AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
-25%
Le deal à ne pas rater :
APPLE Écouteurs sans fil AirPods 2
135 € 179 €
Voir le deal

Partagez|

Une petite promenade dans les petites montagnes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité




Une petite promenade dans les petites montagnes Empty
MessageSujet: Une petite promenade dans les petites montagnes Une petite promenade dans les petites montagnes I_icon_minitimeDim 28 Avr - 19:35

Une petite promenade dans les petites montagnes


Je me réveille le lendemain, en ce nouveau jour qui est déjà le quatrième jour d’arène.
Je reste d’abord assis par terre le temps d’être vraiment réveillé, puis je range mes affaires dans mon sac et continue à grimper cet énorme rocher haut d’une bonne centaine de mètre, puis je trouve comme un chemin naturel entre les différents sommets qui a l’air d’être plutôt sûr, j’emprunte donc ce chemin fait de terre et de pierre, il n’est pas très confortable pour marcher, mais c’est surement mieux pour se déplacer dans les montagnes le plus rapidement possible.

Je fais une pause au bout d’une bonne heure de marche environ, pour pouvoir manger quelques dattes et me reposé avant de me remettre en route, je n’ai presque plus rien à manger, il ne me reste pas plus de trois dattes, ce qui est très peu, de plus, je n’ai plus d’eau depuis un petit bout de temps et je n’ai pas bu non plus depuis longtemps.

Cette marche dans les montagne me fait réfléchir à quelque chose, que faire si je rencontre un tribut qui n’a pas l’air très fort, dois-je absolument me battre avec lui, ou est-ce que je peux me permettre de lui faire confiance et me battre à ses côté sachant qu’il ne reste plus que 7 tribut moi mis à part, je vais devoir réfléchir à cette option, car vu ma situation, cela serait peut-être la meilleur chose à faire, donc ça dépendra de qui je croise et s’il m’a l’air d’être quelqu’un de confiance ou non.

Je marche depuis ce matin et je n’ai fait qu’une seul pause depuis, il faudrait peut-être que j’en fasse une deuxième, plus qu’à trouver un bon coin pour se reposer et ce sera parfais. Une bonne dizaine de minutes plus tard je trouve un endroit à l’ombre, je m’y installe et en repose, avant de repartir vingt minutes plus tard, marcher sans cesse, ça devient vraiment fatiguant, en plus je n’ai personne à qui parler, rien d’autre à faire que de marcher sans but précis.
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan Templebar
Jonathan Templebar
+ District Trois +


♣ Nombre de message : 680
♣ Date d'inscription : 09/03/2012
♣ Age réel : 25


Une petite promenade dans les petites montagnes Empty
MessageSujet: Re: Une petite promenade dans les petites montagnes Une petite promenade dans les petites montagnes I_icon_minitimeLun 20 Mai - 13:36

Dans le ciel bleu cobalt de l'arène des 15èmes Jeux de la Faim, un parachute argenté poursuit sa chute sans être dévié d'un iota, la faute à l'absence totale du moindre vent. Transporté par ce moyen, une petite boîte se dessine de plus en plus précisément au fur et à mesure qu'il perd de l'altitude. Lorsque le parachute arrive à distance idoine de Terry Keurg, un bip caractéristique se fait entendre. Il finit sa aux pieds du tribut, déposant sur le sol la boîte en carton. Elle contient 15 cachets blanchâtres ainsi qu'un message : "montre moi que tu es plus fort que ça!".

Ces quinze cachets font 30 PV.


***

Les montagnes ont toujours été un tombeau des hommes. Mêmes les plus petites, même les plus vieilles d’entre elles sont dangereuses. Elles sont traîtres, elles sont imprévisibles, elles ne reconnaissent pas la suprématie de l’humanité. Le tribut du Sept allait l’apprendre à ses dépends. Sous ses pieds, quelques cailloux roulaient, innocemment. Mais plus haut, plus profondément dans la roche, des fissures entières glissaient, des couches de roches se fracturaient. La montagne refusait au jeune homme le droit de la fouler. Sous ses pieds, le sol commença soudainement à se dérober alors qu’au dessus d’elle, des dizaines de mètres carrés de pierres sèches et coupantes dévalaient une pente qui s’affaissait sur elle-même. Si Terry Keurg, tribut de la 15ème édition des Jeux de la Faim, ne réagissait pas très vite en faisant preuve d’une incroyable dextérité, il allait finir sa vie ensevelie sous ce glissement de terrain.


Comment ça j'ai reprit le piège d'Elie ? //SBAAAF// Désolée, j'avais pas le temps de faire autre chose ><'.
Tu as donc jusqu'au jeudi 23, minuit pour répondre à ce piège, sans quoi Terry mourra.


_________________
Trois roses de ma n'Ambrouille adorée  coeur  -très mauvais pour l'environnement le commerce de roses-


Dernière édition par Lanthane Vanadium le Lun 20 Mai - 19:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité




Une petite promenade dans les petites montagnes Empty
MessageSujet: Re: Une petite promenade dans les petites montagnes Une petite promenade dans les petites montagnes I_icon_minitimeLun 20 Mai - 14:49

Je continue ma marche dans les petites montagnes de l’arène, je n’en peux plus, je perds mes forces, comme l’autre jour, malheureusement, je n’ai aucun moyen pour les retrouver, je n’ai plus rien à manger et ma gourde est vide, je n’ai qu’une pauvre arme artisanal, je n’arriverai à rien tout seul et continuer d’avancer deviens de plus en plus dur, dois-je continuer ? Puis-je continuer ? Je ne suis plus sûr de rien. Malgré la fatigue et le peu de force qu’il me reste, je réussi enfin à voir le bout de ce calvaire, j’ai enfin traversé ces montagnes, je ne sais pas combien de temps cela m’a pris, mais j’ai réussi, j’y suis enfin arrivé, mon seul espoir, ma seul chance d’en finir est de croiser quelqu’un, soit cette personne me tuera, soit elle m’aidera, si j’ai de la chance, mais la première solution est plus plausible, qui voudrait s’occuper d’un autre tribut à ce stade de la compétition, je ne serai rien d’autre qu’un boulet, je n’ai aucune chance de survit, sauf si je trouve à boire ou à manger, mais ça aussi, se serrait inespéré.
Il me reste encore un petit peu de chemin pour arriver au bout de la montagne, sur le sol quelque cailloux roule, puis un bruit sourd sorti de nulle part me fait comprendre qu’il vaut mieux pour moi que je déguerpisse et vite fait. J’accélère le pas, puis d’un coup, une fissure se crée dans la montagne et continue sa progression dans ma direction, je n’ai plus le choix, malgré le fait que je sois faible, il faut que je cours, je commence et après quelque mètre, je m’écroule, je n’ai donc vraiment plus aucune force, ces montagnes qui paraissaient calme et tranquille ne le sont pas du tout. Je me relève et j’essaie de partir d’ici le plus vite possible, mais la fissure continue de me rattraper, j’ai toujours mon bâton, mais il ne me sert à rien dans une telle situation, que faire, la fissure arrive, elle m’a rattrapé, je plonge sur le côté pour éviter de tomber dans ce trou, la fissure continue son chemin me laissant derrière.

-Ouf, sauvé… dis-je à bout de souffle.

Mais la seconde d’après, le sol se dérobe sous mes pieds, je tombe, ça y est, c’est la fin, je vois ma vie qui défile devant moi, mais dans un dernier geste, comme un réflexe, un geste instinctif, je m’accroche au rebord, espérant que le sol ne cède pas à nouveau, j’utilise mes dernières forces pour me relever, j’agrippe le rebord avec ma main libre et je me tire hors de ce trou, mon bâton est désormais perdu, je me retrouve à nouveau sas arme, c’est à cet instant que j’entendis un son, mais d’où peut-il provenir, puis je le vois enfin, un petit parachute argenter tenant une petite boite, enfin un peu d’aide, moi qui commençai à abandonner, me voilà complètement changer, était-ce une bonne chose ce piège finalement ? Une chose est sûre, les juges doivent être très déçus. La boite est désormais par terre, je m’approche, attrape la boite et remarque immédiatement un mot :

"Montre moi que tu es plus fort que ça!"

Il n’est pas signé, mais je devine sans trop de difficultés de qui il s’agit.

-Merci Lucia. Dis-je alors en regardant le mot posé sur cette boite.

J’ouvre alors la boite et y trouve des cachets blanc.

-Qu’est-ce que c’est que ça ? Dis-je en prenant un cachet dans la boite.

J’avale alors le cachet que je viens de prendre et je ressent les effets presque immédiatement, je retrouve un peu de mes forces grâce à ce cachet et j’en ai encore quelques-uns, j’en reprends encore quatre autres ce qui me permet de récupérer assez de forces pour continuer à marcher sans trop de difficultés. Je descends donc de cette montagne qui ne me paraît désormais plus aussi calme qu’avant. Une fois descendu de cette montagne, j’aperçois un peu plus loin comme une immense ombre sur le sol, je me rends compte après plusieurs secondes, qu’il s’agit en réalité d’un champ de cactus complètement incinéré, bruler, il ne reste rien des cactus, surement un sale coup des juges, il cherche à détruire toute source d’eau dans l’arène.

"Quelle bande de petites m***es."Ne puis-je m’empêcher de penser.

Je me remets en marche, à la recherche d’un abri, ou quelque chose de semblable, ces cachets que m’a envoyés Lucia me font du bien, il me redonne non seulement une partie de mes forces qui m’avaient quitté, mais aussi de l’espoir et du courage pour continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan Templebar
Jonathan Templebar
+ District Trois +


♣ Nombre de message : 680
♣ Date d'inscription : 09/03/2012
♣ Age réel : 25


Une petite promenade dans les petites montagnes Empty
MessageSujet: Re: Une petite promenade dans les petites montagnes Une petite promenade dans les petites montagnes I_icon_minitimeMar 28 Mai - 18:55

Dans le ciel bleu cobalt de l'arène des 15èmes Jeux de la Faim, un parachute argenté poursuit sa chute sans être dévié d'un iota, la faute à l'absence totale du moindre vent. Transporté par ce moyen, une petite bouteille se dessine de plus en plus précisément au fur et à mesure qu'il perd de l'altitude. Lorsque le parachute arrive à distance idoine de Terry Keurg, un bip caractéristique se fait entendre. Il finit sa aux pieds du tribut, déposant sur le sol la bouteille de 33 cL d'eau. En guise d'étiquette, il y a un message : "je suis désolée pour Mia... Mais n'oublie pas la promesse que tu as fait aux tiens. ".



_________________
Trois roses de ma n'Ambrouille adorée  coeur  -très mauvais pour l'environnement le commerce de roses-
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité




Une petite promenade dans les petites montagnes Empty
MessageSujet: Re: Une petite promenade dans les petites montagnes Une petite promenade dans les petites montagnes I_icon_minitimeSam 8 Juin - 13:20


Je continue de marcher quand tout à coup, un coup de canon.

-Tien encore un mort.

Ce bruit ne m’avait pas du tout manqué, mais je commence à me demander combien nous sommes dans l’arène.

-6 ? On est plus que 6 ? Me dis-je surpris.

Je crois bien que c’est ça, nous ne somme plus que 6 tribut, mais qui sont les autres, où sont les autres, ce sont les questions que je me pose, tout en avançant, sentant la fatigue revenir, j’avale encore quelques-uns des cachets que Lucia m’a envoyé il y a peu de temps de cela, voyant les quelque cachet restant, je préfère en finir avec eux et avaler les derniers cachet.
Le regain d’énergie est encore plus impressionnant, je me sens en grande forme, prêt à me battre si nécessaire, j’espère seulement que l’on ne m’attaquera pas par surprise, c’est mon seul souhait, sans compter bien sûr, celui de recevoir une arme, mais bon pour les armes je crois que c’est perdu d’avance.

Je continue d’avancer, mais malheureusement, la soif me rattrape, je n’ai presque pas bus aujourd’hui, si ça se trouve, je n’ai même pas bus du tout de la journée et ça commence à devenir inquiétant, cette sensation est vraiment bizarre, je me sens en forme, mais en même temps, je me sens mal à cause du manque d’eau, il m’en faut, il me faut de l’eau.
Puis un bruit arrive à mes oreilles, c’est le son de l’espoir, je cherche partout autour de moi et je le vois, ce parachute argenté, que m’apporte-t-on cette fois, j’attrape le parachute au vol et l’ouvre sans attendre davantage.
Une gourde ? J’espère au mois qu’elle est pleine, je dévisse donc le bouchon et remarque alors avec joie que la gourde est pleine d’eau, j’en prends juste une gorgée, car je sais que malgré ma soif, je dois penser à me restreindre, car sans ça, je suis foutu, Je remarque alors qu'un message acompagnait la gourde.

"je suis désolée pour Mia... Mais n'oublie pas la promesse que tu as fait aux tiens. "

c’est alors qu’un second coup de canon se fait entendre.

-C’est pas possible, il en meurt toutes les demi-heures ou quoi ?

Mais peu importe, je dois continuer, depuis combien de temps je marche ? Combien de kilomètres parcourus depuis le début des jeux ? Je ne sais pas pourquoi je me pose ces questions, mais j’aimerais bien avoir des réponses, si ça se trouve je détiens le record de distance parcourue pendant les jeux, étant donné que je n’ai fait que ça de marcher, mais bon, il faut avouer qu’il n’y a pas grand-chose d’autre à faire, certain passe le temps en tuant, moi je le fais en marchant, c’est comme ça.

Plusieurs minutes plus tard, j’avais parcouru une distance gigantesque et deux autres coups de canon avait retenti, ce qui élevait le nombre de mort de la quatrième journée à quatre, je ressens un peu de tension, car d’après mes calculs, nous ne sommes plus que trois et la finale de cette 15ème édition ne va pas tarder à commencer.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité




Une petite promenade dans les petites montagnes Empty
MessageSujet: Re: Une petite promenade dans les petites montagnes Une petite promenade dans les petites montagnes I_icon_minitimeJeu 13 Juin - 9:28


J'avais trouvé un coin sympa pour me reposer, un simple rocher assez gros pour me faire de l'ombre. C'est alors que je me mis à penser à Théo, je ne l'avais pas connu, mais cela aurait peut-être pu être sympa de se connaitre lui et moi, on se serait peut-être bien entendu. Je pensai à lui car il y a un an, lui aussi faisait partie des dernier survivant des jeux, il avait même faillit gagner, mais la vie en a décider autrement, lui contrairement à moi, il avait eu la chance d'âtre armé et plutôt bien armé même si je me souviens bien, est-ce du au hazard que dans deux édition consécutive des hunger games, un tribut du district 7 arrive dans les dernier survivant, on dirait bien que les bûcherons du 7 se réveillent.

Je m'allongeai donc songeur, à l'ombre du rocher, pour me reposer en attendant la finale et surement la mort, avant de m'endormir, je sortis ma gourde et bu deux petites gorgées, puis je m'endormi rapidement dans cette arène, c'était surement la dernière fois que je m'endormait dans l'arène et peut-être aussi la dernière fois que je m'endormais tout simplement.


À mon réveil, tout paressait calme, mais ce n'était qu'une fausse impression, un mirage, une immense illusion, je restais assi là, je n'était plus à l'ombre, mais il faisait moins chaud, et le soleil tapait moins fort.
Après quelque temps, je me relevais, prêt à partir, à reprendre ma route, je repris encore une gorgée d'eau de ma gourde et la rangea dans mon sac, avant de repartir, je fais l'inventaire de ce que j'ai.


-Alors, voyons voir. Trois dattes, une gourde d'eau presque pleine, mon sac de couchage, mon bout de plastique qui m'a grandement servit et bien sûr mon sac. Bon et bien je crois que c'est tout, très bien, en route vers la finale, là bas m'attend soit la mort, soit la gloire, je n'ai pas d'autre possibilité, c'est tué ou être tué, mais bon ça c'est comme depuis le début des jeux.


Je ne sais toujours pas qui je vais devoir afronté et je me demande bien qui se sera :
"il se pourrait qu'il y est Billie, elle avait l'air d'une tueuse à gage quand je l'ai vue au Capitole, il reste peut-être Dean ou Seed, se sont les deux plus jeunes de cette édition il me semble et s'il ont survécu jusque là c'est déjà bien, sans oublier qu'il y avait aussi Elie et Lucas et aussi Joseph, parmi ses six tributs, deux sont encore en vie, mais lesquelles, c'est la bonne question."
Je m'apprêtais à repartir et cet instant précis, un coup de canon retentit dans l'arène, ça y est, nous ne sommes plus que deux et la finale a commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan Templebar
Jonathan Templebar
+ District Trois +


♣ Nombre de message : 680
♣ Date d'inscription : 09/03/2012
♣ Age réel : 25


Une petite promenade dans les petites montagnes Empty
MessageSujet: Re: Une petite promenade dans les petites montagnes Une petite promenade dans les petites montagnes I_icon_minitimeVen 14 Juin - 13:35


Dans le ciel bleu cobalt de l'arène des 15èmes Jeux de la Faim, un parachute argenté poursuit sa chute sans être dévié d'un iota, la faute à l'absence totale du moindre vent. Transporté par ce moyen, une arme se dessine de plus en plus précisément au fur et à mesure qu'il perd de l'altitude. Lorsque le parachute arrive à distance idoine de Terry Keurg, un bip caractéristique se fait entendre.  Il finit sa aux pieds du tribut, déposant sur le sol la machette. Autour de la lame est enroulé un message : "Fais-en bon usage !  Alice Elbereth".


_________________
Trois roses de ma n'Ambrouille adorée  coeur  -très mauvais pour l'environnement le commerce de roses-
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Dnierp
Lucas Dnierp
+ District Huit +


♣ Nombre de message : 369
♣ Date d'inscription : 02/06/2012


Une petite promenade dans les petites montagnes Empty
MessageSujet: Re: Une petite promenade dans les petites montagnes Une petite promenade dans les petites montagnes I_icon_minitimeVen 14 Juin - 20:19

L'hymne du capitole surgit en cette quatrième journée et je m'apprête à savoir le nom de l'adversaire que je vais devoir affronter. Le seau du capitole apparaît dans le ciel puis se dessine un visage creusé et arrogant, Joseph Grey, District 2. Je pousse un soupir de soulagement, je n'aurai pas à l'affronter, il est mort. Celui qui sera ma dernière victime et mon dernier obstacle contre la victoire n'est autre que Terry Keurg, District 7. Un tribut pour lequel je n'ai jamais porté une réelle attention, je l'ai toujours trouvé tellement discret que je l'aurai imaginé mourir au début. C'était peut-être ça sa stratégie, se cacher et ne pas se faire remarquer. Et le voila en final. Il est peut-être beaucoup plus dangereux que ce que je ne le pensais, peut-être s'est-il simplement fait passer pour un tribut insignifiant et le voila en final. Contre moi, le survivant des ruines. Le visage d'Elie est le dernier à apparaître puis celui-ci s'évapore pour laisser place au silence le plus profond. Le vide. Elie... elle n'aurait pas du mourir comme ça, son suicide reste une sorte de mystère, je n'irai pas jusqu'à dire que je suis vraiment attristé mais sa mort m'a laissé un goût amer mais elle s'est battue pour que je gagne, ses derniers mots ont été " Je veux que tu gagne" ou un truc comme ça... elle veut que je gagne. Et je gagnerai. Cette journée est passée tellement vite. J'ai d'abord voulu tuer Elie puis nous avons acceptés de nous garder en vie sous conditions puis j'ai attaqué Dean, j'ai croisé Seed que j'ai tenté de rallier à ma cause. On a tuer Dean cruellement. Puis il y a eu le piège d'Athéna, les Hunger Games dans les Hunger Games. Forcés de combattre. Le suicide spectaculaire de Billie Goldsnow et sa semi-immolation et le suicide, surprenant d'Elie. Et enfin, j'ai tué Seed, qui avait perdu la tête. Et je suis devenu le survivant des ruines, même si je perd, je serai au moins considéré comme le "vainqueur des ruines". Je tente finalement de dormir, épuisé par cette journée, plus qu'une journée  avant de rentrer chez moi... il faut que je trouve un moyen de le tuer facilement. Je m'empare de la couverture d'Elie, pour avoir moins froid et d'un peu de laine pour me réchauffer puis je tente difficilement de tomber dans les bras de morphée.

Je suis rentré chez moi, mes parents m'attendent. En réalité, l'arène n'a jamais exister. Je n'y suis jamais aller. Pourtant, je suis rentré vivant chez moi. Je suis en vie, en paix, dans ma maison, au District 8. Mais quelle chaleur... l'été est décidément bien chaud. Et toute cette lumière... de l'eau, je veux de l'eau. Mais il y a une fontaine dans mon district, pourquoi s'inquiéter ? Car je suis chez moi à présent.

***

Le réveil se fait douloureusement. Ce n'était qu'un rêve. Je ne suis pas rentré chez moi, je suis toujours dans ce putain de désert, à devoir pourchasser un putain de tribut. Je fais craquer mes membres, il doit être un peu près 9 ou 10H du matin en voyant la position du soleil. Je me lève péniblement, je laisse la couverture la. J'ai soif... très soif... délicatement, je bois de l'eau, plus que d'habitude étant donné que ma langue est asséchée. Je me fais également un petit déjeuner improvisé en prenant quelques oseilles et en mangeant la demi baguette de pain d'Elie puis je rebois un peu. Je reprend la marche, vers le sud.

Une heure doit avoir passer un peu près, une heure ou j'ai marcher dans les dunes a traquer le dernier tribut restant. Je me repose sur une dune, épuisé et j'en profite pour boire encore un peu d'eau et également pour avaler 7 pillules blanchâtres (PV's).

C'est à ce moment la que je le vois.

Le coup de chance.

Je me cache doucement derrière un buisson et observe le tribut du Sept. Le dernier survivant. Mon coeur bat de plus en plus vite, ça y'est, les deux derniers survivants des 15e Hunger Games vont s'affronter dans un combat final. Il a l'air dans un sale état, il a perdu du poids lui qui était pourtant en bon embonpoint, il a clairement fondu... il souffre aussi de la déshydratation et du manque de nourriture. C'est que j'aurai presque pitié de lui, mais il n y a pas de pitié à avoir dans l'arène. C'est marche ou crève.

Mes deux machettes en main, mes pilules dans ma poche et mon set de couteaux accrochés, je laisse le sac d'Elie la et je pars à l'attaque. Je m'approche vers lui et  je bondis pour lui asséner un coup dans l'épaule droite et un autre vers le ventre.

Que le meilleur gagne.




[J'aurai bien mis des spoilers mais je sais pas comment ça marche >< ' :

- Dors 8 H (avec couverture) ( + X PE)
Plus de baguette de pain ni de lézards.
- Marche (-10)
- S'hydrate
- Double coup de machette (-20 dépendant de sa réponse)  ]

_________________
Une rose de Trishteh  Une petite promenade dans les petites montagnes 4132435850
Une rose de Sham Razz
Une rose de Noah ! :keur: :amour:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité




Une petite promenade dans les petites montagnes Empty
MessageSujet: Re: Une petite promenade dans les petites montagnes Une petite promenade dans les petites montagnes I_icon_minitimeMar 25 Juin - 11:51

Le soleil commençai à se coucher et la nuit tombait peu à peu, je n'en revenais toujours pas, moi en finale, c'est comme si une porte close faisait son apparition, la sortie est là, à quelque mètre, je peu la toucher, sentir la semi liberté que je vivais avant revenir, mais tous s'efface et alors une silhouette apparait, voilà le cout que je dois payer, tuer pour survire, tuer pour revivre, mais quel genre de vie avons-nous lorsque l'on sort de ces jeux, une vie maudite, marquer à jamais par le sang des victimes, de nos victimes, pour ma part mon compteur en encore à zéro et si ce zéro ne se change pas en un, alors c'est que j'aurais perdu.


La nuit est là et je m'allonge pour pouvoir me reposer avant la bataille de demain, ou plutôt le combat, un combat pour la survie, contre quelqu'un qui a déjà tuer, je ne suis pas du tout avantagé, sans compter que je ne suis pas armé, mais avant que je ne puisse m'endormir, l'hymne de Panem retentit et le sceau du Capitole apparait dans le ciel, c'est alors à cette instant que je découvre qui a été tué aujourd'hui, le premier visage qui apparait dans le ciel est celui de Joseph Grey du district 2, alors il est mort, c'est peu-être une bonne chose pour moi, il est suivit par le visage de Dean Samuel Fuller du district 9, C'est surprenant de voir que quelqu'un de si jeune a réussi à survivre aussi longtemps, mais après tout, il était surement plus meurtrier que moi, le visage suivant est celui de Billie R. Goldsnow du district 9, sur prenant de voir qu'elle est morte elle aussi, elle avait surement plus de chance que moi d'allez en finale, puis apparait ensuite le visage de Seed Holt du district 11 et bien, c'est la preuve même comme quoi les plus jeunes ne sont pas les plus faible et enfin le dernier visage apparait et il s'agit de Elie Anderson du district 12, elle aussi, le dernier tribut est donc Lucas Dnierp et je vais devoir le tuer, comment ? je ne sais pas, mais je n'ai pas le choix.


À cet instant, un petit bruit retentit, je le reconnais, encore quelqu'un qui m'envoie de l'aide. Je cherche partout autour de moi et je l'aperçois, le parachute argenté, il n'est pas très discret, mais il tombe à pic.
J'atrape le parachute en vol et me rend compte qu'il est bien pus lourd que le précédent, je ne vois pas très bien de quoi il s'agit, mais je comprend rapidement ce que c'est.


-Une machette, super, j'ai enfin une arme digne de ce nom. Dis-je alors, l'air heureux d'avoir à nouveau reçu de l'aide.


Un petit mot accompagne la machette, la lumière refléter par la lune n'est pas très puissante, mais elle me permet quand même de lire ce qu'il y a d'écrit sur ce bout de papier.




Fais-en bon usage !
Alice Elbereth.




Tien, ce n'est pas Lucia, mais elle porte le même noms, peut-être la soeur de Lucia, quoi qu'il en soit, je suis content de recevoir cette aide.


Je me couche enfin et ferme mes yeux, prêt à combattre demain, pour ma vie.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Une petite promenade dans les petites montagnes Empty
MessageSujet: Re: Une petite promenade dans les petites montagnes Une petite promenade dans les petites montagnes I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Une petite promenade dans les petites montagnes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hunger Games RPG :: ♣ Archives d'Arènes ♣ :: Sud-
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser