôt. Elle rangea l'arbalète et le carquois dans son dos tandis qu'elle attachait son épieu à sa ceinture histoire de l'avoir à porter de main en cas d'urgence.

Elle regarda le lac une derrière fois par dessus son épaule tout en arrangeant sa queue de cheval avant de partir d'un pas décidé vers une destination inconnue. Sa priorité est de retrouver Julien. Elle allait quitter cette île en espérant avoir encore accès aux bandes de sable sinon, elle allait rester coincée ici un bon petit bout de temps.

Tout d'un coup, elle s'immobilisa. Elle avait entendu quelque chose où elle devenait parano? Elle ressentait le contre coup d'une insolation? Un bruit de craquement. Non, elle n'avait pas halluciné! Vite mais silencieusement, elle alla se planquer derrière un buisson où elle se fit la plus petite possible. Très vite, elle aperçu venir un tribut qu'elle reconnu. Nate Wartog du Dix. Il semblait crevé et déshydrater le pauvre petit! Une proie facile. Surtout qu'il perdu toute contenance et précautions quand il remarqua le lac où se tenait Hope il y a encore quelques minutes. Nate se précipita dans la direction du liquide vital pendant que la tribut du Huit, d'un sourire non dissimulé, arma son arbalète d'un carreau. Elle visa. De là où elle était, elle l'aurait droit dans le dos et elle pourrait l'achever en lui tranchant la carotide. Elle appuya sur la détente et le carreau fila à toute allure. Au moment où il allait atteindre la colonne vertébrale du Dix, celui ci se pencha pour boire comme un animal après s'être rincé le visage. Mais, merde! Manqué! Et, évidemment, le bruit de l'objet entrant en contact avec l'eau attira l'attention de Nate! Voyant qu'il avait compris que quelqu'un avait essayé de le tuer par derrière, Hope se baissa en tachant de penser à un plan B!  Elle se déplaça, le plus silencieusement, possible à quatre pattes entre les différents buissons entourant le lac pendant que Nate se précipitait là où la Huit était cachée il y a quelques secondes encore.

Il n'y a pas à dire, Hope est nulle comme pas permis dans les armes telles que les arbalètes et les arcs! Alors voilà le plan B et, à moins d'une malchance, il allait marcher comme des roulettes. Silencieusement, Hope replaça son arbalète dans son dos et détacha son épieu de sa denture pour se diriger, encore une fois, dans le dos de Nate. Arrivée à une distance respectable, elle se redressa et couru jusqu'à sa proie en brandissant son arme. C'est à ce moment là que Nate se retourner pour lui sauter au cou et, éventuellement, retourner son arme contre elle. Hope lança une poignée de poussières dans les yeux du Dix et il se retrouva aveugler en criant de surprise et en se débattant pour se débarrasser de ce qu'il avait dans le visage. La Huit en profita pour faire un coup de pied tourné et Nate se le prit en plein dans les poumons. Il s'écroula en toussotant d'avoir eu le souffle coupé (Hope était aussi sure d'avoir entendu le bruit d'une côte cassée) et elle se jeta sur lui, épieu en avant, dans l'optique de lui trancher la gorge. Retrouvant la vue, son adversaire voulu lui prendre son arme en lui filant un coup de pied dans la main qui la tenait. Elle l'esquiva et planta l'épieu dans sa jambe qu'elle avait immobilisée d'une main solide. Evidemment, Nate hurla. Se prendre un machin coupant dans la jambe s'était loin d'être agréable! Entendre son adversaire se plaindre arracha un sourire de satisfaction à la Huit.

Hope reprit son arme bien en main et sauta à califourchon sur Nate en lui plantant l'épieu droit dans le coeur. Du sang gicla. Elle avait du toucher une artère principale. Il eu un sursaut. Il se débattu. Hope regarda le Dix dans les yeux voulant être sure de sa mort avant de prendre le risque de retirer l'épieu du corps. Bientôt, il n'eu plus rien. La seconde d'après Hope entendu le son du coup de canon.

Elle se releva en arrachant l'épieu du coeur de Nate. Elle observa, souriante d'avoir enfin eu sa première victime, son arme couverte de sang comme ses mains. Elle se dirigea vers le lac pour nettoyer et son arme et ses mains. En voyant son reflet ondulé dans l'eau, elle remarqua qu'elle avait aussi le visage couvert de petites gouttelettes sanguines. Elle attacha son arme à sa ceinture et entreprit de se nettoyer le visage. Elle en profita pour boire un coup. Ce combat lui avait donné soif.

Hope se releva et observa Nate, baignant dans son propre sang, avant de partir. Derrière elle, la Huit entendu l'hovercraft récupérer sa première victime.  
lumos maxima


En bref:
 

_________________
UC
Revenir en haut Aller en bas

L'aventure commence enfin (RP solo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hunger Games RPG :: ♣ Archives d'Arènes ♣ :: Zone 7 : L'île aux secrets-