AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
-58%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur les ficelles arc-en-ciel Ztringz L’Original
4.99 € 11.85 €
Voir le deal

Partagez|

Conquête de la Corne [Team Sanglante]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité




Conquête de la Corne [Team Sanglante] Empty
MessageSujet: Conquête de la Corne [Team Sanglante] Conquête de la Corne [Team Sanglante] I_icon_minitimeMer 16 Jan - 21:58

Conquête de la Corne [Team Sanglante] Tumblr_m9u34tBRg41r00y5xo1_500_large

Spoiler:
 

Je reprends doucement mon souffle. Les cris se sont enfin tuent. Il ne reste que mes alliés à la corne. Les autres nous ont fuit comme la peste. Ou ils sont simplement mort. Essayant désespérément de virer le sang de ma tenue de mineur. Je marche vers le groupe qui se forme doucement prêt de la corne. Évidemment la première personne que je vois c'est Art'. Impossible qu'elle meure aussi vite ! Trop tenace. Puis je vois Kihara, l'air tout penaud, je pense qu'il a fait chou blanc dans ses victimes, dommage. Je vais devoir m'occuper de lui ... remonter les bretelles. Et enfin ... et seulement, je vois Shin. Shin qui se frotte le visage en dernier arrivé à la corne. Bien après le massacre du bain de sang. A croire qu'il s'est pris un truc dans la gueule ...

Me voilà en face d'eux. Nous ne sommes que 4. Quatre sur six. Art' est la seule survivante féminine chez les carrières. Carlie est donc morte. Je ne sais pas qui s'en est occupé. peut-être Art', peut-être un autre tribut je m'en tape. Puis je réalise. Je rage, je hurle, j'en ai presque les larmes aux yeux.

PUTAIIIIN ! QUI A TUER SHANON ? QUI EST LE CONNARD QUI A TUER SHANON !

Je frappe sur le sol pour libérer ma colère.

Si quelqu'un sait quelque chose il a intérêt à parler ou je le but ici et maintenant !

Je regarde le visage de chacun rapidement. Art' me regarde droit dans les yeux. Un air désolé. Je pense qu'elle ne comprend pas ce que je ressens. Perdre Shannon pour moi c'est comme perdre Aby. Comme perdre ma petite sœur avant même qu'elle ai pu faire quoique ce soit. Kiha et Shin, ont un tout autre air sur le visage. Venant d'un fier guerrier comme Kihara, ça ne m'étonne pas. Mais Shin. Lui. Il ne sert pourtant à rien alors ... Me juger. Je me redresse. Je fais un petit tour sur moi même, quelques pas, tend le cou, compte sur mes doigts. Puis on commence à entendre les coups de canons.

Un. Le garçon du 12 à la crâne éclaté par une pierre.

Deux. Shanon transpercé par un pic à glace.

Trois. Betty, un trou dans la tête.

Quatre. Luna, cerveau dégoulinant dans une marre de sang par ce qu'il reste de son oreille

Cinq. La fille du Huit, un trou béant dans la poitrine.

Six, Le garçon du Cinq, une bosse sur le cou, montrant sa colonne fracturée.

Sept, Carlie le regard vers le nord et le corps voulant partir au sud.

Huit, Le garçon du Dix le crane coulant encore le sang alors que la vie l'a quitter.

Neuf, La fillette du 11, enfin ... ce qu'il en reste. Un amas de chairs.

J'enrage de nouveau.

PUTAIN ! Y A PLUS LA TÊTE DE LA GOSSE ! ET J'AIME PAS LES CHIFFRES IMPAIRES !

Je me tourne alors vers Shin. Les yeux injecté de sang. Je l'attrape par le crane. Une main sur chacune de ses tentes. Je le repousse plus loin de la corne, a découvert. Il ne semble pas réagir plus que ça. Il s'attend surement à m'entendre simplement hurler sur lui. Ce n'est pas totalement faux. Mais, elle se chargera de lui. Je le sais. On le sait.

TU SAIS SHIN ! A PEINE 20 MINUTES QU'ON EST ICI ET Y A DEJA PLEINS DE CHOSES QUI ME FONT CHIER ! C'EST PAS BIEN SHIN ! J'AIME PAS CA ! ET TU VAS PRENDRE POUR LES AUTRES

Je vois alors comme un éclair, un mouvement rapide. Puis le visage de Shin se crispe. Il a l'air d'avoir mal. Je le lâche. Il s'écroule. Elle s'en charge.

Bon ! Kihara ! Il est temps pour nous de discuter !

Je m'approche de lui. Il a l'air angoissé, craintif, pourtant son sort est different de celui de Shin. Lui, il a le choix.

Alors, mon ami. La demoiselle ici présente en train de s'occuper du cas Shin est avec moi. Maintenant c'est à toi de voir. Tu es avec ? Ou contre nous ?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité




Conquête de la Corne [Team Sanglante] Empty
MessageSujet: Re: Conquête de la Corne [Team Sanglante] Conquête de la Corne [Team Sanglante] I_icon_minitimeDim 20 Jan - 11:08






Conquête de la Corne [Team Sanglante] Tumblr11

La conquête de la corne d'abondance


Les combats était terminer et la seul chose je sentais était l’odeur du sang. Mais je n’avais pas encore trouvé une seule gazelle à tuer. Au fond de moi je ragé. J’avais envie, ce besoin. Cette envie de prédateur de se défoulé sur une pauvre petite victime. Mais bien évidement pas besoin de l’affiché je préféré garder mon visage calme et serin.
Je regardais les autres carrières et pas autant que d’habitude avait survécu. Seule Artemis la seule survivante en fille qui est une carrière, Shin venait à peine d’arrivé. Franchement il ose vraiment se dire carrière pour arriver le dernier ? Il avait les yeux rouges et il ne semblait pas très bien. Il a surement dut tomber comme moi avec le sac rose. D’ailleurs celui là je lui ferais sa fête à ce maudis sac !
Et pour finir joseph qui semblait quelque peut sur les nerfs. Quoi ce jeune homme osait se plaindre alors qu’il avait put passer ses nerfs sur d’autre tribut que moi de fourbe flèches emprisonnés m’avait troller ! Ah oui j’avais oublié le sac rose pseudo roché.

-PUTAIIIIN ! QUI A TUER SHANON ? QUI EST LE CONNARD QUI A TUER SHANON !

Joseph hurlait comme jamais. Il voulait me buter les tympans avant de me els arracher ou quoi ? Quel vil façon de vouloir me torturé indirectement ! J’en déduisais ainsi au second degré alors qu’en réalité il en avait presque els larmes aux yeux.
Je ne savais pas trop quel était leurs relations mais en tout cas il devait être proche. Car sinon il ne serait pas aussi en colère. Mais croyait-il ? On est dans une arène. Elle serait morte a un moment ou a un autre que se soit par lui ou par quelqu’un d’autre.
D’ailleurs Carlie aussi était morte. Je m’autorisé quelque seconde de silence. Oui elle le méritait. Tout tribut du district un le mérite. J’avais presque envie de lancer un regard désolé vers la caméra pour elle. Oui plusieurs lors des banquets que mes parents préparé je lui avais dit bonjour et à ses parents aussi je lui avais souris aussi. Ce n’était qu’une simple connaissance mais sa me rendait un peu malade de savoir que ses parents que j’avais déjà croisé me regardé. Je devais vraiment avoir l’air sens cœur. Mais laissé paraitre mes émotions maintenant ne servirai que à me désavantagé. Et puis de toute façon elle serait morte un moment où à un autre.

Si quelqu'un sait quelque chose il a intérêt à parler ou je le but ici et maintenant !

Et bien à vrai dire j’aurais aimé t’aidé mais j’ai durement lutté contre des brioches tel un valeureux guerriers donc non je ne pourrais pas vraiment te dire qui la tué. Mais bon aucune utilité d’usé ma salive devant toute ces caméras pour lui dire sa. Et puis ce n’est pas moi qui irait lui faire gratouille pour le calmé. Je me contenté de le regardé sans pour autant affiché une expression particulière. Sa fessait juste un ennemi en moins à me débarrasser c’est tout.

Le bain de sang étant terminé les coups de canon commencent à retentir. Un premier puis un deuxième, un troisième. En tout neuf mort. Plutôt pas mal comme bain de sang et je me demandais presque comment chacun était mort. Une fois les coups de canons terminés Joseph devient encore plus fou qu’il ne l’était. Bon il faut dire qu’il l’est au naturel mais là sa empiré encore plus.

PUTAIN ! Y A PLUS LA TÊTE DE LA GOSSE ! ET J'AIME PAS LES CHIFFRES IMPAIRES

Moi non plus d’ailleurs mais bon on va dire qu’on va faire avec hein ! Je le voyais se tourner vers Shin et le poussé assez violement. Apparemment se sera lui le souffre douleur des carrières cette année. Je ne réagis même pas en le regardant faire. Je préfère que se soit plutôt lui que moi.

TU SAIS SHIN ! A PEINE 20 MINUTES QU'ON EST ICI ET Y A DEJA PLEINS DE CHOSES QUI ME FONT CHIER ! C'EST PAS BIEN SHIN ! J'AIME PAS CA ! ET TU VAS PRENDRE POUR LES AUTRES

Shin semble avoir mal sous l’emprise de Joseph et il le lâche.

Bon ! Kihara ! Il est temps pour nous de discuter !

Bon et bien apparemment sa sera moi le souffre douleur cette année. Je le fixais droit dans les yeux.

Alors, mon ami. La demoiselle ici présente en train de s'occuper du cas Shin est avec moi. Maintenant c'est à toi de voir. Tu es avec ? Ou contre nous ?

Mais c’était quoi cette question ? Je suis un carrière je ne vois pas pourquoi je ne m’unirais pas à cette alliance, de toute façon c’était déjà prévus pour moi. Mon expression changeait et un largue sourire s’affichais sur mes lèvres.

-Hey Jo ! Tu crois sincèrement que je vais refuser ? Bien sur que je suis avec vous !
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité




Conquête de la Corne [Team Sanglante] Empty
MessageSujet: Re: Conquête de la Corne [Team Sanglante] Conquête de la Corne [Team Sanglante] I_icon_minitimeDim 20 Jan - 19:14

Conquête de la Corne [Team Sanglante] Tumblr_lmqnxdBCmz1qa3psyo1_500


    La suite des évènements allait s‘avérer compliquée. Tapie dans sa cachette, à quelques mètres seulement de la Corne d‘Abondance, Billie entendait déjà les quelques tributs survivants se regrouper. Il n‘en restait que quatre. Shin. Kihara. Et puis Joseph et Artemis. Trois des quatre tributs qui avaient le plus attiré son attention lors des jours précédents. Ils étaient carrières. Comme le fou qui avait mis fin aux jours de son frère. Et quelque part, d‘une manière incompréhensible, elle se sentait attirée par eux. Comme un serpent vers son charmeur. Elle n‘avait aucune idée de pourquoi. Ou de comment elle allait bien pouvoir gérer cette situation plus qu‘étrange. Elle n‘avait même pas eu énormément l‘occasion de leur parler. Le visage de chacun d‘entre eux ne leur était pas inconnu. Puisque Billie Rose avait eu l‘opportunité de vivre dans tous les districts de Panem, elle les avait nécessairement croisé au moins une fois au détour d‘une ruelle, dans leurs districts respectifs. Et si elle n‘avait pas eu l‘occasion d‘avoir une réelle conversation avec eux depuis leur arrivée au Capitole, les échanges de regards qu‘il y avait eu entre les différents tributs avaient exprimé tous les mots qui n‘avaient pas été prononcé. Visiblement… si la jolie tribut du neuf était intriguée par ce groupe meurtrier, ce dernier semblait également intéressé par les talents de la demoiselle. Quelques mots rapides échangés au détour des couloirs. Des conversations surprises par hasard, mais qui l‘avait particulièrement bien orientée. Billie savait qu‘il y avait une petite chance qu‘un arrangement mutuel puisse se créer entre les carrières et elle. Jamais elle ne leur ferait entièrement confiance. Jamais. Mais ils pouvaient l‘aider à servir son but. La vengeance. Le massacre. Son plan depuis le début était simple. Elle voulait achever les plus faibles, et garder les plus dangereux pour la fin. Pour le show. Pour le plaisir des yeux du Capitole. Quoi de plus simple que de rejoindre partiellement cette alliance dévastatrice, pour se débarrasser encore plus rapidement des tributs qui n’étaient pas fichus de sauver convenablement leurs peaux? Rien. C‘était ce qu‘elle avait trouvé de plus efficace.

    La question qui se posait encore était… Avaient-ils réfléchi de la même manière qu‘elle? Ils n‘attendaient peut être qu‘une chose : de se retrouver face à elle, pour l‘achever vite. Pour ne pas avoir à se retrouver confrontés à elle lorsqu‘ils seraient affaiblis. Pour le moment, ils étaient en bande. Forts de leur supériorité physique. Forts de leur alliance. Forts de leurs armes. Si elle se montrait, et qu‘elle s‘était fourvoyée dans ce qu‘elle avait cru comprendre, Billie était morte. Littéralement. Ils étaient quatre, et elle avait beau être bien mieux entrainée que la grande majorité des tributs lambdas, la blondinette ne tiendrait pas plus de quelques minutes. Elle jeta un œil désespéré sur son lamentable pic à glace. Quelle sotte. Pas même une arme convenable pour se défendre. Il lui avait déjà fallu un certain temps pour démembrer Aukje à l‘aide de cet engin stupide, inutile de préciser qu‘il ne suffirait pas à défendre sa vie contre quatre machines de la mort. Pas un seul cadeau de sponsor en vue, alors qu‘elle espérait pourtant obtenir une arme de son mentor Hypolite dès le début du jeu pour avoir une chance de se défendre. Elle n‘avait pas d‘autre sac que l‘énorme sac poubelle contenant les morceaux d‘Aukje, dont il faudrait qu‘elle se débarrasse au plus vite si elle ne voulait pas en être encombrée. Dans tous les cas, elle n‘aurait pas d‘autre choix que de s‘approcher de la Corne pour se fournir de ce qu‘il lui manquait. Un signe. Tout ce que Billie attendait, était un signe de l‘un d‘entre eux pour se décider. Joseph remarqua soudain que Shanon avait été tuée au bain de sang, ce qui le lança dans une colère noire. Puis, tapie dans l’ombre, elle jeta un œil discret, et l’observa se diriger vers les différents corps qui ne tarderaient probablement pas à être évacués du jeu. Arrivé devant les pieds d’Aukje, puisque c’était à peu près tout ce qu’il restait d’elle -si on omettait les différentes parties de ses mollets qui se situaient un peu plus loin et dont Billie s’était délestée quelques mètres plus loin. Il ne décoléra pas en se rendant compte que la tête de la merdeuse avait disparue. Joseph décide selon toute vraisemblance, de passer sa colère sur Shin.

    C’est le moment. C’est l’occasion parfaite. Depuis le début, elle avait cru comprendre que Shin était la bête noire des autres carrières, et qu’ils finiraient par l’éliminer rapidement pour ne pas avoir à le supporter. Billie n’avait, par ailleurs, jamais apprécié ce personnage hautain et méprisant, et se serait fait elle-même une joie de le traquer si les machines à tuer des premiers districts n’avaient pas laissé entendre lors de conversations supposées être privées, qu’ils s’en chargeraient eux même. Autant les alléger de ce fardeau elle-même, ainsi, ils comprendraient bien vite ses intentions. Et Billie, les leurs.

    Afin d’être moins repérable en arrivant, Billie prit de la boue dans ses mains, et l’étala sur les bandes réfléchissantes violettes, qui lui donnait l’impression d’être un phare au beau milieu de la nuit. Impossible de se pénaliser aussi facilement dès le début, il lui fallait se cacher au mieux. La boue sécherait relativement vite, et ferait pour le moment parfaitement l’affaire. Jusqu’à ce qu’elle trouve, si toutefois c’était possible, une autre manière de camoufler ces horreurs. Elle s’empara du sac qui contenait toujours Aukje, et commença à semer les morceaux du cadavre dans son sillage, en approchant extrêmement discrètement de l’endroit où se trouvaient les carrières. Joseph était tellement enragé, Shin impuissant, et les deux autres carrières stupéfaits de la scène qu’ils ne lui prêtèrent aucune attention. Elle sema toutes les parties du corps découpé sur un très petit espace pour ne pas s’en encombrer, et garda simplement la tête dans sa main gauche, en agrippant solidement les cheveux de la gamine du 11. Billie Rose repéra une arme toute appropriée. Une faux. Elle eut préféré une faucille, pour faire un clin d’œil à sa styliste, qui avait choisi de lui en faire porter une lors de la cérémonie d’ouverture, mais Joseph en avait déjà fait sa possession. Elle se contenterait donc de ce qu’il restait. La demoiselle bondit soudain d’un seul coup, arracha la faux de son présentoir, et fondit telle un lion sur sa proie, en direction de Shin. Elle sauta sur lui, enroula son bras gauche tenant toujours la tête d’Aukje entre ses petits doigts autour du cou de Shin, en enfonca la faux dans le dos du carrière infortuné, jusqu’à ce qu’elle en voit la pointe ressortir par le ventre, et qu’il s’écroule à genou sous la douleur, dans un râle désespéré. Billie Rose profita de ce moment de répit pour balancer négligemment la minuscule tête, déformée par l’horreur et la douleur probablement, aux pieds de Joseph.

    « Sers toi. »

    La jeune femme n’aurait probablement pas le temps de faire les choses avec autant de minutie que sa première victime. Shin était beaucoup plus grand. Il était aussi plus fort. Et elle était entourée, ce qui signifiait qu’à n’importe quel moment, l’un des trois carrières restants pouvait décider de s’en prendre à elle. Il fallait donc procéder méthodiquement. D’un geste brutal, Billie Rose ôta de son fourreau la faux. Puis elle se saisit d’une poignée de cheveux de Shin, et l’obligea à se relever. Ce qu’il avait visiblement l’intention de faire lui-même pour tenter de se défendre. Impressionner ses futurs camarades de jeu en leur montrant qu’elle n’avait pas froid aux yeux, et qu’ils n’avaient pas intérêt à s’en prendre à elle car elle pourrait se montrer redoutable. Alors, elle trancha sa première jambe. Puis la deuxième, tandis qu’il hurlait à la mort en s’effondrant une nouvelle fois au sol, incapable de se déplacer autrement qu’en rampant à la force de ses bras. Billie sortit de sa botte le pic à glace qu’elle avait récupéré à son premier passage, et s’approcha du tronc de Shin, qui tentait lamentablement de s’échapper, ou de trouver une arme pour asséner des coups à la demoiselle. Pour ralentir sa progression, la tribut du 9 planta d’abord la faux dans la main de Shin, puis s’accroupit. L’entendre crier. Le voir souffrir. C’était un carrière. Un comme celui qui avait tué son frère. Il allait payer. Sans qu’elle ressente la moindre once de culpabilité, ou que sa conscience ne lui fasse part de quoi que ce soit. Son pic à glace pénétra au creux de l’oreille du tribut. Elle l’avança d’abord tout doucement, comme pour laisser le temps à sa victime de comprendre ce qui allait se passer. Puis enfonça d’un coup d’un seul, de toutes ses forces, le métal aussi profondément que possible. Il semblait vouloir hurler, grimaça de douleur et devint blême comme la mort. Le laissant la, son pic dans l’oreille, du sang se mettant à souiller son visage, elle retourna vers les doigts du garçon. Arracha sa faux. La replanta dans le pouce. Qui prit pour la première fois son indépendance, loin de la main de Shin. Et fit pareil avec tous les autres doigts, laissant les moignons ensanglantés de l’adolescent qui tourna de l’œil. Billie envoya un énorme coup de pied dans le visage de Shin.

    « Réveille toi, connard. Je crois que Joseph a un secret à te dire. »

    Puis elle se tourna vers Joseph:

    « Tiens, sers toi sur lui aussi, je le finirai quand t’auras récupéré ta chose. T‘as l‘air de mauvais poil, autant que tu puisses te défouler un peu.»

    Elle récupéra ses armes pour laisser Joseph faire sa petite affaire, et resta un peu en retrait, sur ses gardes, dévisageant tour à tour les trois tributs. Le tribut du 2 était avec elle. Kihara avait l’air d’accord sur le principe. Artemis ne s’était pas exprimée pour le moment, mais ne tarderait pas à le faire. A priori, l’entente entre eux semblait scellée. Mais il lui fallait confirmation. Et puis, elle aurait deux trois petites choses à leur dire. Comme établir certaines règles, qui lui permettraient d’assurer ses arrières.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité




Conquête de la Corne [Team Sanglante] Empty
MessageSujet: Re: Conquête de la Corne [Team Sanglante] Conquête de la Corne [Team Sanglante] I_icon_minitimeLun 21 Jan - 11:37

Un bruit de pas guère discret interrompis ma méditation d'assassin. En moins de deux secondes je fus sur mes pieds, mon Saï à la main prêt à arracher une nouvelle vie. Ce n'était que Joseph qui avait lui aussi du sang sur les mains. Je marchais vers lui d'un pas lent comme si nous n'étions pas dans l'arène et comme si nous ne venions pas tous les deux de commettres d'odieux assassinat...que les victimes méritaient !

Tous les autres tributs avaient fuis. C'était étrange de voir comment la seul présence de Carrières faisait fuir la concurrence. Il n'avait pas le cran de s'imposer ou de se battre. C'était beaucoup trop facile. C'est dans un état second que je rejoignis Joseph. Il avait l'air plutot perdu lui aussi comme si il cherchait quelle émotions éprouvés. Il y avait aussi Shin et Kihara...dont je me fichais éperduement pour tout dire. On avait pas besoin de boulets en plus et surtout pas d'eux.

Soudain, Joseph se crispa et commença à geuler comme un malade en arguant qu'une certaine Shannon avait disparu. Non mais il se foutait de ma geule là ? Si il voulait passer pour un faible c'était réussis. Je restais impassible pendant qu'il faisait sa grosse crise de nerfs. J'avais la désagréable impression que nous étions observé et que l'observateur était très fns vu que je ne l'avais toujours pas repéré. Je n'aimais pas cette sensation. Je traquais l'observateur. Mon Saï tournoyait dans ma main. Qui était-ce ? Lucas ? Non...je l'avais vue quitter l'enceinte de la Corne d'Abondance de mes propres yeux.

Les coups de canons ne tardèrent pas à retentir. Un gong annonçant la mort. Il y eu neuf coups. Neufs morts. Neufs tributs éliminés. Le calcul était vite fait, il restait quinze tributs dans les sous-terrains de l'arène.

Je en tentais même pas de calmer Joseph car il avait l'air d'avoir dans l'idée d'assassiner Shin et franchement un tribut de moins c'est toujours ça de gagner alors pourquoi je m'en mêlerai. Je reste à l'écart dans l'ombre et j'observe silencieusement. Nous sommes des loups en meute et ici il semblerait que l'alpha mâle soit Joseph. Honnêtement sa m'est égale. Je suis ma propre loi dans l'arène. Enfin ce serait faux de dire que j'oublie les moments que nous avons passer ensemble mais je ne peux simplement plus me laisser influencer par ceux-ci. C'est simple comme bonjour en fait !

Soudain la fameuse observatrice sortit de son trou et assassina Shin avec une efficacité admirable. Je ne bougeais pas d'un pouce admirant se travai...pas digne du deux bien sur mais c'était pas mal pour un début. La tête de Shin Holdover roula jusqu'au pieds de Joseph.

C'était dégeulasse.

Je restais imperturbable, ainsi c'était cette tribute du District neuf qui avait accompli ceci. Elle était bien caché car même moi qui était habitué à chassé la nuit je n'avais pas pu la trouver. Immédiatement je décidais que je méfierai d'elle. Elle était dangereuse pour ma survie.

Suite à cela Joseph proposa à Kihara de les rejoindre...ou de le tuer tout simplement. Les affaires furent rapidement régglés. Je n'aimais pas Kihara. Il représentait plus un boulet qu'autre chose pour moi et l'idée de se le trainé ne me plaisait pas. Puis vint le tour de la tribute du neuf qui avait un choix à faire. Grey semblait pétrifié alors je m'avançais à ses cotés, un sourire légèrement arrogant aux lèvres.

- Je t'aime bien toi ! T'as le gout du sang et t'es agile. T'es avec nous !

Je ricanais légèrement. On avait une bouchère dans l'équipe...merveilleux...

Je laissais mon regard vaguer vers la tête de Shin à présent séparé de son corp...

- C'est du beau boulot, admirable même. Bienvenue dans l'équipe !

Je lui administrai une claque sur le dos et me reculais. Ainsi elle ne se méfierai pas de moi, me prenant pour ce que je suis. Une Carrière, un bourreau sans cervelle.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité




Conquête de la Corne [Team Sanglante] Empty
MessageSujet: Re: Conquête de la Corne [Team Sanglante] Conquête de la Corne [Team Sanglante] I_icon_minitimeMar 22 Jan - 18:28

Conquête de la Corne [Team Sanglante] Tumblr_mfrhsnzIZC1qzruq6o1_500

La réponse de Kihara ne m'étonne guère. Ma seule surprise c'est de voir ce qui reste du crane de la gamine du Onze à mes pieds. Billie Rose est ici. S'occupant du cas Shin, je commence ma récolte macabre. J'attrape la tête de la petite et enfonce ma faucille dans son oreille. Répétant mon petit manège d'avec Luna. Une tête de gamine étant largement moins stimulant qu'un future cadavre se débattant, je jette les restes des restes de Billie tel une hyène repus. Je regarde alors ce que Billie peut m'offrir comme divertissement. Si j'ai tellement insisté auprès de Art' pour qu'elle vienne avec nous, j'espère qu'elle ne me décevra pas. Je m'entends encore .. Ce soir là ...

Premier jour d'entrainement. Je viens de faire connaissance avec le reste de mes camarades. Je suis assez déçu. Même si Artemis et Kihara seront de bons alliés dans l'arène, Carlie semble sujette à la trahison et Shin lui ... comment dire. Il m’irise le poil. Rien de bien méchant, mais je suis certain que sous sa grande gueule réside une plaie purulente plus qu'autre chose. Et enfin, il y a Shanon. La petite me fait pensé à ma sœur. J'ai principalement parler avec elle durant cette journée. Laissant transparaitre toutes mes attentions pour elle. Elle serait ma disciple dans l'art du crime. Pour autant trois guerrier et demi, on allait pas tenir longtemps. Il me fallait une autre personne. Une seule personne qui aurait la puissance nécessaire à faire avancer l'équipe. Je jette un coup d’œil circulaire à la pièce remplis de tributs. Exaspérant. Des gamins pas de potentiel meurtrier ! Pourtant je perçois une aura de sang. La jeune blonde qui m'avait tellement chambouler lors du défilé. Billie Rose. La fille du 9. Quelque chose dans ses yeux donne l'impression qu'elle va vous éventrer dans la seconde suivante. C'est ce genre de personne qu'il ME faut.

Oui. Ne penser pas que je cherche réellement à renforcer notre alliance. Il me faut juste un adversaire. Un vrai quelqu'un qui pourrait avoir suffisamment de talent à donne rla mort pour me faire craindre ne serai ce que deux secondes lors d'une finale explosive. Imaginer la scène. Joseph et ... Billie ? Art' ? Un face à face sanglant. Un tableau de guerre. Un spectacle hallucinant. De quoi faire frémir le président lui même et faire rentrer mon nom dans la légende des Jeux de la Faim.

Quelques regards. Quelques mots échangés furtivement avec ma partenaire de district. Nous savions que Billie viendrait. Les prédateurs chassent en meute avant de se battre pour avoir le contrôle. Pour le moment on ne manque pas de proies. Je regarde justement Billie déchainée sur l'un d'elle.

Tiens, sers toi sur lui aussi, je le finirai quand t’auras récupéré ta chose. T‘as l‘air de mauvais poil, autant que tu puisses te défouler un peu

Merci bien ma chère. Je te laisse te présenter à te nouveaux compagnons, moi j'entame ma récolte par lui.

Je m'installe tranquillement ce Shin. Il est déjà mal en point. Je vois la douleur dans ses yeux, la manière dont ces yeux me demandent de mettre vite fin à ces jours. Je ne lui ferais pas ce plaisir. Je suis cruel. Je n'ai pas de pitié, c'est pour les faibles. En entrant dans l'arène j'ai laissé Jo', l'humain. Pour le moment je suis un bourreau, un boucher, un psychopathe qui jouit de voir cette souffrance. Je souris et sans la même délicatesse que j'ai pris avec Luna, je lui découpe l'oreille à coup de faucille. Je plonge la lame dans sa cavité auditive et je sors le petit os d'un geste du poignet. Mais l'opération est plus sanglante qu'avec Luna ... Pourtant pas faute de blessure grave. Je fixe alors son visage, il est encore bien éveillé et n'a presque pas hurler, mais quelque chose m’écœure. Une larme. Il pleure. Même Luna à eux assez de cran pour retenir ses larmes de souffrance. Ce me me dégoute. Je me lève brusquement.

Bon. Il est temps de s'organiser et moi, je dois me presser à recuperer mes trophées avant qu'ils ne s'envolent avec les corps. Kiha, Art', commencez à faire l'inventaire de la corne et des sacs qui reste un peu partout. On separe en quatre tas. Armes, Nourriture/Eau, Médicament, Matériel. Billie ... Tu t'occupes de cette merde et tu les aides. Je vais voir à recuperer ce qui peut nous être utile sur les cadavres.

Ces paroles dites, je m'éloigne et accomplis ma tache, sautillant, savourant le dixième coup de canon.

Spoiler:
 


Dernière édition par Joseph Grey le Dim 3 Fév - 12:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan Templebar
Jonathan Templebar
+ District Trois +


♣ Nombre de message : 680
♣ Date d'inscription : 09/03/2012
♣ Age réel : 25


Conquête de la Corne [Team Sanglante] Empty
MessageSujet: Re: Conquête de la Corne [Team Sanglante] Conquête de la Corne [Team Sanglante] I_icon_minitimeMar 22 Jan - 19:26

Un dirigeable miniature trace son chemin dans les boyaux obscurs de l'arène des 15èmes Jeux de la Faim. Composé uniquement d'une toile légère et réfléchissante et d'une hélice munie d'un système de téléguidage et d’autodestruction, l'engin est relié par une ficelle au précieux cadeau d'un généreux sponsor. Arrivant près de sa destination, le dirigeable émet un bip caractéristique pour annoncer sa présence. L'écho du son voyage toujours entre les parois alors que l'hélice explose discrètement, laissant tomber aux pieds des deux tributs du district Deux une boîte en plastique contenant huit couteaux à beurre ainsi que la toile. Un mot accompagne le présent : "Ce n'est que le commencement."


Spoiler:
 

Et si jamais Jo', il n'y a qu'une seule pile dans chaque lampe frontale (chaque ayant donc 2h00 d'autonomie lorsqu'elles sont chargées à bloc). Donc tu ne peux en récupérer que 10 ^^

_________________
Trois roses de ma n'Ambrouille adorée  coeur  -très mauvais pour l'environnement le commerce de roses-
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité




Conquête de la Corne [Team Sanglante] Empty
MessageSujet: Re: Conquête de la Corne [Team Sanglante] Conquête de la Corne [Team Sanglante] I_icon_minitimeMar 22 Jan - 21:10







Shin allait mourir oui. La lueur de peur se lis dans ses yeux. Il sait très bien qu’il ne va pas faire long feu. Mais je m’en fiche. Quoi je suis sens cœur ? Mais lui hein ? il aurait hésité à me tuer ? Surement pas. A vrai dire comme tout le monde ici. J’ai beau avoir cœur je ne peux pas me permettre de me montrer humain. Non tout se que je dois faire c’est montrer ma violence. Mais pour le moment c’est inutile. Je préfère qu’ils me voient comme le petit carrière qui suit les autres. Autant les laissé faire tout le boulot et s’épuisé tout seul tandis que moi je garde tranquillement mon énergie. Autant s’économisé car les jeux ne seront pas de tout repos. Je mets ainsi mon égo de côté en regardant la scène d’un air tranquille et paisible. Comme si ce meurtre était justifié. Comme si c’était la justice. J’eus un petit rire intérieur à cette pensé mais interdit de le montrer pas même pour les caméras. Mais pour les fous furieux qui sont face à moi.

Quelque chose attire mon attention. Pas quelque chose. Mais quelqu’un. Oui nous ne sommes pas seuls. Et malgré qu’il face pratiquement noir malheureusement les pats résonne bien mieux que dans la réalité. Les créateurs avaient vraiment tout prévus. On avait beau être le meilleur marcheur silencieux si on a une bonne oreille on peut discerner des faibles pats comme si un chaton marché au sol. Et surtout une chose qui la trahisse comme jamais. Oui elle. Elle avait beau avoir pris soin de cacher ses bandes fluo ses cheveux blond. Oui presque blanc.
Billie à beau être très bien entrainé de se que j’ai vue aux entrainements mais ses cheveux blond se repère dans le noir comme quand quelqu’un se balade en tee-shirt blanc dans le noir. Malheureusement pour moi mes cheveux allé être aussi un handicape. Elle semblait relativement lente dans ses mouvements car le peux que mes yeux arrivés à voir. Puis d’un coup elle surgit.

Rapide, elle se jeta comme une lionne sur sa pauvre gazelle. Elle enroula son bras gauche autour et tenait une tête autour de son bras. A ce moment là je réalisé que Billie que j’avais connue district un n’était plus l’ombre d’elle-même. Une haine. Une haine profonde non elle n’avait pas un esprit de survit. Mais de tueur. Prédateur. Elle avait décapité la pauvre gamine de douze ans. Je me demande comment le capitole va retrouver tout les morceaux.
Elle entoura ses doigts autour du coup de Shin et lui enfonça une faux dans le dos et la lame ressortis par son ventre éclaboussant ainsi le sol. La pauvre victime s’écroula à genoux sous la douleur. Puis elle balança la tête de la gamine aux pieds de Joseph comme pour lui montrer qu’elle est puissante.

« Sers-toi »


Brutalement Billie retira sa faux du corps de Shin puis le saisi par les cheveux pour le relever. Puis sans la moindre culpabilité elle trancha une des jambes de Shin. Au fond de moi je me demandais comment une fille malgré musclé pouvez trancher une jambe comme ça comme si c’était du beurre. Après tout j’avais bien réussi à enfoncer mon burin dans la corne d’abondance.
Puis ensuite la deuxième jambe. Shin rampé au présent au sol comme un pauvre petit verre de terre. Je le regardé sans le moindre hon de compassion. Je regardé les autres se tués à la tache pendant que moi j’observais limite un pop corn à la main et lancé des « battez vous ! » histoire que vous perdiez encore plus d’énergie les amis ! Mais elle semblait jouir de son œuvre tandis qu’elle sortait un pic de glace et s’approché de Shin. Pour le ralentir en enfonça sa faux dans sa main puis lui enfoncer son pic à glace dans l’oreille. Apparemment elle avait put admirer les œuvres de Joseph qui récupère ses petits trophées.
Le sang coulé de son oreille comme une cascade le souillant encore plus. Il devait probablement souffrir le martyr. Mais il était hors de question que je me mette en danger pour lui. Surement pas. Je regardais encore hésitant à m’asseoir pour les regarder faire. Si l’équipe s’amuser à faire ça à tout nos victimes nous en pourrirons du temps pour les charcutés un par un. Et surtout s’épuisé tout seul mais bon je regardais tranquillement la suite du spectacle.
Apparemment le tripe de Billie était les doigts car elle des découpés un par un. Allait-elle en faire un collier pour les porter en victoire ? Qui sait.

« Réveille toi, connard. Je crois que Joseph a un secret à te dire. »

Elle se tourna vers Joseph. Elle se croyait maligne apparemment pour dire ça. Moi à la place de Shin je ne voudrais pas savoir le petit secret et me tirerait en courant. A oui… il n’a plus de jambe.

« Tiens, sers toi sur lui aussi, je le finirai quand t’auras récupéré ta chose. T‘as l‘air de mauvais poil, autant que tu puisses te défouler un peu.»

Pour ma part Billie ou pas dans l’équipe j’avais mon propre opinion et mon propre avis et Billie le connaissait déjà. Oui Billie savait déjà mon point de vue. J’espère d’ailleurs qu’elle il pensera si elle veut me découpé en petits morceaux !

Merci bien ma chère. Je te laisse te présenter à te nouveaux compagnons, moi j'entame ma récolte par lui.

Joseph s’installe tranquillement comme quelqu’un qui s’assoit devant son tableau pour faire sa peinture. Joseph allait faire son œuvre macabre devant nous tous. Lui aussi voulait apparemment faire son show. Et il n’allait pas se privé à première vue car il regardait d’un air sadique Shin qui semblait lui supplier de mettre fin à sa vie Joseph le regardé à présent d’un air suppliant. Il n’aime pas les faibles.
Bon à noté, ne pas laissé ni son oreille ni ses yeux à la porter de Joseph car il commencé à faire du pâté avec son faucille. Au fond de moi à présent je commençais à jouir de se spectacle. Au fond qui à tué mon frère. Des carrières. Oui je hurlais de joie devant se spectacle mais intérieurement pas besoin de me prendre pour un fou. Mais j’avais envie de le finir j’avais envie de voir la lumière s’éteindre dans ses yeux comme celle de mon frère. Oui c’est clair la haine envahissait Billie mais la mienne surchauffé en silence et n’allait pas tarder à tombé. Oui il faut se méfier de l’eau qui dort.
Tandis que Joseph finit d’achever Shin et ajouter un trophée à sa collection je jouis en voyant la lumière s’éteindre dans les yeux de Shin. Le prochain coup de canon sera en mon honneur. Il n’y a pas de doute.

- Je t'aime bien toi ! T'as le gout du sang et t'es agile. T'es avec nous !

Artémis régnassait bêtement comme une pauvre carrière sans cervelle. C’est sur elle était redoutable mais bête comme ses pieds. Bref le carrière de base quoi. Même pas assez psychopathe pour être asse fascinante ou même pas assez original pour attirer l’œil. Bref la banalité carrière dans toute sa splendeur.

C'est du beau boulot, admirable même. Bienvenue dans l'équipe !


Elle lui donné une tape dans le dos amicale. Billie fessait à présent partit de l’alliance carrière. Je lui adressé un regard silencieux qui voulait tout dire. Elle savait, je savais et c’est tout se qui compte.

Bon. Il est temps de s'organiser et moi, je dois me presser à récupérer mes trophées avant qu'ils ne s'envolent avec les corps. Kiha, Art', commencez à faire l'inventaire de la corne et des sacs qui reste un peu partout. On sépare en quatre tas. Armes, Nourriture/Eau, Médicament, Matériel. Billie ... Tu t'occupes de cette merde et tu les aides. Je vais voir à récupérer ce qui peut nous être utile sur les cadavres.

Joseph était le mâle alpha apparemment. Je ne suis pas bête au point de le contredire malgré que je n’apprécie pas vraiment qu’il me donne des ordres mais au fond j’allais déjà faire ça de moi-même.

-Ok jo !

Je me permettais de lui donné son surnom car lui s’était permis aussi cette familiarité envers moi tout simplement puis après tout on est collègue ! Collègue d’un psychopathe. Au fond de moi cette idée m’amusé. Au fond même si Jo pouvait être effrayant il avait une personnalité et n’était pas un copier coller des carrières idiots comme Artémis non.

Je me tournais de nouveau vers la corne d’abondance et tombé nez à nez avec un sac d’épicerie. Au fond de moi sa me fessait rire mais je plongeais mon regard dans le sac et découvrez une vrai petit mine d’or. Et coup de poing américain qui ne m’intéresse pas vraiment je le mets à côté puis je tombe sur un antipoison. J’observe autour de moi. Artémis elle à le nez penchez sur un autre sac et ne m’accorde pas la moindre attention et Billie Jo sont de leur côté farfouillant dans les corps. Jo lui récupéré les pilles. Au fond je m’en fichais j’ai l’habitude de courir en pleine nuit sans la moindre petite lumière puis de toute façon je ne pense pas que nous restions longtemps terré comme des taupes dans ses sous terrains ! Il doit bien y avoir une sortis.
Je me repenche alors sur l’antipoison puis le glisse dans ma poche intérieur discrètement et le reste ne m’intéresse pas spécialement. Je continue ainsi mes recherches dans les autres sacs formant petit à petit un tas d’objets tandis que j’en glisse certains dans ma poche intérieure prenant garde de ne pas me faire voir. L’alliance carrière ne s’existera pas éternellement.

ps : kiki se permet ne garder deux trois trucs pas un sac entier hein vous inquiétez pas ^^
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan Templebar
Jonathan Templebar
+ District Trois +


♣ Nombre de message : 680
♣ Date d'inscription : 09/03/2012
♣ Age réel : 25


Conquête de la Corne [Team Sanglante] Empty
MessageSujet: Re: Conquête de la Corne [Team Sanglante] Conquête de la Corne [Team Sanglante] I_icon_minitimeMer 23 Jan - 21:15

Un petit dirigeable semblable au précédent cherche le chemin de la Corne d'Abondance. Son destinataire est Billie Rose Goldsnow, tribut du district Neuf. Arrivé juste devant la jeune fille, l'engin émet son immuable bip avant que l'explosion ne fasse disparaître son hélice pour ne laisser que la toile et une machette crantée emballée dans du papier kraft. Sur ce papier, il y a un message : "prudence est mère de sureté !"


Spoiler:
 

_________________
Trois roses de ma n'Ambrouille adorée  coeur  -très mauvais pour l'environnement le commerce de roses-
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité




Conquête de la Corne [Team Sanglante] Empty
MessageSujet: Re: Conquête de la Corne [Team Sanglante] Conquête de la Corne [Team Sanglante] I_icon_minitimeMer 23 Jan - 23:06

Conquête de la Corne [Team Sanglante] Tumblr_lmqnxdBCmz1qa3psyo1_500


    r=green]]«Merci bien ma chère. Je te laisse te présenter à te nouveaux compagnons, moi j'entame ma récolte par lui. »

    « Billie Rose Goldsnow, tribut du district neuf. Que vous me connaissiez ou pas, je sais qui vous êtes. A défaut d’autre chose, nous allons devoir supporter notre présence mutuelle jusqu’à ce que trois d’entre nous rejoignent les morts. J’espère que cela vous convient. »

    En fait, elle se fichait bien éperdument de savoir si cela leur convenait. La jeune femme n’était absolument pas là pour plaire à ses compagnons de galère, mais pour éliminer un maximum des vingt-trois tributs qui avaient pénétré dans l’arène quelques minutes auparavant. Si l’un des deux autres tributs qui la dévisageaient maintenant avait l’intention de manifester un quelconque signe de mécontentement, elle serait ravie de lui faire subir le même sort que Shin dans la minute qui suivrait. Artémis fut la première à réagir. Un sourire narquois, une tape dans le dos.

    « Je t'aime bien toi ! T'as le gout du sang et t'es agile. T'es avec nous ! C'est du beau boulot, admirable même. Bienvenue dans l'équipe ! »

    Le regard de Billie ne trahit rien de tout le mépris qu’elle avait pour la jeune femme. Ce n’était pas spécifiquement lié à Artémis, mais plutôt à l’ensemble des carrières. De manière générale. Ces trois-là suscitaient chez la demoiselle, un étrange mélange de dégoût et d’admiration qu’elle aurait eu toutes les peines du monde à exprimer à l’oral. Fort heureusement, il ne serait à aucun moment question de leur expliquer ce qu’elle pensait réellement d’eux, et elle répondit par un simple et maigre sourire au geste de sa toute nouvelle alliée. Kihara, quant à lui, ne pipa mot. Il se contenta simplement de regarder Billie, le regard sombre et profond. Billie et Kihara avaient déjà eu l’occasion de faire connaissance, de nombreuses années auparavant, dans le district 1. Il connaissait sa famille, et elle le connaissait. A l’époque. Tout cela était bien évidemment révolu aujourd’hui, ils étaient tous les deux dans les jeux de la faim, et il était impossible qu’ils sortent vivants de cette expérience. Mais les yeux du jeune homme parlaient bien plus que ce que tous les mots auraient pu exprimer. N’ayant pas envie de trahir la moindre présence d’un quelconque sentiment autre que meurtrier, Billie Rose se contenta de répondre de la même manière au tribut qui la dévisageait, avant de détourner la tête pour passer à autre chose, et observer Joseph prélever l’enclume de Shin. Cet immonde petit rituel devait probablement faire frémir d’angoisse et d’excitation tout le Capitole. Rien qu’à l’idée que l’on puisse prélever sa propre enclume hors de sa tête, alors qu’elle respirait encore, un frisson de révulsion parcourut imperceptiblement son échine. Si elle devait mourir, Billie n’accepterait de mourir que de sa main. Pour être sure de se battre avec toute la rage qu’elle avait à l’intérieur. Pour être sure que son instinct de survie balance dans son corps des décharges d’adrénaline qu’elle n’avait encore jamais connu auparavant. Pour être sûre que le spectacle vaille sa mort.

    « Bon. Il est temps de s'organiser et moi, je dois me presser à recuperer mes trophées avant qu'ils ne s'envolent avec les corps. Kiha, Art', commencez à faire l'inventaire de la corne et des sacs qui reste un peu partout. On separe en quatre tas. Armes, Nourriture/Eau, Médicament, Matériel. Billie ... Tu t'occupes de cette merde et tu les aides. Je vais voir à recuperer ce qui peut nous être utile sur les cadavres. »

    « Ok jo ! »

    Si Kihara semblait ne pas avoir de problèmes avec l’autorité de Joseph sur le groupe, ce n’était pas le cas de Billie. Les carrières étaient peut être habitués à être menés par celui qui s’autoproclamerait mâle dominant, mais la blondinette ne l’entendait absolument pas de cette oreille. Autant mettre les choses au point dès le début. Hors de question que les sponsors ne choisissent d’envoyer leurs cadeaux qu’aux tributs du deux, comme le tout premier qui venait d’atterrir à leurs pieds. Billie Rose entendait bien qu’on la remarque elle aussi. Quel qu’en soit le prix. Avant que le jeune homme ne détourne les talons, la demoiselle le héla furtivement pour attirer son attention, avant de lui répondre.

    « Effectivement, je peux comprendre que les termes de notre petit arrangement n’aient pas été particulièrement clairs pour toi. Erreur de ma part que je vais m’empresser de rectifier au plus vite. Je ne sais pas comment vous vous arrangez entre vous, et si ces deux-là n’ont aucun problème avec le fait d’obéir docilement aux ordres que tu donneras. Mais ce n’est pas mon cas. Je ne suis ni votre chien, ni votre super copine. Je suis la tribut du neuf, je ne vous fais pas confiance, et je vous suggère d’en faire autant à mon égard. Notre alliance a pour seul et unique but une aide mutuelle. Je ne compte pas vous partir chasser et cuisiner de bons petits plats pour vous le soir, ou raconter des histoires avant de dormir, ni même monter la garde pour m’assurer que personne ne vient vous attaquer pendant votre sommeil. On est ici pour tuer. Je suis ici pour tuer. Je vais effectivement récupérer des armes, mais je n’ai pas besoin d’un commandant chef pour me l’indiquer. On est de grands enfants maintenant, je pense qu’on aurait pu se rendre compte de ça sans ton aide précieuse. »

    Elle ponctua sa phrase d’un petit clin d’œil narquois. Tous les tributs avaient probablement, à raison, peur de ce monstre d’arène. Il était, aux yeux de Billie, le plus redoutable et le plus impitoyable des tributs. Oh certes, il n’était pas le seul à avoir ses chances. Mais il faisait sans aucun doute partie de ceux qui en avaient le plus. Et la jeune femme ne comptait certainement pas se rabaisser à l’hypocrisie. Les simagrées, elle en avait bien assez fait pendant les journées qui avaient précédé son entrée dans l’arène. Et c’était bien plus que ce qu’elle n’aurait pu en supporter en temps normal. Maintenant, Billie était là pour faire un maximum de dégâts. Garder Joseph pour la fin ? Elle ne pouvait qu’en rêver. Un combat d’anthologie avec ce tribut au regard sanglant, qui lui faisait tant penser à celui qui avait assassiné lâchement son frère… Il n’y aurait pas de revanche plus belle que celle-ci. Mais s’il fallait que leurs comptes se règlent dès le début de l’arène parce que le jeune homme n’avait pas l’intention de laisser qui que ce soit ouvrir la bouche, autant que cela se produise immédiatement, tant qu’elle avait à disposition des armes sous la main. S’il était un minimum censé, il ne serait pas assez stupide pour l’attaquer dès maintenant. Il n’avait aucun intérêt à se confronter à des adversaires de sa trempe trop rapidement, si son goût du sang était aussi prononcé que celui de Billie. Cependant, la tribut téméraire du district neuf était prête à courir le risque.

    Sans attendre de réelle réponse, elle s’avança vers Shin, agonisant, baignant dans une mare putride son propre sang, et enfonca d’un coup sec, net et précis, sa faux dans sa gorge, séparant d’un coup d’un seul sa tête de son corps.

    « Vous m’excuserez, mais je n’en pouvais plus de l’entendre geindre. Vaquez à vos petites occupations, j’ai un puzzle humain à constituer.»

    Sur ces mots, Billie Rose n’écouta plus rien de ce qui pouvait lui être dit, et s’accroupit près du cadavre pour commencer sa découpe. A l’instar d’Aukje, elle mit Shin en petits morceaux. Le travail était ceci dit, nettement facilité par l’utilisation de la faux qu’elle avait récupéré, et qui tranchait de manière bien plus aisée les os du jeune homme. Le craquement par contre, n’en n’était que plus lugubre. Et dans les souterrains bien plus vide que quelques dizaines de minutes auparavant, on entendait maintenant résonner uniquement les bruits de la boucherie que l’adorable blondinette aux airs angéliques du neuf s’amusait à effectuer. Un pied par ci, un moignon par là. Le buste coupé tel une tablette de chocolat, pour séparer les deux parties de la cage thoracique du défunt tribut. Une fois son petit cinéma terminé, Billie alla se saisir d’un nouveau sac, plus simple à transporter que son immonde sac poubelle. Elle en vida le contenu près du petit monticule ou Artémis et Kihara s’étaient déjà affairés à regrouper la majeure partie des affaires restantes, et le remplit avec les morceaux de Shin. Sauf ses pieds, que, comme pour sa victime précédente, elle laissa par terre. Elle partit ensuite à la recherche de ce qui pourrait faire office de piédestal pour la tête. Un vieux bout de bois, probablement une lance cassée dans la bataille, fit le bonheur de notre protagoniste, qui revint toute guillerette près des pieds de Shin. La jolie blonde se baissa, attrapa ce qu’il restait de la tête d’Aukje par les cheveux. Entre les pieds de Shin, elle planta le bâton. Et à l’extrémité supérieure du bâton, posa et appuya sur la tête d’Aukje, jusqu’à ce que celle-ci tienne convenablement sur son socle. C’était comme faire un épouvantail. Un épouvantail avec uniquement une tête ensanglantée, et privée de toute partie de son corps autre que ses pieds. Puis elle se mit à son tour à aller fouiller les sacs et récupérer les armes pour les mettre sur le tas.
    [/justify]
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité




Conquête de la Corne [Team Sanglante] Empty
MessageSujet: Re: Conquête de la Corne [Team Sanglante] Conquête de la Corne [Team Sanglante] I_icon_minitimeVen 25 Jan - 18:33

Mon stratagème fonctionne pour le moment. Kihara le prend sans hésiter, je le vois dans son regard qu'il me prend pour un bourreau. C'est bien, c'est ce qu'il me faut. Billie quand à elle me semble plus dur à saisir. Elle a certainement un but en venant ici et en tentant de nous impressionner avec ses bouts d'humains. Cela ne m'impressionne pas. C'est tous bon pour les caméras ce genre de bricolage, moi je joue dans l'art de tuer en trois coups ou même moins. Préserver le corps du mort de tous sang, observez sa peau palir et sa respiration cessez net. C'est cela qui m'hypnotise. Pas le travail de bouchère.

Grey donne ses ordres. Kihara et moi nous éexecutons. Je ne fais aucun commentaires. Grey ne me dirige pas et il le sait, depuis le début. Je ne joue que par mes règles et les règles je les change quand l'envie me prend. Le sac que j'ai ramassé dans la débandade du bain de Sang est toujours derrière un rocher. Il faudra que je le déplace dans un endroit plus discret. C'est mon plan de secours...qui sait si je dois me barrer en vitesse ou si je n'ai pas envie de passer la nuit avec eux, je peux me barrer. Aussi, je garde le silence sur la position de mon sac.

Traqnuillement je rassemble les armes. Certaines sont interessants d'autres pas assez fine pour moi. Je n'ai pas de difficulté à utilise rune hache ou une épée tranchante mais honnêtement ce n'est pas une arme de prédilections pour moi. Il y a un baton aussi. Je me suis rarement entrainé avec ce genre d'arme mais cela pourrait être utile. Mon imagination tourne à plein régime quand je suis interrompus par la voix fluète de notre nouvelle recrue.

« Effectivement, je peux comprendre que les termes de notre petit arrangement n’aient pas été particulièrement clairs pour toi. Erreur de ma part que je vais m’empresser de rectifier au plus vite. Je ne sais pas comment vous vous arrangez entre vous, et si ces deux-là n’ont aucun problème avec le fait d’obéir docilement aux ordres que tu donneras. Mais ce n’est pas mon cas. Je ne suis ni votre chien, ni votre super copine. Je suis la tribut du neuf, je ne vous fais pas confiance, et je vous suggère d’en faire autant à mon égard. Notre alliance a pour seul et unique but une aide mutuelle. Je ne compte pas vous partir chasser et cuisiner de bons petits plats pour vous le soir, ou raconter des histoires avant de dormir, ni même monter la garde pour m’assurer que personne ne vient vous attaquer pendant votre sommeil. On est ici pour tuer. Je suis ici pour tuer. Je vais effectivement récupérer des armes, mais je n’ai pas besoin d’un commandant chef pour me l’indiquer. On est de grands enfants maintenant, je pense qu’on aurait pu se rendre compte de ça sans ton aide précieuse. »

Ahah ! Bien...je vais saisir cette occasion pour lui remettre les idées en places à cette miss. Il fallait bien qu'un de nous trois râle non. Sans même regarder derrière moi je jette mon Saï dans la direction de sa voix avant de me retourner vivement. Un clinquement raisonne contre la pierre et m'informe que j'ai visé correctement. Je me retourne, vue l'air assez choqué de la tribut de Neuf, je ne suis pas passé loin.

- Oui Blondie, je viens d'envoyer un couteau à quelques centimètres de faces. Sa t'impressionne ? Tu n'as encore rien vue.

Je m'approche vivement et m'arrête devant elle, plongeant mon regard dans le sien. Je lui balance d'un ton brutale

- Laisse moi te dire une bonne chose : Ici c'est l'Arène et nous on est des Carrières. On se fous de ce que tu veux ok ? T'a faim ; tu chasses. Ta soif ; tu cherches de l'eau. On ne te doit rien et c'est réciproque. Je ne lèverai pas le petit doigt si tu crève de faim et je n'en attend pas moins de toi. Par contre si tu veux tuer, tu nous appelles. Question de loyauté. Et si tu ne le fais pas...crois moi tu payeras et je m'en chargerai personellement Tu as raison, on est là pour tué et non pour faire la causette.

Un léger sourire arrogant teinta mon visage. Le message était rentré. J'étais contente qu'elle ne soit pas le genre à pleurer sur son sort. A l'exterieur elle avait l'air solide...pour ce qu'il en était du mental. Impossible de savoir.

Je me tourne vers Joseph et lui lance un regard narquois tandis qu'il déchiquette devant mes yeux Shin.

- Elle a raison : on est pas des gosses...enfin sauf toi peut être.

Je récupère le Saï et le range dans ma ceinture. Je sent que l'Arène des 15ème Hunger Games ne sera pas de tout repos.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité




Conquête de la Corne [Team Sanglante] Empty
MessageSujet: Re: Conquête de la Corne [Team Sanglante] Conquête de la Corne [Team Sanglante] I_icon_minitimeDim 3 Fév - 16:08

Alors que je m’apprête a partir, c'est Billie qui retiens mon attention. Je souris. J'étais certain d'avoir affaire à une fauve que l'ont de dompte pas. Oui je viens de donner des ordres. Il suffirait pourtant de ne pas le prendre comme ça. Juste de le prendre comme une directive logique. C'est pourtant pas faute d'être autoritaire, mais Artémis sait très bien que je ne lui donnerais jamais d'ordre absolu. Il en va de même pour Billie et Kihara. Le libre arbitre est la clef de notre collaboration. Je me tourne alors vers Billie pour la remettre aussi gentiment que possible en place. Mais un Sai vole entre nous et frole Billie.

Je reconnais bien là les manière expéditive d'Art'. Elle et Chleo se ressemble quelque part. Au moins dans leurs manières de négocier. Art' se charge donc de remettre Billie à sa place. C'est simple. Dans cette situation c'est, soit un bain de sang entre les deux, où je n'interviendrais pas, soit le début d'une belle collaboration. C'est après son spitch a Billie que Art' m'amuse le plus.

- Elle a raison : on est pas des gosses...enfin sauf toi peut être.

J'explose de rire. Elle a raison. Je suis eut-être encore un enfant. Sinon je n'aurais rien à prouver avec ma collection d'enclumes. Pourtant je m'emmerde à chercher douze os dans le crane de gamins. Puéril je suis véritablement un gamin et alors ? Je n'ai rien à rajouter. Je les laisse se débrouiller ou s'entre-tuer. Moi je m'interesse au contenu de la corne. Notre dû. Là un petit dirigeable arrive et nous dépose un set de couteaux ... A beurre. Je ris de nouveau de bon cœur. Je pense à Chleo ... T'es vraiment une belle garce. Une juste vengeance et je connais ses motivations. J'en prend juste un.

Je regarde le reste de la corne. Je me dis qu'on devrait juste prendre ce qui nous intéresse et que l'on reviendra se servir au fil des jours. Mais pour ça, il va falloir sécurisé le périmètre.



Le jour commence à passé. Il est temps de partir en chasse. Dix morts. Quatre à la corne. Il reste donc dix proies. Je commencerais par un jeune garçon. Sa tête. J'ai besoin de sa tête.

Je pars en chasse. Qui m'aime me suive, mais pas de trop prêt. On part vers le Sud.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité




Conquête de la Corne [Team Sanglante] Empty
MessageSujet: Re: Conquête de la Corne [Team Sanglante] Conquête de la Corne [Team Sanglante] I_icon_minitimeDim 3 Fév - 18:03

    Alors qu'elle eut fini son petit discours, c'est Artemis qui décida de montrer qu'elle non plus n'avait pas l'intention de se laisser faire, en envoyant un Saï qui siffla très près du visage de notre petite protagoniste. Oui, cela aurait pu être impressionnant. Mais non, cela ne l'était pas. Billie n'aimait pas les démonstrations inutiles. Si elle devait faire montre de ses capacités, elle préférait que cela serve. Elle aussi était extrêmement précise et agile dans l'envoi d'armes. Et elle aurait tout aussi bien pu rattraper le Saï et le renvoyer dans la même direction. Si elle avait pris le temps de viser, peut être même aurait elle pu lui faire une entaille bien placée. Quelque chose qui ne ferait pas mal, simplement pour lui montrer qu'elle n'était pas intimidée par ses talents de carrière. Billie Rose avait déjà vécu dans le district 2, et savait très précisément à quoi s'attendre de ces gens.

    - Oui Blondie, je viens d'envoyer un couteau à quelques centimètres de faces. Sa t'impressionne ? Tu n'as encore rien vue. Laisse moi te dire une bonne chose : Ici c'est l'Arène et nous on est des Carrières. On se fous de ce que tu veux ok ? T'a faim ; tu chasses. Ta soif ; tu cherches de l'eau. On ne te doit rien et c'est réciproque. Je ne lèverai pas le petit doigt si tu crève de faim et je n'en attend pas moins de toi. Par contre si tu veux tuer, tu nous appelles. Question de loyauté. Et si tu ne le fais pas...crois moi tu payeras et je m'en chargerai personellement Tu as raison, on est là pour tué et non pour faire la causette.

    "Si on est d'accord, pourquoi est-ce que tu perds ton temps et ton énergie à prouver que tu es cette si redoutable carrière, et que tu blablates pendant qu'on pourrait aller s'occuper du cas des tributs encore en vie?"

    Retournant à la jeune femme un sourire tout aussi arrogant, elle ajouta:

    "Ah oui et, Arte? Il va en falloir un peu plus pour m'impressionner. Mais occupe toi d'impressionner les bonnes personnes, je n'ai pas besoin que tu me prouves quoi que ce soit, je me suis déjà fait mon avis. Je ne serai pas ici sinon."

    Sans attendre de réponse de la part de la carrière, Billie détourna les talons et se dirigea vers le petit paquet que le tribu recomposée avait récupéré après le bain de sang. Elle s'empara d'un des sacs à dos qu'ils venaient de vider, et y fourra l'un des sacs de couchage, de l'anti venin, un foulard en soie et un briquet. Puis la jeune femme se saisit de l'une des miches de pain, et en coupa un morceau qu'elle mangea, avant de le fourrer dans le sac. Il était important qu'elle fournisse des féculents à son corps, elle en aurait probablement besoin dans les jours à venir. Elle ajouta à cela l'une des quatre boîtes de harengs pour se garantir d'avoir des protéines, et quelque chose de consistant à se mettre sous la dent. Pour finir, elle s'empara de deux gourdes de 33cl, l'une à moitié vide, et l'autre toujours pleine. Elle bu le contenu de la première afin de la vider, et transvasa une partie de la bouteille d'alcool à 70°C dans la gourde vide avant de la ranger dans le sac, juste à côté de la gourde pleine. Pas question de partir sans le minimum vital. Dans le cas où elle devrait être séparée de ses coéquipiers, autant s'assurer un minimum de temps de survie en solitaire. Ses armes sur elle, Billie Rose accrocha enfin le sac contenant les restes de Shin à son premier sac à dos pour ne pas trop encombrer ses bras et être réactive si quelqu'un venait à l'attaquer.

    "Je pars en chasse. Qui m'aime me suive, mais pas de trop prêt. On part vers le Sud."

    Sans ajouter quoi que ce soit, elle emboita le pas à Joseph. Il n'avait pas besoin qu'elle lui justifie tous ses faits et gestes. Autant rester à proximité de l'équipe si elle voulait profiter de leur utilité. Elle s'en irait chasser en solitaire, sans toutefois trop s'éloigner. Tuer. C'était tout ce qui comptait.

    Spoiler:
     

    Résumé du post :
    Journée 1
    > Un bon morceau de pain
    > La moitié d'une gourde d'eau
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Conquête de la Corne [Team Sanglante] Empty
MessageSujet: Re: Conquête de la Corne [Team Sanglante] Conquête de la Corne [Team Sanglante] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Conquête de la Corne [Team Sanglante]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hunger Games RPG :: ♣ Archives d'Arènes ♣ :: La Corne d'Abondance-