AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Children see. Children do.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Tom Beoulve
+ District Onze +


♣ Nombre de message : 162
♣ Date d'inscription : 06/08/2012
♣ Age réel : 20


MessageSujet: Children see. Children do. Dim 10 Mar - 20:11

Spoiler:
 
Mes pas martèlent la roche, les sons produits résonnent et se répercutent sur les parois de la galerie.
Léo est probablement en train de me suivre, et je n'ose pas me retourner.
Je me réfugie dans une galerie et me réchauffe les mains me les frottant entre elles. L'air est froid, et je suis encore tellement stressé que je respire trop vite l'air glacial, ce qui m'irrite salement la gorge.
J'espère que Léo ne m'a pas suivi, parce que sinon, je suis mal.
Je tend l'oreille, espérant entre un bruit de pas ou une respiration forte ou essouflée.
Mais je n'entend rien, personne, pas le moindre déplacement d'air.
Soulagé, je m'allonge, et me rend enfin compte que j'ai perdu Lucas. Il m'a pourtant suivi lorsqu'on s'est enfui, où peut-il être ?
Je me demande même comment j'ai pu courir jusqu'içi sans me manger un mur, j'ai dû les suivre des mains.
J'hésitait à aller le chercher, je ne voudrais pas tomber sur Léo par hasard.
Je pense avoir perdu Lucas environ 1 minute après avoir passé les flammes, mais, pris par l'action, je ne me rappelle pas du tout qu'est-ce qu'il a fait, qu'est-ce qu'il m'a dit et où il est allé.
J'ouvre mon sac et boit un peu de jus de pomme, dont la bouteille ne s'est miraculeusement pas ouverte.
Soudain, j'entend un petit bruit.
Très faible, mais tout de même un bruit.
Je ne saurait le définir, trop bref, mais c'était à moins de 15 mètres.
Je me recroville, et espère que, dans le noir complet, l'auteur de ce bruit passera sans me voir.

Spoiler:
 

_________________
Merci à Trishteh pour le vava !
[signature en cours d'édition]
1 rose de ma Trishtouille. 1 rose de mon assassin, Lucas.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lucas Dnierp
+ District Huit +


♣ Nombre de message : 369
♣ Date d'inscription : 02/06/2012


MessageSujet: Re: Children see. Children do. Dim 10 Mar - 21:19

Spoiler:
 

Je m'arrête, essouflé. Je reprend ma respiration, une fois, deux fois, trois fois... respirer, respirer après une longue course poursuite. Une course non pas contre mon adversaire mais contre le feu. Le feu et ses terrifiantes flammes, je me plaque contre un mur et éteint ma luciole puis je m'assied. Je respire... plus de pression, j'ai échappé aux flammes, j'ai un peu asphyxié mais maintenant tout va bien. Je ne vois rien mais c'est mieux ainsi... Léo ne peut pas me trouver, personne ne peut me trouver. Je me sens profondément soulagé d'avoir échappés aux flammes, à la mort par le feu ou l'asphyxie, c'est comme si il y'avait eu un mouvement d'horreur dans mon cerveau qui m'aurait pousser à prendre les jambes à mon coup et à fuir, afin d'éviter dans la zone, même si j'allais tuer un tribut... je doute qu'il nous retrouve à présent, sa loupiote est éteinte et je ne fais aucun bruits. Cette odeur de feu, cette odeur si familière.

Je n'aurai pas du fuir, c'était lâche mais pourtant je l'ai fait. Un souvenir me vient en mémoire, enfin des images, des bribes d'images, le feu... les flammes, les bruits, des bruits d'explosion. Je devais avoir quoi, 2 ans, 3 ans ? Les flashs me reviennent en mémoire, je me souviens de la panique que j'avais ressentis, encore bambin même si tout me semble flou et puis je retrouve cette odeur, cette odeur du feu, j'ai sentis le feu tout comme je l'ai sentis maintenant. C'est la première fois que je me rappelle d'un souvenir si tardif, ça devait être pendant les jours sombres, la révolution des districts... mon coeur bat précipitamment puis se calme peu à peu. Cela doit faire 10ou 15 minutes que je suis ici et toujours aucun signe de personne, ni de Léo, ni de Seed.

Ou est Seed ? Je l'ai perdu, je le retrouverais à la sortie. Ou pas... il m'a peut-être faussé, j'ai toujours ma malette à la main. Ma machette aussi et il reste deux shurikens, j'ai perdus l'un en le lancant sur la cheville de Léo. Avec un peu de chances, il est peut-être mort. Ou peut-être pas. Je jette un oeil vers la droite et avance légerement, il me semble apercevoir une lumière... sommes-nous près de la sortie ? Je voudrais foncer droit vers cette sortie mais je suis trop épuisé pour faire quoi que ce soit. Au lieu de cela, je reste allongé sur le sol froid, mais c'est tellement agréable après tout ce qui s'est passé.

Il me semble d'un coup entendre un bruit. Mais d'ou vient t-il ? J'espère que c'est Seed et si c'est Léo, il ne peut pas me voir.

Spoiler:
 

_________________
Une rose de Trishteh  
Une rose de Sham Razz
Une rose de Noah ! :keur: :amour:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Children see. Children do. Lun 11 Mar - 19:14

Spoiler:
 

J'ai couru un après les deux tributs, mais ils sembleraient qu'ils se soient perdu l'un et l'autre. Je suis le plus grand des deux, car le plus petit cours beaucoup trop vite. La course continue quelques secondes et il s'arrête, il se plaque à un mur, porte sa main à sa lampe frontale et l'éteint... Merde

Je reste cinq minutes,tapis dans l'ombre avec ma torche de fortune qui a finis par s'éteindre, à attendre s'il va rallumer sa lampe, mais n'entendant aucun mouvement, je finis par me dire qu'il est sans doute parti sans que je m'en rendes compte.

Je me déplace silencieusement dans le noir complet, je ne sais même pas si je pars dans la bonne direction, je marche lentement, mais surement, j'emprunte des galeries différentes, je pars à gauche, à droite... Et au bout d'un moment, j'entends un léger bruit, un bruit de pas ! Je m'arrête je tente de distinguer quelque chose dans la pénombre, mais cette galerie ne contient aucune mousse phosphorescente qui pourrait éclairer un peu ce boyau de pierre. Malgré le fait que je ne vois rien, je suis sûr qu'il y'a quelqu'un près de moi. Le bruit de pas s'arrête, je m'approche, un caillou roule lorsque mon pied rentre en contact avec lui, je m'arrête, suis-je repéré ?

Pas le temps de réfléchir plus longtemps, le feu m'a aidé depuis le début des hunger games... Alors, continuons sur cette lancée. Avant toute chose, je dois faire l'inventaire des choses utilisables que j'ai sur moi :

-allumettes

-sac plastique

-pain

-eau

De l'eau et du feu... Ca ne va pas trop ensemble... Le sac plastique fonds s'il devient trop chauds... Et je trouve que c'est une bonne idée. Je prends mon sac plastique bleu et j'y rajoute mon pain, pour faire du poids en plus. Je prends trois allumettes que je place entre quatre de mes doigts, je sors une quatrièmes allumette, je la craque et allume les autres allumettes... Je les jettent dans le sac avec le pain, je fais un noeud avec les sangles du sac plastique, je passe un doigt dans les sangles, je ferme mon poings, le sac commence à chauffer, il n'éclaire pas autant que ma torche, mais maintenant je suis sûr que je ne suis pas seul, car devant moi se trouve une forme qui se détache de la roche, le plastique commence à fondre, je m'avance, je fais des tourniquet avec mon poignet, j'abaisse mon poignet avec force, sur la masse qui se trouve devant moi, des trous commencent à se former dans le sac, je recule, je lance mon sac sur le tribut devant moi... Si le sac le touche, le plastique fondu va se coller sur ses habits ou sur sa peau et avec un peu de chance le plastique fondu sera accompagné de flammèches qui le feront brûler.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lucas Dnierp
+ District Huit +


♣ Nombre de message : 369
♣ Date d'inscription : 02/06/2012


MessageSujet: Re: Children see. Children do. Mar 12 Mar - 8:52

Spoiler:
 

Je suis toujours attentif au bruit mais je me suis relevé à présent. Qui est la ? Est-ce Seed ou Léo ? En tout cas, quelqu'un marche près de moi, j'entend des bruits de pas. Le plus silencieusement possible, toujours dans l'obscurité, je tatonne le sol plusieurs secondes et parvient à trouver une grosse pierre épaisse, parfaite. Je me lève discrètement et part à la recherche de ce mystérieux vagabond, Léo ? Ou Seed ? Ennemi ? Ou alliés ? Les bruits de pas sont plus loin devant moi mais je continue de les entendre... puis silence, je n'entend plus grand chose, il s'est arrêté. Se retourne t-il ? J'essaye de rendre ma respiration la plus minimale possible tout en continuant d'avancer discrètement, lentement.

J'avance, j'avance jusqu'à arriver ou il est, je m'apprête à allumer ma lampe torche lorsque je sent un mouvement, il est juste devant moi... je stoppe ma respiration. Il ne doit pas m'entendre, surtout pas m'entendre, il faut que je soit discret. Il semble manier un objet, ou faire quelque chose, il est assis non ? Je devrais allumer ma loupiote mais j'hésite, est-ce vraiment la meilleure idée ? L'idéal serait qu'il ne s’aperçoive pas de ma présence et que je puisse l'attaquer par derrière, c'est lâche mais parfois nécessaire dans les combats. Je sent tout à coup la forme devant moi se lever puis lancer quelque chose, qui s'écrase au sol, il me semble entendre un autre son, un petit cri ou quelque chose comme ça. Seed ?!

Je lache ma malette, j'allume ma loupiote puis sans hésiter j'abat le coup de pierre le plus féroce sur le crâne de Léo et je surenchérit en utilisant l'autre main libre pour prendre ma machette et l'abattre en direction de sa cheville.

Spoiler:
 

_________________
Une rose de Trishteh  
Une rose de Sham Razz
Une rose de Noah ! :keur: :amour:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lucas Dnierp
+ District Huit +


♣ Nombre de message : 369
♣ Date d'inscription : 02/06/2012


MessageSujet: Re: Children see. Children do. Mer 13 Mar - 20:56

Spoiler:
 



Il pousse un cri de douleur puis s'effondre par terre, sans doute du au choc de la pierre. Je vois Seed surgir hors de la galerie et regarder avec effroi ce qui est en train de se passer. Je ne lui laisse pas le temps d'agir car j'enfonce encore plus profondément ma machette dans la cheville de Léo, il hurle et s'effondre. Il semble à bout de force... je l'observe, impassible, il va mourir. Ça y'est, il va mourir, après un combat acharné, il n'a plus de force pour se relever et de toutes façon même si il y parvient sa perte de sang importante ne lui laissera pas l'occasion de fuir. Il est coincé, il va mourir.

Je me met devant lui, il me regarde... il ne cherche pas à implorer la pitié, il a même abandonné toutes tentatives vaines de se lever, de continuer à se battre. Son visage semble résigné, s'est-il résolu à son sort ? Il me semble. Il ne m'adresse aucun regard haineux, il a sûrement compris, ici, c'est l'arène, s’entre tuer fait partie de ce macabre jeu, il en est même l’élément principale. Mon regard ne veut rien dire, j'essaie de lui faire comprendre que je vais l'achever, le tuer. Il semble comprendre... il me semble voir une larme couler mais je ne suis pas sûr. Je m'abaisse et d'un coup sec, je tire ma machette, il pousse un cri de douleur.

Je m'avance vers lui et m'abaisse, plaçant la machette au niveau de son coeur... son coeur doit battre à toute allure, il me semble même l'entendre. Qu'est-ce que ça fait de savoir qu'on va mourir d'un instant à l'autre ? Que la mort nous attend, nous nargue, qu'elle ne nous épargnera pas... lorsque l'on SAIT que l'on va mourir, qu'il n'y a plus aucun espoir d'échapatoires, c'est la fin. Voila ce que tout les tributs morts ont ressentis, même pendant une fraction de secondes, ils ont vu la mort arriver, une mort qui ne devait pas arriver si tôt tragique destin. Aryel a t-elle eu le temps de la voir arriver ? De l'appréhender ? J'espère que non, qu'elle n'a pas souffert, qu'elle ne la sentie que brièvement... Léo a pu la voir arriver, la mort, vais-je ressentir cette sensation si affreuse, si cruelle moi-même ? Oui probablement, je pourrais mourir, me faire tuer par un tribut ; je n'ai fait que chasser un tribut plus faible que moi, on est toujours la proie d'un autre, qui dit que Joseph Grey ou la tribut du Neuf ne vont pas me faire la peau demain ? Et d'une manière encore plus cruelle... je plains Léo, même si je me dit qu'il a eu de la chance plutôt que de tomber sur des personnes qui lui auraient fait subir une mort bien plus cruelle mais... il va mourir, il va mourir alors que sans cette fichue moisson, il aurait continué sa vie, bonne ou mauvaise, j'ai cru comprendre que c'était quelqu'un d'assez positif... il aurait vécu une vie heureuse, la plus heureuse possible, avec des hauts et des bas. Sauf que nous sommes tous victimes de ce fameux destin et qu'il n'épargne personne. J'ai de la pitié mais pas de regret, j'aggripe ma machette fermement.

Alors que je m'apprête à sonner le coup de grâce, il m'attrape par la manche et me murmure quelques mots à l'oreille, il veut que ses parents puissent récupérer son corps, oui, d'accord. Je le voudrais aussi moi. Je jette un oeil à Seed qui regarde la scène se dérouler sous ses yeux, je pourrais lui dire de ne pas regarder mais il est dans l'arène, venant du Onze, des choses horribles il a du en voir et il en verra encore, inutile de le ménager, il est suffisamment mature et préparé.

Je jette un dernier regard à Léo et froidement je plante le plus fermement possible ma machette vers son coeur. Il suffoque un instant... s'arrête et lâche son dernier souffle. Mort. Il est mort le tribut du Six.

Un silence se fait, les souterrains semblent silencieux puis le coup de canon sonne la fin officielle du tribut du Six Avant de partir et de transporter son corps, je m'arrête quelques minutes, j'ai envie de respirer... non pas pour reprendre mes esprits mais pour reprendre de l'énergie, je me sent faible. J'encourage Seed à s'asseoir lui aussi, j'éteins ma luciole et pendant environ trente minutes, nous restons allongés dans le noir, un corps inerte devant nous. Je n'ai pas de regret, j'ai l'impression d'être vide à l'intérieur, quand j'ai tué ce gamin du Douze... j'ai eu du mal à m'en remettre, j'avais tué quelqu'un, un innocent et un gosse par la même occasion. La, je ne retrouve plus cette sensation, je ne ressent pas de culpabilité, ni honte, ni remords, j'ai fait ce que j'avais à faire point. L'arène nous change t-elle à ce point ? Suis-je en train de devenir une coquille vide sans émotion ? Peut-être, je ne sais pas, je m'en fiche. Je respecterai quand même sa dernière volonté, par respect mais aussi par valeur, j'aurai aussi aimé être ramené à ma famille et enterré dans mon district. Mon district... remplis de pierres tombales de tributs morts, il y'a même un espace du cimetière réservé spécialement aux tributs.

Après une bonne trentaine de minutes ou nous sommes restés assis et inerte, nous nous levons. Il est temps de s'activer, j'indique à Seed qu'il faut ramener son corps, il semble d'accord. Je le soupconne d'être trop soumis, ça cache quelque chose. Avant de ramener le corps, je fais la fouille de mes affaires et je ramasse les quelques allumettes qu'il a laissé dans les alentours... 4 environ. Seed m'indique aussi le petit sac en plastique qu'il a envoyé dans la galerie, je lui laisse s'en occuper, je reprend également l'espèce de pique en pierre dont il s'est servis pour faire sa torche et Seed parvient à retrouver une bouteille, il reste un peu d'eau.. Je compte pour voir si je n'ai rien perdu dans mon sac, non j'ai bien tout et toujours pas mal d'objets utiles, sans oublier les habits de Léo, il manque juste sa veste que j'ai jeté parce qu'elle prenais feu... tant pis. Je demande à Seed si il a tout et nous nous organisons pour transporter le corps. La sortie n'est qu'à quelques dizaines de mètres, je la vois.

A deux, nous transportons le corps et nous dirigeons vers la sortie. Après deux minutes...

Enfin, nous y sommes.

La surface.

Spoiler:
 


_________________
Une rose de Trishteh  
Une rose de Sham Razz
Une rose de Noah ! :keur: :amour:


Dernière édition par Lucas Dnierp le Jeu 14 Mar - 21:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Children see. Children do. Jeu 14 Mar - 13:52

J'ai à peine eu le temps de lancer mon sac qu'une lumière s'allume derrière moi, une pierre se fracasse sur mon crane, la pierre ressort, mais un bout reste bloquer dans mon crâne sans pour autant toucher mon cerveau, je souffre, ma vu se floute, la lumière m'ébloui, je vais mourir et je ne peux plus lutter... Je ne veux plus lutter ! Qu'ils en finissent et vite, je tourne la tête et je vois le tribut... Je vois l'enfant que j'ai attaqué devant moi, qui ne bouge pas, être si jeune et être si proche de la mort ! Je tombe à terre, il en profite pour enfoncer sa machette dans ma cheville, dans un premier temps celle ci ne pénètre pas profondément, mais ensuite elle s'enfonce jusqu'à l'os s'en se donner beaucoup d'effort, je cris de douleur, n'a t-il pas vu que j'avais arrêter de me battre ? pourquoi me faire souffrir ? Bien sur ! nous sommes dans l'arène... Il faut qu'il assure son spectacle et je ne peux lui en vouloir, comment peux t'on en vouloir a quelqu'un qui veux survivre par tous ses moyens ?


Il s'approche de moi, place sa machette au-dessus de mon coeur, il s'apprête à porter le dernier coup, le coup fatal, lorsque j'attrape sa manche, je lui murmure une dernière requête avant qu'il ne me tue, je lui demande une mort rapide et s'il pourrait me faire sortir de ses galeries pour que mon corps soit rendu à ma famille, ma famille... Elle doit être triste en voyant ces images, mais je sais qu'il ne le montreront pas, ils montreront un visage souriant, pour qu'il reste souder même dans la tristesse, combien de personnes vont me pleurer ? peu de personnes sans doute et les autres districts seront contents tout comme le capitole, un mort de plus, un peu de divertissement et un adversaire en moins. Je le lache, mon corps retombe sur le sol rocheux, il replace sa machette au-dessus de mon coeur mais, cette fois-ci sa machette pénètre mon corps, ma dernière pensée ne se tourne plus vers ma famille, mais vers ce tribut... cet ado, il m'a tué, mais il était obliger de le faire, j'aurais fait la même chose que lui. Malgré le fait qu'il soit devenu un meurtrier, car on l'a obliger, il a du coeur, j'ai vu dans son regard qu'il avait accepter ma dernière demande, cet adolescent mérite de gagner les jeux de la faim, mais ça le changera pour toujours et pas en bien. Mes idées deviennent de plus en plus flou, je ne distingue plus rien autour de moi, je suis mort.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tom Beoulve
+ District Onze +


♣ Nombre de message : 162
♣ Date d'inscription : 06/08/2012
♣ Age réel : 20


MessageSujet: Re: Children see. Children do. Dim 17 Mar - 17:19

Je ne bouge toujours pas, et ça a l'air de me réussir.
Jusqu'à ce que la forme qui m'approchait utilise des allumettes.
Elle saisit un sac plastique, et brule son contenu avant de le jeter de toutes ses forces sur moi.
M'étonnerais que ce soit Lucas...
Je lache un petit cri, puis m'aperçoit que le sac enflammé s'éventre avant même de toucher le sol et s'écrase par terre. Il a gaché tout le contenu de son sac pour esperer me toucher ? Quel idiot.
A moins qu'il voulait qu'aucun de ses objets se retrouve entre nos mains, il s'est peut-être résigné.
Attendant tranquillement sa prochaine attaque, je commence à saisir un gros caillou pour le lui lancer en pleine face s'il s'approche trop.
Mais une forme derrière lui m'indique de ne rien faire.
Je me lève, un sourire en coin, me mets face à lui et croise les bras.
Il n'a même pas le temps de comprendre ce que je suis en train de faire que Lucas lui donne un gros coup dans le crâne.
Je verse un sourire sadique.
Je ne me reconnais pas moi-même, et Tristeh ne me reconnaitrait pas non plus... J'espère qu'elle a détourné le regard.
Lucas semble s'amuser, il lui plante sa machette dans la cheville.
D'une grimace agacée par les hurlements de Léo, je m'adosse à une stalagmite et regarde le spectacle.
Alors que Lucas semble vouloir l'achever, Léo profite de ses derniers instants pour lui demander de sortir son corps de cet endroit. Lucas accepte, enfin, je crois.

Léo est mort.
Je pousse un soupir de soulagement, j'ai réussi à survivre. Personnellement, je n'ai pratiquement rien fait, et Lucas semble épuisé, je pourrais en profiter pour l'attaquer, dans son état, il ne pourrait pas faire grand-chose.
Je renonce, même si je pense que je vais le regretter, il pourrait encore mettre utile.
Par contre, si on sort, et que c'est une foret ou une jungle, je n'hésiterais pas.

On fait le compte-rendu de ce qu'on a perdu et gagné, puis on s'en va, transportant le cadavre déja froid de Léo. Lucas transporte le bas, et moi le haut. Vu notre rapport de force, on aurait dû faire le contraire, mais bon.
Après quelques minutes, nous arrivons à l'extérieur.

Je lache Léo, dont la tête s'écrase au sol.
C'est un désert, juste un putain de désert.
Pas un arbre, pas un endroit où se cacher. Déchiré par ma rage envers les juges, je frappe de toutes mes forces contre la tête de Léo, un léger craquement se fait entendre, sans doute un os.
C'est à ce moment-là que j'ai compris que j'avais changé.
Lucas me regarde avec étonnement, je fuis son regard, et regarde le paysage.

Spoiler:
 

_________________
Merci à Trishteh pour le vava !
[signature en cours d'édition]
1 rose de ma Trishtouille. 1 rose de mon assassin, Lucas.  
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Children see. Children do.

Revenir en haut Aller en bas

Children see. Children do.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hunger Games RPG :: ♣ Archives d'Arènes ♣ :: Sud-