AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Une petite pause après une longue marche ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Une petite pause après une longue marche ♫ Lun 26 Aoû - 12:44

Après une longue marche, j'avais décidé de m'arrêter un peu pour me reposer. L'endroit ne me plaisait pas plus que le cratère mais au moins il n'y avait personne. Du moins pour l'instant. Tous les tributs n'ont pas encore fuis et donc cela ne m'étonnerait pas de voir un tribut débarquer ici. J'avais devant moi un grand lac, dont le dessus était gelé par le froid de l'arène. Le lac était en contre-bas, dans une sorte de cratère. Sur la rive, j'observais autour de moi pour essayer de repérer des dangers potentiels. Je ne vis pas grand chose, il y avait beaucoup de neige. Je fouillais la neige prêt de moi avant de me décider à m'asseoir. On ne sait jamais, mieux vaut être prudent. Je m'assis enfin et mis le sac sur mes genoux. J'avais froid mais la longue marche m'avait réchauffé un minimum. Avec toute la neige qu'il y a autour de moi, je pense qu'un petit plongeon pourrait bien se faire si un tribut venait à surgir de nul part. Enfin un plongeon, dans la neige pas dans l'eau. Je n'ai nulle envie d'aller me baigner, surtout que le lac est gelé. J'ouvris le sac et découvrais les objets un par un :

- Un gourdin : c'est une arme qui pourrait m'être d'une grande aide lors d'un combat. C'est toujours mieux que les mains.

- Une boîte d'allumettes : en l'ouvrant j'avais pu constater qu'il y avait 25 allumettes à l'intérieur et, vu la température de ces lieux, elles pourraient bien m'être utiles. Enfin, si j'arrive à faire un feu avec le froid polaire de l'arène.

- Une amphore d'huile : à l'odeur je dirais que c'est de l'huile d'olive pour son odeur douce et pincée. J'ai des petites idées sur ce que je pourrais faire de ça.

- Un sac de figues : de la nourriture ! Au moins un peu ! Cela devrait m'aider à tenir un petit moment.

- Une fiole remplie d'un liquide verdâtre à l'odeur terreuse dans laquelle baignent quelques pétales de fleurs roses... qu'est-ce que c'est ? Du poison ? Un truc complètement inutile ? Je vais y réfléchir.

- Une gourde... d'eau ! De l'eau ! J'ai de la nourriture, de l'eau, de quoi  faire du feu et une arme ! Le sort me serait-il favorable ? Hum... non pas vraiment en fait sinon je ne serais pas ici.

Je rangeai tout dans le sac après avoir bu trois gorgées d'eau (soit 5 cl) et restai encore un peu assise. Je devais réfléchir à la fin de journée : il fallait que je trouve un abri. Mais où ? Où trouver un endroit sans tribut ni piège ni bestioles en tout genre ? Ici, ce serait trop risqué. Et je ne me vois pas dormir dans la neige, quoi que en fait, la neige froide pourrait me protéger du froid. Oui, oui je vous assure. Le froid est causé par le vent, donc l'air. Donc si je recouvre le reste de mon corps de neige, je pourrais éviter le froid aérien et préalablement me réchauffer. Par contre, je ne peux pas enfouir mon visage, sinon je n'aurais plus d'oxygène pour respirer. Voilà un plan qui tombe à l'eau... enfin plutôt à la neige dans ce cas... que faire alors ? Il y a une forêt là-bas, au loin. Je pourrais y aller et dormir dans un arbre, mais ne serait-ce pas le plan de la moitié des tributs ? Si je tombe sur un groupe de tributs, je suis fichue. Alors il faut que je trouve une solution qui me permettrait de passer la nuit seule et en sécurité. Je devrais me trouver un coin tranquille dans la forêt pour dormir, puis repartir le lendemain et aller faire un tour de repérage. Peut-être trouverai-je un coin plus tranquille que la forêt ? Ça reste à voir...
Commençant à avoir trop froid pour rester assise, je me levai, jetai un œil aux alentours et entrepris de partir d'ici. Ce coin était trop découvert pour que je puisse y rester, je ferai mieux d'aller faire un tour dans la forêt et trouver un abri pour la nuit.

L'arrêt de mi-chemin entre le cratère du volcan et la forêt m'avait aidé à reprendre quelques forces. Le jeu ne faisait que commencer et j'avais encore de l'énergie à revendre. Je n'avais pas encore faim alors je n'avais pas entamé les figues. Je me dirigerai vers la forêt, en espérant ne pas faire de mauvaises rencontres.


Dernière édition par Oswin Jeaper le Jeu 29 Aoû - 10:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Errol F. E. F-Wicklow
+ District Quatre +


♣ Nombre de message : 548
♣ Date d'inscription : 21/10/2012
♣ Age réel : 91


MessageSujet: Re: Une petite pause après une longue marche ♫ Mer 28 Aoû - 14:04

Précédemment


Rencontrer ** Oswina

L  a neige crissant sous mes pas et le froid engourdissant mes joues, je me rapproche des cheveux blonds. J'ai fini par changer le sac en bandoulière de place comme la lanière m'irrite l'épaule. J'ai mis un peu de neige sur mes mains éraflées pour calmer la brûlure  et les ai aussitôt remises dans mes gants bien chauds et confortables. Je continue mon chemin vers cette silhouette. Celle de ma mère, je le sais. Il ne pourrait pas en être autrement. Elle venait juste de se lever, elle semblait prête à partir. Attends-moi, j'arrive !

J'arrive enfin à elle et lui touche l'épaule et m'apprête à lui sauter en coup en l'appelant mais je découvre que, bien qu'elle ressemble fort à ma mère, cette fille est tout sauf ma mère. Je vois sa surprise. Mes yeux s'écarquillent. On aurait pu s'y méprendre pourtant avec ses cheveux blonds et ses yeux bleu gris. Déception. C'est le premier sentiment qui m'envahit. Elle doit être comme ceux qui étaient autour de moi, ceux avec qui j'ai passés ces derniers jours. Je ne sais rien d'elle. Je ne sais pas de quel  District elle vient ni quelle note elle a eu pour son passage devant les Juges, pas même la tenue qu'elle portait à la cérémonie. Je ne me souviens même pas de son interview. Pourtant, j'avais été là tout ce temps. Au moins, je savais qu'elle ne venait pas du Dix. Pourquoi ne l'avais-je pas remarquée ? Pourquoi n'avais-je pas fait attention aux autres ? Je me rends compte du danger et la peur se réinstalle peu à peu. Je n'ose pas bouger, je me contente de la regarder dans les yeux.

Va-t-elle me sauter à la gorge ? Va-t-elle planter un objet tranchant dans mon corps ? Va-t-elle m'égorger ? Vais-je subir le même sort que ceux qui sont restés dans le trou où sont restés une poignée de garçons et de filles ? Vais-je mourir ? En cet instant, elle pourrait tout me faire. Je ne sais pas si elle est armée mais je suis plus que vulnérable et je n'ai aucune arme sous la main. Quand bien même j'en aurais une, je ne m'en servirais pas, je pense.  Elle se dégage afin que ma main quitte son épaule et mes jambes ne tiennent plus. Je m'écroule, genoux à terre. Je parviens à peine à rester dans cette position, je manque de peu de me retrouver complètement allongée dans la neige. La bandoulière du sac glisse de mon épaule et celui-ci se retrouve dans la neige, à mes côtés. Et je continue de la regarder, l'implorant du regard de ne pas me faire du mal. Elle ne dit rien, elle aussi continue à m'observer. À quoi peut-elle bien penser ? Est-elle en train de réfléchir à la façon dont elle va me tuer ? Est-elle en train d'élaborer un plan sadique afin que je ne sois plus qu'un cadavre ?

Ma respiration se fait saccader et mon cœur recommence à battre à tout rompre. Moi qui venais à peine de réussir à me calmer un tant soit peu, voilà que je me jetais dans la gueule du loup. Que je suis stupide. Cela fait déjà plusieurs minutes que nous nous observons et cela devient oppressant. Il ne pourrait pas y avoir plus ouvert comme endroit et j'ai quand même l'impression d'être enfermée dans une boite ou dans une de ces prisons, ou plutôt cages, qu'il y a au Dix dans le centre-ville. J'ai de plus en plus de mal à respirer et à empêcher mon corps de s'affaler dans la neige. J'ai beau essayer de prendre de grandes inspirations et de bien expirer, je n'y arrive pas. Je parviens tout de même à articuler, avec grande peine :

« Si tu veux me tuer, fais-le vite je t'en prie.»


Je n'avais observé plus tôt mais, en fait, elle n'a aucune arme dans les mains. Je ne suis néanmoins pas assez bête pour ne pas savoir qu'on peut tuer rien qu'avec ses mains. Mon instructeur me l'avait bien dit à l'atelier des couteaux. C'est si facile de tuer quand on a le dessus. Elle pouvait m'étrangler ou s'arranger pour que je meurs étouffée. Pourtant, il me semble distinguer de l'incrédulité dans ses yeux bleus gris et elle n'a pas l'air de vouloir me tuer. A moins que ce ne soit une tactique sadique de tenter de me rassurer afin qu'elle puisse prendre ma vie encore plus facilement. Cependant, je préfère me dire qu'elle est gentille, qu'elle ne me fera rien. Tout le monde a un bon fond, peu importe où il est enfoui, je le sais. On me l'a toujours dit. Cette fille m'inspire vraiment de la bonté. Et puis, comment une fille qui ressemble autant à ma mère pourrait être diabolique ? Non, elle ne me veut pas de mal. Cela ne peut pas être autrement. Je prends mon courage à deux mains et dit :

« Après, si tu ne veux pas me tuer, ça me va aussi. »

_________________


Une rose d'Iris, une rose d'Elina et une rose de Hel ma carotide ♥️






Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Une petite pause après une longue marche ♫ Jeu 29 Aoû - 11:54

Debout devant le lac, je fixais l'horizon. J'avais peur de repartir, de croiser quelqu'un qui ne veux que ma mort. Mais rester là équivaudrait à une mort plus rapide encore. J'avais mal au cœur et il y avait toujours cette boule de de nœud qui tournoyait dans mon ventre. Non seulement cette arène ne ressemblait en rien à l'endroit d'où je venais, mais il y avait aussi le fait d'être fixée, observée, jugée. Il y a des caméras partout, je ne les vois pas bien sûr mais je le sais car il y en a toujours eu. En ce moment au Capitole ils doivent se dire "Mais qu'est-ce qu'elle fait ? Ne devrait-elle pas courir pour essayer de sauver sa vie en vain ?" Non, je ne cours pas, pas maintenant. Si je courrais, je pourrais tomber, me blesser, ou pire encore : tomber sur un meurtrier. C'est cette peur là qui m'empêche d'avancer : la peur constante de la mort. Il y avait ces idées dans ma tête représentant ce que je devais faire mais parmi toutes celles-ci, je ne savais pas laquelle prendre. La première disait : bats-toi ! bats-toi jusqu'au bout ! Et la deuxième la contre-disait : Allonges-toi dans la neige douce et trouves la paix. Puis il y avait celle-là qui me tournait au tour, qui me disait d'avancer, de tuer tout ceux que je pourrais croiser, de faire tout pour gagner et vivre. Pour elle...

J'avais tellement mal à la tête que j'essayais de ne plus penser à ces idées. Je me devais d'avancer et d'envisager des possibilités. J'étais confuse et j'avais peur de prendre la mauvaise décision. J'avais deux choix : mourir tout de suite ou mourir plus tard. Je voulais me résigner à la première, mais je voulais tellement vivre ! Pourquoi ? Pourquoi vivre une vie de cauchemars après deux années d'amertume ? Tout ça n'a aucun sens. Mais pour l'instant je sais qu'il est trop tôt. Je dois continuer d'avancer, je ne suis pas encore prête à quitter ce monde.

Je fis un pas dans la neige. C'est alors que mon cœur fit un bond dans ma poitrine et que je me retournai à la hâte. Une main venait de se poser sur mon épaule. Une tête surprise venait d'apparaître derrière moi. Un visage surpris et déçu... un joli visage entouré de cheveux blonds presque blancs. Je reconnaissais la jeune fille du Dix. Je m'en souvenais avoir mémorisé son visage dans l'hovercraft. Elle n'était pas comme les autres, elle n'avais pas cet air meurtrier conquis par l'instinct de survie. Je me demandais si elle allait essayer de me tuer. C'est pourtant si difficile d'imaginer un visage comme celui-ci se contracter pour serrer les dents tandis que le reste de son corps essaye d'enlever la vie ! Était-ce un piège ? Je n'y croyais pas, non, elle ne peut pas être un assassin, ce n'est pas possible !

La jeune fille tomba à terre. Elle me faisait de la peine. Je ne connaissais rien d'elle mais je sentais que quelque chose n'allait pas. Que croyait-elle en venant me voir ainsi ? Je pourrais la tuer maintenant, mais elle est quand même là attendant de voir comment je vais réagir. C'est alors que ses mots me frappent. Bien sûr que non je ne vais pas la tuer ! Je n'en suis pas à ce point ! Je ne peux pas me résoudre à tuer un innocent comme ça, elle ne m'a rien fait !

Je la fixai depuis un bout de temps maintenant. J'étais effrayée, mais aussi intriguée par cette fille qui attendait là, assise dans la neige, que je lui prenne la vie. Ses nouveaux mots me firent comprendre qu'elle ne me voulait pas de mal. Je m'assis dans la neige, en face d'elle. Nous risquons moins d'être repérées ainsi. La main sur mon sac, toujours méfiante, je me décidai enfin à lui adresser la parole :

"- Je ne veux pas te tuer."

Son air me touchait beaucoup. Elle me la rappelait. Il y avait des moments où elle était si fragile mais aussi si forte ! Elle avait été touchante et malgré que je n'avais jamais eu de sœur, elle était tout comme pour moi. Nous étions inséparables. Et cette tribut du District Dix lui ressemblait temps ! Excepté que je n'étais pas dans l'arène à ce moment-là pour la protéger. Elle n'avait pas eu la chance de tomber sur une bonne personne. On lui avait prit le peu de vie qu'il lui restait à ce moment-là, ça avait été si injuste ! Ne pouvant me retenir, je pris la fille du Dix dans mes bras. J'avais laissé les souvenirs remontés, je me sentais si stupide d'avoir fait ça ! Comment puis-je me faire avoir aussi facilement ?! Je reculai, m'écartant d'elle. Pour qui allait-elle me prendre maintenant ? J'aurai tellement aimé ne jamais avoir fait ça !

"- Je suis désolée..." dis-je, déconcertée.

J'espérais qu'elle ne m'en voudra pas. Je n'ai besoin de personne pour savoir que je suis idiote. Et puis, si elle m'en veut vraiment, je repartirai immédiatement. Ce qui donc ne changerait pas grand chose. Et je finirais pas oublié ce visage, espérant tout de même ne jamais le voir dans le ciel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Errol F. E. F-Wicklow
+ District Quatre +


♣ Nombre de message : 548
♣ Date d'inscription : 21/10/2012
♣ Age réel : 91


MessageSujet: Re: Une petite pause après une longue marche ♫ Sam 7 Sep - 18:18


Rencontrer ** Oswina

J   e ne peux pas le croire.


« Je ne veux pas te tuer. »


Les mots de la jeune fille blonde résonnent dans ma tête comme l'a fait plus tôt le gong à la fin des soixante secondes. Je retourne cette phrase à toute vitesse et dans tous les sens. C'est le but de ces Jeux, non ? De tuer les autres afin de ressortir vivant. À moins que je n'aie pas tout saisi.  Je regarde l'inconnue droit dans les yeux et il me semble y déceler quelque chose qui ressemble fort à ce que j'avais vu dans le regard de Jude une fois, de la sympathie ou peut-être de la compassion. Cependant, pourquoi cette fille ressentirait cela à mon égard ? Elle ne me connait pas. Je ne suis ni son amie ni un membre de sa famille.

Puis, tout d'un coup, la voilà qui me prend dans ses bras. Mon cœur bondit mais je ne bouge pas, comme paralysée par la scène. Voulait-elle faire de moi sa proie ? Voulait-elle jouer avec moi comme un chat joue avec une souris ? Étais-je l'agneau naïf et elle le loup ?  Pourtant, même avec tant de proximité, je ne sens aucun objet inconnu pénétrer ma peau. Elle recule assez vite, me laissant encore plus pantoise qu'avant. Je ne comprends plus rien à la situation.

« Je suis désolée ... »


OK, je pensais être déjà bien perdue mais là c'est le summum. Je ne saisis vraiment plus rien. Désolée de quoi ? Désolée de m'épargner ? Je lui ai pourtant dit que cela ne me dérangeait pas si elle me laissait la vie sauve. Désolée de m'avoir prise dans ses bras ? Si elle en avait eu l'envie, je ne peux pas lui en vouloir. Même si ça m'avait mise très mal à l'aise. Si elle avait voulu le faire, il y avait certainement une raison. Je n'en doute pas une seconde. J'imagine que c'est normal de s'excuser quand même, on ne se  jette pas sur une parfaite étrangère ainsi, pas vrai ? Cela devait être iconoclaste. Je dois avouer que c'était la première fois qu'une telle chose m'arrivait. Certes Jude avait beaucoup compati et été très gentille mais jamais elle n'avait agi ainsi.

Je me relève un peu maladroitement afin d'être assise et de lui faire face. Si je devais comparer cette fille à quelque chose, je pense que je la comparerais à un ange. Les cheveux blonds, ses yeux, la peau pâle,  sa douceur, son attitude … Il ne manque que les ailes. Alors oui ce n'était pas Maman mais peut-être que c'était un ange  gardien qu'elle avait envoyé  pour veiller sur moi.  Il ne peut pas en être autrement. Pourquoi serait-elle comme ça si ce n'était pas le cas ? J'en suis persuadée, cette fille est un ange. Ou alors, nous devions nous rencontrer ici, c'était le destin. Peut-être que je devrais rester avec elle. A deux nous serons plus fortes et efficaces même si je doute que je lui sois d'une quelconque utilité.

Puis je réalise que cela fait déjà plusieurs minutes que je la regarde sans rien dire. Je tente alors d'articuler :

«  C'est … c'est vrai ? Euh .. Pourquoi tu t'excuses ? »

Je suppose que je peux la tutoyer vu qu'elle m'a tutoyée et qu'elle ne semble pas plus vieille que moi. Alors que je tremble encore, j'esquisse un mince sourire avant d'ajouter :

« Je … je te remercie de … me laisser la vie … sauve … en tout cas. »

Voyant que l'atmosphère se détend un peu, je soupire de soulagement et continue en disant plus clairement :

« On t'a déjà dit que tu ressemblais à un ange ? »

J'espère qu'elle ne me prend pas pour une folle et qu'elle comprendra que c'est un petit compliment candide. Je détourne mon regard du sien et rapproche mon sac de moi, le collant contre ma hanche gauche. J'ai risqué ma vie pour l'avoir donc ce serait dommage de l'oublier ou que quelque chose lui arrive. Surtout que je ne sais toujours pas ce qu'il contient. Ma curiosité est attisée depuis longtemps mais je ne me vois pas regarder sous les prunelles de mon ange gardien blond. Même si ça ne me dérangerait pas plus que ça vu que je veux l'aider. Mais cet endroit est assez découvert et proche du cratère (on entend d'ailleurs les cris de ceux qui sont restés combattre).

_________________


Une rose d'Iris, une rose d'Elina et une rose de Hel ma carotide ♥️






Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Une petite pause après une longue marche ♫ Dim 8 Sep - 16:41

Elle me fixait, étonnée. Je ne m'attendais pas à cette réaction, je pensais plutôt qu'elle allait m'en vouloir. C'est vrai, mon geste avait été déplacé alors pourquoi ne dit-elle rien ? Peut-être est-elle trop surprise pour dire un mot. Je la regarde, son air est attendrissant comme un petit chat perdu. Ou un chien, ou un lapin, ou encore un bébé panda, je ne sais pas. Je voyais dans ses yeux que la peur très présente il y a quelques instants avait disparue, laissant place à la surprise. Au moins peut-être n'a-t-elle plus peur de moi à présent. Peut-être me voit-elle comme quelqu'un de gentil. Quand je la regarde ainsi, je ne peux m'imaginer la tuer. En vérité, je ne m'imagine pas tuer tout court. Je suis sûrement toujours aussi lâche que je ne l'étais avant... car si la venger signifie tuer des innocents, alors je ne sais pas si je pourrais y arriver. Oui, "la". Elle est là, omniprésente dans mon esprit jours et nuits depuis qu'elle est partie. Et mon coeur se serre à chaque fois que je repense à notre première Moisson et son corps gisant sur le sol boueux de l'arène... je n'ai pas su la protéger et je ne pourrais jamais le faire. Mais pourquoi ? Pourquoi personne dans ce monde n'a-t-il le droit à une seconde chance ? Je l'ai laissée tomber et je regrette tant que je voudrais la venger mais pourquoi ne puis-je pas le faire ?

Assise dans la neige, je la fixe sans la fixer. Mon regard est posé sur elle sans vraiment la voir car je suis en plein dans mes pensées. C'est lorsqu'elle se redresse que mes pensées se range de côté pour laisser place au regard du présent.  Elle m'avait longuement fixé elle aussi, je ne savais pas à quoi elle pensait mais je pus en comprendre un tiers lorsqu'elle prit enfin la parole.

"- C'est … c'est vrai ? Euh .. Pourquoi tu t'excuses ?"

Je baissai légèrement la tête à sa question. La réponse me paraissait évidente.

"-  Disons que ce n'est pas très poli de prendre les gens dans ses bras sans les connaître..."

Elle tremblait toujours, je me demandais si elle avait encore peur de moi ou si c'était le froid qui était la cause de ses tremblements. Elle esquissa un sourire avant de reprendre la parole.

"- Je … je te remercie de … me laisser la vie … sauve … en tout cas."

Je redressai la tête, pouvant la voir intégralement. Elle croyait tellement à la mort tout à l'heure... elle ne se serait même pas battu pour la vie ? Pourquoi est-elle si fragile... pourquoi a-t-elle l'air si fragile ?

Je ne répondis rien cette fois-ci, je ne savais que répondre. Jamais je n'aurais voulu la tuer...

"- On t'a déjà dit que tu ressemblais à un ange ?"

J'écarquillais les yeux. Moi... un ange ? Je la regardais, surprise et un peu perdu avant de me décider à lui répondre.

"- Je m'appelle Oswin... et je suis loin d'être un ange."

Je tournai la tête, mon regard se voilant de mauvais souvenirs. Ce fut pour peu de temps car mon regard, glissant sur les pentes du volcan, envoya l'information au cerveau qu'il ferait mieux de ne pas rester à découvert trop longtemps...

"- C'est trop dangereux ici, il faut bouger. Tu me suis ou non, peu m'importe. Mais dans tous les cas, ici n'est pas un bon endroit pour rester en vie."

Je lui tendis une main amicale. En vérité, j'espérais qu'elle la saisisse car je n'avais pas envie de la voir morte. Peut-être me restait-il une chance de me rattraper. Je n'ai pas pu la protéger elle... mais peut-être puis-je protégé quelqu'un qui a besoin d'aide, quelqu'un qui est effrayé. Si elle accepte de me suivre, alors je ne pourrais pas la laisser tomber. Je ne pourrais pas être la lâche que je suis. Je devrais me battre jusqu'au bout...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Une petite pause après une longue marche ♫

Revenir en haut Aller en bas

Une petite pause après une longue marche ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hunger Games RPG :: ♣ Archives d'Arènes ♣ :: Zone 3 : Lac gelé-