AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Madison Enableens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Madison Enableens
+ District Sept +


♣ Nombre de message : 30
♣ Date d'inscription : 29/12/2013


MessageSujet: Madison Enableens Lun 30 Déc - 20:17


Madison Enableens






    Prénom(s) : Madison # Nom : Enableens # Date de naissance & Age : 17 février, 16 ans # District / Capitol : District Sept # Situation Familiale : Un père rebelle qui a été tué publiquement(ben voyons), une mère qui s'efforce de garder la famille en vie, une petite sœur (qui n'en n'a rien à foutre de ce que les autres font comme effort pour la garder en vie) et un jumeau (faux, cela va de soi). # Groupe : Population fille # Avatar : Barbara Palvin




Physique - Caractère


La journée est terminée. Enfin. C'est pas trop tôt, oui! Toutes ces journées à couper du bois... punaise, c'est génial que, jusque-là, je ne me sois pas rendue folle par tout cet épuisement et ce labeur monotone. Je rentre chez moi. Là, je m'affale sur le vieux siège dont les rembourrages pendant lamentablement. Je suis d'une humeur exécrable, comme d'habitude. Remarque : je ne serais pas comme ça s’il n’y avait pas tout ce boulot. Enfin.

- Madison,
me dit une voix implorante. Madison, lève-toi, s’teuplaiit ! J’peux prendre le fauteuil ?
- Nan, quand tu te bougeras le cul, à la limite. Maintenant, hors de question.
- Madison, t’es chiante !
- Et toi t’es une emmerdeuse.

C’est vrai que je suis possessive, mais j’accorde beaucoup d’importance au travail donné, et quand les gens qui ne font rien réclament des choses, je suis encore plus au bord de la crise de nerfs, encore plus pointilleuse, encore plus chiante. Et impolie. Encore plus que d’habitude. Bon, c’est vrai, je suis trop franche. Et mes réponses manquent souvent de diplomatie, et ce, dans tous les cas. Je ne me rends pas compte, mais ma sœur, Amy, a quitté la pièce, et c’est mon jumeau, Jefferson, qui l’a remplacée. Il vient près de moi s’asseoir et me parle :

- J’ai viré Amy d’ici. Elle est dans la chambre. Tu sais, elle n’est pas méchante, mais simplement égoïste. Bon, d’accord, toi aussi, un peu…

- Nan ! je proteste.
- Mais si. Toujours aussi hautaine. Mais bon. C’est pas grave.
- Oh, la ferme, dis-je en riant.
- Rhô, ça va. Tu sais, tu n’as pas que des mauvais côtés…
- Contente de le savoir.
- Par exemple : le cœur sur la main, indépendante, très mature, fidèle, honnête, courageuse… et belle ! Et puis, tu es une très bonne comédienne...
- Mouais…
- Par contre, t’as pas une très bonne estime de toi

Je hausse les yeux au ciel, me tire du fauteuil d’un bond et pars de la pièce pour aller dans notre petite chambre à tous les trois. Un sourire se forme quand même sur mes lèvres.

Arrivée à destination (c’est-à-dire cinq mètres plus loin et trente secondes après), je me change vite fait et passe dans notre petite et crasseuse salle de bain.
Je me passe de l’eau sur le visage, et puis je me regarde sur un grand miroir qui couvre la totalité de la hauteur d’un mur sur quarante centimètres de large. Malgré la poussière et les craquellements par-ci, par-là, c’est une grande chance de l’avoir. Mon visage fin est souligné par un menton tout de même trop pointu à mon goût. Mes cheveux bouclés me forment une cascade brune scintillante, et mes yeux gris sont grand et reflètent toutes mes émotions. Curieusement, normalement mes cheveux sont bruns foncés avec une pointe de pourpre. Mais dès qu'ils sont au soleil, ils sont châtain clair.
Je vois une bouche fine qui ne s'étire que rarement en sourire, un nez tout ce qu'il y a d'ordinaire. Par conter, je n'aime pas mes oreilles trop pointues, que je cache généralement derrière mes cheveux. Ma fois, je suis plutôt grande, presque un mètre quatre-vingt. Je suis de corpulence normale, peut-être légèrement plus fine. Par contre, vu que je suis consignée à la tache de couper du bois depuis toute petite, c'est normal que des muscles soient apparus. Bon, j'avoue, ils ne sont pas très, très visibles, ce qui me donne l'avantage de paraître plus faible que je ne le suis. Quelques cicatrices couturent mais mains, mais c’est sur mon dos que se trouvent les plus grandes balafres… faites au fouet. Je soupire. Mon visage est sec. Je sors de la salle de bain pour plonger dans les draps du lit que je partage avec mon frère. Je ne peux m'empêcher de regarder vers le lit d'Amy. La chance... un lit à elle toute seule!




Histoire



Je suis née dans une maison de pauvres, mais ce n’est pas rare, dans ce foutu district. Elle avait été mise, à ce qui paraît, au courant du fait qu’elle avait des jumeaux quelques mois avant son accouchement. « Parfait ! avait-elle déclaré. Au moins, si je devrais avoir besoins d’aide, on devra attendre moins longtemps. ». Seulement, elle n’avait pas pensé que les douleurs dues à l’accouchement seraient deux fois plus fortes. Ah ben oui, ma p’tite dame ! Fallait penser à ça aussi !
Enfin, le fait est qu’elle a failli mourir lors de notre naissance. On a grandi. La vie était rude, car on était pauvres. Ma mère faisait le ménage chez un riche marchand de vêtements de la ville. Mon père travaillait dans l’industrie du district. Malgré le fait qu’il a pu atteindre des aux gradés, à la maison, il ne se cachait pas pour vitupérer contre le Capitole, au point tel que presque tous les jours on devait le supplier pour qu’il se taise. Ce qu’il a fini par faire. Vu qu’on grandissait et que l’argent manquait, on a du rentrer dans l’industrie une année avant celle officielle. On a quelque peu trafiqué les données, mais rien n’a été découvert, heureusement d’ailleurs. Il fallait payer le peu d’électricité qu’on utilisait, se payer à bouffer, se payer les quelques étoffes de tissus miteuses qu’on achetait pour les vêtements, et tout, et tout… La plupart des gamins du district sont dans cet état… je n’avais que dix ans, et pourtant j’avais déjà l’âme rebelle et farouche de mon père… Mon frère aussi, mais était plus le cerveau pensant, et moi les muscles… bizarre que les choses soient inversées, non ? Je ne dis pas que Jefferson n’a pas de muscles, mais c’est un penseur, le genre de type qui préfère les pièges que les attaques de front.
Enfin bref. Grâce à l’argent gagné par chaque membre de la famille, on a su s’en tirer. Bon, on était encore pauvre, hein, fallait s’attendre à un miracle, mais on a réussis à garder la tête haute. Certes, nous étions fourbus et notre corps contait presque à chaque journée de nouvelles cicatrices, mais ça nous permettait d’éloigner la faim et la crève pendant… une durée indéterminée.

Lorsque j’eus l’âge de neuf ans, quelques années à peine après mon début de « carrière », vint la nouvelle que ma mère était enceinte. Ni Jefferson, ni moi ne savions pourquoi. D’ailleurs, quand on m’avait appris que notre chère mère était enceinte, j’avais piqué une crise. Nous nous en sortions à peine, et ils nous mettront un nourrisson sur les bras dans quatre mois ? Je voyais cela comme une source d’ennuis nouvelle et non comme une petite sœur ou un petit frère avec qui je pourrai jouer… J’avais passé l’âge quand j’avais pris consciente qu’on était dans la merde.
Le lendemain, pendant le court temps qu’on nous accordait pour manger, je n’y avais prêté guère attention et j’avais continué à travailler - Ou plutôt à passer ma frustration sur les arbres. Mon frère était venu, et, moins en colère, avait tenté de m’expliquer… vainement. Sa dernière tentative s’était soldée par une hache lancée furieusement contre lui. Il ne l’évita qu’en se bougeant vers la gauche. L'outil s’était plantée dans l’arbre derrière lui. Deux Pacificateurs étaient intervenus, et ça s’était arrangé par dix coups de fouets… J’avais mis deux mois à m’en remettre, et je m’étais fait remonter les bretelles par mes parents, qui étaient maintenant privé d’un peu d'argent, qui serait peut-être vital dans les prochains mois. Depuis, quand je me suis remise au travail, je n’ai plus rien dit. Mon frère, par un miracle, n’était pas fâché contre moi, mais mes parents… n'en parlons pas

Quand ma sœur est née, je n’étais pas là. Dès que ma mère s’était mise à avoir des contractions, et qu’on l’avait emmenée chez une personne (pauvre elle aussi) qui la ferait accouchée, je me suis  tirée. Barrée. Cassée. Taillée de là.
Je le détestais avant même sa naissance, ce foutu enfant. Il n'allait être être qu'une source d'ennuis. Tout au fond de moi, une voix me dit que ce serait tout simplement moi qui suis jalouse...

Mon frère était là-bas, mais lui non plus n’appréciait pas beaucoup la venue de l'enfant. Je suis revenue tard et, au lieu de se réjouir de la jeune fille, appelée Amy, je suis allée dans ma chambre. Je n’ai plus parlé durant deux mois, sauf avec mon frère, ou pour répondre aux questions des Pacificateurs ou de mes supérieurs.

Et puis vint mes douze ans. J’ai pris deux tesserae, et mon frère trois. Je détestais aussi ma sœur pour la tessera en plus que mon frère devait prendre. Il ne m’a jamais laissé les prendre toutes. La moitié chacun, s’était le meilleur compromis que j’ai su avoir.
Bref, personne n’a été tiré au sort, pour notre famille du moins, et la vie a pu continuer. Ca a repris son cours, et jamais je n’ai été tirée au sort, ni mon frère.

Mais un jour, un jour maudit, quand on avait quatorze ans, on croyait qu’il y avait suffisamment de blizzard autour de nous, mon père, mon jumeau et moi, pour ne pas être entendu. On croyait que les paroles contre le Capitole de mon père seraient restées secrètes. On croyait que personne ne serait assez fou pour aller au centre ville… Et bien non. Un Pacificateur – un nouveau – est arrivé dans notre dos quelques mètres après nous, et il a crié à mon père de ne plus bouger. Bizarrement, je crois qu’il ne nous a pas vu. J’ai vu notre paternel donner en vitesse une petite tape dans les côtes de Jefferson, comme pour lui dire « casse-toi ». Il a compris. Il s’est vite mêlé – au passage, il me tenait par le bras – à un petit groupe de deux personnes.
Le Pacificateur ne nous avait toujours pas vu, mais il a arrêté notre père. J’ai voulu crier, mais mon jumeau m’a plaqué la main sur la bouche, et nous a entraîné dans une vieille masure à trois mètres de l’arrestation. J’étais furieuse. Et je ne comprenais rien, ça s’était passé si vite..

Bref, on est entré dans la maison. On était tellement apeurés que la vieille femme qui l’habitait n’a pas posé de questions. Peut-être parce qu’elle a vu toute la scène. On est restés chez elle jusqu’au surlendemain, où une exécution publique avait été annoncée. Je pariais que c’était notre père.
J’avais raison.

Quand on s’est retrouvés sur la place – le blizzard n’était plus –, c’était pour voir notre père, avec des balafres sur tout le corps. On a vu notre mère, alors on a dit merci à la femme, qui nous a adressé un sourire tendu, et on a accouru vers elle, qui était livide. Elle a sursauté et elle nous a pris dans les bras. Ma sœur était dans son dos, accrochée grâce à un grand foulard. J'étais moi-même dans une grande anxiété. Notre mère nous a serrés, jusqu’à ce que notre père soit pendu.

J’ai voulu hurler, mais je me suis soudainement souvenue de la main de Jefferson sur ma bouche deux jours plutôt. Ne pas crier. Ne pas faire voir qu’on est de sa famille. Aussi, étant certaine que le dernier regard de mon père, peu discret, était pour nous, j’ai entraîné ma mère, qui ne comprenait rien, avec moi, et mon frère m’a suivie. Ca s’est terminé, et tout le monde est rentré chez lui. Notre mère avait bien compris qu’il ne fallait pas attirer l’attention sur nous, même si plusieurs personnes nous avaient adressé leurs condoléances murmurées, et que les Pacificateurs ne nous avait rien dit. Même évités du regard. Sans doute parce qu’ils nous connaissaient, et que si ils étaient intransigeants, ils savaient que nous n’étions pas tournés contre le Capitole. Si seulement ils savaient à quel point je ressemblais à mon père…

On est rentré chez nous, et ma mère s’est écroulée. Il a fallu deux jours pour qu’elle arrête de pleurer, et qu’on lui explique tout. Elle fut folle de rage et de chagrin, mais elle ne nous en voulut pas. Pour ma part, j’ai pris deux mois à vouloir bien faire les choses sans qu’on m’y oblige. J’étais secouée de chagrin. C’était Jefferson qui gérait la famille, maintenant. Pas qu'il était joyeux, loin de là, mais il avait conscience, depuis le petit coup dans ses côtes, que son père voulait qu'il ne nous laisse pas crever.
Peu à peu je me suis reprise, et ma mère aussi. Et j’ai compris que la haine que je vouais à ma petite sœur était puérile. Que ce n’était pas elle qui avait décidé de venir au monde, même si elle en est satisfaite. Et puis, la vie a reprit son court, même si c’était plus dur. Je crois que le vendeur de vêtements chez qui ma mère travaille lui a donné une petite augmentation quand elle s’est remise au boulot.

Au travail, je ne le montre pas mais je m’entraîner à viser plus juste, à acquérir de la précision, de la force, de l’endurance, bref, à être aussi meilleure que possible pour manier la hache. Histoire d'être le maximum préparée si je suis tirée lors de la Moisson. Ou simplement si Jefferson ne tiend pas le coup, et que je puisse le remplacer (ça me ferait peut-être de quoi tuer de la nourriture, même si c'est interdit).
Je dois dire que je suis plutôt contente du résultat. J’arrive à lancer beaucoup plus loin qu’au début, calculer assez précisément la trajectoire (si la cible est mouvante), ou viser de plus loin, et je maîtrise mieux le lancé. Bien sur, je fais ça secrètement, la nuit, dans un coin abandonné, dans la forêt qui est sans cesse coupée par les travailleurs. Sortir discrètement sous la barbe des Pacificateurs quelques heures… pas de problème. D'autant plus que la moitié de ces foutus Pacificateurs est beaucoup moins vigilante qu’en journée.

Voici ma vie. Elle n’est, certes, pas la plus joyeuse, ni la plus triste, ni la plus passionnante au monde, mais c’est la mienne. Et tous ceux qui voudraient me critiquer, moi, Madison Enableens, je leur dit fuck.

 







    Behind the screen
    Prénom/Pseudo : Je m'appelle Emily, mais sur les forums autres que RPG je m'inscris sous le nom de Vialana # Age réel : 13 ans # Comment as-tu connu le forum ?J'ai regardé le film 2 (sans avoir vu le 1, mais une amie m'a expliqué en gros le contexte), et puis ça m'a plus alors j'ai acheté les livres. Alors après, et bien, étant une graaaande fan des forums RPG, j'ai cherché sur google Hunger Games forum RPG et j'ai cliqué sur le premier choix qui m'est venu. (oui je sais j'aime bien donner des détails) # Code du règlement : # Le mot de la fin ... I'm a witch! //SBAFF//. Non? Euh... j'en sais rien, alors... ah si! I AM DE KING OF THE WOOOORD! //DOUBLESBAFF//





Revenir en haut Aller en bas
avatar
F. Zadig Nichoelson
+ District Un +


♣ Nombre de message : 128
♣ Date d'inscription : 15/02/2013


MessageSujet: Re: Madison Enableens Lun 30 Déc - 20:30

Bienvenue parmi nous duh
Avec Barbie  Au 7  Que de bons choix

_________________

Faust Zadig Nichoelson
« Ce qui compte, ce n'est pas le jeu que tu as en main.
Mais le jeu que ton adversaire se figure que tu as. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Madison Enableens
+ District Sept +


♣ Nombre de message : 30
♣ Date d'inscription : 29/12/2013


MessageSujet: Re: Madison Enableens Lun 30 Déc - 20:34

Merci beaucoup!  Danse (<- non, non, je ne suis ni folle ni hystérique...)

_________________

Life is not a long tranquil river,
but a battle of every day


©codage Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lucia A. Elbereth
+ District Sept +


♣ Nombre de message : 702
♣ Date d'inscription : 22/06/2012
♣ Age réel : 27


MessageSujet: Re: Madison Enableens Lun 30 Déc - 21:31

Bienvenue Very Happy

La mentor du Sept te souhaite la bienvenue dans son district et bonne chance pour la suite de ta fiche Smile

_________________
Je dois me fabriquer un sourire, m'en armer, me mettre sous sa protection, avoir quoi interposer entre le monde et moi, camoufler mes blessures, faire enfin l'apprentissage du masque.

Me, my daughter & my sister
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Madison Enableens
+ District Sept +


♣ Nombre de message : 30
♣ Date d'inscription : 29/12/2013


MessageSujet: Re: Madison Enableens Lun 30 Déc - 21:48

Merci beaucoup

_________________

Life is not a long tranquil river,
but a battle of every day


©codage Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rose B. Hippwood
+ District Sept +


♣ Nombre de message : 588
♣ Date d'inscription : 24/08/2012
♣ Age réel : 19


MessageSujet: Re: Madison Enableens Mar 31 Déc - 0:01

DISTRICT SEPT     BARBARA     UNE APPRENTIE REBELLE    

C'est fantastique tout ça !        #bemyfriend   oui d'accord je me tais et je vais manifester ma joie ailleurs

Et puis surtout, bienvenue parmi nous !    I love you 

_________________
time to start over,
time to be me.
après tout, j'ai tout à y gagner, et presque rien à y perdre. je serai juste moi.
Ϟ SAM Ϟ alcoolo club.
Une rose de ♣ AmbreSwethlanaNorahIélennaKalwennSethAnnabeth.
Deux roses de ♣ MiaChléo.
(code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Buck B. Black
+ District Douze +


♣ Nombre de message : 196
♣ Date d'inscription : 24/08/2013
♣ Age réel : 20


MessageSujet: Re: Madison Enableens Mar 31 Déc - 0:26

Bienvenue à toi et puisse-tu te plaire parmi-nous !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Madison Enableens Mar 31 Déc - 10:33

Très bon choix de disctrict Wink

Bienvenue ! J'adore ton avatar  duh 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Madison Enableens
+ District Sept +


♣ Nombre de message : 30
♣ Date d'inscription : 29/12/2013


MessageSujet: Re: Madison Enableens Mar 31 Déc - 13:33

Merci à touuuuus! (à la base je prenais une autre personne pour l'avatar mais elle était déjà prise; j'ai du faire autrement ^^)

_________________

Life is not a long tranquil river,
but a battle of every day


©codage Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Olympe Milano
+ Capitole +


♣ Nombre de message : 153
♣ Date d'inscription : 29/11/2013


MessageSujet: Re: Madison Enableens Mar 31 Déc - 16:30

Bienvenue Maddy, jeune rebelle. Je crois que je vais bien t'aimer... Une fille qui dit m*** à presque tout j'adore ! XD

_________________

Je vis dans une bulle en verre...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Madison Enableens
+ District Sept +


♣ Nombre de message : 30
♣ Date d'inscription : 29/12/2013


MessageSujet: Re: Madison Enableens Mar 31 Déc - 16:52

merci Smile

_________________

Life is not a long tranquil river,
but a battle of every day


©codage Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Madison Enableens Mer 1 Jan - 21:31

BARBARA PALVIN Ta signa Bienvenue Si tu as des questions, n'hésites pas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Iélenna Evans
+ District Quatre +


♣ Nombre de message : 308
♣ Date d'inscription : 23/07/2012
♣ Age réel : 20


MessageSujet: Re: Madison Enableens Jeu 2 Jan - 11:43


Bienvenue parmi nous !
______



→ N’oublies pas de te rendre à cet endroit pour recenser ta célébrité.
→ Passes réserver ta place pour les hunger games ici.
→ Tu peux dès à présent créer ta fiche de lien ici et ton répertoire de RP ici.
→ N'oublies pas de passer régulièrement par pour te tenir informé de ce qui se passe dans le coin.
→ Et c'est ici pour recenser tes différents points.
Bienvenue duh
Ta pauvre Madison à pas eu une vie joyeuse x') et je parie que ça va pas forcément s'arranger xD
Si tu as le moindre probleme n'hesite pas à venir me voir ou à me mper Very Happy

A bientôt et bon rp !



_________________


Une rose de Devon Une de Cassia coeurUne de Lulu    Une de Kal' Une de ma Rosichou' Une de Jake duhUne rose de mon Cadichon d'amour que j'aime cade
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Madison Enableens
+ District Sept +


♣ Nombre de message : 30
♣ Date d'inscription : 29/12/2013


MessageSujet: Re: Madison Enableens Jeu 2 Jan - 16:17

merci beaucoup!
Juste, une petite question... suis-je obligée de participer déjà aux Hunger Games? (même si je sais que ce ne sera pas tout de suite, à la vue des pré-inscriptions etc sur le sujet) Nan, parce que je ne crois pas que Madison gagnerait face à des carrières, et j'ai l'intention de la garder... vivante...

_________________

Life is not a long tranquil river,
but a battle of every day


©codage Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Madison Enableens

Revenir en haut Aller en bas

Madison Enableens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hunger Games RPG :: ♣ Avant de commencer l'aventure ♣ :: Welcome in Panem :: Présentations Validées-