AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Light S. Downtown ♚ You're gonna go far, kid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Light S. Downtown ♚ You're gonna go far, kid Dim 17 Nov - 12:51


Light S. Downtown


 





    Prénom(s) : Light Storm Kyle
    Nom : Henley Downtown
    Date de naissance & Age : 6 décembre, 20 ans
    District / Capitol : District 10
    Situation Familiale : Orphelin, fils adoptif du Maire
    Groupe : Population garçon
    Avatar : Francisco Lachowski


Physique - Caractère


Physiquement, Light n'est pas quelqu'un qui passe inaperçu. De taille plutôt grande, il aborde une carrure musclée. C'est le genre de garçons sur lesquels les filles se retournent dans la rue. Il faut avouer qu'il est plutôt mignon. Ses yeux n'ont rien de particulier si ce n'est leur jolie couleur chocolat, mais c'est leur regard qui est exceptionnel. Un regard qui fascine, et qui captive. Il porte ses cheveux bruns assez courts, assez longs cependant pour pouvoir s'amuser à passer une main dedans : c'est sûrement sa plus grande habitude. Une autre de ses habitudes est de laisser pousser un peu de barbe sur son menton, plus parce qu'il n'a pas envie de se raser que parce qu'il trouve que ça lui va bien. Mais en fait, ça lui va bien. Light est la coqueluche de ces dames, et c'est compréhensible, c'est vrai. Mais ce n'est pas le genre à en jouer ou à aimer ça. Non, lui, il préférerait  plutôt passer inaperçu et se fondre dans la masse. Et en dehors de ça, il y a comme une sorte de charisme qui semble émaner de sa personne, quelque chose qui fait qu'on a envie de s'en approcher, de venir le voir, de l'écouter parler.

Light est également quelqu'un qui se fait remarquer par sa personnalité. Il est loin, pourtant, d'être celui qui parle fort ou qui trouve toujours une occasion de se montrer. Il n'aime pas se faire remarquer, il n'aime vraiment pas ça. Mais c'est une personne douce, gentille, et généreuse. Il est toujours là, pour qui que ce soit, quand que ce soit. Le genre de gens à venir vous aider dans la rue, alors que vous ne lui avez rien demandé, juste parce qu'il a vu que quelque chose n'allait pas. Il est très doué pour ça. C'est comme un sixième sens chez lui, il est capable de détecter presque instantanément le mal que ressentent les gens. Il détecte ça presque aussi bien que les mensonges. On ne peut pas mentir à Light, mais de toute façon, on a pas envie de lui mentir. C'est un peu le journal intime vivant de tous, celui qu'on vient voir pour raconter ses peines, ses joies aussi... Le conseiller. Il est toujours prêt à aider, toujours prêt à distribuer ses bons conseils. Il n'est pas timide, pas du tout, mais il n'aime juste pas parler de lui. Au delà pourtant de cette douceur et de cette manie à toujours s'occuper des autres six fois plus qu'il ne s'occupe de lui, Light est quelqu'un qui fait preuve d'une autorité assez déconcertante. C'est le genre à donner des ordres à tout le monde et n'importe qui, aussi bien à ses amis qu'aux inconnus et qu'aux gens qui sont censés avoir autorité sur lui. Il est têtu, trop têtu. Quand il veut quelque chose, il l'a, il n'en démord pas tant qu'il n'a pas obtenu ce qu'il voulait. Et il y arrive d'ailleurs mieux que la plupart des autres personnes car il fait justement preuve d'un calme et d'une douceur, en plus d'une détermination surprenante, qui poussent les gens à faire ce qu'il veut. Pourtant il n'est pas manipulateur tout le temps : il ne ferait jamais ça avec quelqu'un venu se confier à lui. Jamais il n'utilise ce qu'on lui dit contre les gens, pas plus qu'il n'en parle. Il est muet comme une tombe. Mais à part ça, il est vrai que Light est une personne assez pour ne pas dire très manipulatrice. Il n'est pas du genre à jouer sur son physique, bien qu'il pourrait, mais plutôt sur sa personnalité douce et gentille, qui rend de suite les gens confiants et qui les pousse à faire ce qu'il leur demande. Le genre de garçon qui d'apparence est toujours très gentil, ne fait aucun caprice, mais à qui on cède tout parce que ses grands yeux brillants et sa petite voix le demandent très fort. Il arrive donc toujours à ses fins sans que les gens s'en rendent compte. Ce n'est pas le genre de personne à contester les ordres haut et fort : il dit toujours oui, mais il n'en fait qu'à sa tête, et le pire c'est que ça passe. Lui qui donne toujours des ordres est également le dernier à les respecter.
Mais le trait principal de son caractère reste son dévouement total et complet aux autres, et son incapacité à s'occuper de lui-même. Jamais il ne se soucie de lui, il n'est presque pas assez égoïste. Il est également surprotecteur, c'est aussi bien une qualité qu'un défaut. Il ne laisse jamais les gens faire quoi que ce soit tant qu'il n'est pas assuré que c'est sans danger pour eux. D'un côté, il n'arrive jamais rien à personne avec lui, mais d'un autre côté, il aurait tendance à étouffer un peu les gens. Dans la catégorie des qualités/défauts, il y a aussi son optimisme permanent. Le genre de personnes à toujours voir le verre à moitié plein. Pas qu'il se fiche de tout, mais il a une tendance à toujours penser que rien n'est grave et que tout s'arrange. Sa mère lui a dit un jour que le bonheur dans le monde était équilibré, et que si un malheur arrivait, alors un bonheur viendrait également. Pour lui il n'y a que des fins heureuses dans le monde, tant que ce n'est pas heureux, ce n'est pas la fin.
Il est du genre à tout prendre à la légère, penser que tout va s'arranger, que ce n'est pas si grave. C'est un jeune-homme incapable à tenir en place, toujours actif, et toujours en train de parler. C'est quelqu'un d'heureux, toujours, et on arriverait à se demander comme il peut faire pour ne jamais être triste. Il est toujours en train de rire, d'embêter les autres. Mais de les embêter gentiment, parce que jamais il ne pourrait avoir une attitude négative envers qui que ce soit : ne serais-ce que penser du mal de quelqu'un le rend mal. Il n'a jamais été méchant avec qui que ce soit. Il est aussi très franc, même si très bon menteur. Il peut lui arriver de mentir quand il veut arriver à ses fins mais la plupart du temps, il dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas, mais il a quelque chose qui fait que ça passe. Light passe sa vie à chanter. Même si ça a l'air, de nos jours, d'un truc plutôt féminin, Light est bel et bien ce garçon qui se promène partout avec sa guitare et qui chante dans n'importe quelles circonstances. Ça lui vient de sa mère. Light est toujours calme, doux, un peu pacifiste. C'est celui qui s'interpose dans les conflits et qui parle calmement. Il ne s'énerve jamais, il se contente de se redresser de toute sa hauteur et d'exposer avec calme et autorité les milliers de raisons qui font que les gens ne devraient pas s'énerver. Il ne s'est peut-être jamais énervé jusqu'à crier, il en est peut-être d'ailleurs incapable. Même s'il bout intérieurement, il parle toujours calmement, et n'a jamais de mouvement d'humeur. Ce serait d'ailleurs parfois moins effrayant s'il se mettait à hurler. Il ne montre jamais ses sentiments, toujours heureux d'apparence. Quoi qu'il ressente, il est le même.
En résumé, Light est un jeune-homme qui fait toujours passer les autres avant lui, rieur, amical, toujours bon, mais très manipulateur, capable de se servir des gens pour arriver à ses fins, mais sans jamais leur faire de mal. Faire du mal aux gens lui fait énormément de mal à lui-même.  



Histoire


Quand je suis né, je m’appelais Light Henley. Henley comme ma mère, car mon père s'est évaporé dans la nature pendant la grossesse de cette dernière. Je ne le connais pas, mais je le hais. Un enfant ne grandit pas vraiment sans père, pas plus qu'une mère élève correctement son enfant. Ce n'était pas comme s'ils s'étaient juste séparés, comme si j'avais été chez lui tous les week-end. Les enfants normaux font ça quand ils n'ont pas de père à la maison. Moi je n'avais de père nulle part.
Je n'ai que peu de souvenirs de ma mère. Elle est morte quand j'avais quatre ans, pendant la Révolte. Je me souviens qu'elle était grande, très fine, elle aurait pu s'envoler au moindre coup de vent. Elle avait de longs cheveux blonds et lisses, toujours très bien coiffés, et de grands yeux dorés, qui semblaient lui prendre la moitié du visage, et qui lui donnaient un air rêveur. Elle avait une voix douce, chantante, même quand elle ne chantait pas. Je crois que son caractère ressemblais beaucoup au mien. Elle soignait les gens. Elle s'occupait toujours des autres, elle ne s'est jamais occupée d'elle. Elle était belle, je crois. Infiniment belle. Et elle chantait toujours, pour moi. Je l'aimais. C'est la seule femme que j'ai jamais aimée. Elle m'a dit, un jour, que le bonheur dans le monde était équilibré. Que s'il arrivait un malheur, un bonheur viendrait rééquilibrer la balance. Elle était douce, calme, elle ne s'énervait pas. Et je l'aimais, je l'aimais plus que tout.
Je n'ai pas pleuré, quand elle n'est pas revenue. J'ai pensé, peut-être, que c'était comme quand elle me laissait à garder chez les voisins. Elle faisait ça souvent, pendant le soulèvement des Districts. Je ne savais pas ce qu'elle partait faire, des jours durant, mais je savais qu'elle revenait toujours. J'ai dormi chez Monsieur Downtown ce soir-là. Je ne suis jamais reparti de chez lui. Au début, je n'ai pas compris. Je pensais vraiment que ma mère reviendrait. Et puis au bout d'un moment, j'ai commencé à pleurer, le soir, en voyant qu'elle ne venait pas m'embrasser. J'ai commencé à rêver d'elle, à l'appeler dans mon sommeil. J'ai commencé à comprendre qu'elle ne reviendrait pas. Et j'ai pleuré, pleuré... Je me souviens mieux de cette partie de ma vie que tout le reste. Je ne sais pas pourquoi j'ai arrêté de parler. Pas plus que pourquoi j'ai arrêté de manger. De bouger. C'était à peine si je clignais des yeux. Il y avait là un petit garçon de quatre ans assis dans son petit lit, tout droit, son nounours serré dans ses bras, qui ne bougeait pas. Je ne sais pas combien de temps je suis resté comme ça. Monsieur Downtown venait me voir, le matin et le soir, il s'asseyait près de moi, et il me parlait. Il me racontait des histoires de dragon, de chevalier et de princesse. Il me racontait que ma maman ne reviendrait pas parce qu'elle avait été rappelée par le ciel, mais qu'elle était toujours là, près de moi. Il me racontait que quand je dormais, elle redescendait pour venir me voir, qu'elle se couchait près de moi, et que je dormais dans ses bras. Il me chantait des chansons, sur des oiseaux blottis dans leur nid, des chats qui ronronnent, blottis les uns contre les autres. Il me faisait boire, il me faisait manger, et il me parlait, encore.
Et puis, je ne sais plus quand, je ne sais plus comment, mais je me suis mis à pleurer. Il était là, près de moi, il me parlait, et je me suis effondré. Et je n'ai jamais eu aussi mal de ma vie. Je me suis mis à pleurer, à hurler, je ne sais même pas pourquoi. Mais il était là. Il m'a pris, doucement, dans ses bras, et il m'a bercé, il a continué à parler, il a continué ses histoires pendant des heures, des jours même peut-être, pendant que je pleurais dans ses bras. Je n'avais jamais eu de père. Jamais. Et pourtant ce jour-là, du haut de mes quatre ans, j'ai eu l'impression d'en trouver un. Je l'ai appelé papa, au milieu de mes pleurs. Et depuis ce jour-là, je m'appelle Light Downtown.

Le reste de ma vie n'est pas passionnant. J'ai grandit avec lui, comme son fils. Je n'ai jamais eu de problème d'argent ou de faim, je ne vis pas dans le District le plus pauvre, et mon père est Maire. En tout cas, j'ai recommencé à parler et je ne m'arrête plus depuis. J'ai appris à jouer de la guitare à six ans, et depuis je passe ma vie à ça. J'ai vu beaucoup de mes amis partir à la Moisson, mais j'ai eu la chance de ne jamais être tiré au sort. Je crois que la vie avait décidé qu'elle s'était déjà assez acharnée sur moi. La plupart des gens pensent que je suis le fils biologique de Monsieur Downtown – que je n'arrive toujours pas à appeler par son prénom – parce que je suis resté tellement peu de temps avec ma mère qu'ils ne s'en souviennent même pas. Je ne sais pas comment j'ai commencé à soigner les gens. Je crois que j'ai voulut faire comme ma mère. Je suis devenu une sorte de médecin pour le District. Est-ce qu'on appelle ça un soigneur ? Je n'en sais rien. Je sais que je soigne les gens, je ne sais même pas comment j'ai appris à le faire. J'ai toujours fait ce que je voulais, et toujours été très libre. J'ai été à l'école du District, comme tout le monde. Ma vie est devenue tranquille, bien heureusement pour moi, et je suis heureux.
J'aime la vie. J'aime les gens. Il n'y a que deux choses que je hais : mon vrai père, et le Capitole. Mais je sais qu'ils n'y sont pas tous pour quelque chose. La vraie chose que je déteste, c'est le gouvernement.   




 


    Behind the screen


    Prénom/Pseudo : Manouille ? *sort*
    Age réel : pluie 
    Comment as-tu connu le forum ? Il y a fort longtemps quand j'étais encore jeune et vigoureux, la femme de ma vie autrement appelée Swethlana a eu vent par Sacha autrement appelée Rose E. Lewis de l'existence de ce forum. C'était à l'époque où j'étais à la guerre voyez-vous, nous ne recevions le courrier que difficilement et ce jour-là John, mon ami, s'était cassé la clavicule en tombant de son lit pendant un cauchemar. Il avait pris celui du haut voyez-vous et... :vieux:
    Code du règlement :
    Le mot de la fin: Je m'excuse auprès de tout le monde, ceux qui avaient un lien avec No', ceux qui en prévoyaient, ceux qui avaient des rps avec elle ou autre mais le fait est qu'elle ne m'a jamais inspirée des masses et que depuis quelques mois elle ne m'inspire plus du tout, c'est devenu presque une corvée de rp avec elle... Les personnages féminins ne m'inspirent décidément pas et je m'excuse encore. J'ai déjà demandé une autorisation de changer de personnage j'espère que vous voudrez bien quand même (a).
    PS : Je me suis permis de bidouiller un mini peu la fiche parce que je ne la trouvais pas jolie avant
    PPS : Vous n'êtes pas pour autant dispensés de m'acclamer et de me sauter dessus
    PPSS: Light est célibataire




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Light S. Downtown ♚ You're gonna go far, kid Dim 17 Nov - 12:55

Reeeeee bienvenue à toi :p

gosh ce vava, jte hais xD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rose E. Lewis
+ District Neuf +


♣ Nombre de message : 244
♣ Date d'inscription : 27/01/2013
♣ Age réel : 16


MessageSujet: Re: Light S. Downtown ♚ You're gonna go far, kid Dim 17 Nov - 12:58

Rebienvenue Ondine

_________________
 

« Un jour j'irai vivre en Théorie, ouais parce qu'en théorie tout s'passe bien. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Light S. Downtown ♚ You're gonna go far, kid Dim 17 Nov - 13:12

Francisco
On est pas de la même zone
Serais-tu en train de te changer en garçon ?
Re-bienvenue quand même ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Light S. Downtown ♚ You're gonna go far, kid Dim 17 Nov - 13:13

Que dire à part ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Light S. Downtown ♚ You're gonna go far, kid Dim 17 Nov - 13:16

Re-bienvenue à toi !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Light S. Downtown ♚ You're gonna go far, kid Dim 17 Nov - 13:43

Merci à vous (:
Sam > Je te hais aussi
Anna > M'en fous, je ferais une demande de déplacement èé Et oui je me change en homme, je suis déjà un homme Cool
Kali > Tu peux aussi dire Adrian
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Quorra Sae Wilde
+ District Deux +


♣ Nombre de message : 410
♣ Date d'inscription : 02/01/2013
♣ Age réel : 17


MessageSujet: Re: Light S. Downtown ♚ You're gonna go far, kid Dim 17 Nov - 13:47

Oh non... On avait prévu un RP avec Sara T_T M'enfin, rebienvenue ^^'

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Light S. Downtown ♚ You're gonna go far, kid Dim 17 Nov - 13:48

Je sais T.T Je suis vraiment désolée T.T Mais je préfère faire ça plutôt que de faire des rps tout pourris et mettre des mois à répondre, j'espère que tu ne m'en veux pas trop mon Hachis
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Swethlana Edenfield
+ District Quatre +


♣ Nombre de message : 189
♣ Date d'inscription : 02/03/2013


MessageSujet: Re: Light S. Downtown ♚ You're gonna go far, kid Dim 17 Nov - 14:04

Crotte de bique caramélisée... t'es-t-il possible de jouer des persos moins... excitants ? Je vais finir par faire des crises cardiaques (en sachant que je viens de débuter une crise d'épilepsie en voyant ta signature)
Bref, les beaux gosses, ceylebien
WELCOMEUH WITH THIS SEXY GUY

PS: Tu viens déboucher mes trous ? (aa)

_________________
Your heart is free, have
the courage to follow it

Une rose de Rose | Une deNorah | Deux de Eden | Une de Devon | Une de Willes | Une de Ruby
Ϟ MEMBRE DU CLUB DES ALCOOLOS SOUS LE NOM DE SEXAYRABBIT Ϟ
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Light S. Downtown ♚ You're gonna go far, kid Dim 17 Nov - 14:23

Non je ne peux pas, sinon ce serait moins drôle
En tout cas je suis ravi de te faire cet effet !
Je te débouche les tuyaux dès ce soir si tu veux (aa)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Buck B. Black
+ District Douze +


♣ Nombre de message : 196
♣ Date d'inscription : 24/08/2013
♣ Age réel : 20


MessageSujet: Re: Light S. Downtown ♚ You're gonna go far, kid Dim 17 Nov - 14:39

Re bienvenue !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Light S. Downtown ♚ You're gonna go far, kid Dim 17 Nov - 15:14

Rebienvenue

Cte bg bave Avec toutes les folles qui traînent sur le forum Light va certainement pas rester célibataire très longtemps (a)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Light S. Downtown ♚ You're gonna go far, kid Dim 17 Nov - 21:47


(Re)Bienvenue parmi nous !
______



→ N’oublies pas de te rendre à cet endroit pour recenser ta célébrité.
→ Passes réserver ta place pour les hunger games ici.
→ Tu peux dès à présent créer ta fiche de lien ici et ton répertoire de RP ici.
→ N'oublies pas de passer régulièrement par pour te tenir informé de ce qui se passe dans le coin.
→ Et c'est ici pour recenser tes différents points. (et si tu pouvais envoyer deux petites icones 100x100 a Chleo Sullivan ce serait adorable (a) )
T'es bandant comme ça !!! Jotem epouse moi 8D Je suis amoureuse de Cisco depuis mes 10 ans
Hâte de te voir en rp **
A bientôt et bon rp ! ♥
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Light S. Downtown ♚ You're gonna go far, kid

Revenir en haut Aller en bas

Light S. Downtown ♚ You're gonna go far, kid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hunger Games RPG :: ♣ Avant de commencer l'aventure ♣ :: Welcome in Panem :: Présentations Validées-