AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Survivre ou mourir? Tel est la question

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Survivre ou mourir? Tel est la question Mer 16 Jan - 9:41


Avant:
Spoiler:
 


Je viens de survivre à une infime partie de ces jeux, mais pour combien de temps ? J'ai aussi compris ce que beaucoup de personnes m'avait dit auparavant, les gens changent dans l'arène... Mais pas en bien. Beaucoup de personnes pas plus âgées que moi sont morts, quelle tristesse, je peux encore entendre les cris plaintifs des blesser, il semblerait que certains tributs, sans doutes les carrières, s'amusent à faire perdurer la souffrance de leurs victimes.


Malgré les cris de douleurs que je peux entendre. Je continue de marcher sur ce sol informe, tout en faisant attention où je pose les pieds, car j'aperçois a certains endroits de petites crevasses et je n'aimerais pas me retrouver blesser a cause "d'un trou". Le "boyau de roches" se resserre autour de moi, on aurait beaucoup de mal à passer a deux... Mais faire demi tour serait du suicide.

Je m'arrête un instant, à cause d'un léger mal de pieds et surtout parce que je dois récupérer ma respiration. Je m'adosse contre une paroi rocheuse et j'entends des coups de canon. Je suis sûr d'avoir entendu six coups de canons, mais il y en a peut-être eu plus de 6... Je n'ai pas le temps d'essayer de savoir qui est mort, je dois continuer ma route sans me soucier des morts sinon je les rejoindrais.

Je reprends ma route en espérant ne pas repartir en arrière, car la pause que je m'étais octroyé m'avait complètement déboussolé, sans doute à cause des six coups de canons, des six morts, mais je ne devais pas me montrer faible et sentimental, car il ne faut tout de même pas oublier que tout Panem nous regarde, peut-être pas moi en ce moment, car ce que je fais n'a rien de très palpitent, mais je pense que les caméras sont braquées sur la corne d'abondance où il doit rester quelques survivants en train de fuir ou de mourir. Pourquoi suis-je si attrister par la mort de six tributs que je ne connaissais même pas? Je garde cette question en tête, sans parvenir a trouvé une réponse.

Alors que je n'ai toujours pas rejoint ma destination... Qui m'est en fait inconnue, je me souviens de la première question que je m'étais posé après avoir survécu au bain de sang, combien de temps me reste-t-il à vivre ? Je pense que l'on s'en fout de quand on va mourir puisqu'un jour on va mourir, alors la vraie question a se poser est :

-Comment allons-nous mourir ?

Ces "boyaux de roches" sont beaucoup trop longs et me font poser trop de questions, auxquelles je ne pourrais apporter de réponses, car personne ne sait ce que nous réserve l'avenir. Je pourrais me contenter de marcher sans rien faire d'autre, mais quelque chose m'en empêche, il faut que je réfléchisse, que je me pose des questions sur la mort, car il est vrai que je n'ai pas peur de la mort, mais ce qu'il y a juste avant me fait tout simplement froids dans le dos. Quelle est la sensation que l'on éprouve lorsqu'on est en train de mourir ? Voici une autre question qui demeurera sans réponse, du moins pour le moment...

Cette dernière question rester en suspend, je marche dans ces galeries vers une destination inconnue, mais pour une mort certaine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Survivre ou mourir? Tel est la question Lun 21 Jan - 20:36

Je continue ma petite "randonnée" dans ces galeries qui se ressemblent étrangement, malgré le fait que certaines soient plus étroites que d'autres. Ma douleur aux pieds revint quand je m'aperçois que les parois s'écartent de plus en plus. D'après ce que ma lampe frontale me laisse voir, les parois s'écartent tellement, que l'on pourrait penser que je suis dans une grotte...

Je continue ma route n'ayant plus aucun repaires autour de moi, mais au bout de quelques mètres je m'aperçois que je n'ai toujours pas vu ce qu'il y avait dans mon sac, alors je m'assois par terre et ouvre mon sac plastique bleu, rien qu'à voir l'aspect il semblerait que j'ai peu de choses... Mais peut-être que ce sont des choses utiles ? Après avoir ouvert mon sac délicatement je vois enfin son contenu :

-une boite d'allumettes

- un flacon de désinfectant

Je me relève et décide de ne pas laisser mes objets dans le sac, car ce dernier fait trop de bruit quand je marche, alors je mis mes objets dans les poches de mon pantalon de mineur, mais je n'ai pas envie de laisser un sac qui pourrait peut-être être utile, pour étouffer quelqu'un par exemple... Alors, je le place dans la même poche que mon désinfectant en priant pour que le sac ne fasse pas de bruit.

Et je repris ma route vers une destination encore et toujours inconnue...

La faim et la soif se fait ressentir, sans doute à cause de mes longues heures de marches... D'ailleurs pendant combien de temps ai-je marcher ? Je pourrais essayer de retourner à la corne d'abondance, mais il se pourrait que certains tributs y soit resté... Alors, essayons de trouver une sortie à ce dédale... S'il en existe une...

Mais avant cela je dois dormir un peu, car même s'il me semble ne pas avoir beaucoup avancé... Mes pieds eux sont fatigués, tout comme mon corps d'ailleurs.


Dernière édition par Léo Lefoudre le Mar 26 Fév - 18:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Survivre ou mourir? Tel est la question Sam 2 Fév - 17:26

Spoiler:
 

J'ai dormi à même le sol, la pierre était humide et dure... En d'autres termes ce ne fût pas la meilleure nuit que j'ai pût passer... Je me relève, me demande quelle heure il est, car je n'ai aucune idée du temps que j'ai pris pour faire ma sieste et je ne sais même qui est encore en vie ou qui est mort. Mais avant de trouver une sortie à ce dédale, il faudrait d'abords trouver la sortie de cette, car je marche toujours tout droit, mais soit cette grotte est immense soit... Je tourne en ronds depuis plusieurs heures et ça c'est mauvais pour moi, car chaque tributs qui auront emprunté le même chemin que moi se rapproche tandis que moi je reste dans cette grotte a tourné en ronds, comme un animal en cage...

Je continue ma marche en espérant rencontrer la limite de cette grotte, comme ça je pourrais suivre la paroi rocheuse et trouver une sortie, le faisceau de ma lampe s'affaiblit d'un coup et je ne voyais que quelques centimètres devant moi, déjà que j'avais du mal à me diriger avant alors maintenant cela allait être beaucoup plus dure... Mais il s'avère que quelques minutes après l'affaiblissement du faisceau lumineux de ma lampe, ma main rentre en contact avec une paroi rocheuse, comme je l'avais espéré, mais ce n'est pas tout, cette paroi est humide... Il doit y avoir une source d'eau un peu plus loin... Je laisse ma main sur la paroi et avance, je sens le boyaux se resserre autour de moi, je suis donc en trains de quitter cette grotte... Pour rien au monde je n'enlèverai pas ma main de ce mur de pierre qui me sauvera peut être la vie... Ma marche est longue et ma route est sinueuse, je commence à perdre espoir... Mais il ne me servirait à rien de rester sur place alors autant continuer a avancé. C'est en réfléchissant à ma destination que mon pied s'écrasa par terre dans un immense :

-"sspplLAASHH"

De l'eau ? Non c'est impossible... l'objet tant convoité est sous mes pieds, je n'ai qu'à me baisser pour calmer ma soif, mais je ne pourrais pas en emmener avec moi, car je n'ai pas de récipients... Mais rien ne m'empêche de boire directement à la source, je me penche un peu vers l'avant, tends mon bras et récupère un peu d'eau fraiche dans la paume de ma main, un frisson me parcours le corps lorsque ce liquide plus glacial que la mort entre en contact avec mes lèvres...Mais je bois quand même cette eau d'une traite, un arrière gout parvient après quelques autres gorgées, un gout que je ne saurais identifier. Enfin désaltérer je remets ma main en contact avec la roche et repars... Peu de temps après la le boyaux de pierre qui m'entoure s'élargit d'un coup, me laissant penser que je viens d'entrer dans une nouvelle grotte...


Dernière édition par Léo Lefoudre le Mar 26 Fév - 18:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jonathan Templebar
+ District Trois +


♣ Nombre de message : 680
♣ Date d'inscription : 09/03/2012
♣ Age réel : 24


MessageSujet: Re: Survivre ou mourir? Tel est la question Sam 2 Fév - 22:00

Un dirigeable miniature trace son chemin dans les boyaux obscurs de l'arène des 15èmes Jeux de la Faim. Composé uniquement d'une toile légère et réfléchissante et d'une hélice munie d'un système de téléguidage et d’autodestruction, l'engin est relié par une ficelle au précieux cadeau d'un généreux sponsor. Arrivant près de sa destination, le dirigeable émet un bip caractéristique pour annoncer sa présence. L'écho du son voyage toujours entre les parois alors que l'hélice explose discrètement, laissant tomber aux pieds de Léo Lefoudre une bouteille de 33cL d'eau, un petit pain ainsi que la toile. A cela est joint un mot sur lequel est réditgé : "N'oublie pas de la re-remplir ! A. N."

_________________
Trois roses de ma n'Ambrouille adorée  coeur  -très mauvais pour l'environnement le commerce de roses-
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Survivre ou mourir? Tel est la question Dim 3 Fév - 20:40

Je me trouve à l'embouchure de la grotte, lorsqu'un bruit d'hélice parvient à mes oreilles, alerter, je me retourne, tout en laissant ma main droite sur la paroi de droite, le bruit continue, mais je n'arrive pas à voir ce qui produit ce bruit. J'attens quelques secondes et je vois une forme blanche refllétant la faible lumière de ma lampe. J'ai à peine le temps de me demander ce qu'est cette chose, qu'elle émet un léger :

-"bip"

Alors, comme ça c'est une machine... Mais est-elle inoffensive ? L'objet volant non identifier s'approche un peu plus et je peux voir qu'il transporte un paquet... Il s'arrête a quelques centimètres devant moi, puis s'autodétruit, laissant tomber le colis qu'il transportait à mes pieds. Je me penche pour récupérer les objets et ma main rentre en contact avec un voile blanc, sans doute est-ce la forme blanche qui reflétait la lumière de ma lampe frontale avant de s'autodétruire, je mets le voile blanc sur le côté et je peux ainsi voir les objets transporter par ce dirigeable:

-une bouteille

-du pain

-un message

Je prends le message dans mes mains et l'approche a quelques centimètres de mes yeux, car ma lampe se fait de plus en plus faible, mais malgré cela j'arrive à lire le message

- "N'oublie pas de la re-remplir ! A. N."

A.N. ? Il me faut moins d'une seconde pour me rendre compte que c'est ma mentor qui m'a envoyé ces cadeaux... Je lui adresse un merci silencieux et me dirige vers la source d'eau de tout à l'heure pour remplir ma bouteille, mais avant cela je récupère le voile blanc, car si je trouve une pierre de forme longiligne je pourrais entourer le voile autour et l'allumer avec mes allumettes, pour me faire une torche... Enfin arriver à la rivière souterraine je remplis ma bouteille et me demande où je vais bien pouvoir la mettre... Et c'est à ce moment-là que je me souviens avoir gardé le sac plastique.




Dernière édition par Léo Lefoudre le Sam 23 Fév - 19:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lucas Dnierp
+ District Huit +


♣ Nombre de message : 369
♣ Date d'inscription : 02/06/2012


MessageSujet: Re: Survivre ou mourir? Tel est la question Sam 16 Fév - 16:06

RP précédent : http://the-hunger-games-rpg.frenchboard.com/t2138-we-are-the-reckless-we-are-the-wild-youth

_________________________________

Nous avons un peu courus lorsque nous avons entendus les hurlements, les hurlements de la mort . Nous avons quittés la grotte et avons repris notre souffle, nous arrivons bientôt à la surface, je le sent, elle n'est pas loin, car ou je pense qu'il y'a une surface . Nous aurions pu y être beaucoup plus tôt en réalité, nous avons juste pris le temps de nous reposer. Je me sent d'ailleurs à présent remonter à bloc, je crois que la mort d'Aryel m'a donner une forme de motivation et que la raisonnance des hurlements m'a rappeler que nous n'étions pas seuls. Juste à ce moment la, un coup de canon retentit, je suppose que c'est la fille dont j'ai entendu les cris. Nous sommes à présent 13 à être encore en vie, 13 au jour 2.

Tout en marchant, Seed à mes cotés, mon sac sur mon dos j'essaie de faire le point sur les tributs restants. Les trois carrières encore en vie sont probablement en alliance, peut-être toujours à la corne, peut-être actifs autre part... ils sont tout trois extrêmement dangereux, surtout Joseph Grey qui doit rêver de me tuer sadiquement. Artemis me laissera peut-être en vie... ou pas... notre rencontre sur le toit était peut-être du bluff pour me mettre en poche, je dois m'en méfier comme tout les autres, les tributs du Deux sont loin d'être des anges et le garçon du Un non plus. Le garçon du Trois est toujours en vie aussi, étonnant pour celui qui a obtenu la note la plus mauvaise à la démonstration, c'était peut-être fait exprès pour qu'on le prenne pour un tribut faible et facilement tuable... les deux du Six, Nellie, tueuse à moitié psychopathe et Léo Lefoudre, assez solide physiquement mais semblant peu redoutable, je m'attaquerai à lui si il se trouve devant moi. Les deux tributs du Sept ne sont pas morts dans la première journée non plus, je me méfie de la fille mais moins du garçon. Les deux du Neuf, la on a les deux contraires, une fille mystérieuse potentiellement dangereuse qui a obtenus la deuxième meilleure note au passage devant les juges et son partenaire, un gamin de Treize ans semblant peu sur de lui et pourtant toujours en vie. La fille du Dix, je m'en méfie. Seed est avec moi, jusqu'à quand ? Elie, la tribut du Douze, celle dont j'ai tué le partenaire, celle qui doit me détester si elle savait que c'est moi qui l'ao zigouillé, elle aussi est une adversaire redoutable, j'apprécie ce que j'ai pu voir d'elle mais je m'en méfie d'autant plus. J'oublie que l'une des tributs fille vient de mourir...Artemis, Nellie, la fille du Sept, la fille du Neuf, la fille du Dix et Elie, l'une d'entre elle est morte, sauvagement massacrée.

Alors que nous traversons de nouveau une galerie étroite, je manque d'éclater de rire en voyant jusqu'ou elle débouche, une grotte, bingo ! A croire que ce souterrain n'est constitué que de ça. Soit, nous voila de nouveau contraint de traverser une grotte et cette fois-ci on ne s'arrête pas. Après plusieurs minutes de marche, j'entend un bruit, je fais signe à Seed de se taire et de ne pas bouger. Nous nous cachons dans une petite galerie, je regarde discrètement, il y'a un tribut... je sent mon coeur battre à toute allure et je ressent à la fois un soulagement de voir que nous ne sommes pas seuls et à la fois une peur, il y'a un adversaire dans cette grotte, il me semble que sa lampe n'éclaire plus mais il est reconnaissable par ses bandes violettes, j'aperçois le nombre 6 derrière son dos, c'est donc le tribut du Six.... Léo Lefoudre. Lui, on peut le tuer facilement, il n'est pas dangereux, je ne pense pas qu'il a une arme sur lui... il semble occupé à quelque chose, il ne nous a pas remarquer, enfin je pense pas. Je fais un signe de tête à Seed, je lui demande de ne pas intervenir tout de suite et je lui donne un shuriken. Je parviens aussi à attraper un pic de glace et je lui donne, ça pourrait toujours être utile. Seed a donc deux armes, un pic à glace pointu et un shuriken.

Je sors un des shurikens.

Je m'avance discrètement vers lui.

Ma machette à la main, un shuriken de l'autre.

Finit la rigolade.

Léo Lefoudre ne gagnera pas les jeux.

Il se retourne.

Et sans attendre, je lance le shuriken sur sa cheville. On commence gentiment.




Spoiler:
 

_________________
Une rose de Trishteh  
Une rose de Sham Razz
Une rose de Noah ! :keur: :amour:


Dernière édition par Lucas Dnierp le Sam 23 Fév - 19:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tom Beoulve
+ District Onze +


♣ Nombre de message : 162
♣ Date d'inscription : 06/08/2012
♣ Age réel : 20


MessageSujet: Re: Survivre ou mourir? Tel est la question Dim 17 Fév - 20:06

Spoiler:
 

Après une petite sieste de 3 h à même la roche, et un petit déjeuner à base de haricot. Nous reprenons notre marche.
Je n'ai mangé que la moitié de ma portion pour en conserver, j'espère que je tiendrais pour la journée.
Les cris qui résonnent dans la grotte et le coup de canon me vrille les nerfs, si je ne vois pas le soleil bientôt, je vais peut-être devenir fou.
Je gratte nerveusement les parois de la grotte, la lumière de la lampe réfléchie par le sol humide dévoile mon regard anxieux.
Les capitoliens doivent loucher sur leurs écrans pour suivre nos mésaventures.
Lucas met son doigt sur sa bouche, il me fait signe de ne faire aucun bruit. C'était la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Je sors en une fraction de seconde un shuriken et me mord sauvagement l'index. La moindre ombre sautillante et mon bras lancera le bout de métal.
Lucas se blotti dans une galerie, je le suis et me planque dans l'ombre.
Une forme passe, un autre tribut.
Il ne nous as pas vu, et semble continuer son chemin, occupé à faire quelque chose dont j'en ait foutrement rien à faire.
Lucas me fait un signe de tête et me refile un deuxième shuriken et un pic de glace.
Je le regarde avec des yeux grands comme des soucoupes, je ne comprend plus rien, le stress m'aveugle, m'embrouille, je ne saurais pas calculer deux plus deux dans cette situation.
Il s'élance.
Je ne bouge pas.
Il semble le blesser à la cheville avec un shuriken.
Je ne bouge pas.
Le combat continue et je n'ai toujours pas bougé.
Lucas hurle mon nom, enfin, je pense.
Je me relève, chancelant, je tente de différencier Lucas de l'autre tribut.
Soudain, mon reflexe de survie se déclenche.
Je pars comme une flèche, dans son dos, je saute sur un rocher et fait un bond pour lui sauter dessus.
Je lui plante le pic de glace au niveau de l'épaule.
Il me fait basculer.
Je me retrouve les fesses dans une flaque.

Je vois ma vie défiler devant moi.

Spoiler:
 

_________________
Merci à Trishteh pour le vava !
[signature en cours d'édition]
1 rose de ma Trishtouille. 1 rose de mon assassin, Lucas.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Survivre ou mourir? Tel est la question Mer 20 Fév - 14:45

Je viens de recevoir des cadeaux de ma mentor et mes poches deviennent trop petites pour contenir tous les objets que j'ai accumulé depuis le début des jeux. Je sors donc mon sac plastique bleu et y range tous mes objets. Je me redresse, le sac dans ma main droite, lorsque je ressens une présence dans mon dos... Est-ce un autre tribut ? Ou simplement un pré-sentiment ? Je me retourne, mais ne voit personne, je m'apprête à continuer ma route lorsqu'une douleur vive tenaille ma cheville, j'observe un peu plus la pénombre et je peux voir un tribut accroupis quelques mètres devant moi. Mon premier réflexe, m'approcher de lui et lui foutre un coup de genoux dans la gueule. Je n'ai pas le temps de me demander si je l'ai touché ou non, qu'une ombre à quelques mètres de moi se rapproche à vive allure, saute sur un rocher pour ensuite me sauter dessus... Alors, comme ça le tribut qui vient de me blesser est accompagné d'un singe ? Ce dernier en profite pour me planter dans l'épaule, une sorte de pique géant... Mais glacé, je soulève ma main droite et choppe le singe au niveau de la taille pour ensuite le pousser violemment vers le sol, j'entends son corps tombé dans une flaque d'eau, j'aurais préféré qu'il tombe sur le sol rocheux de cette grotte. Après cette attaque de deux tributs non-identifiés, je suis partis dans l'obscurité, car je ne pouvais pas continuer le combat contre les 2, en tout cas pas les deux en même temps...

Si je me fais tuer il faut que personne ne garde mes objets... Le pain, je pourrais en faire de si petite miette que ce ne serait pas récupérable. La bouteille, je pourrais la vider au sol et la percée avec des allumettes que j'aurais taillées. Les allumettes, je pourrais les craquer pour qu'elles soient inutilisables. Les désinfectant, je pourrais les vider par terre ou... leur faire bouffer, si j'arrive à en mettre un au sol... Ce sera un jeu d'enfant.

Mais pour le moment je dois rester dans l'ombre, mais il me faudra faire mieux que devant les juges, car même si ceux-ci n'ont pas pût me voir avant que je sorte de ma planque. Ici, on est dans l'arène et comparer aux juges les tributs sont sur leur gardes et font attention à ce qui se passe autour d'eux.

Bon je dois réfléchir à une solution, si je reste dans l'ombre, ils vont devoir me chercher, mais je suis le meilleur pour me cacher donc logiquement, pas de problème, mais ils ne sont sans doute pas que deux dans la zone et il ne faut pas oublier que le capitole peut toujours nous faire des pièges... Alors, je pourrais me battre, mais ils sont armés et pas moi, le petit est rapide et agile, alors je ne pourrais pas me faire les deux en même temps, je pourrais fuir, mais je risquerai de me perdre et ça ne doit pas arriver. Donc la première solution est la meilleure je vais rester caché sans les perdre de vues et si jamais un combat s'engage réellement...

Je sais ce qui arrivera à mes objets et je sais aussi ce qu'il m'arrivera...

Il m'a fallu du temps pour remarquer les bandes violettes qui réfléchissent la lumière... Ces bandes allaient causer ma perte. J'aurais bien aimé les arracher, mais cela aurait fait trop de bruit, alors je suis obligé de me déshabiller. Je me retrouve nu, dans cette grotte sombre où deux autres tributs m'attendent pour me tuer.


Spoiler:
 


Dernière édition par Léo Lefoudre le Jeu 21 Fév - 17:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lucas Dnierp
+ District Huit +


♣ Nombre de message : 369
♣ Date d'inscription : 02/06/2012


MessageSujet: Re: Survivre ou mourir? Tel est la question Mer 20 Fév - 20:23

Spoiler:
 

Il pousse un léger cri de douleur lorsque je lui lance mon shuriken qui a bien atteint sa cible. ça, c'était pour l'entrainement. Le shuriken est une arme faible qui ne servira qu'à l'affaiblir, j'espère avoir bien visé. Je sent mon coeur s'accéllerer lorsqu'il se retourne et comprend ce qui est en train de se passer, je lui lance un regard déterminer, presque haineux, il faut que je lui inspire la peur, c'est ma victime. D'un coup, il se jette sur moi et me lance un coup de genou, par réflexe, je me jette vers la droite et celui-ci effleure ma joue. Je me relève, m'apprêtant à l'attaquer mais une forme sombre surgit alors et se jette sur lui... je n'ai même pas le temps de réaliser ce qui se passe devant moi que le garçon du Six pousse un cri de douleur. Je reconnais le petit gabarit de la forme, Seed a usé de son pic de glace.

Le garçon ne se laisse pas faire et semble entamer un combat avec Seed, j'entend un fracas mais je n'ai pas le temps de me soucier si Seed va bien car Léo Lefoudre a fuit, j'entend des bruis de pas saccadés. Ni une ni deux, je pars à sa poursuite, ignorant pratiquement Seed. Je cours le plus vite que je peux pour le rattraper mais je ne le vois plus... je bouge ma lampe-torche dans tout les sens mais aucune trace du tribut dans les alentours... merde ! Il a fuit ! Ou s'est caché...

Je fouille dans tout les sens à la recherche du garçon. J'essaie d'avancer doucement, il a peut-être déjà fuis mais tant pis, je continue de chercher. paf... un bruit, je suis alerté par le bruit d'un mouvement, celui de quelque chose que l'on enlève, il n'est pas loin. Je continue d'avancer dans la grotte, je me cache derrière un mur rocheux lorsque j'entend quelque chose bouger, quelqu'un est tapi. Je ne vois rien mais j'essaie de deviner ou il peut être, il me semble qu'il est derrière le rocher, il me semble entendre sa respiration

Sans attendre, sans même savoir si Seed m'a rejoint. J'éteins ma luciole qui n'éclaire presque plus et me faufile le plus discrètement possible en longeant les murs. Il est à quelques centimètres de moi je pense Je me jette devant lui et dirige ma machette fermement vers l'oeil. Puis, sans attendre de savoir si mon attaque a marcher, je recule précipitamment avant de diriger cette fois-ci, la machette au niveau du milieu du ventre.

Spoiler:
 


_________________
Une rose de Trishteh  
Une rose de Sham Razz
Une rose de Noah ! :keur: :amour:


Dernière édition par Lucas Dnierp le Sam 23 Fév - 19:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tom Beoulve
+ District Onze +


♣ Nombre de message : 162
♣ Date d'inscription : 06/08/2012
♣ Age réel : 20


MessageSujet: Re: Survivre ou mourir? Tel est la question Ven 22 Fév - 9:45

Spoiler:
 

Je me relève difficilement, le pantalon mouillé m'alourdit.
Léo et Lucas ont disparu, je les cherche du regard dans le noir complet. A tatons, je cherche à me mettre en hauteur le temps que mes yeux s'habituent au pénombre.
Je trébuche sur un gros caillou et manque de m'écorcher la cheville, qui n'a eu qu'une petite égratinure.
N'ayant plus d'armes, je le ramasse et m'étonne de sa légéreté. Ca doit être un minerai assez léger, peut-être du charbon vu sa texture, et ça m'a l'air assez compact pour briser un crâne, une fois bien lancé.
Je coince le caillou entre mon sac-banane et mon ventre et continue de grimper sur mon rocher.
Une fois au sommet, j'aperçois la torche de Lucas qui s'agite, il est peut-être en train de se faire tuer ?
Non, il est en train de chercher Léo... Ca veut dire qu'il s'est enfui, et il s'est peut-être dissimulé derrière moi ?
Je me retourne vivement, mais il n'y a rien, je donne quelques coups de pieds dans le vide pour être sûr, mais il n'y a rien d'autre que de l'air.
Mes yeux commencent à s'habituer, je peux aperçevoir la silhouette de Lucas, mais pas celle de Léo, il a dû se planquer.
Soudain, Lucas éteint sa loupiote, il semble se diriger vers une forme sombre tapie dans le noir, puis frappe cette dernière à coups de machette.
La forme se relève, et je reconnais la forme de Léo. Je lance mon caillou vers sa tête, mais mon projectile s'écrase sur son pied droit.
Déséquilibré, je tombe de mon rocher sur les pieds.

Spoiler:
 

_________________
Merci à Trishteh pour le vava !
[signature en cours d'édition]
1 rose de ma Trishtouille. 1 rose de mon assassin, Lucas.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Survivre ou mourir? Tel est la question Ven 22 Fév - 16:58

Une fois que je me suis déshabillé, je me retrouve tout nu, mais malheureusement pour moi, j'ai fait du bruit en me déshabillant, le plus grand des deux tributs a l'air de m'avoir entendu, il faut que je bouge. Je me déplace dans l'obscurité et chose très surprenante, il arrive à me suivre du regard... Donc il me voit. Non ce n'est pas possible, il doit tout au plus me discerner... Je bouge toujours , mais il me suit du regard et à l'air de se rapprocher, je passe derrière une stalagmite, nous sommes dans le noir complet , car aucun de nous n'a pas de lampe qui soit allumée sur lui... Je reste quelques secondes derrière la stalagmite, je la touche et sent la pierre s'effriter sous ma main, cette stalagmite semble très fragile , je me recule, je pense qu'il ne m'a pas vu, je repars en sens inverse et pense apercevoir le tribut qui me cherchait s'approcher de la stalagmite, avec un peu de chance il ne sait pas de quoi il s'approche, en même temps, nous sommes dans le noir complet et je ne pense pas qu'il soit nyctalope... Maintenant que je suis repartis en sens inverse et de là où je suis, j'ai un meilleur point de vue et il me semble voir Lucas attaquer une stalagmite... Quelques secondes après l'attaque de Lucas, un caillou tombe à mes pieds sans me toucher. Ce projectile a atterris avec une telle force, qu'il est impossible que ce caillou soit tombé tout seul... Alors, c'est forcément le second tribut qui l'a lancé... Mais où il est ça je ne peux le savoir. Malgré le fait que le caillou ne m'a pas touché, celui-ci a fait du bruit en tombant.

Je dois m'attendre à un dur combat, mais je n'ai pas d'armes sur moi... Par contre, j'ai :

-des allumettes

-une toile blanche

D'après ce que j'ai appris au cours de ma vie, les animaux ont peur du feu et qu'est-ce qu'un Homme ? Eh bien, ce n'est rien d'autre qu'un animal et même si certains n'ont pas peur du feu, le feu les brûlera quand même...


Je parcours quelques mètres à la recherche d'un pique en pierre, certains sont trop longs et d'autres trop cours... Je ne lâche pas des yeux les tributs, même si à certains moment j'ai plus de mal à les voir... Au bout de quelques minutes je trouve enfin un pique rocheux qui me convient, j'enroule le tissu autour d'une des deux extrémités, fais un noeud, sort les allumettes, en craque une, à partir de là je suis repéré, la flamme s'éteint, vite, une seconde, ouf, elle reste allumée, l'allumette rentre en contact avec le tissu, le tissu s'embrase. Je ne sais pas de quelle roche est constitué ce pique, mais c'est un excellent combustible...

Maintenant j'ai une arme, sans doute cela ne m'aidera-t-il pas beaucoup, mais au moins je pourrais faire plus de dégâts...

Spoiler:
 


Dernière édition par Léo Lefoudre le Sam 23 Fév - 19:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lucas Dnierp
+ District Huit +


♣ Nombre de message : 369
♣ Date d'inscription : 02/06/2012


MessageSujet: Re: Survivre ou mourir? Tel est la question Ven 22 Fév - 19:47

Spoiler:
 

Au moment même ou je dirige la machette vers son oeil, je sent une forme bouger mais trop tard , j'ai déjà prévu mon attaque et ma machette s'enfonce droit sur une stalagmite et non pas sur ma victime, merde ! Quel con... il s'est enfuit, je pensais le viser mais il s'est faufilé. J'ai attaqué une stalagmite... mon premier réflexe est de ré allumer ma loupiote mais je change d'avis et je décide de le tracer, il a continué le chemin plus loin. Un bruit sourd me parvient à l'oreille et il me semble entendre un cri ainsi qu'une pierre qui s'écrase, Léo ! Il me semble avoir l'impression qu'il est devant moi... Qui a lancé la pierre ? Seed ? Ou est-il passé ? Léo marche déjà ailleurs... je marche alors sur quelque de mou, je m'abaisse et tente de deviner avec le toucher la chose ou je marche... impossible de voir, qu'est-ce que c'est ? J'allume ma loupiote discrètement, laquelle n'éclaire plus beaucoup, des habits... il a enlevé ses habits. Je prend le t-shirt et le survêtement et je les attache tant bien que mal à mes bandes violettes, loupiote allumée, je les attache pour éviter d'être repérable même si je ne sais pas si elles sont reconnaissables dans la lumière... je met le reste de ses habits dans ma malette.

Juste à l'instant, j'entend un gémissement, mais d'ou vient-il ?! Seed ? J'éteint ma luciole pour éviter d'être réperer car le moindre mouvement pourrait faire en sorte que Léo me voie et donc le pousser à suivre. Je manque de me cogner contre quelque chose de dur et je trébuche alors soudainement sur quelque chose, j'entend un petit cri, puis précipitamment et avec panique je tâtonne celui sur lequel je suis tombé et met ma machette sur au milieu de son corps. La personne n'est autre que mon allié Seed, je suis à la fois soulagé et mécontent, ou est Léo ? Je n'ai pas le temps de lui demander quoi que ce soit car il faut je parte à sa recherche. J'aide tant bien que mal Seed à se relever même si nous manquons de nous entrechoquer dans l'obscurité, je lui indique que j'aimerai avoir sa loupiote et il accepte, il sait que c'est nécessaire, je lui donne la mienne qui ne vaut plus grand chose. Ma loupiote accrochée avec difficulté, je continue ma recherche.

J'avance à nouveau en me faisant le plus discret possible, à la recherche de ma proie, il me semble entendre des bruits de pas devant moi , il doit être devant moi. Les pas s'arrêtent, ou est il ? C'est angoissant de ne rien voir, j'ai peur qu'il surgisse par derrière même si je me rappelle que lui non plus ne peut rien voir. J'entend un bruit de braise puis du feu qui s'allume... qu'a t-il fait ?! Il me semble apercevoir une lumière à plusieurs mètres... il a allumer un feu... bravo, tu es un adversaire bien plus intelligent que ce que je croyais Léo Lefoudre, tu as réussit à fabriquer une arme. Je recule mais il semble ne pas pouvoir me voir clairementJe change sans cesse de direction pour le déstabiliser, il sait qu'il y'a quelqu'un, il l'entend mais il ne peut pas savoir qui et son feu n'illumine qu'à un mètre. Dans un rictus, je lâche :

- Je suis la !

Puis j'allume ma loupiote.


Spoiler:
 




_________________
Une rose de Trishteh  
Une rose de Sham Razz
Une rose de Noah ! :keur: :amour:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Survivre ou mourir? Tel est la question Mar 26 Fév - 20:48

Me voici nu comme un ver, entouré par un halo de lumière généré par ma torche artisanale... La torche n'éclaire que quelques mètres devant moi , un mètre au grand maximum. Mais au moins elle ne se consume pas trop vite...

Je commence à "fantasmer" sur mon invention lorsque je me souviens pourquoi elle a été crée... Blesser mes agresseurs. Je me rends compte que je ne sais plus où est le plus grand des deux tributs, ni le plus petit, mais il m'importe pour le moment de savoir où se trouve le singe, car il n'est venu qu'une fois au corps-à-corps et les fois où il m'a attaqué j'ai réussi à esquiver ses attaques, malgré ça je ne dois pas oublier qu'il représente tout de même une menace pour ma survie.

Je me déplace de quelques pas, sans savoir vers où je vais et commence à réfléchir à un plan... J'ai réussi a fuir le combat le plus longtemps possible, mais ça ne va plus durer, mon plan est simple. Le tribut qui me recherche se bat un maximum au corps-à-corps donc s'il me trouve il devra se rapprocher de moi...

Je réfléchis à la suite de mon plan , lorsque j'entre aperçois une ombre bougée, je sors mon désinfectant, l'ouvre et j'entends une voix derrière moi, qui me dit :

- Je suis la !

Malgré le fait que l'on soit dans une grotte l'écho, ici, est très faible alors je suis sûr qu'il n'est pas loin derrière moi, mais suffisamment pour que ma torche ne l'éclaire pas, alors je fais me fier à mon ouïe, je lève mon bras droit, celui qui porte mon désinfectant... plus précisément je lève mon bras droit, celui qui porte un désinfectant constitué d'alcool, je fais volt face, l'autre tribut allume sa lampe frontale, je lui lance le désinfectant sur le torse et sans réfléchir je cours vers lui pour lui assener un coup au niveau du torse pour essayer de faire brûler l'alcool, si jamais j'ai réussi à le toucher, car il est vrai que je n'ai pas pris le temps de vérifier si mon lancer à atteint sa cible ou non...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jonathan Templebar
+ District Trois +


♣ Nombre de message : 680
♣ Date d'inscription : 09/03/2012
♣ Age réel : 24


MessageSujet: Re: Survivre ou mourir? Tel est la question Mer 27 Fév - 22:03

Les trois belligérants ont le regard fixé sur la torche de fortune du tribut du Six. Pourtant, ce n’est pas le seul feu qu’ils devraient craindre ; ils s’en rendront compte bien assez tôt. Ils réaliseront aussi bien assez tôt que si les flammes vives effraient tant, ce ne sont pas les seuls dangers d’une combustion.

Tout autour d’eux, une barrière de feu s’élève soudainement en un cercle approximatif. Oranges, rouge, or, le mur dansant a jailli sans crier garde, illuminant les galeries et emprisonnant les tributs pour quelques minutes. Car la nature humide et renfermée des souterrains n’en fait pas un environnement propice à la combustion. C’est en revanche le paradis pour les fumées nocives qui s’en dégagent. Alors que les flammes ne s'étendent plus, voire commencent à se résorber, de lourdes volutes se diffusent dans la pénombre revenue.

La fumée, saturée de dioxyde, voire de monoxyde, de carbone est confinée dans l’espace présent par le manque d’aération. Respirer va devenir dur et irritant dans le secteur.


Alors, aucune PE ni PV n’est perdu en ce qui concerne « l’enflamment ». Pour la fumée, tout dépend de vos réactions.

Pour harmoniser vos réponses, sachez que ce piège se déclenche en même temps que l’action de Léo qui attaque avec sa torche.


_________________
Trois roses de ma n'Ambrouille adorée  coeur  -très mauvais pour l'environnement le commerce de roses-
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lucas Dnierp
+ District Huit +


♣ Nombre de message : 369
♣ Date d'inscription : 02/06/2012


MessageSujet: Re: Survivre ou mourir? Tel est la question Sam 2 Mar - 22:45

Un silence se fait, je craint le pire. Puis il me semble entendre un bruit, je remue ma loupiote un peu partout. Ou est-il ? Et ou est Seed ? Son absence m'inquiète... prépare t-il quelque chose contre Léo ?! Il me semble apercevoir celui-ci, j'entend quelque chose bouger... je sent un mauvais coup arriver.

C'est alors que surgit une trainée invisible, je recule alors précipitamment mais trop tard... j'en ai reçu sur mes côtes, c'est froid, très froid même. Ça ne peut être que Léo qui l'a lancé. Tout à coup, une forme surgit et je me retrouve le souffle coupé, un coup de boule au niveau du ventre. J'ai envie de hurler mais tout ce qui sort est des suffoquements agonisants. De rage, je sors ma machette et je tente avec la plus grande force et une rage grandissante d'abattre celle-ci sur le ventre de Léo avant de la reprendre sans savoir si j'ai atteint ma cible. Le combat s'engage. Je commence à sentir un frétillement sur ma veste, bordel, elle prend feu, je la jette précipitamment en essayant d'atteindre Léo.

Alors que je tente d'achever ma victime, une odeur étrange attire mon attention, lui aussi apparemment puis il me semble respirer un air étouffant, asphyxiant même. Je ne peux pas bien voir, Léo aussi semble intrigué... l'air devient progressivement irrespirable, je sue... puis je comprend... des flammes, le feu. Il ne me faut pas plus de deux secondes pour courir en sens inverse, pour fuir les flammes et le feu. J'ignore Léo, j'ignore celui qui devait être ma victime et je fuis, je fuis la mort la plus horrible qui risque de m'attendre. Je m'enfuis tout en criant le nom de Seed, je le vois brièvement apparaitre puis disparaître dans l'obscurité, putain !! J'ignore s'il attaque Léo ou s'il fuit dans l'autre sens. Je pense fuir dans la bonne direction quand l'odeur me semble à nouveau présente, le feu est à nouveau devant moi... je peux voir apparaître grâce à ma loupiote les flammes lécher le sol. Nous sommes encerclés.

Je vois alors Seed surgir, il semble paniqué, je n'ai aucune trace de Léo. La fumée commence à se répandre... je ne réflechis pas et plaque Seed contre un mur, je le force à s'étaler par terre et je plaque ma bouche contre lui tout en tentant d'expirer le plus possible et de relacher la pression dans sa bouche. Cela me dégoute mais c'est le seul moyen, son souffle se transmet dans ma bouche, me permettant de respirer même si celui-ci est étouffant, je ferme les yeux pour éviter que la fumée n'atteigne ceux-ci et je me plaque tellement sur Seed que je peux sentir les battements de son coeur endiablé. Nous restons collés l'un à l'autre, par terre dans cette position inssuportable mais nécessaire. J'étouffe... j'ouvre un instant les yeux, il me semble que la volute de fumée semble partir progressivement, tout comme le feu. Je cours en poussant Seed à me suivre, la fumée commence petit à petit à partir, je tente malgré tout de respirer le moins possible.

Nous fuyons la zone.

Spoiler:
 




_________________
Une rose de Trishteh  
Une rose de Sham Razz
Une rose de Noah ! :keur: :amour:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tom Beoulve
+ District Onze +


♣ Nombre de message : 162
♣ Date d'inscription : 06/08/2012
♣ Age réel : 20


MessageSujet: Re: Survivre ou mourir? Tel est la question Dim 3 Mar - 20:06

Le combat devient tendu, j'execute une pensée lache en me cachant, et si Lucas perd le combat, je n'aurais plus qu'à achever Léo, qui doit être salement amoché.
Léo semble allumer une torche et attaque Lucas, j'admire le spectacle en tentant de calmer mon rythme cardiaque.
Soudain, un énorme mur de feu nous encercle.
Sur le coup de la surprise, j'ai cru que Lucas a lancé un sort à l'arêne avec sa torche mais je retrouve vite mes esprits.
Lucas s'enfuit, puis disparait dans le pénombre.
Je me rend compte que la fumée envahit la zone, je réflechit à deux solutions :
-Respirer l'air près du sol.
-Respirer grâce au bouche-à-bouche avec quelqu'un.
Comme la deuxième solution me donne envie de vomir et que je n'ai pas le temps d'aller chercher Lucas, je me plaque contre la roche.
Soudain, Lucas m'aperçoit, m'attrape et effectue la deuxième solution.
Je ne décrirais pas cet instant, car je veux l'oublier.
Une fois le mur de flamme éteint, Lucas me pousse hors de la zone. J'en profite pour vomir dans un coin.
Je suis Lucas, en vérifiant que Léo ne nous suit pas.

Spoiler:
 

_________________
Merci à Trishteh pour le vava !
[signature en cours d'édition]
1 rose de ma Trishtouille. 1 rose de mon assassin, Lucas.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Survivre ou mourir? Tel est la question Lun 4 Mar - 17:14

Alors, comme ça j'ai réussi mon attaque ! Au moins une bonne nouvelle... Je vois le haut du tribut adverse qui est en train de brûler, il se dépêche de l'enlever, Sort sa machette, l'abaisse de toutes ses forces et me l'enfonce dans le ventre, la machette ressort avec un peu de mal, je voudrais crier, mais rien ne sort. Mais il s'arrête, comme s'il avait senti une odeur bizarre, je renifle, une odeur parvient à mes narines, une odeur de feu, de fumée, mais beaucoup plus puissante que celle de ma torche, je regarde derrière mon adversaire et voit des murs de feu, de la fumée en grande quantité et je vois mon corps nu qui se réchauffe à chaque secondes, sauf... Mes pieds. Une seule solution pour échapper à cet enfer, s'allonger par terre, le seul endroit où il restera un peu d'oxygène et où mon corps ne chauffera pas trop.

L'autre tribut pars en courant pendant que moi je m'allonge au sol, l'écart de température et flagrant et provoque en moi des frissons. La roche sous mon corps commence à se réchauffer elle aussi, sans doute à cause de ma chaleur corporelle, je commence à ramper pour trouver une autre zone où la roche sera froide... Je parcours une légère distance au sol, j'entends le tribut qui vient de me quitter crier quelque chose d'inaudible, mais je pense tout de même qu'il appelle son coéquipier, je me retrouve avec quelques égratignures, lorsque je vois... les deux tributs en train de s'embrasser, enfin, à première vu c'est ce qu'on aurait pût penser... Mais je pense plutôt qu'ils se font du bouche-à-bouche, ce qui normalement ne devrait pas servir à grand-chose puisqu'ils sont tous les deux en manques d'oxygène... Enfin après ça double peut-être leur réserves d'oxygène... Quoi qu'il en soit, une fois la fumée qui commencent à disparaitre je les vois partir... Alors, comme cela on vient me blesser, pour partir après ? On ne finit même pas le travail ?



Eh bien le chassé va devenir le chasseur



Je m'apprête à les poursuivre, lorsque je remarque les flammes qui commencent à disparaitre, plus la peine de s'en méfier... Voyant ma torche faiblir, je la met au feu espérant raviver la flamme, mais au lieu de ça je me prends un retour de flamme, sur le torse et le cou, je cris, je me roule par terre, mais cela empire, je récupère ma bouteille, verse son contenu, je me sens un peu mieux, mais il me reste une énorme trace de brûlure, je récupère ma torche, cours après mes anciens adversaires, les secondes passent, la douleur causée par la brûlure refait surface...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Survivre ou mourir? Tel est la question

Revenir en haut Aller en bas

Survivre ou mourir? Tel est la question

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hunger Games RPG :: ♣ Archives d'Arènes ♣ :: Sud-