AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Echapper à l'horreur, échapper à la mort.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Lucas Dnierp
+ District Huit +


♣ Nombre de message : 369
♣ Date d'inscription : 02/06/2012


MessageSujet: Echapper à l'horreur, échapper à la mort. Dim 13 Jan - 13:39

HS : J'avais supprimé le post suite à un bug, je le repose à présent.

Lien vers le précédent RP : http://the-hunger-games-rpg.frenchboard.com/t2011-le-bain-de-sang

Devant moi, une ouverture, une immense galerie illuminée par toutes sortes de petites lumières et par ma luciole, je fonce droit sur ce souterrain sombre qui m'attend, je m'éloigne de plus en plus de la corne à présent mais j'entend toujours malgré tout les résonance de l'horreur et du meurtre au loin, le bain de sang n'est pas terminé, la-bas en bas, des tributs continuent de s'entre-tuer, tout comme moi j'ai tué un tribut férocement. Je traverse les quelques rochers rugueux qui me barrent la route tout en regardant bien si aucun tributs ne se trouve aux alentours, rien. Je distingue de plus en plus clairement l'immense galerie devant moi, petit à petit, les bruits de la corne en mouvement me paraissent bien plus lointain, j'entre alors dans la galerie sombre.

J'avance doucement, ce souterrain dégage une ambiance lugubre et glauque, ma mallette fermement tenue, j'avance doucement en observant les alentours, ma lampe torche illumine mais seulement à quelques mètres ce qui fait que je me sent malgré tout entouré par l'obscurité, des stalagmites menaçantes menacent de s'écrouler sur ma tête et je constate que le sol est rugueux, ce souterrain a des allures de grottes, je prend froid et j'ai la désagréable impression que quelque chose va mal se passer... l'ambiance lugubre de ce souterrain n'aide pas. Je suis toujours couvert de sang, le sang du gamin que j'ai tué froidement, ça me gène, je veux l'enlever. J'ai l'impression d'errer sans but... à la recherche de quoi ? De la lumière ? D'une sortie ? D'un quelconque changement ? Je continue d'avancer tout en restant attentif aux alentours, je croise d'ailleurs plusieurs petites araignées sur le chemin , mutation ou véritable insecte ? Par prudence, je m'éloigne ou écrasent celle que je croise, elles sont assez petites donc m'ont l'air assez innofensive mais les apparences sont souvent trompeuses. Je dois marcher depuis 5 minutes à présent, ma mallette est assez lourde, j'éprouve soudain l'envie de l'ouvrir.

Je m'assied prudemment sur le sol, j'observe mon sac, il est peut-être piégé, je devient parano avant l'heure. Il n'empêche qu'on peut s'attendre à tout et n'importe quoi dans cette arène... la mallette est assez solide, je l'ouvre en un clapotis et y découvre toutes sortes d'objets intéressants, le sac est bien organisé avec différentes poches contenant chacun un objet différent, au centre, une arme... il me semble que c'est un boomerang, sauf que je n'ai jamais manié cette arme, j'aurai aimé trouver une hache ou une machette dans ce sac mais je pouvais toujours espérer... une pièce de laine, je la garderai si la température diminue ou quand je ne supporterai plus ce froid, un vaporisateur d'eau... intéressant. Bonheur, un pansement, utile pour soigner les blessures, sera t-il efficace ? Je l'espère même si je ne peut pas trop m'attendre à un super pansement qui guérira les infections. Une petite boite en métal se trouve dans le sac, je l'ouvre avec force et y découvre avec un sourire aux lèvres des haricots, de la nourriture, ce n'est pas grand chose mais c'est mieux que rien, il n'y a probablement rien à manger dans ces fichus souterrains, il va donc falloir que je m'organise sérieusement pour la nourriture et de ne pas céder à mon estomac au risque de mourir de faim.... la mort la plus stupide et la plus douloureuse au monde. Allez, disons, 10 haricots par jour et plus uniquement si la faim me tenaille les entrailles. Je regarde le sac, on y trouve des piles aussi, je suis déçu de ne pas trouver d'allumettes ou une arme qui m'aurait servit, je suis quand même content d'avoir un bandage et de la nourriture. Dire que ce sac devait appartenir au gosse que j'ai tué. Pauvre gamin...

Mes pensées sont brisées par un coup de canon qui brise l'air, j'ai l'impression qu'il se trouve à deux mètres de moi, un deuxième coup de canon surgit, puis un troisième, 4,5,6,7,8,9 coups de canons, 9 morts, 9 malheureux dont la vie a été prise par d'autres. Et oui, c'est ça la dure réalité des jeux, n'importe qui devient capable de tuer, ce n'est plus tuer pour tuer, c'est tuer pour sauver sa peau, l'instinct de survie fait surface. Je repense à ce gamin que j'ai tué froidement, des images d'horreurs me reviennent, moi lui assénant continuellement des coups de pierre sur son visage sous ces cris d'effrois et de douleurs puis son visage défiguré, un visage méconnaissable, ça me fait mal d'y penser, pourtant, je ne ressent pas de culpabilité... je ne réalise probablement pas ce que j'ai fait ou alors si, je le réalise. J'ai tuer pour sauver ma peau, simplement, ce gosse s'est débattu, j'allais lui laisser la vie sauve, il a faillis qu'il fasse le con en se débattant... j'ai fait ce que j'avais à faire, c'était lui ou moi de toutes façon, je ne suis pas responsable de sa mort, il l'a voulu et puis c'était un gamin sans défense... frêle, la peau sur les os... il venait du Neuf ou du Douze, des districts comme les miens et je l'ai assassiné, le pauvre, il a probablement du avoir une vie difficile ponctuées de pauvreté et de malheurs et le voila qui se retrouve tribut et finit sa vie assassiné avec une pierre, dans la souffrance physique et l'agonie la plus totale. Je pense à sa famille, ils doivent probablement hurler de désespoir à la vue de son pauvre petit corps... son district veut sûrement ma peau, ils veulent que je crève moi aussi , moi la grosse brute du Huit mais je ne compte pas leur donner ce plaisir.

Qui reste-il à présent ? Nous ne sommes plus que 15 dans cette sombre arène, 15 à avoir survécu au bain de sang, 15 tributs restants. Mais qui est mort ? Qui est en vie ? A coup sur, les 6 carrières ont survécus, sauf peut-être la gamine du Quatre, les deux tributs du Trois sont peut-être morts tout comme ceux du Cinq. Le garçon du Six, il ne m'a pas fait une forte impression lors des interviews ou des entraînements, il a le profil du type à mourir au bain de sang, quand à Nellie, je ne pense pas qu'elle soit morte... on ne se surentraîne pas depuis sa naissance pour devenir un monstre des jeux et puis mourir bêtement au bain de sang. Les deux tributs du Sept sont peut-être morts aussi, un nain assez solide et une fille frêle et pas particulièrement jolie, ils sont peut-être toujours en vie mais je ne donne pas cher de leur sort. Aryel... a-t-elle survécus ? Je l'espère mais une boule au fond de moi me dit que ce n'est peut-être pas le cas, je la vois mal mourir, c'est une survivante, enfin... au fil des jours, j'ai l'impression qu'elle s'est découragée, elle m'a semblé de plus en plus découragée comme si elle acceptait son sort, je n'ose imaginer Aryel ensanglantée, charcutée par un tribut. Après tout, c'est peut-être mieux qu'elle soit morte, je n'aurai plus à avoir ce poids sur moi, ma partenaire de district sera morte et voila, je n'aurai pas à la tuer. Les autres... la fille du Neuf a survécus, j'en suis sur et certains, cette fille mystérieuse a eu la deuxième meilleure note des démonstrations, je suis sur qu'elle est dangereuse et que c'est une redoutable tueuse, son partenaire par contre.... c'est peut-être lui que j'ai tué même si je pense plus que c'est celui du Douze, quoiqu'il en soit, il n'aurai pas fait long feu. Les deux tributs du 10, le garçon n'a pratiquement aucune chance et la fille me semble plus forte même si son interview était, si je me souviens bien, catastrophique. La petite du Onze est morte, c'est sur, en tout cas elle ne tiendra pas l'arène, elle s'est déjà résolue à son sort, pauvre gamine. Seed est-il encore en vie ? Je pense que oui, il va sûrement nous réserver des surprises, Elie... l'une des tribut qui doit être les plus à l'aise dans cette arène souterraine, peut-être l'une des tributs les plus dangereuses, son partenaire, je pense que c'est celui que j'ai tué. Quoi qu'il en soit, 9 d'entre nous sont morts et d'autres vont suivre.

Je me lève après 5 minutes assis, déterminer à continuer ma route, celui qui barre ma route, je le tue, c'est aussi simple que ça.

Spoiler:
 

_________________
Une rose de Trishteh  
Une rose de Sham Razz
Une rose de Noah ! :keur: :amour:


Dernière édition par Lucas Dnierp le Lun 28 Jan - 10:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tom Beoulve
+ District Onze +


♣ Nombre de message : 162
♣ Date d'inscription : 06/08/2012
♣ Age réel : 20


MessageSujet: Re: Echapper à l'horreur, échapper à la mort. Dim 20 Jan - 18:28

Les clapotis des flaques rythment mes pas, je tate rapidement les parois des mains pour anticiper les virages le mieux possible et me prendre le moins de surface dure possible.
Je tremble, je me demande combien de temps il me reste à vivre.
De temps en temps, je croise une petite loupiote, sans doute pour le besoin des caméras et m'éfforce de faire un regard dur et sur de soi.
Les parois s'élargissent, je longe le mur. Mes jambes sont en compote à cause du stress.
Soudain, je me fige, j'entend un bruit. Le même clapotis des flaques quand je marche, sauf que là, ce n'est pas moi.
J'étend ma lampe, pour ne pas attirer la forme de vie qui rôde.
Une lumière se braque sur moi, je plisse légèrement les yeux, et sort rapidement un shuriken de mon sac et saute dans une galerie, me préparant à courir.

-Seed ?

Je reste dans ma galerie, j'ai reconnu la voix de Lucas, mais rien ne me dit qu'il ne compte pas me tuer, même si on ne se déteste pas, rien que pour l'instinct de survie.

-Lucas, ami ou ennemi ?

Je reste en position de départ, près à piquer un sprint à la moindre réponse négative.

_________________
Merci à Trishteh pour le vava !
[signature en cours d'édition]
1 rose de ma Trishtouille. 1 rose de mon assassin, Lucas.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lucas Dnierp
+ District Huit +


♣ Nombre de message : 369
♣ Date d'inscription : 02/06/2012


MessageSujet: Re: Echapper à l'horreur, échapper à la mort. Dim 20 Jan - 21:22

J'ai repris la route, j'avance craintivement dans l'obscurité, craignant un piège sadique des juges. Je ne peut m'empêcher de sursauter en voyant des chauves-souris faire du bruit et voler à travers le tunnel, ma lanterne illumine leur visage hideux. Je marche depuis quoi ? 5 minutes ? 10 minutes ? Moins ? Je ne sais pas, c'est ça qui est terrible dans une arène, on a plus aucune notion du temps, celui-ci devient une valeur lointaine d'une existence antérieure. De temps en temps, je me retourne pour voir si aucun tributs n'est à mes traces, je me demande si certains ont pris le même tunnel que moi, probablement... si j'en croise un plus faible que moi, je le tue sans hésiter, comme ça c'est fait. De temps en temps, ma luciole me joue des tours et commence à clignoter, voir même carrément à s'éteindre puis à se rallumer, elle doit avoir une autonomie assez faible, combien de temps avant que je me retrouve plonger dans le noir ? Une heure ? Deux ? Heureusement que j'ai des piles, en espérant qu'elle puisse recharger cette luciole.

Des bruits d'eau qui coulent percent la monotonie de ce souterrain et lui donnent une allure angoissante. Au loin, je ne distingue toujours rien, pas un petit cours d'eau, pas un autre chemin, juste moi et toutes sortes de bestioles dans ce tunnel interminable. Je meurs d'envie de trouver un cours d'eau, rien que pour nettoyer tout ce sang collé à moi, j'éprouve la soudaine envie de plonger dans de l'eau bien froide, il fait assez froid dans ce souterrain mais étant habitué à des températures variées et distinctes dans mon district, je m'y accommode, j'ai connu pire. Alors que j'avance prudemment, je crois entendre un bruit, il me semble que c'est de l'eau qui coule, miracle, peut-être une source ! Dieu qu'est-ce que ce serait bien ! De l'eau dans ces souterrains, je continue d'avancer précipitamment en espérant trouver cette fameuse source d'eau, si il ne s'agit pas de mon imagination qui me joue des tours. J'aperçois plusieurs pics de glace aux alentours, je l'attrape, il m'a l'air assez aguisé, ça pourrait faire une bonne arme qui sait. Je me félicite de ma découverte et continue mon chemin, le pic de glace agrippé.


Soudain, j'entend un bruit, mais c'est différent cette fois... c'est des bruits de pas, des bruits d'une forme humaine, quelqu'un, cette personne essaie de se faire discrète. Les pas viennent de derrière moi, la personne se rapproche doucement de moi. Au loin, j'aperçois une lumière apparaître, je me cache brutalement au milieu de deux grosses pierres et oriente ma luciole vers le bas, qui est-ce ? Je peut deviner qu'il ne s'agit que d'une seule personne. Que faire ? Le confronter et lui faire face ? Courir ? Non, je ne suis pas un lâche, je l'affronterais et le/la tuerait si il le faut. J'entend toujours ses pas mais ils deviennent de plus en plus prudent, je pense qu'il sait qu'il y'a quelqu'un d'autre que lui, il se rapproche, j'entend sa respiration saccadée et angoissée. Il doit avoir peur... c'est qu'il a peur de mourir, c'est qu'il ou elle n'est peut être pas dangereux. Il se rapproche de moi... je dois lui faire face, je sors de ma cachette en agrippant férocement mon pic à glace et fait face à ma futur victime.

Ma luciole éclaire brusquement son visage, je le reconnais, visage roudouillet, joues roses, yeux bleus, cheveux blonds légèrement cachés par sa lampe torche et un air à la fois apeuré et déterminé. Il a l'air rassuré de me voir même si je devine qu'il a tout de même peur, il croit quoi ? Que parce qu'on s'est parler une fois pendant les entraînements je vais l'épargner ? Je suis sur que c'est ce qu'il espère tout au fond de lui, et bien, qu'il se fourre le doigt dans l'oeil. Ignorant quoi dire, je me contente d'un simple :

- Seed ?

Il me confirme d'un hochement de tête que c'est lui, nous restons la, sans rien dire ne sachant que faire. Je l'observe ,va t-il se jeter sur moi à l'instant même ? Ou espère t-il une quelconque alliance ? Je n'ai pas envie de tuer ce gamin qui m'a attisé la sympathie mais je n'ai pas d'autres choix... c'est lui ou moi. Je m'apprête à m'attaquer à lui lorsqu'il dit :

-Lucas, ami ou ennemi ?

Hein ? Comment ça ?! Sa demande me déroute, espère t-il une alliance ? D'un autre coté, il n'a pas tellement le choix, il a peut-être une arme plus puissante mais je suis plus grand et plus fort que lui, je pourrai le tuer facilement, même sans armes... il serait fou de m'attaquer. J'ignore si il propose une alliance par peur ou simplement dans un but pratique... mais, merde ! Il déroute tout mes plans ! Je n'avais jamais prévu de faire une alliance ! Certes, il me l'avait proposé vaguement lors de notre rencontre mais j'ai refusé, bien que j'aie toutefois réfléchis à un éventuel arrangement temporaire. Mes mains sont liées, soit je le tue en risquant d'être blessé mais je récupère son sac et je me débarrasse de ce gamin, soit je prend le risque de faire une alliance ce qui m'offrirait pas mal d'avantages bien qu'un risque supplémentaire. De toutes façon, si je ne le tue pas, je serai contraint de rester avec lui car il n'y a pas d'autres issues que ce labyrinthe dans cette arène, nous prendrirons de toutes façon le même chemin. Je continue de le fixer avec un air impassible, je veux qu'il sache que je n'hésiterai pas à le tuer. Je ne sais pas quoi dire et la première phrase qui me vient à l'esprit.

- Vide ton sac, on verra ce qu'il y'a d'intéressant dedans.

_________________
Une rose de Trishteh  
Une rose de Sham Razz
Une rose de Noah ! :keur: :amour:


Dernière édition par Lucas Dnierp le Lun 28 Jan - 21:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tom Beoulve
+ District Onze +


♣ Nombre de message : 162
♣ Date d'inscription : 06/08/2012
♣ Age réel : 20


MessageSujet: Re: Echapper à l'horreur, échapper à la mort. Sam 26 Jan - 18:59

- Vide ton sac, on verra ce qu'il y'a d'intéressant dedans.

La première chose que je remarque, c'est son changement de comportement.
Lucas a toujours été très... Froid, disons. Normal, vous me direz, entre tributs. Mais de là à évaluer l'intêret de me tuer au contenu de mon sac...
Je commence à paniquer, je n'ai toujours pas regardé le contenu de mon sac, je sais juste que je possède des shurikens. Et si je n'avais que ça ? Et si le sac était juste rempli de papier journal ou d'objets inutiles ?
J'ouvre ma pochette, dans une main peu confiante et tatte un objet cylindrique.
Peut-être une mini-lampe torche.
Mon coeur s'arrete quand je m'aperçois que c'est un tube de colle.
Pour ne pas contrarier Lucas, j'ignore la colle et la mets dans un coin du sac, cherchant quelque chose de plus intérressant.
Je sens ma mort approcher lorsque que je m'aperçois que je n'ai qu'un carré de plastique, des cotons-tiges et du un litre de jus de pomme.
Soudain encore moins confiant, je bredouille :
-Je... Je n'ai que du jus de pomme. Et des shurikens.

Je relève la tête, espèrant qu'il possède quelque chose de plus utile.

_________________
Merci à Trishteh pour le vava !
[signature en cours d'édition]
1 rose de ma Trishtouille. 1 rose de mon assassin, Lucas.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lucas Dnierp
+ District Huit +


♣ Nombre de message : 369
♣ Date d'inscription : 02/06/2012


MessageSujet: Re: Echapper à l'horreur, échapper à la mort. Dim 27 Jan - 18:55

Nous restons la, à nous jauger l'un l'autre, je remarque sa respiration saccadée, il a peur, je lui inspire la peur. Probablement parce que je suis plus fort et plus grand, j'aurai plus de chances de gagner face à lui que contre lui, peut-être aussi à cause de ce sang qui recouvre ma tenue et mon visage, je sent le sang, je sent le meurtre. J'entend toujours les bruits du cours d'eau, j'ai hâte de pouvoir enlever ce sang, du moins, si ce cours d'eau n'est pas couvert de pièges... je continue d'aborder une expression de détermination, je veux lui inspirer la peur, qu'il comprenne à qui il a affaire, je peux le tuer, si j'en ai envie, si je le veux. Je remarque sa pomme d'adam qui bouge et il déglutit, dois-je le tuer ? Ou en faire mon allié ? Qu'est-ce qui est le plus utile ? Si je le tue, ça fera un adversaire de moins à éliminer, si je le prend comme allié, et je n'aurai pas le choix, je pourrai en faire un bon allié. Merde ! Je n'avais pas à faire ce choix à la base !

Je continue de soupeser le pour ou contre tandis que Seed s'exécute lentement et fouille dans son sac, je remarque une tache de sang sur son visage ce qui me glace d'effroi. Seed ? Seed, ce gamin ? Il a tué ? Ça ne m'a pas l'air d'être son sang, fut-il responsable de la mort d'un des tributs morts au bain de sang ? Il a l'air si innofenssif, je devrais peut-être me méfier davantage de lui. Je le sonde avec méfiance pendant qu'il vide le contenu de son sac, je remarque que ses mains tremblent, il sort de son sac 2 shurikens, intéressant ainsi qu'un carré de plastique, des cotons tiges et du jus de pomme, nettement moins intéressant. Il a des shurikens... arme que j'ai appris brièvement à me servir durant les entraînements, pas suffisamment pour la manier avec aisance mais suffisamment que pour être capable de viser et de tuer un tribut. Je commence à envisager la possibilité d'une alliance, s'il n'avait pas eu des armes, je l'aurai tué mais la ils en possèdent et tenter de le tuer pourrait m'amener à ma perte.

Il commence à vouloir essayer de dire quelque chose, il balbutie vaguement et il en ressort :

-Je... Je n'ai que du jus de pomme. Et des shurikens.

"Que" les shurikens m'intèressent. Joue t-il la comédie de la peur pour pouvoir mieux m'attaquer ? Oui, je suis parano mais on est contraint de l'être dans cette arène. Je me rappelle de sa note à la démonstration, un 7, meilleur note que mon petit 6, j'ignore ce qu'il a montré aux juges mais ça a du les impressionner... à moins qu'ils n'aient fait preuve de clémence.. Étrange qu'un gamin qui a obtenu une note si prometteuse par rapport à son âge soit effrayé, il attend peut-être de pouvoir m'attaquer et me tuer. Quelque chose me dit que sa peur est réelle, il ne veux pas mourir, tout comme moi, il veut revenir chez lui ou l'attend probablement une famille aimante, je ressent soudain de l'empathie pour ce pauvre gosse... il ne mérite pas de mourir, tout comme la gamin que j'ai tué ne l'a pas mérité. Si seulement ces jeux n'existaient pas, si nos parents n'avaient pas eu la stupidité d'une rébellion sanglante et nous n'en serions pas arrivés la, je n'en serais pas arrivés la, mais le peuple des districts sont des soumis, nous n'osons plus une rébellion et nous restons sagement sous cette dictature.

- Ca m'a l'air quand même intéressant. Je déballe le mien.

Tout en gardant un oeil sur lui, je déballe mon sac et tout ce qu'il contient, je devine une expression de surprise et d'enviement sur son visage, oui, mon sac est plutôt enviable mais moi je l'envie d'avoir des shurikens... tout le contenu de nos sacs mutuels se trouvent par terre, je le vois jauger mon sac, que pourrons-nous faire ensembles ? Nous entraider ? Monter un plan ? J'avais dans l'idée un plan, un plan bien précis qui pourrait aboutir avec l'aide d'un complice mais c'est risquer, beaucoup trop risquer et cette arène souterraine ne facilite pas la tâche, je remarque une lumière juste au dessus de moi, une petite loupiote, une caméra. En ce moment, les capitoliens et les districts sont peut-être rivés sur leur écrans, attendant de voir si je vais tuer, ils espèrent sans doute que je le fasse, les capitoliens recherchent le sang, décevrais-je plusieurs potentiels sponsors en ne le tuant pas ? Oh et puis merde les sponsors.

- Bon, tu ne me laisse pas le choix. Soit on fait alliance...

Je m'avance près de lui dans le but de lui faire peur... je sent sa respiration angoissée, je veut qu'il sache qui contrôle ici et de qui il doit avoir peur. Je me retrouve juste derrière lui et lui chuchote dans son oreille.

- ... ou je te tue.

Je sent tout son corps trembler à l'entente de cette sentence, je ne lui laisse pas le temps d'ouvrir la bouche que déjà je surenchéris. Je me retourne et me remet face à lui.

- On peut faire alliance... temporaire évidemment. Mais avant ça, je propose plusieurs règles.

Il fait un hochement de tête.

- Premièrement, c'est moi qui dirige ici, si je décide qu'on va à droite, on va à droite, si je décide qu'on se sépare, on se sépare. C'est toi qui a croisé mon chemin, c'est donc toi qui devra faire face à ma volonté.

Il semble approuver ce que je dis, bien ça va , il se soumet, il n'est pas trop résistant. Je n'aurai pas trop dire à dompter mon futur allié.

- Deuxièmement, si on doit tuer, on tue. Nous sommes dans l'arène ici, pas de scrupules, alors si j'attaque le premier venu qui vient, tu me supportera et de servira de tes shurikens pour le vaincre, est-ce clair ? Bien évidemment, pas de poignard dans le dos ou tu le payera cher.

J'hésite pour la troisième condition, j'ignore s'il acceptera... en même temps, il n'a pas trop le choix, soit il me suis et accepte, soit je le tue. Mais si je tente de le tuer y arriverais je ? Je pourrais perdre le combat, qui sait, ce gamin me cache des choses, il a des capacités que je ne possède pas.

- Troisièmement, si tu pouvais me filer l'un de tes deux shurikens, ça m'arrangerais. Je t'offrirais autre chose en échange.

Un coup de canon surgit alors et perce l'air étouffant de ce labyrinthe, plus que 14 tributs encore en vie, plus que 13 concurrents à tuer, dont l'un devant moi.



_________________
Une rose de Trishteh  
Une rose de Sham Razz
Une rose de Noah ! :keur: :amour:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Tom Beoulve
+ District Onze +


♣ Nombre de message : 162
♣ Date d'inscription : 06/08/2012
♣ Age réel : 20


MessageSujet: Re: Echapper à l'horreur, échapper à la mort. Mar 29 Jan - 9:07

Il me fixe, il a eu un moment d'hésitation.
Aurait-il peur de moi ? Après tout, j'ai eu 7, et lui 6. Mais il a l'air assez confiant, ou bien c'est juste un masque.

- Ca m'a l'air quand même intéressant. Je déballe le mien.

Il posa son énorme valise à terre et sortit des haricots, un bandages, des piles, un boomerang et quelques autres objets plus ou moins utile. C'est mieux que la mienne, c'est sûr, j'ai dû prendre le mien un peu à la va-vite.
Je m'accroupis et observe le contenu de nos deux sacs, esperant avoir un plan pour survivre le plus longtemps possible.

- Bon, tu ne me laisse pas le choix. Soit on fait alliance...

Je me relève, il se s'approche de moi. Me dépasse et me chuchote à l'oreille :

- ... ou je te tue.

A vrai dire, je m'y attendais un peu, mais ça ne m'a pas empêché de trembler. Qui resterait de marbre quand si on lui disait qu'il a une chance sur deux de mourir ?

- On peut faire alliance... temporaire évidemment. Mais avant ça, je propose plusieurs règles.

Je hoche la tête, je pense déja connaitre les "règles" : Pas de coups fourrés, obéissance... Tout le baratin habituel pour une alliance.

- Premièrement, c'est moi qui dirige ici, si je décide qu'on va à droite, on va à droite, si je décide qu'on se sépare, on se sépare. C'est toi qui a croisé mon chemin, c'est donc toi qui devra faire face à ma volonté.

Reverbère. Si tu me donne des ordres trop stupides ou que ça commence à m'énerver, je te vole des trucs et je me tire.

- Deuxièmement, si on doit tuer, on tue. Nous sommes dans l'arène ici, pas de scrupules, alors si j'attaque le premier venu qui vient, tu me supportera et de servira de tes shurikens pour le vaincre, est-ce clair ? Bien évidemment, pas de poignard dans le dos ou tu le payera cher.

Oui évidemment, sauf que je le contredis tout de même sur un point. Mais je n'ai pas le temps d'ouvrir la bouche qu'il continue sa tirade :

- Troisièmement, si tu pouvais me filer l'un de tes deux shurikens, ça m'arrangerais. Je t'offrirais autre chose en échange.

Haha, si tu m'avais laissé parler, tu ne serais pas tombé dans le piège, mais trop tard.

-Oh, je t'échange les deux, si tu veux, je ne sais pas me servir de ses armes là.

Je lui tend les deux morceaux de métal et garde mon rictus pour moi. S'il savait que les shurikens ne sont absolument pas des armes meurtrières !

_________________
Merci à Trishteh pour le vava !
[signature en cours d'édition]
1 rose de ma Trishtouille. 1 rose de mon assassin, Lucas.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lucas Dnierp
+ District Huit +


♣ Nombre de message : 369
♣ Date d'inscription : 02/06/2012


MessageSujet: Re: Echapper à l'horreur, échapper à la mort. Mar 29 Jan - 10:50

Spoiler:
 

Je l'observe et il me répond :

- Oh, je t'échange les deux, si tu veux, je ne sais pas me servir de ses armes là.

Quelque chose dans son ton me dérange, je le fixe avec perplexité, j'ai l'impression qu'il est narquois et qu'il joue l'enfant qui ne sait rien, le garçon soumis, la manière dont il m'a répondu sonnait faux. Ce gamin recèle des choses que je n'avais pas imaginés... il doit bien cacher son jeu. Il me file ses deux shurikens, les deux... me filer deux armes à la fois, qui le ferait ? J'observe un instant les shurikens, je me rappelle avoir appris brièvement à m'en servir, les bases quoi, comme d'habitude je n'en avais fait qu'à ma tête, demandant directement pour m'entraîner seul et ignorant pratiquement les consignes et informations de la monitrice. Je me mord la lèvre, quelles informations importantes ais-je loupées ? Je pense que ce n'est pas une arme très puissante certes mais elle doit quand même tuer ? Au moins blesser ? Seed me les auraient-ils donnés sans rien dire si ils étaient dangereux ? Je m'en veux, je ne sais pas juger ses armes tout ça parce que j'ai préféré m'isoler au lieu d'écouter les consignes de la monitrice, je n'ose pas demander à Seed la portée de puissance des shurikens, question d’orgueil.

Au lieu de cela, je le regarde avec un sourire. Il est plus malin que ce que je pensais.

- Merci, je te donne une pièce de laine, utile pour le froid et la moitié de mes haricots ça te va ?

Il me répond et nous négocions le transfert, nous parvenons facilement à un accord et je lui offre en échange ce qu'il souhaite. A présent, il faut penser en équipe et une idée me vient, à quoi cela sert-il d'utiliser nos deux lampes torche ? Pourquoi ne pas les réunir en une seule ?

- Je te propose de penser en équipe. Je pense que ce serait mieux que tu éteigne ta lampe torche. C'est inutile de garder les deux lampes torches pour nous deux alors qu'à moi seul je pourrais avoir de la lumière pour nous deux et puis l'autonomie n'est pas très forte... Ne crois pas que c'est de l'égoisme, je suis juste plus grand, ce sera plus facile. Et puis... tu pourra toujours te faufiler discrètement.

Je me méfie de lui, en assurant la lumière pour moi tout seul je prend le risque qu'il s'enfuit ou me laisse tomber face à un rude combat. Tant pis, je préfère ça que d'user nos deux lampes torches au bout de 2H. J'ai d'ailleurs des piles, il faudrait aussi qu'il me passe les siennes, d'après ce que j'ai pu constater avec ma luciole, celle-ci doit tenir environ 2-3H avant de s'éteindre, ce qui signifie sachant que cela fait environ 20 minutes que je suis dans l'arène que disons avec mes piles puis celle de mon sac plus celle de Seed on pourrait tenir +- 5H dans ce souterrain.


Spoiler:
 




_________________
Une rose de Trishteh  
Une rose de Sham Razz
Une rose de Noah ! :keur: :amour:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jonathan Templebar
+ District Trois +


♣ Nombre de message : 680
♣ Date d'inscription : 09/03/2012
♣ Age réel : 24


MessageSujet: Re: Echapper à l'horreur, échapper à la mort. Ven 1 Fév - 17:44

Un dirigeable miniature trace son chemin dans les boyaux obscurs de l'arène des 15èmes Jeux de la Faim. Composé uniquement d'une toile légère et réfléchissante et d'une hélice munie d'un système de téléguidage et d’autodestruction, l'engin est relié par une ficelle au précieux cadeau d'un généreux sponsor. Arrivant près de sa destination, le dirigeable émet un bip caractéristique pour annoncer sa présence. L'écho du son voyage toujours entre les parois alors que l'hélice explose discrètement, laissant tomber aux pieds de Lucas Dnierp un sac ainsi qu'une machette. A l'arme est joint un mot sur lequel est rédigé : "Bon début! Garde le courage — Alyaksandr R."

Lucas, je sais que tu as un RP postérieur à celui-ci, mais c'est plus facile de t'envoyer un cadeau si tu es hors de l'eau ^^ J'espère que ça ne te pose pas de problème... (si ça t'en pose, tant pis, tu n'es qu'un petit tribut et je suis un juge tout puissant mouhahah ^^)



_________________
Trois roses de ma n'Ambrouille adorée  coeur  -très mauvais pour l'environnement le commerce de roses-
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lucas Dnierp
+ District Huit +


♣ Nombre de message : 369
♣ Date d'inscription : 02/06/2012


MessageSujet: Re: Echapper à l'horreur, échapper à la mort. Sam 2 Fév - 8:44

Lanthane Vanadium a écrit:
Un dirigeable miniature trace son chemin dans les boyaux obscurs de l'arène des 15èmes Jeux de la Faim. Composé uniquement d'une toile légère et réfléchissante et d'une hélice munie d'un système de téléguidage et d’autodestruction, l'engin est relié par une ficelle au précieux cadeau d'un généreux sponsor. Arrivant près de sa destination, le dirigeable émet un bip caractéristique pour annoncer sa présence. L'écho du son voyage toujours entre les parois alors que l'hélice explose discrètement, laissant tomber aux pieds de Lucas Dnierp un sac ainsi qu'une machette. A l'arme est joint un mot sur lequel est rédigé : "Bon début! Garde le courage — Alyaksandr R."

Lucas, je sais que tu as un RP postérieur à celui-ci, mais c'est plus facile de t'envoyer un cadeau si tu es hors de l'eau ^^ J'espère que ça ne te pose pas de problème... (si ça t'en pose, tant pis, tu n'es qu'un petit tribut et je suis un juge tout puissant mouhahah ^^)



Non pas grave je modifierai le rp Very Happy

_________________
Une rose de Trishteh  
Une rose de Sham Razz
Une rose de Noah ! :keur: :amour:
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Echapper à l'horreur, échapper à la mort.

Revenir en haut Aller en bas

Echapper à l'horreur, échapper à la mort.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hunger Games RPG :: ♣ Archives d'Arènes ♣ :: Sud-